Bistro Bar Blog

samedi 19 janvier 2013

Japon, 19 janvier 2013


Merci à ceux qui m'ont envoyé le lien vers le poisson radioactif, je reprends la version d'Ultraman qui la tient d'un journaliste indépendant au Japon


Centrale de Fukushima : 254.000 Bq/kg de césium radioactif dans un poisson pêché dans le port


Un poisson attrapé dans le port de la centrale de Fukushima contenait 254.000 Bq/kg de césium, taux le plus élevé jusqu'ici.

D'après les tweets du journaliste indépendant Ryuichi Kino, pendant qu'il regarde la conférence de presse de TEPCO en direct :


Quant au poisson dans le port de la centrale, TEPCO a consulté les pêcheurs en octobre de l'année dernière et a pris des mesures pour empêcher les poissons de s'échapper du port. Le porte-paroles de TEPCO, M. Ono, dit qu'ils n'ont rien fait jusqu'à octobre concernant les poissons qui s'échappaient de la baie. Le plus haut niveau détecté jusqu'ici est de 254.000 Bq/kg de césium radioactif (Cs-134 et Cs-137).
Le poisson avec 250.000 Bq/kg de césium était un poisson de roche à ventre tacheté. Kino continue :


Si on mange 200 grammes de ce poisson, on se prend 0,8 millisievert d'exposition aux radiations. Si on en mange 1 kilo, cela fait 4 millisieverts. Bien sûr personne ne va en manger, mais nous devrions nous souvenir qu'il y a des poissons comme ça près de la centrale. Nous ne pouvons dire de manière certaine qu'aucun poisson ne s'échappe du port.
*************************************
Je vous invite aussi à aller lire le dernier article de Pierre :

 ***********************************
Enenews :
D'après l'interview d'un spécialiste, Conrad Miller :

La source des fuites n'est toujours pas sous contrôle. Et la source qui produit les fuites et les radiations n'est toujours pas sous contrôle.
En fait, selon Lucas, [Enformable.com], les coeurs des réacteurs ne sont pas visualisés. Ils ne sont pas dans la cuve des réacteurs, ils ne peuvent les trouver dans le confinement. Donc il est possible qu'ils soient au fond du confinement, c'est un endroit qu'ils ne peuvent vraiment pas atteindre pour les visualiser, ou ils peuvent être en fusion en dessous du confinement.

Voilà la vidéo (en anglais) d'ou vient cette interview :










2 commentaires:

  1. Chers gens du BBB: C'est hors sujet, mais j'en profite pour vous signaler que le fait de cliquer sur l'une ou l'autre des "archives du blog", déclenche (parfois?) l'ouverture d'une fenêtre de spam.

    Voili Voilou ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui semble "hors sujet" ce sont les conséquences de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima... Pauvres Japonais, pauvre poisson, pauvres nous... mais bon c'est loin, ça n'nous touche pas, ça n'existe que dans l’imagination d'internautes paranoïaques et désœuvrés... Espérons qu'un jour la raison l'emportera et que l'énergie nucléaire appartiendra au passé.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.