Bistro Bar Blog

mercredi 9 janvier 2013

Ultraman, 9 janvier 2013

L'absurdité japonaise : Les JO Tokyo 2020 et la ré-éducation des consommateurs...
Des nouvelles aussi des travaux au réacteur 4.



Le charabia des jeux olympiques radioactifs japonais (mis à jour avec la traduction du message japonais)


Même les japonais sont consternés par le message olympique en japonais du gouvernement métropolitain de Tokyo, totalement approuvé par le gouvernement Abe côte-de-porc-curry, qui se lit comme la copie d'une pub commerciale de la TV conçue par l'agence de pub nationale.

Le message en japonais dit, ''Le Japon a besoin du pouvoir des JO ! Les JO nous font rêver et le rêve nous donne un pouvoir...Montrons au monde que nous sommes forts !''



Heu...Si le Japon est si ''fort'', pourquoi avez-vous besoin des JO pour vous donner du ''pouvoir'' ?

Par ailleurs existe une version en anglais, et bien que ce ne soit pas la traduction du japonais (ce que je ferai plus tard) qui est aussi mauvaise sinon pire.

C'est un charabia arrogant et ce n'est même pas grammaticalement correct.

Voici ce que dit le site de Tokyo 2020 ville candidate, que j'ai dû traduire parce que le message est en jpeg (photo) (comment peut-on être plus dément ? Oh j'ai oublié le message de Goshi Hosono...) Je n'ai pu m'empêcher de commenter, entre crochets bleus en italique :

(Le texte original est centré ; il comporte des coupures de lignes délibérées pour un quelconque effet poétique, mais je n'ai pu faire mieux)



Tokyo 2020

Le Japon a une longue et distinguée histoire en tant que communauté sportive mondiale
[Donc ? Êtes-vous en train de dire que l'histoire du Japon n'existe qu'en tant que communauté sportive mondiale?]
Nos athlètes ont commencé à concourir aux JO il y a exactement 100 ans, en 1912.
[Donc ? Par ailleurs, 1912, ça ne fait pas ''exactement'' 100 ans non plus.]
Nous avons fièrement accueilli les Jeux à Tokyo en 1964, démontrant le pouvoir du sport comme un catalyseur intérieur du changement et acteur international de l'amitié et des échanges.
[Donc vous vous êtes servis des JO pour construire des autoroutes et autres infrastructures. Et alors?]
Aujourd'hui, nous voulons renouer avec le succès. Nous voulons utiliser les JO de 2020 comme tremplin pour un développement et un progrès chez nous, et comme instrument pour rapprocher le monde de nous.
[Je ne pense pas que vous allez ''renouer'' avec le succès. Par ailleurs, c'est quoi le succès ? Pourquoi le reste du monde s'en soucierait-il?]
Cette invitation est pour nous d'une importance extraordinaire en raison des tragiques séisme et tsunami de 2011. Nous avons la responsabilité d'inspirer et d'unifier la population toute entière derrière un but commun – et une vision de l'avenir.
[L'invitation est pour vous d'une importance extraordinaire ? Qui lui a donné une importance extraordinaire ? Vous. Qui a parlé de tragique ? Vous. Unifier la population derrière un but commun ? Vous parlez d'un ''but commun'', peut-être ? Comme à la veille de la2ème guerre mondiale peut-être?]
Tokyo 2020 verra une nouvelle sportivité et autres développements dans la région urbanisée la plus grande et la plus spectaculaire au monde. Et des amitiés mondiales qui renoueront par des Jeux vraiment passionnants par leur excellence. Ensemble, avec les nouvelles générations.
[C'est quoi, ces conneries?]
Le premier match de foot olympique se passerait dans les régions sinistrées de Tohoku (Miyagi, entre autres), et le relais de la torche traverserait en longueur la préfecture de Fukushima, selon le comité d'accueil Tokyo 2020.

=================================

(Mise à jour) Voici ce que dit le message (le charabia) en japonais :
           Aujourd'hui, les nippons
ont besoin du pouvoir de ce rêve.

Les JO et les Paralympiques nous donnent un rêve.
Un rêve nous donne du pouvoir.
Le pouvoir construit notre avenir.
Nous avons besoin de ce pouvoir maitenant.
Pour être un.
Pour être forts.
Disons au monde combien est fort le Japon.
Parce que nous sommes sûrs que le monde sera rassuré.

Aujourd'hui, accueillons les JO chez les nippons !

Oh, les gars. C'est n'est même plus du charabia. C'est triste à pleurer.


