Bistro Bar Blog

jeudi 31 janvier 2013

Décodage du film Prometheus (2/2)

Première partie ICI.


(...)


Dilemme spirituel


Les implications spirituelles des missions spatiales sont subtilement reflétées dans le film, grâce à des scènes variées qui remettent en question la pertinence du christianisme dans ce contexte de fabrication extra-terrestre.



Au début du voyage, le Capitaine du vaisseau installe un arbre de Noël. Son supérieur lui demande ''C'est quoi ce bazar ?'' auquel le Capitaine répond :''C'est Noël !''. Le fait que cette mission spatiale qui modifie l'histoire se passe à l'époque de Noël donne une signification religieuse.


Élisabeth, l'héroïne du film, porte fièrement en avant une croix chrétienne autour du cou. Ce pendentif devient symbolique du dilemme spirituel qui résulte des découvertes de la mission.

Quand le vaisseau parvient à destination, l'équipe découvre un bâtiment désert construit par une civilisation extra-terrestre qui contient... des extra-terrestres morts. Après avoir effectué des tests sur l'un des corps, l'équipe réalise que les extra-terrestres sont vraiment les auteurs de la vie humaine sur Terre. En d'autres mots la théorie des Anciens Astronautes est correcte et les êtres d'une autre planète sont vraiment les ''Ingénieurs'' de l'humanité. Une fois qu’Élisabeth a confirmé cette découverte à son ami Charlie, il l'interroge aussitôt sur la validité de son pendentif en forme de croix :
''- OK, je pense que tu peux enlever la croix de ton père maintenant.''
''- Pourquoi voudrais-je le faire ?
           '' - Parce que ce sont EUX qui nous ont fabriqué.''

Élisabeth répond après un superbe halte-là :
“- Et qui les a fabriqué, eux ?”
Elle ne voit donc pas de contradiction entre sa croyance chrétienne et la théorie des Anciens Astronautes. Elle croit toujours que Dieu est le créateur originel de tout... mais maintenant il lui faut ajouter les extra-terrestres à l'équation.

Après cette profonde discussion, Élisabeth et Charlie tombent dans les bras l'un de l'autre (l'expression en VO est plus vulgaire) et font l'amour dans le vaisseau. Ce que le couple ne sait pas, c'est que Charlie a reçu une injection d'ADN extra-terrestre par David, l'androïde.


Avant que Charlie rende visite à Élisabeth dans son quartier, David, un robot à l'esprit curieux, fait une blague à Charlie en lui faisant boire une boisson contenant de l'ADN extra-terrestre, sachant qu'il copulerait avec Élisabeth et qu'elle donnerait naissance à un enfant à moitié extra-terrestre. Remarquez l'arbre de Noël en arrière plan.




Le couple copule sans protection et Élisabeth apprend bientôt qu'elle est enceinte. Elle réalise immédiatement que sa grossesse est très très moche, car son enfant n'est pas humain et très hostile. Étant donné que la mission se passe pendant la période de Noël, Élisabeth devient une sorte de Marie anti-Vierge. Au lieu de donner naissance au Christ, elle donnera naissance à une créature à moitié extra-terrestre...qui va ressembler à un Néphilim.


Après la découverte de sa grossesse, le pendentif en forme de croix d’Élisabeth a disparu et a été rangé, signifiant symboliquement que sa foi chrétienne n'est plus valable.


Élisabeth se débrouille pour ''avorter'' de la monstruosité. Puis la mission va terriblement mal et tout le monde meurt, sauf elle. Après avoir presque abandonné, Élisabeth semble avoir une révélation et devient déterminée à découvrir la vérité sur les extra-terrestres. Ils auraient abandonné l'humanité il y a longtemps et ils avaient même planifié de détruire la terre. Il a dû se passer quelque chose de terrible dans l'évolution de l'humanité.

