Bistro Bar Blog

mercredi 2 janvier 2013

L'homme est-il le vrai prédateur sur Terre ?


 L'homme? Ou une race prédatrice parmi nous?

Il semble certain que l'humanité  est en train de détruire sa propre planète. Mais est-ce l'humanité ou une espèce envahissante qui se cache parmi nous ? L'histoire semble indiquer que c'est le cas. Ce n'est certainement pas une majorité de l'humanité qui perpètre de telles horreurs, bien que presque tout le monde soit apparemment capable de tomber dans cette vibration basique prédatrice qui prévaut tellement sur notre planète.

Malheureusement, pendant que beaucoup de gens n'ont aucune idée du programme qu'ils suivent dans leur vie et à qui il appartient, ceux qui s'y complaisent, plutôt que de s'élever contre lui en sont complices. La vraie humanité consciente veut cependant ne rien avoir à faire avec cette force destructrice.

Regardez le clip suivant avec cela en tête. Le personnage que vous allez voir est l'esprit de cette race prédatrice, et non la nature inhérente de la vraie humanité.

Zen Gardner






Note : la première et seule phrase de la vidéo annonce : "Il y a 500.000 ans"

SOURCE 

Traduit par Hélios

21 commentaires:

  1. Tout en pensant qu'un seul clic sur BBB consomme l'équivalent de la production de chaleur d'une tasse de thé et que l'ensemble du net français (compris routeurs, ordinateurs en veille...) avoisine la production d'une demi centrale nucléaire...

    http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/f/fiche-article-le-cout-ecologique-d-internet-24104.php

    RépondreSupprimer
  2. bonjour!!! regardez la video de david icke avec arizonna wilder,lisez les messagers de l aube de barbara marciniak,le blog de christian mace,le manuel du nouveau paradigme de george green et j en passe!!!.bon on connait l histoire humaine maintenant!!! stop la matrice!!! fini les grosses salades mentales et egotiques des humains,religion,science,nwo et autres saloperies politiques!c est fini pour vous les satanistes humains et manipulateurs des etoiles.c est fini!!! c est fini!!! et cela vous le savez!!!
    bon salut a tous!!!!!!! tic tac ,tic tac!!! l heure tourne!!!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Pour compléter guz :
    - Un TGV à 320 km/h nécessite un appel de puissance potentiel de 5 MW (5 000 000 de watts) --> un réacteur nucléaire est potentiellement nécessaire pour 200 TGV.
    - 10 millions de ménages français qui utilisent leur cafetière électrique (1000 watts ou 1 kw) au petit déjeuner nécessitent quelques réacteurs nucléaires de 1000 MW ( = 1 000 000 de kw), car 10 000 000 (ménages) X 1 kw (puissance nécessaire à la cafetière) = 10 000 000 de kw, soit 10 récteurs nucléaires.
    Mais on peut supposer que la demande est plus étalée dans le temps et mêlée d'autres (chauffage électrique, éclairage etc.).
    etc.

    Cependant, l'interprétation de la destruction de notre planète par LES humains est constamment entachée d'ambiguité :
    - La grande majorité des hommes ne demanderait qu'à vivre sans trop emmerder son voisin (Brassens) et sa planète, pour peu qu'on lui explique les effets négatifs amplifiés à long terme d'une conduite irresponsable (réchauffement, biodiversité peau de chagrin etc.).
    - Les dominants de toutes époques aliènent leurs congénères aux faits qui accroissent leur pouvoir (dominants guerriers et religieux autrefois, mercantiles actuellement - "gagner des marchés").
    - Nous ne sommes toujours pas sortis de la dominance animale, ce qui montre le peu de progrès réalisés. Les dominants actuels, dont le surcroit de puissance se confond avec l'augmentation de richesse, n'ont de cesse de nous aliéner aux objets matériels dont la production industrielle les enrichis follement. Avant qu'on me fasse entrer les avantages de la cafetière électrique par tous les pores (pub, image sociale...), je n'en rêvais pas. Elle fait un bruit d'évier, "use" beaucoup plus de café car le jet d'eau est concentré (moi je verse l'eau de ma casserole d'un geste tournant pour décrocher le café humidifié de la paroi) et casse la convivialité de la préparation rituelle du breuvage (cf. thé touareg).
    - Les dominants ("capitalistes" ici, idéologues dans les ex. démocraties populaires), obligent ceux qui veulent une parcelle de pouvoir (richesse) à les suivre et ceux qui veulent simplement s'intégrer à composer... jusqu'au marginal rejeté.
    - Les périls écologiques et sociaux qui s'ammoncellent ont ceci d'uniques qu'ils tiennent à notre survie même mais, revers positif, contredisent la fiction de réalité mise en place par les dominants pour nous convaincre de la justesse de leurs visées (actuellement la croissance inévitable). Plus les événements climatiques, écologiques, technologiques vont se bousculer, plus la réalité va apparaître pour ce qu'elle est : le roi consommateur est nu.
    La désaliénation accélérée est en marche.