Japon radioactif avec le PDL de Abe : L'agence de la consommation va (ré-)éduquer les consommateurs pour éradiquer les rumeurs sans fondement sur les dégâts occasionnés aux producteurs


C'est l'agence dont la direction a été confiée à Masako Mori du PDL. Souvenez-vous que c'est elle qui veut passer une loi obligeant les détaillants à vendre la production de Fukushima bien en évidence dans les étalages.

Aujourd'hui son agence va lancer un programme pour éduquer les consommateurs pour que les producteurs agricoles des zones contaminées, particulièrement Fukushima (Mme Mori est de la préfecture de Fukushima) ne souffrent pas des dégâts occasionnés par les ''rumeurs sans fondement'' selon lesquelles leurs produits pourraient contenir du césium radioactif de l'accident nucléaire.

Souvenez-vous aussi que c'est cette même agence qui a condamné les consommateurs de la zone métropolitaine de Tokyo juste après le 11 mars qui achetaient en catastrophe de la nourriture et de l'eau pendant les retombées radioactives de Fukushima. La même agence, avec l'aide des avocats de consommateurs japonais, a réprimandé un consommateur en juillet 2011 parce qu'il faisait des histoires pour du bœuf radioactif, lequel fut testé, après avoir été mangé, et révéla un excès de césium de 4000 Bq/kg.

Au Japon les consommateurs existent dans l'intérêt des producteurs (ou je pourrai dire que les consommateurs sont des outils de décontamination, si je peux me permettre d'être aussi cynique.)

D'après le Jiji Tsushin (8 janvier 2013) :
L'agence de la consommation met en place une équipe pour gérer les dommages causés par les rumeurs sans fondement après l'accident nucléaire, et étudie la psychologie du consommateur

Pour prévenir les dommages sur les produits des producteurs venant des rumeurs sans fondement après l'accident de la centrale de Fukushima, l'agence de la consommation a organisé sa première conférence avec une nouvelle équipe installée à l'agence le 8 janvier, et a décidé que l'équipe ferait une enquête sur la psychologie du consommateur.

La nouvelle équipe s'appelle ''équipe pour promouvoir la prise de conscience des consommateurs sur les aliments et les radiations''. Elle se compose de 14 responsables qui se réuniront une fois par semaine.
La dénomination de l'équipe dit clairement que ce n'est pas sur une ''prise de conscience'' mais sur ''la répétition du même mantra sur la sécurité jusqu'à plus soif jusqu'à ce que le consommateur s'en fatigue et abandonne.'' Exactement comme ces réunions dans les mairies à propos de l'incinération des débris de la catastrophe, qui était littéralement ''d'obtenir une prise de conscience'' mais qui en réalité était de ''dire aux habitants ce que le gouvernement municipal est en train de faire de toutes façons et appeler cela une prise de conscience''.

Le nombre total de nouvelles folles à l'extérieur du Japon aujourd'hui était tel que j'en avais le tournis. En plus du message olympique littéralement absurde et les nouvelles ci-dessus, il y en a aussi de totalement dépravées par le maire garçon prodige d'Osaka affirmant que les enseignants d'école publique avaient le droit de frapper les étudiants dans des buts d'éducation. Je n'ai vu que les gros titres du Sankei Shinbun du 1er janvier parlant de l'administration Abe programmant une guerre avec la Chine à propos de la possible agression des îles Senkaku, Miyako et Ishigaki.

Kyle Bass (référence à une vidéo) a raison. Cela va finir par une guerre majeure, tout autour du monde. Quelqu'un devrait tourner le bouton de réinitialisation.




Réacteur 4 de la centrale : les colonnes d'acier pour faire l'encadrement du réacteur sont installées

C'est là que TEPCO et ses sous-traitants ont travaillé pour faire les fondations qui supporteront de lourdes colonnes comme les deux qui viennent juste d'être installées le 8 janvier.

Le travail des fondations a été décrit par certains comme la preuve que le bâtiment du réacteur 4 s'effondre.


D'après  TEPCO's Photos and Videos Library, 1/8/2013:


Le cadre en acier au-dessus du bâtiment du réacteur 4 qui maintiendra la grue pour enlever les assemblages de combustible, sera terminé en octobre 2013 et TEPCO programme le démarrage de l'enlèvement des assemblages de la piscine du réacteur 4 en novembre 2013, selon le Mainichi Shinbun (9 janvier). Ce sera un an plus tôt que prévu initialement.



************************************

Allez lire aussi l'article de Pierre : Voir Fukushima (n° 45) avec de nombreuses photos.

1 commentaire:

  1. oui, le sol s'affaisse de 80 cm d'un côté...çà fait peur...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.