Bistro Bar Blog

jeudi 31 janvier 2013

Ultraman, 31 janvier 2013 : le n'importe quoi continue


(C'est vraiment du n'importe quoi, série 2) Les collines fortement contaminées de Fukushima vont être totalement ouvertes au public pour visiter la floraison, signe annonciateur d'un renouveau explosif à Fukushima


(Les floraisons printanières au Japon sont l'occasion de visites traditionnelles. Ma corres, Ayumi, m'a envoyé de merveilleuses photos l'année dernière)

Ou on espère que ce sera le cas à Fukushima.

Pendant longtemps le pays est resté incompréhensible pour le monde extérieur. Il l'est devenu même pour certains citoyens après l'accident de Fukushima.
Les collines en question, Hanami-yama, sont célèbres pour la floraison de ses arbres, mais elles se situent aussi dans le district de Watari, le district le plus contaminé de Fukushima City. Le Pr Mori de l'université de Tokyo a ramassé un ver de terre dans ce district dont les déjections possédaient 1,37 million de becquerels par kilo de césium radioactif. C'est également l'endroit où on a récolté du riz dont le césium dépassait 1500 Bq/kg.


Selon le ministère de l'éducation, le niveau de radiations à l'heure actuelle dans le parking où démarre un sentier est de 0,528 microsievert/h à 1 mètre du sol, une diminution d'environ 0,7 microsievert/h après décontamination à ce qu'il paraît les 13 et 14 janvier 2013. Le niveau a réaugmenté insidieusement depuis.
De toutes façons, voilà ce qu'un journal de Fukushima rapporte le 30 janvier :

Hanami-yama réouvert totalement, espoir d'un déclenchement d'un renouveau explosif

Hanami-yama à Fukushima City est surnommé le ''paradis caché''. Il sera totalement ouvert aux visiteurs dès février, conformément à la décision de l'association pour la promotion du tourisme prise lors de l'assemblée générale du 29 janvier. L'entrée était interdite l'année dernière pour que les arbres puissent récupérer, mais cette année les habitants du coin, dont le propriétaire du terrain M. Ichiro Abe (93 ans) qui a répondu à une forte demande de la part des passionnés (les spectateurs de la floraison). L'industrie touristique qui a souffert de rumeurs sans fondement après l'accident de la centrale de Fukushima espère que la réouverture déclenchera un renouveau du tourisme local.

Hanami-yama est une destination populaire au printemps. En 2010, il y a eu 320.000 visiteurs. Il n'y en eut que 94.000 après la catastrophe et l'accident du 11 mars 2011. En 2012, 101.000 personnes sont venues. Avec l'augmentation du nombre de visiteurs, les arbres se sont affaiblis. L'année dernière, l'entrée était interdite, et seule était autorisée une promenade à la périphérie.

Les arbres vont nécessiter environ trois ans pour récupérer correctement, mais les agriculteurs du lieu, dont M. Abe ont décidé de rouvrir vu le nombre de gens qui ont écrit à la ville pour demander une réouverture et pour réaliser un renouveau après la catastrophe et l'accident nucléaire.
Le parc sera ouvert le 1er février. Du 5 au 29 avril, un contrôle de la circulation sera en place et des navettes de bus seront en service. L'association de promotion du tourisme fournira des information sur les radiations sur sa page d'accueil. Le parking sera décontaminé en avril pour la pleine saison afin de dissiper les peurs.

M. Mitsuru [?] Tsuchida (80 ans) est plein d'espoir. Il a dit, ''Nous avons reçu des encouragements de gens partout dans le pays. Nous aimerions recevoir autant de gens que possible.'' Le maire de Fukushima City Takanori Seto a dit, ''L'animation du printemps va être de retour, ce qui va encourager les habitants de la ville. J'aimerai aussi remercier les habitants du lieu [dans le district de Watari].'' M. Kazuhiro Watanabe (62 ans), président de l'association touristique, a dit, ''Le dommage au tourisme a été considérable depuis la catastrophe. Nous cherchons une collaboration avec d'autres régions [aux floraison célèbres] comme les cerisiers de Minaru et Aizu, populaires aujourd'hui grâce à une émission de NHK.

Donc, selon le journal (je suis sûr que c'est le plus populaire et acceptable à Fukushima), la raison de la fermeture des collines aux visiteurs l'année dernière était pour donner du repos aux cerisiers, car ils ont souffert de stress par la venue de trop de visiteurs entre les 320.000 en 2010 et les 94.000 en 2011. Cela a-t-il un sens ?


Je me demande si M. Abe, 93 ans et M. Tsuchida, 80 ans, savent vraiment combien les collines sont contaminées.

De nouveau on retrouve la notion de ''visiteurs venant de loin qui mettront du baume au cœur des habitants du lieu''. Exactement comme les enfants d'école primaire de la préfecture d'Osaka qui allaient mettre du baume au cœur des habitants dans une autre cité fortement contaminée de Fukushima et comme le gouvernement municipal de Tokyo qui veut accueillir les Olympiades 2020 pour que les habitants de Tokyo et les japonais soient encouragés et revigorés par les visiteurs mondiaux qui rendront visite à Tokyo pour l'occasion.

Hanami-yama avant l'accident nucléaire (2010), photo envoyée par un blog :






8 commentaires:

  1. Hors sujet

    Des nouvelles d'Hugo Chavez

    Le bolivar coté 4.29 $ a bondi et s'échange à 17 $ au marché noir.

    Al

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne nous donne pas pour autant de nouvelles de sa santé.
      Tu as un lien ou faut-il que je cherche ?

      Supprimer
    2. La santé d'un président comme Chavez ne se mesure pas qu'avec un thermomètre, mais aussi avec le cours de la monnaie.
      Si le bolivar vient a coter deux $, on pourra dire que sa santé est rétablie !
      Pour la source tu achètes le monde d'aujourd'hui et page 6 tu trouveras l'article de Marie Delcas.
      Ceci dit le Venezuela dispose des plus grandes ressources mondiales de brut ! Mais le cours du bolivar dégringole ? ? ?
      Cherchez l'erreur !!
      Al
      PS Le Monde 1.80 € l'exemplaire( paraît la semaine)

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Merci pour toutes les infos. Bien a vous toutes et tous.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130130.OBS7073/chavez-irait-de-mieux-en-mieux-selon-son-gendre.html

    Léa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Léa pour le lien.
      Bises à toi.

      Supprimer
    2. C'est son gendre qui donnes ces infos !
      Quelle crédibilité leur accorder !

      Aucune preuve a ce jour de cet état de santé !!!

      Il irait mieux et la monnaie plonge !!!!!

      Il serait agonisant ce n'est pas son gendre qui pourrait l'annoncer mais il peut dire que son état s'améliore !!!

      Al

      Supprimer
  3. Grand Merci a toi Hélios.

    http://www.lemonde.fr/planete/video/2013/01/31/a-pekin-un-milliardaire-chinois-vend-des-cannettes-d-air-frais_1825464_3244.html

    Il était milliardaire, il deviendra multi.

    Léa.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Il parait qu'un terroriste faucuchinois aurait pété dans un lot de canettes en disant:"ça pue dans le coin-coin" ...!...
      ,-))))

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.