    Voeux amicaux,

    Delphin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pire encore, d'après un ami qui travaille à EDF, la MOITIE de la production des centrales serait utilisée pour compenser la perte due à l'acheminement. (échauffement des câbles...)
      Ce chiffre paraît tellement "extragagant", comme dit la Lady, qu'il faudrait le vérifier quand même. Si qqn à le renseignement...
      Bon aller, je vais boire un café en repassant de l'eau de Bugarach dynamisée sur mon vieux filtre en fibre bio coco chauffé au four lunaire, bien assis sur une palette recyclée. Hi hi

      Supprimer
    2. Très exagéré, les pertes totales sur le réseau français seraient de 10%

      http://www.connaissancedesenergies.org/electricite-a-combien-s-elevent-les-pertes-en-ligne-en-france-140520

      Supprimer
  4. ...Merci pour les vidéos de technique de permaculture, agriculture respectueuse de notre planète s'il en est.

    Permaculture + élevage et culture culinaire insectes + maisons tendance zéro énergie (isolation terre, chanvre, bois) + toilettes sèches + filtres plantés de roseaux pour collectif + vélos et tricycles couchés = potentiellement avenir relativement radieux.

    Delphin

    RépondreSupprimer
  5. C'est fou, mais ce truc de rien du tout de la cafetière électrique, sous toutes ses formes, jusqu'aux délirantes dosettes, est effectivement devenu emblématique pour notre époque de consommation aberrante! Quoique très gourmande, j'en suis toujours à une version adapté du "café turc". Une cuillerée de café bio moulu au fond d'une grosse tasse, ( plus un peu de cardamome écrasée pour les grandes occasions), de l'eau bouillante, éventuellement un peu de sucre versé doucement sur le tout, un peu de temps pour que cela refroidisse, un délicat tour de cuillère, accompagné d'une petite pensée positive, et le marc s'empresse de se déposer gentiment au fond... et voilà, mon petit cérémoniel pour préparer le meilleur café du monde. Essayez, et vous ne voudriez plus en boire d'autre. Le marc va ensuite faire le délice du petit monde qui peuple le compost. M. M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la tasse de café lyophilisé des ados et assimilés, mais avec du vrai café... Je vais essayer la recette.

      Où allons-nous s'il n'y a pas besoin de la technique - énergivore et sanitairement légèrement suspecte - lyophilisation, pour boire du (bon) café sans effort !

      La lyophilisation utilise le principe de sublimation, tel qu'il peut exister en haute montagne : faire passer directement l'eau solide (glace) à l'état de vapeur sans passer par l'état liquide grâce aux basses pressions. Le café est desséché sans avoir été mouillé.

      Onc'Delphin (bis)

      Supprimer
    2. Beurcqu, le café lyophilisé! L'agro-alimentaire a donc vraiment réussi à vous perdre le sens du goût au profit de celui de la vue, manipulé par des images publicitaires, avec toutes sortes de Nanas et de Mecs inconnus, certes hyper-sensuels, dans des décors hyper-chics, mais dont vous n'avez rien à cirer!

      Supprimer
  6. Merci pour les précisions de Zen Gardener. Car il fallait quand même préciser. En ce sens, le titre de la vidéo - "MAN"- fait déjà partie des mensonges de cette race d'usurpateurs qui veulent se faire passer pour des hommes en attendant de les remplacer. Encore M. M.

    RépondreSupprimer
  7. Merci.

    Tout est dans le mot: domination.

    ^^

    RépondreSupprimer
  8. Ce ne sont pas les terrestre extras qui vont intervenir pour mettre
    fin au comportement du nuisible qu'est devenu l'homme !!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour à tous
    le seul moyen c'est de virer les ordis, les tv, les voitures et .....
    ha mais ch'uis con personne ne veut faire ça , pas même ceux qui sont de bons conseils sur .... internet....
    allez les rêveurs, dormez en paix.
    Perso je garde tout ça et si quelqu'un me réponds c'est qu'il est comme moi, qu'il a un ordi certainement une tv et tout aussi certainement une bagnole pour aller trimer. Alors con-sommateur ou pas?

