Bistro Bar Blog

samedi 16 février 2013

EMI : le récit d'Anita

EMI : expérience de mort imminente (ou NDE en anglais).



Expérience de mort imminente : Anita

 
La très inspirante histoire ci-dessous a été écrite par une femme nommée Anita Moorjani qui est passée par une expérience de mort imminente des plus extraordinaires. Son récit de ce qui s'est passé de l'autre côté du voile et la guérison miraculeuse qui ont déconcerté ses médecins montrent que la vie peut être bien plus que ce que pensent une majorité de gens.


Le récit d'Anita

J'avais un cancer (maladie de Hodgkin ou lymphome = cancer des ganglions lymphatiques) et ce matin fatal, je ne pouvais plus bouger. Mon mari m'emmena précipitamment à l'hôpital. Après des scanners, ils diagnostiquèrent un lymphome au stade 4B (le stade le plus grave). L'oncologue (= médecin cancérologue) en chef regarda mon dossier et dit à mon mari qu'il était trop tard, que mes organes étaient en train de mourir. Je n'avais que 36 heures à vivre.


L'oncologue a dit qu'il ferait ce qu'il pourrait, mais il prépara mon mari à ce que je ne le supporte certainement pas, car mes organes ne répondaient plus. Ils commencèrent une chimiothérapie et me mirent sous oxygène. Puis ils commencèrent à faire des tests pour déterminer quels médicaments utiliser.

Je flottais à ce moment-là entre conscience et inconscience. Je pouvais sentir mon esprit quitter réellement mon corps. Je voyais et entendais les conversations entre mon mari et les médecins à l'extérieur de la chambre, à environ 12 mètres plus loin dans le couloir. Je fus capable plus tard de vérifier la réalité de cette conversation, ce qui choqua mon mari.

Puis j'en vins à passer dans une autre dimension. J'étais environnée par un sentiment d'amour total. Je compris aussi avec une extrême clarté pourquoi j'avais un cancer, pourquoi je m'étais incarnée dans cette vie-ci, quel rôle chaque membre de ma famille jouait dans ma vie dans le grand schéma, et comment fonctionne la vie en général.

La clarté et la compréhension obtenues dans cet état est presque indescriptible. Des mots ne peuvent décrire une expérience. J'étais à un endroit où je pouvais comprendre bien plus que ce que nous pouvons saisir dans notre monde à trois dimensions. Je réalisais quel cadeau la vie était et que j'étais entourée d'êtres spirituels aimants, qui restaient même toujours autour de moi sans que je le sache.

L'amour que je ressentais était bouleversant. Dans cette situation, je compris mon pouvoir et découvris les étonnantes possibilités que nous humains sommes capables de réaliser durant notre vie physique. On me fit savoir que si je survivais, mon but désormais serait grâce à cette compréhension de vivre le ''paradis sur terre'' et aussi de partager cette connaissance avec les autres. J'avais pourtant le choix de revenir ou non à la vie.

On me fit comprendre que ce n'était pas mon moment, mais que j'avais toujours le choix. Et si je choisissais la mort, je ne vivrais pas les nombreux cadeaux que le reste de ma vie gardait en magasin.

Une des choses que je voulais savoir, si mon choix était de vivre, était si j'aurais à revenir dans ce corps malade, parce que mon corps était très très malade et ses organes avaient cessé de fonctionner. On me fit comprendre que si je choisissais de vivre, mon corps guérirait très vite. Je verrai une différence non pas dans les semaines ou les mois suivants, mais dans les quelques jours !

On me montra comment les maladies démarrent sur un plan énergétique avant qu'elles ne deviennent physiques. Si je choisissais de vivre, le cancer quitterait le niveau énergétique et mon corps physique récupérerait très vite. Je compris que lorsque les gens ont des traitements médicaux pour certaines maladies, cela enlève la maladie uniquement du corps mais pas de son plan d'énergie, ce qui fait que la maladie revient souvent.

Je réalisais que si je revenais, ce serait avec une énergie très saine. Mon corps physique retrouverait ses conditions énergétiques très vite et de manière permanente. On me laissa entendre que ceci s'applique à tout, pas juste aux maladies, mais aussi aux états physiques, psychologiques, etc.

