Bistro Bar Blog

mercredi 20 février 2013

Ultraman, 20 février 2013, chefs de l'Élysée et de Monaco en visite

-->

Le boeuf japonais n'est plus interdit en Europe. Findus pourra en mettre dans ses lasagnes...

''Les produits de Tohoku sont tout simplement extraordinaires'', s'écrient le chef de l'Élysée et celui de Monaco


D'après le Jiji Tsushin (19 février) :

Bernard Vaussion, chef du palais de l'Élysée en France et Christian Garcia, chef du Prince de Monaco, ont participé à une conférence de presse au club de la presse de Tokyo après avoir visité les zones sinistrées de Tohoku. M. Garcia a dit, ''Les produits de Tohoku sont vraiment merveilleux. Je ferai ce que je pourrai mais j'aimerai que les japonais fassent de leur mieux pour aider.''

M. Vaussion a visité Aizuwakamatsu dans la préfecture de Fukushima entre le 14 et le 16 février, alors que M. Garcia est allé à Kesennuma dans la préfecture de Miyagi pendant la même période. En parlant des gens des zones sinistrées, M. Garcia a dit, ''J'ai été très ému de voir des gens aussi déterminés à prendre un nouveau départ.''

Les deux chefs ont été invités au Palace Hôtel de Tokyo en tant que participants actifs dans l'effort de reconstruction de Tohoku après le 11 mars 2011 (oui, toujours le même bon vieux 11 mars 2011). Ils ont cuisiné pour un dîner de gala au Palace Hôtel de Tokyo le 19 février, selon le magazine du web Openers.

Christian Garcia, à gauche et Bernard Vaussion, d'après Openers magazine
Selon un invité du Palace Hôtel, le dîner coûtait 40.000 yens par personne (321 €) et l'événement était organisé par NHK Enterprises. Le voyage à Tohoku était prévu pour faire le ravitaillement en denrées en vue du dîner de gala.
Il n'est pas indiqué dans l'article que les chefs ont été prévenus de la contamination radioactive à Tohoku, surtout à Fukushima, Miyagi et Iwate. Que cela pouvait ou non poser problème, je ne le sais pas.

En passant, l'Union Européenne a levé l'interdiction sur le bœuf japonais. Un article du Yomiuri dit que le Japon demandait une levée d'interdiction depuis 2005. Bon timing, Union Européenne.


3 commentaires:

  1. Les produits du monde entier sont tout simplement extraordinaires, et surtout beaucoup plus sains que ceux du Tohoku complètement irradiés à 250 millions de becquerels au kg !
    Al

    RépondreSupprimer
  2. Sans doute les chefs français conçoivent-ils les radio-éléments un peu comme le poivre... Si on en abuse la crise d'hémorroïdes est à la clef et puis ça finit par passer !
    Qu'est-il advenu du petit rigolo célèbre animateur de la télé japonaise qui a mangé en direct et contraint sa jeune collaboratrice à le faire, des fruits et légumes de Fukushima ?
    Morts tous les deux, leucémie foudroyante...
    Avis aux amateurs de produits "parfaitement sains et merveilleux" venant du Japon !

    RépondreSupprimer
  3. Se suicider à FUKUSHIMA (un must),voyage et nourritures régionales à profusion sans bactéries (mortes),FUKUSHIMA offre ses radiations pour les touristes en cadeaux gratuits à emporter...,

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.