Bistro Bar Blog

mercredi 13 février 2013

Le film "Les Misérables" sort aujourd'hui

Ce n’est pas la version française, mais la version anglaise, celle qui a connu un énorme succès à Broadway qu’Hollywood adapte aujourd’hui au cinéma, sous la direction du réalisateur britannique Tom Hooper. Un film nominé 8 fois pour les Oscars.


Vigilant Citizen publie, dans sa revue mensuelle de photos "suspectes", une photo extraite du film :


Trouvez ce qui ne devrait pas figurer dessus...Réponse plus bas.


VC explique dans la légende de la photo :

"Dans le film  Les Misérables, le symbole de "L'oeil-qui-voit-tout" (habilement placé ici sur l'enseigne d'un opticien) apparaît bien visible dans les scènes où la révolution se prépare (celle de 1832). Dans certaines scènes (non figurées ici), l'oeil est en réalité bien plus visible que les acteurs. Sachant que les Illuminati de Bavière furent un facteur important dans la révolution française, la présence de ce symbole est plutôt appropriée et un rappel de ce qui s'est vraiment passé à cette époque-là - pour ceux qui sont dans le secret."

La piqûre de rappel, "Coucou, on est toujours là".

10 commentaires:

  1. Joli "clin d'oeil", bravo ...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, "l'oeil qui voit tout" bien mis en évidence et la piqure de rappel qui peut aussi vouloir dire "on est en train de vous rejouer le même scénario à l'heure actuelle : bourgeois qui se gavent pendant que le Peuple gronde la faim au ventre (je suis très choquée et très pessimiste sur l'avenir lorsque je vois qu'au carnaval de Dunkerque ils ont balancé je ne sais pas combien de harengs, lorsque je vois le nombre et la bêtise des supporters de foot qui n'ont rien d'autre à faire que d'attendre pour un autographe de ces esclaves de luxe, quand je vois ces sales bourgeois qui roulent en voitures de luxe avec des airs arrogants, égocentriques et prétentieux...ça en fait des âmes nauséabondes que ce soit volontaire ou par ignorance), la haine qui monte, l'ignorance, la bêtise, les injustices, ça donne pas beaucoup d'espoir. Par contre il manque les rues jonchées de détritus, il me semble qu'à cette époque (comme il y avait à Rome ou en Angleterre), les pieds dans les égouts et la pestilence qui va avec, c'est très "aseptisé", ça reste "hollywoodien"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et en plus c'est une comédie musicale, ce qui rend d'autant + choquant l'oeil.

      Supprimer
    2. "lorsque je vois qu'au carnaval"
      "lorsque je vois le nombre" etc....
      Lorsque je vois quelqu'un qui juge à ce point , moi aussi j'ai du souci pour demain...
      F.

      Supprimer
    3. Ben oui, faut avoir un avis pour pouvoir juger

      Supprimer
    4. le premier anonyme a raison !

      Supprimer
    5. Totalement d'accord avec les bonnes consciences qui se permettent de juger la pourriture morale !... (Il faut appartenir à cette pourriture morale pour se sentir ainsi offensé... Mais, en attendant le Jugement Dernier, vous avez l'arrogance pour masquer l'imposture.)

      Supprimer
  3. @F : tu confonds sciemment "esprit critique", "bon sens" et "moralité" avec jugements hâtifs ou erronés c'est évident. Ben oui balancer de la nourriture déjà en temps "normal" c'est obscène mais par temps de disette ça devient CRIMINEL. Quant au JUGEMENT, le VRAI, le SEUL, tu y auras droit comme tout un chacun, malgré ton pseudo-anonymat, t'es un porc pour te permettre un commentaire négatif sur des propos sensés. Rachel153

    RépondreSupprimer
  4. C'est oublier que nous aussi nous voyons !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.