On me montra que tout ce qui se passe dans notre vie est dépendant de cette énergie qui nous entoure, créée par nous. Rien n'est solide. Nous créons notre environnement, notre état, selon l'endroit où l'on place l'énergie. Les éclaircissements sur les résultats de nos actions ont été grandioses ! Tout passe par notre état énergétique. On me fit sentir que j'allais avoir une preuve de première main si je revenais dans mon corps.

Je voguais entre les deux mondes. À chaque passage de l'autre côté, on me montrait de plus en plus de scènes. Il y en eut une qui décrivait comment ma vie avait touché tous les gens avec qui j'avais été en contact. C'était comme une mosaïque et montrait comment j'avais affecté la vie de chacun autour de moi. Il y en eut une autre qui montrait mon frère en avion, ayant eu des nouvelles de moi mourante, qui venait me voir (ceci me fut vérifié plus tard, car lorsque je revins, mon frère descendait de l'avion).

J'eus ensuite un aperçu de mon frère et de moi et quelque chose semblait dire que c'était une vie antérieure, où j'étais beaucoup plus âgée que lui et étais comme une mère pour lui (dans cette vie il est plus vieux que moi). Je vis que dans cette vie j'étais très protectrice à son égard. Je pris soudain conscience qu'il était en avion pour venir me voir, et ressentis que ''je ne pouvais lui faire une chose pareille. Je ne peux le laisser venir me voir morte''. Puis je vis aussi combien le but de mon mari était lié au mien, et ce que nous avions décidé de venir vivre ensemble dans cette vie. Si je partais, il me suivrait probablement peu après.

On me fit comprendre – alors que des tests avaient été faits sur la fonction de mes organes et que les résultats n'étaient pas encore sortis – que si je choisissais de vivre, les résultats montreraient que mes organes fonctionnaient normalement. Si je choisissais la mort, les résultats montreraient les défaillances des organes comme cause de la mort, en raison du cancer. Je pouvais changer par mon propre choix le résultat des tests !

Je fis le choix de vivre. En commençant à me réveiller (dans un état très confus, car je ne pouvais à ce moment-là dire de quel côté je me trouvais), les médecins se ruèrent dans la chambre avec de grands sourires sur leur visage en disant à ma famille, ''Bonnes nouvelles ! Nous avons les résultats et ses organes fonctionnent. Incroyable !! Son corps semblait pourtant ne plus répondre !''

Après, je me mis à récupérer rapidement. Les médecins attendaient que je devienne suffisamment stable pour faire une biopsie de ganglions lymphatiques pour rechercher des cellules cancéreuses. Une fois fait, ils n'ont pu trouver un seul ganglion lymphatique assez gros suggérant un cancer. En entrant à l'hôpital tous mes ganglions lymphatiques étaient gonflés. Puis ils firent une biopsie de la moelle osseuse pour juger de l'activité cancéreuse afin d'ajuster en fonction la chimiothérapie. Il n'y avait pas de cancer dans la moelle osseuse.

Les médecins étaient dans une totale confusion, mais me dirent qu'il avait dû y avoir une réponse rapide à la chimio. Parce qu'ils étaient eux-mêmes incapables de comprendre ce qui se passait, ils me firent subir test après test, que je passais tous haut la main. Surmonter tous les tests me donnait encore plus de force ! J'ai eu un scanner complet du corps et comme ils ne pouvaient croire qu'ils ne trouvaient rien, ils firent refaire l'examen par le radiologue !

Grâce à mon expérience, je partage aujourd'hui avec toutes mes connaissances le fait que les miracles sont possibles dans notre vie quotidienne. Après ce que j'ai vu, je réalise que rien n'est impossible et que nous ne sommes pas venus ici pour souffrir. La vie est supposée être géniale et nous sommes très très aimés. Ma manière de considérer la vie a changé radicalement. Je suis si heureuse d'avoir reçu une deuxième chance de vivre ''le paradis sur terre''.



Traduit par Hélios pour le BBB.

6 commentaires:

  1. "le paradis sur terre".... ce n'est pourtant pas le but..

    RépondreSupprimer
  2. quelle escatathologie ?

