Bistro Bar Blog

mardi 15 janvier 2013

Une souris qui mange des scorpions

Une page de zoologie pour changer.

Le coin du zoologue : une souris qui mange des scorpions et hurle à la lune




11 janvier 2013 par Sara Reardon

Espèce : Onychomys torridus



Habitat: les déserts arides du sud-ouest des États-Unis et les régions proches du Mexique, dans des terriers volés à d'autres rongeurs.



Dans les sombres étendues du désert de Sonora aux États-Unis, une terrifiante créature traque ses proies pendant la nuit, à la recherche de viande fraîche. Tout est bon : crickets, rongeurs, tarantules – les plus méchantes sont les meilleures.



Même le venimeux scorpion ne peut échapper aux petites pattes roses du sauvage monstre. Il combat bravement, attaquant le nez de son agresseur avec son dard. En vain. La souris ignore le douloureux venin et brise la queue du scorpion en la frappant et en l'enfonçant dans le sol, puis mord sa tête et se régale de sa chair. Jetant sa tête en arrière, le meurtrier hurle à la lune.





Non, ce n'est pas le mythique Chupacabra. C'est la souris-sauterelle méridionale (Onychomys torridus), la seule souris carnivore de l'Amérique du nord. Sa biologie unique et sa résistance au venin de scorpion pourraient aider un jour les chercheurs à soigner les douleurs.



Une tueuse-née

Dès le jour de leur naissance, les souris-sauterelles sont des tueuses-nés. Même les petits nés et élevés en captivité se débrouillent très vite pour attraper des proies beaucoup plus grosses qu'eux. Ils semblent apprendre la technique d'agression grâce à leur père : les petits élevés avec les deux parents sont plus portés à malmener d'autres souris et à attaquer des insectes plus sauvagement que ceux élevés par leur seule mère.



Leurs manières ne s'arrangent pas avec l'âge. Plutôt que de fabriquer leur propre nid, les souris-sauterelles récupèrent les terriers bâtis par d'autres rongeurs, faisant sortir leurs occupants par la force si besoin.

Dans les temps difficiles, les souris tueront et mangeront d'autres rongeurs, même ceux de leur propre espèce. Les naturalistes disent qu'il trouvent sur ces animaux des puces d'espèces différentes ; sûrement des souvenirs de leurs diverses victimes.



Du venin ? Pouah !

Mais peut-être plus intéressant que leur cannibalisme est leur résistance au venin du scorpion d'Arizona (Centruroides) avec qui ils se partagent le désert. L'un des scorpions les plus venimeux au monde, le douloureux venin du Centruroides entraîne des contractions musculaires et des arrêts respiratoires chez les humains. Pourtant la souris-sauterelle les tue et les mange sans interruption.

Le scorpion d'Arizona
 Vidéo :




Traduit par Hélios pour le BBB

5 commentaires:

  1. Tout ce qui est petit est gentil?! Brrrrr...
    Sur la cote est aussi ils on des rongeurs pas gentil qui n'hesitent pas à devorer des humains!
    Source:
    http://www.youtube.com/watch?v=plWAWT8ntqM
    :D

    RépondreSupprimer
  2. Tout le monde sait que de gentille petite souris sont capable de dévorer un homme sans méfiance.

    RépondreSupprimer
  3. Dans les signes zodiacales chinois....le rat est le plus intelligent!!!????.ou le plus cruel....avec le scorpion...disons une guerre à armes paires!!!!
    ciao loriana

    RépondreSupprimer
  4. Hors sujet mais....!!

    http://ufoetscience.wordpress.com/2013/01/23/ukraine-un-mysterieux-animal-terrorise-le-pays/

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.