Bistro Bar Blog

lundi 21 janvier 2013

La corruption à tout prix

La société occidentalisée est-elle saine ? Il n'y a que des aveugles et des sourds qui répondraient oui. Comme beaucoup d'aspects de la vie sur cette planète, cette corruption est voulue et organisée et elle fait son travail tranquillement mais sûrement, sapant toutes les valeurs morales.

Ci-dessous un texte que j'avais publié il y a deux ans sur le blog, extrait d'un article de VITRIOL, édité par le CROM (aujourd'hui remplacé par le magazine Abraxas), qui montre que cette volonté ne date pas d'aujourd'hui.




L'ÉCOLE DE FRANCFORT : CORROMPRE À TOUT PRIX

Jusqu'à présent, les nations étaient détruites par les conquêtes, c'est à dire les invasions. Mais aujourd'hui, se pose une question importante : une nation ne peut-elle pas périr sur son propre sol, sans subir d'invasion, en laissant les facteurs de décomposition corrompre jusqu'au cœur les principes originels et constitutifs faisant de cette nation ce qu'elle est ?”
Joseph de Maistre (1753-1821)


Après la mort de Lénine en 1924, un fils de banquier nommé Georg Lukacs (devenu communiste pendant la première guerre mondiale) s'installa en Allemagne où il présida à la première réunion qui devait aboutir à la fondation de l’École de Frankfort. Le but de cette école était d'appliquer le programme révolutionnaire des sociologues communistes, suite à une rencontre organisée à Moscou en fin 1922. Un de ses membres était l'apôtre de la nouvelle gauche des années 60, Herbert Marcuse.
La tâche de l'Ecole de Frankfort revenait à saper au plus vite l'héritage judéo-chrétien. Pour ce faire, elle favorisa une critique négative aussi destructrice que possible de chaque aspect de la vie. Pour accélérer l'avancée de sa révolution culturelle “silencieuse”, mais sans laisser paraître le moindre indice sur ses plans quant au futur, elle recommandait, entre autres :

1° D'inventer le concept de crime raciste
2° D'enseigner aux enfants la sexualité et l'homosexualité
3° De saper l'autorité des écoles et des professeurs
4°De promouvoir la consommation excessive d'alcool
5° De vider les églises
6° De mettre en place un système juridique ayant un parti pris contre les victimes de crimes
7°De favoriser une dépendance envers l'état et les aides sociales
8° De contrôler et museler les médias
9° De favoriser l'éclatement de la famille

L'une des idées majeures de cette école était d'exploiter la conception freudienne de la “pan-sexualité”, la recherche du plaisir, l'exploitation des différences entre les sexes et le renversement des rapports traditionnels entre hommes et femmes.

Pour mieux cibler ses objectifs, l'Ecole devait :

1. Saper l'autorité du père
2. Nier les rôles spécifiques du père et de la mère
3. Dénier aux parents leurs droits à être les éducateurs de leurs enfants
4. Abolir les différences dans l'éducation des garçons et des filles
5. Abolir toutes les formes de domination masculine (d'où la présence de femmes dans l'armée)
6. Déclarer les femmes comme étant une “classe oppressée” et les hommes des “oppresseurs”

Pour cette Ecole, il existe deux types de révolution : politique et culturelle. La révolution culturelle détruit une société par l'intérieur. Elle voyait en elle un projet à long terme et se concentrait clairement sur la famille, l'éducation, les médias, la sexualité et la culture populaire.

La famille
Promotion du matriarcat, dans l'optique de détruire la famille.
Guerre contre le genre masculin prônée par Marcuse sous le couvert de la libération de la femme.

L'enseignement
Supprimer l'influence parentale. Techniques de psychologie de masse afin que chaque gouvernement puisse contrôler ses sujets sans qu'il soit nécessaire de faire appel à l'armée ou à la police.

Les drogues
Diffusion de drogues psychédéliques pour rendre les gens dépendants et légalisation de leur usage.

La musique et la télévision
Recours à la musique atonale comme arme de destruction de la société et à des formes de musique dégénérées afin de favoriser la maladie mentale.
Possibilité d'assujettir les Etats-Unis en utilisant la radio et la télévision pour promouvoir une culture du désespoir et du pessimisme. Hollywood.

La sexualité
Création d'une société où les plus grandes satisfactions seraient d'ordre sexuel. La musique rock touche la même corde chez les jeunes.
Ce sont les intellectuels marxistes qui ont inventé lors des manifestations anti-vietnam l'expression : “Faites l'amour, pas la guerre”.

L'éducation des moeurs
A la fin des années 60, d'intenses campagnes parlementaires ont été organisées pour des associations impliquées dans le contrôle des naissances (contraception, avortement, stérilisation), et au cœur de ce réseau se trouvait l'Association pour le Planning Familial. Ce réseau était en fait impliqué dans l'eugénisme, le contrôle de la population, la contraception, la sexualité et les réformes du droit familial, ainsi que la sexualité et l'éducation sanitaire.