    RépondreSupprimer
  3. Avec un peu de chance, notre Anita sortira un jour de son trip égocentré tel qu'il se manifeste toujours les premiers temps après une NDE. Marquée définitivement par celle-ci, elle va garder en elle cette joie et cette lumière. Mais à moins de se blottir définitivement dans les bras de Lucifer, elle va de nouveau se tourner vers son entourage et redécouvrir la souffrance qui est le sort des hommes sur Terre. Et elle va en souffrir bien plus intensément qu'auparavant!
    Elle comprendra que la joie qu'elle porte en elle est une grâce, une promesse, et non un droit au bonheur terrestre. Mais vous pouvez-vous renseigner facilement sur l'eschatologie chrétienne! Bon courage!

    RépondreSupprimer
  4. @anonyme15.19 : je trouve ton commentaire extrêmement sibyllin et dérangeant. D'où te vient ces propos hors-contexte, au vu du texte, sur le soit-disant égocentrisme de cette femme ? j'avais lu le témoignage d'une jeune fille qui racontait comment elle s'était vu en lévitation au-dessus de son corps terrestre sur un lit d'hôpital, elle était dans le coma, elle a dit avoir vu une magnifique lumière, une douce chaleur, elle avait failli ne pas revenir sur terre et se diriger vers ce paradis à cause de la douleur qu'elle ressentait chez ses proches, amassés autour d'elle dans la chambre, ça lui avait fait peur. Dans le cas présent c'est l'inverse, cette dame a renoncé à un bien-être extra-dimensionnel afin de ne pas faire de la peine à ses proches, alors où vois-tu de l'égocentrisme chez elle ? Et surtout, que veux-tu dire pas "se blottir dans les bras de Lucifer" ? Quel rapport avec le texte et cette expérience, pourrais-tu nous fournir des explications plus détaillées quant à ce que tu a voulu exprimer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D’accord. J’en conviens qu’hier, j’ai été un peu vite. Je vais donc essayer de faire un peu mieux aujourd’hui !
      Hier, j’avais juste voulu donner suite aux réflexions et questions de mes prédécesseurs qui se rapportaient aux dernières phrases du récit d’Anita:

      « … nous ne sommes pas venus ici pour souffrir. La vie est supposée être géniale et nous sommes très très aimés. Ma manière de considérer la vie a changé radicalement. Je suis si heureuse d'avoir reçu une deuxième chance de vivre ''le paradis sur terre''.

      Mais cela ne devrait se rapporter qu’au vécu des tout premiers temps après une NDE ! Pour arriver à prolonger cet état de félicité paradisiaque, il faudrait se refermer face au monde qui nous entoure. C’est que j’appelle « s’égocentrer ». Donc, « se blottir dans les bras de Lucifer ». Réfléchissons. Qui dit « Paradis » doit également savoir que Lucifer, dès le commencement, avait réussi à en faire partie. Ici, je me réfère évidemment pas à tel ou tel usage actuel plus ou moins détourné, mais au Lucifer des origines en tant qu’ange de la lumière, mais d’ange déchu, parce qu’il avait voulu garder cette lumière pour lui afin d’en disposer selon sa propre volonté.

      Tel quel, il a bien sûr beaucoup d’adeptes. Ce sont tous ceux qui veulent à tout prix s’échapper des réalités terrestres en cultivant des spiritualités particulières conçues à cet effet et inspirées par Lucifer. Il est à l’œuvre partout, en nous, autour de nous. On doit admettre qu’il est aussi présent lors des NDE, tout comme au paradis, et qu’il essaye de les détourner à son profit en maintenant certains dans l’illusion concernant la véritable nature de ce vécu exceptionnel.

      Et là je reviens à ce que j’ai déjà essayé d’exprimer hier. Les NDE ne sont pas faites juste pour sauver nos précieuses petites vies ou pour faire des démonstrations époustouflantes face à la science moderne. Elles ne sont pas faites pour qu’ensuite nous nous sentions au paradis pour le reste de nos jours.

      Non. Il faut les comprendre comme une grâce accordée en prévision d’un vécu ultérieur particulièrement difficile, d’épreuves insurmontables par nos seules forces humaines. Si vous vous intéressez aux biographies des personnes ayant vécu ce genre d’expérience, vous les trouverez tôt ou tard confrontées à des situations qui n’ont rien de paradisiaque. Mais la lumière de grâce et d’amour qu’elles ont reçue continue à rayonner avec chaleur et les aide à traverser les pires épreuves et à devenir un soutien pour les autres.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.