Bistro Bar Blog

lundi 14 janvier 2013

Une colonie exclusivement végétarienne sur Mars

Une page de fiction (?) humoristique...

Un homme d'affaires milliardaire souhaite une colonie exclusivement végétarienne sur Mars


Vision d'artiste sur Mars

Le milliardaire américain co-fondateur de PayPal, Elon Musk, a conçu des plans pour l'implantation d'une colonie de 80.000 personnes sur Mars dès que la technologie rendra possible la vie pour l'homme sur cette planète – à la condition que les habitants soient végétariens.



Musk est considéré comme l'un des hommes d'affaires américains les plus respectés dans le domaine spatial privé et il était à la tête de la création de SpaceX, une société de transport spatial qui a fabriqué la fusée Falcon 9 qui délivre des cargaisons de la NASA à l'ISS (Station Spatiale Internationale).

Musk, qui ''pèse'' environ 2 milliards de dollars, a révélé sa stratégie dans une conférence à la Société Aéronautique Royale. Il y était présent en novembre pour la remise d'une médaille d'or dans le cadre de sa contribution à l'exploration spatiale.

Même si l'idée d'une ville sur Mars peut sembler fantaisiste, des scientifiques prédisent qu'une colonisation de la planète rouge et d'autres planètes de l'espace pourrait se produire dans un futur proche, peut-être d'ici dix ans. Eric Anderson, un entrepreneur éminent dans l'industrie et président de Space Adventures, a dit à RT que la technologie avait presque atteint un niveau permettant un tourisme spatial.

''Je n'ai absolument aucun doute qu'il y aura d'ici dix ans un hôtel spatial en orbite autour de la Terre'', disait-il en octobre.

Musk prévoit d'aller un peu plus loin par la construction d'une ville pour 80.000 explorateurs de l'espace. La nouvelle ville utiliserait une technologie durable et enverrait des gens dans l'espace avec une fusée propulsée à l'oxygène liquide et au méthane. La fortune et la notoriété du milliardaire pourraient rendre ces projets réalisables, mais l'ingénieur de Californie n'a pas abandonné pour autant son idéologie personnelle : Musk n'autorisera que des végétariens à vivre dans sa colonie.

Pour un montant de 500.000 $, les végétariens pourraient choisir de voyager vers la lointaine colonie, bien que Musk n'ait pas précisé si les paiements pourraient se faire par PayPal.

''Le montant du billet a besoin d'être suffisamment faible pour qu'une majorité d'habitants de pays avancés, d'une quarantaine d'années environ, puissent rassembler assez d'argent pour se payer le voyage,'' a dit Musk.

Alors que 80.000 habitants puissent apparaître un chiffre élevé de gens à envoyer sur Mars, Musk a expliqué qu'en réduire le nombre rendrait insuffisant le patrimoine génétique et culturel, sans pour autant éliminer un risque élevé de guerre civile.

''Sur Mars vous pouvez démarrer une civilisation auto-suffisante et la faire grandir de manière importante,'' a dit Musk.

Mais un projet de cette envergure n'éliminerait pas pour autant certains dangers : l'exploration spatiale entraîne la menace des radiations de l'espace, d'un ramollissement osseux et de nuits martiennes dangereuses, risques que les visiteurs de l'espace et les constructeurs de la colonie devraient encourir. Malgré tout, Musk pense que le risque en vaut la chandelle.

Et Anderson en convient : l'homme d'affaires de l'espace pense qu'une entreprise commerciale pourra surpasser de loin les ouvrages d'agences financées par le gouvernement comme la NASA et qu'elle colonisera rapidement d'autres planètes.

''Grâce à mon travail, et à la participation de nombreuses personnes travaillant dans le secteur privé, la mission va pouvoir se réaliser rapidement,'' a conclu Musk.



SOURCE



Traduit par Hélios pour le BBB.

3 commentaires:

  1. http://ufoetscience.wordpress.com/2013/02/24/des-ossements-sur-mars/

    RépondreSupprimer
  2. http://couloirsdunet.wordpress.com/2013/06/14/mars-500-un-documentaire-de-45-minutes/

    RépondreSupprimer
  3. http://www.dailymotion.com/video/x2a7lzt_documentaire-fr-mission-spatiale-rosetta-2014_news

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.