    RépondreSupprimer
  10. Est-ce vraiment de la schizophrénie d'écrire sur ce blog pour dénoncer les méfaits des technologies modernes? Oui, cela l'est. Mais il faut avoir le courage de cette "schizophrénie" pour voir la réalité dans ces deux dimensions. Il y a là celle ou celui qui observe l'évolution du monde civilisé avec une bonne dose de lucidité et, souvent, de l'angoisse. Les fauteurs, ce sont les grands, les gros, les puissants. Jusque là, c'est bien vu. Mais en même temps, cette personne très lucide se prépare vite fait son n-ième café lyophilisé pour tenir le coup. La merveilleuse facilité de ce geste l'aveugle. Pour une chose aussi anodine, pourquoi se fatiguer le cerveau?
    Mais tout commence tout petit, les grands maux aussi. Un croc dans une pomme, ce n'est vraiment rien. Le Diable se savait!

    RépondreSupprimer
  11. Il est toujours difficile d'employer le second degré sur internet.

    Mon parallèle entre le café lyophilisé et le café "marc de café", c'était pour rire !

    Il suffisait de lire plus loin pour le vérifier : "Où allons-nous s'il n'y a pas besoin de la technique - énergivore et sanitairement légèrement suspecte - lyophilisation, pour boire du (bon) café sans effort !"

    -------
    l'humour est la politesse du désespoir. (je ne sais plus qui a dit cela).

    Delphin

    RépondreSupprimer
  12. de l'importance (quantitative) de la consommation du café:
    http://cafe-turc.pagespro-orange.fr/index-conso.html
    belle et douce année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça alors, si je m'y attendais, mais cela me troue... mon cuillère à café! Après 15 réflexions profondes partant des essors de l'économie mondiale, ce serait donc finalement le café qui fait tourner celle-ci, après le pétrole? Merci pour le lien! Amateur de café turc, je viens d'élargir considérablement mes horizons!
      (Si vous prenez ceci pour de l'humour, c'est involontaire)

      Supprimer
  13. Merci Delphin! L'humour, cela me semble une bonne piste pour nous, humanité en perte de vitesse sur les "autres" au cerveau d'ordinateur, pour qui même un simple sourire est un signe infaillible de faiblesse. Il ne leur reste que les inquiétantes grimaces des cookies à l'usage de nos supposées nécessités pour comprendre.
    Mais voilà, vous le constatez vous-même, l'humour si indispensable à notre survie est d'un maniement délicat! Car nous, l'armée hétéroclite des usagers d'internet, ne savons pas qui écrit et qui le lira. Nous sommes d'origines si diverses, mais le sens de l'humour est un sens tellement profond qu'il garde toujours les traces de ces origines. Chacun comprend ses propres blagues. Un autre, pas trop éloigne de lui, peut encore avoir la chance de les comprendre au second degré. Un troisième n'y comprendra rien du tout. Comme moi! Mais, par pitié pour l'humour, ne vous sentez pas incité à m'expliquer quoi que ce soit.
    L'humour, c'est un don des Dieux, peut-être bien à l'usage des désespérés. Ne dit-on pas que les clowns sont tristes? L'humour, c'est un sujet sérieux qui m'intéresse beaucoup. Avez-vous une idée, cher Delphin, comment on pourrait s'y prendre pour mieux nous nous comprendre, et pourquoi pas sur Internet?
    Perplexe

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour anonyme,


    Expérience personnelle :
    Plus une personne est enfermée dans ses certitudes, moins elle est accessible à l'humour. Elle prend tout au premier degré car ses certitudes obstruent son champs d'attention à l'autre et constituent une cuirasse à protéger.

    Mais si cette personne est une personne "à certitude", c'est qu'elle a besoin de certitudes, probablement parce que ça la rassure. Un monde incertain est angoissant, surtout si on a le sentiment qu'il nous échappe. D'où, dans les cas extrêmes, la victime expiatoire des evénements non expliqués.

    J'en conclus donc qu'une des premières condition à la réapparition de l'humour est la création d'un climat appaisant, respectueux autant que faire se peut des convictions de chacun(e).
    Ensuite, il y a l'apprentissage à la prise de recul sur les événements. Sans distance, pas d'humour car l'humour est le 3ème larron de la relation.
    Enfin il y a la prise de conscience que nos babillages auront, de toute façon, peu de poids sur la marche du monde et que l'intérêt de l'échange n'est pas de remporter la victoire de ses arguments, mais un progrès dans l'harmonie. Car s'il y a un gagnant, c'est qu'il y a un perdant - frustré car forcément incompris.

    Tout ceci sans certitudes...

    Delphin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Delphin, bonne philosophie pour le quotidien et pour ...le blog.

      Supprimer
    2. Merci à eip pour le très riche lien sur l'importance, à tous égards, de la consommation de café sur la planète.

      Je ne crois pas être le seul à en être stupéfait.

      (rappel du lien fourni : http://cafe-turc.pagespro-orange.fr/index-conso.html)

      Delphin

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.