7 commentaires:

  1. A l'évidence le plan de destruction de la société par l'intérieur est aujourd'hui bien avancé.
    Le "mariage par tous" (expression d'une insondable hypocrisie!) - initiative proprement hallucinante lorsque l'on y songe - est une nouvelle étape visant à briser ensuite le lien naturel de la paternité et de la maternité biologiques et à le remplacer par la procréation artificielle totalement contrôlée. Le "Meilleur des Mondes", façon Aldous Huxley et Georges Orwell est maintenant à nos portes... Et, tout au sommet de cette ténébreuse Pyramide - totale caricature de la Pyramide Lumineuse - à votre avis, qui tient toutes les ficelles?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à Anonyme de 06:12 Vive.... MATRIX ! ?
      Reste à savoir si les robots, feront l'Amour (m'étonnerait, z'ont des sentiments ? ) "baiseront"...faudra beaucoup d'huile... ;-) ou ne feront RIEN. En fait, le but est d'éradiquer les humains.... pour le profit de QUI ?

      Supprimer
    2. Le jour ou tu te fait sauter par un robot! tu me préviens, je prends l'avion pour voir ça ma puce!

      Supprimer
  2. Suis curieuse d'un avis de notre Korrigan !

    RépondreSupprimer
  3. sans controle des naissances, vous voulez qu'on soit combien de milliards d'individus sur terre et combien peut elle en nourrir?
    La musique atonale n'a été qu'une recherche expériementale n'est pratiquement plus usitée actuellement et n'a aps touché grand monde.
    le matriarcat n'est pas un système de destruction de la famille mais une autre structuration au service de la famille.
    pour les drogues ok plus les gens se drogent plus l'état se renforce. et il y a des drogues non illégales comme le café (et oui une sacrée pour vous faire bosser plus, l'alcool pour vous enlever vos angoisse etc...

    RépondreSupprimer
  4. L'ensemble du programme est achevé...
    Pourtant çà fait longtemps qu'il était connu ou au moins perceptible, pour ceux qui font l'effort de s'interresser à autre chose que leur job à la con, leur charriotte merdique, leurs vaccances au ski et ruptures de ligaments croisés a ne surtout pas oublier de parler dans les diners vu que çà fait "in", les 150 m2 de pelouse à tondre le dimanche comme les voisins...!
    De Gaulle avait tellement raison que s'en est triste: les francais sont des veaux! Pourtant on gagnerait a devenir des béliers ...et vite!!!!!
    "Consolation" merdique: on n'est pas les seuls cons, car les autres pays occidentaux se sont fait baiser aussi...
    La france prouvera-t-elle qu'elle est une terre de révolution, ou était-ce du flan (on a un flamby à l'élysée...)?
    gwendal

    RépondreSupprimer
  5. Dans le même esprit:"Rendez moi ma peau"

    http://www.youtube.com/watch?v=Z4iVOkavVXw

    Ce film peu connu du regretté et impertinent Patrick Schulman (plus célèbre pour "Et la tendresse bordel", est un extraordinaire concentré d'ingéniosité et d'humour, mais surtout un petit prodige de symbolique initiatique (pour qui sait comprendre) doublée d'une caricature féroce du monde de l'irrationnel et des médecines douces.

    Ce film de 1980 (le couple infernal Mittérand/Attali n'a pas encore recouvert la France de sa chape occulte) résonne comme une prémonition de la déliquescence de notre société actuelle, qui n'offre d'autre exutoire pour certains "non-puissants" à se sortir ce cette toile d'araignée chtonienne, qu'en s'installant dans l'irrationalité logorrhéique stupide, palliant leur carence spirituelle auto-avortante par l'imposition (pas des mains!) de leur propre système d'avidité de pouvoir de domination d'ange déchu. Dans ce monde d'aveugles laïques où les borgnes athées sont devenus Roy, l'apparition de tous ces coachs, thérapeutes et "psy" de tout poils, politiciens pervers et corrompus, déviance et animalité sexuelle glorifiée... était inéluctable.

    Mais plus encore, c'est comme si Patrick Schulman, "informé" (voir le site Astrovni) avait eu cette prémonition inouïe de l'émergence de la "théorie du genre" que l'on veut nous imposer. (Gender, queer... comportement cellulaire atypique souvent généré par une procréation assistée: Fiv,GPA... très en "vogue" actuellement)

    Cette théorie d'échange/mélange/unification des sexes (dont le mariage sodomite est la première ouverture) et "qui bafoue la logique la plus fondamentale" -comme dit dans une scène du film- est issue d'une minorité agissante, coupée de l'amour de Dieu, du jardin d'Eden, qui veut imposer au monde sa médiocrité existentielle issue de cette mutilation religieuse qui prive l'accès aux énergies Cosmiques d'Amour .

    Très curieusement, le thème astral du "Grand Maître" (scène du château) présente la position des planètes "clé" d'information: Lune opposé Saturne, Soleil encadré par Mars/Vénus. Coïncidence Datson, coïncidence?...

    Biotic.TV

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.