Bistro Bar Blog

mardi 19 février 2013

L'Iran fabrique des météorites destructrices (humour)


Après la chute de la ''météorite'' en Russie, s'est obligatoirement révélée une quantité d'interprétations plus ou moins conspirationnistes sur l’événement. Les uns disent que c'était un missile américain, d'autres que c'était bien une météorite, mais qu'elle a été pulvérisée en vol par les russes, etc...
Un site parodique américain a donné aussi son avis à ce sujet et j'ai bien rigolé :

Le Mossad accuse l'Iran de fabriquer des météorites destructrices dans ses souterrains

16 février 2013

Le Mossad, service de renseignements d'Israël, prétend avoir découvert des roches en grande quantité dans les sous-sols de l'Iran, ce qui prouve bien que ce pays est en train de construire un complexe pour produire des météorites destructrices.

Communiquant depuis une poubelle afin de protéger son identité, l'agent du Mossad Golan Aharoni a expulsé un caillou de sa cachette, prétendant qu'il s'agissait d'un « composant-clé » de l'arme gravitique développée par l'Iran.

« Nos agents ont risqué leur vie pour récupérer ceci depuis un site secret dans les montagnes du Zagros. Un géologue de la CIA nous a dit qu'il était fort probable que des roches similaires soient produites dans cette région depuis des millions d'années. »

Aharoni nous a décrit comment la météorite avait d'abord été repérée sur Google Earth, ce qui conduisit à une mission d'investigation approfondie faisant appel à leurs méthodes très discrètes de bombardements.

« Partout où nous avons cherché, nous avons découvert de plus en plus de roches », a déclaré Aharoni.
 « Cela prouve qu'ils sont en train de fabriquer une météorite d'à peu près la taille de l'Iran. »

Le programme Météorite de l'Iran

Alors qu'il manque à l'Iran un missile qui soit capable de s'envoyer lui-même depuis l'espace, Aharoni a averti les autres dirigeants de ce monde qu'Israël n'était pas le seul pays en danger.
« Nous avons également découvert des météorites plus petites qui pourraient être dissimulées dans une valise », a-t-il affirmé.

« Elles n'apparaissent pas aux rayons X des aéroports et bien qu'elles soient difficiles à transporter, ce n'est qu'une question de temps avant qu'un terroriste suffisamment costaud parvienne à en livrer une à Londres, New York ou Paris. »

Afin d'insister sur la menace, le Mossad a réalisé une vidéo de simulation de météorite dans laquelle un cheesecake est fracassé par un homme muni d'un marteau.

« Imaginez que ce marteau soit un rocher et que ce rocher imaginaire soit une météorite théorique d'environ 1 200 kilomètres de diamètre », a suggéré Aharoni.

«Je ne sais pas pour vous, mais moi j'aime beaucoup les cheesecakes alors il faut arrêter ces salopards. »

Par mesure de dissuasion, Israël songe à mettre au point ses propres météorites dès qu'il auront trouvé une parcelle de terre adaptée, pour la débarrasser de toute forme de vie et la rayer ensuite de la carte.

« Nous y travaillons depuis quelque temps », a admis Aharoni. « Un endroit d'environ la taille de la Palestine devrait convenir. »



Traduit par Eyael pour le BBB.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.