Bistro Bar Blog

mercredi 23 janvier 2013

Le temps et l'heure

Vous souvenez-vous de l'accident d'hélicoptère au centre de Londres, le 16 janvier ? Il a heurté une grue et s'est écrasé.

Les deux conducteurs de la grue auraient dû y laisser leur vie à l'heure où l'accident est arrivé. Miracle ou coïncidence, les deux hommes se sont réveillés inhabituellement en retard ce matin du 16. Mike Perry nous en dit un peu plus.
 

Une heure et un endroit pour mourir



Il y a eu un vilain accident à Londres la semaine dernière. Un hélicoptère s'est écrasé sur une grue qui était au sommet d'un gratte-ciel de 213 mètres. Le pilote de l'hélicoptère a été tué et il y a eu également un autre décès. Aussi affreux soit-il, cet accident aurait pu être bien pire.

Par exemple, deux employés auraient pu être au travail sur la grue à l'heure de la chute de l'hélicoptère et les deux auraient certainement été tués s'ils avaient été présents. C'était peut-être une 'intervention divine'.

Incroyable, les deux hommes, Richard Moule et Nicki Biagioni étaient en retard au travail. Ils ont eu tous deux une ''panne d'oreiller'' ! Dans le cas de M. Moule c'était la première fois qu'il était en retard au travail. Il a expliqué, ''C'était la première fois que j'étais en retard depuis que j'ai commencé ce travail. Je me suis juste réveillé en retard. Appelez ça une intervention divine si vous voulez.''

Il était censé être à son travail à 7 h.

''J'ai pris ma moto et je suis arrivé à 7 h 45. J'étais dans le sous-sol et me préparais à monter quand c'est arrivé.''

La sœur de M. Moule, Charlotte, a écrit sur Twitter, ''Il existe peut-être un Dieu là-haut ! C'était la grue de mon frère et il était en retard au travail aujourd'hui''.

Quant à M. Biagioni, sa femme a dit, ''Il a eu une panne d'oreiller ce matin-là, quelque chose qui ne lui arrive jamais et il était en retard pour aller travailler. Il n'était donc pas sur la grue quand elle a été touchée. Je remercie son ange gardien.''

On se retrouve toujours perplexe quand de telles histoires sont révélées à la suite d'accidents et choses du même genre.

Bien que croyant au 'libre-arbitre' il semble bien qu'il y ait toujours un motif derrière. Nous avons des choses à faire ou à vivre avant de quitter la terre. Il semble réellement y avoir une heure et un endroit pour chaque chose – y compris pour mourir.


SOURCE

Traduit par Hélios pour le BBB.

2 commentaires:

  1. C'est peut-être pour cela, qu'en secret, coïncidences s'appellent synchronicités ...

    Le fou d'ubu

    RépondreSupprimer
  2. Le 14 janvier, deux bombes sont tombées sur le campus d'Alep en Syrie,
    une jeune fille qui aurait du se trouver à l'école d'architecture (atteinte par une bombe)à ce moment là, se sentait malade et elle est partie chez elle une demi heure avant.....

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.