À la fin du film, elle remet sa croix autour du cou, signifiant qu'elle n'a pas perdu la foi et que sa quête de la vérité est maintenant grandement spirituelle. Il n'est plus question de science, mais du besoin humain fondamental d'avoir des réponses aux questions existentielles.



Élisabeth remet sa croix et semble déterminée à trouver la vérité sur les Ingénieurs extra-terrestres.

Le film tout entier peut être interprété comme une métaphore spirituelle – une quête d'illumination. Le titre même du film, Prometheus ( = Prométhée), est un bon indicateur de la signification ésotérique qui sous-tend le film.



Prométhée et la quête de l'illumination

Dans la mythologie grecque, Prométhée est un Titan, race primordiale des divinités qui sont arrivées avec les dieux olympiens. Il a volé le feu aux dieux pour le donner à l'humanité – action qui a permis le progrès et la civilisation. Pour avoir agi en apportant le feu (symbole de connaissance divine) à l'humanité, Prométhée est devenu une figure importante de la mythologie dans les écoles de Mystères, telles que la Franc-Maçonnerie et les rosicruciens, qui sont basées sur l'usage de la connaissance occulte pour réaliser le divin.


Prométhée, personnage favori de l'élite illuminati, figure bien en évidence au Rockefeller Center.

L'équivalent judéo-chrétien de Prométhée est Lucifer, ''ange déchu'' de grande intelligence qui, une fois le favori de Dieu, l'a ensuite défié et a apporté une nouvelle forme de connaissance à l'humanité. Le nom de Lucifer est en latin le ''porteur de lumière'', ce qu'a accompli exactement Prométhée en apportant le feu à l'homme. On dit que cette ''lumière'' est une connaissance occulte enseignée dans les écoles de Mystères, car elle permet à des ''humains illuminés'' de retourner au divin.

L'histoire des Observateurs et des Néphilim décrite ci-dessus semble aussi suivre le même archétype car elle raconte l'histoire des ''fils de Dieu'' qui se rebellent contre sa règle et descendent sur Terre, enseignant une importante connaissance à l'humanité. De même, comme Lucifer, les Observateurs sont surnommés ''Anges déchus''. Où l'on voit donc qu'il existe bon nombre d'interconnexions dans ces mythes et le symbolisme du film.

Au début du voyage, le président de la société qui finance la mission fait un briefing et un discours à propos de l'importance de la mission :


''Le Titan Prométhée voulait mettre l'humanité sur le même pied que les dieux et pour cela, il a été chassé de l'Olympe. Hé bien, mes amis, le temps est finalement venu de son retour.''

Dans le film, Prometheus est le nom du vaisseau qui transporte les humains vers leurs Ingénieurs extra-terrestres. Il représente symboliquement les humains utilisant le ''feu'' (la connaissance) qui leur a été donné pour ré-ascensionner vers le divin (leurs créateurs extra-terrestres) par leurs propres moyens. Cette métaphore d'initiation spirituelle est un rappel des nombreuses histoires mythologiques qu'on trouve au long de l'Histoire et qui cachent une signification ésotérique semblable.

Cependant, les écoles de Mystères pensent que l'illumination n'est pas donnée à tous, mais seulement à un petit nombre choisi et cela est pertinemment mis en valeur dans Prometheus. Dans le film, tous ceux qui étaient à bord dans des buts égoïstes, financiers ou hypocrites sont morts. Seule celle qui était là pour la vérité et qui est animée d'une profonde foi spirituelle a survécu. Ce genre de récit est à égalité avec les histoires allégoriques d'illumination spirituelle exposant que seule la vérité du cœur atteindra cet état d'être élevé.

En dehors d’Élisabeth, un autre personnage non-humain a survécu, David l'androïde.

Vers la fin du film, David a eu la tête tranchée, mais comme c'est un robot, il fonctionne toujours. Élisabeth prend la tête et continue son périple, ce qui veut dire symboliquement qu'elle a besoin de l'intellect pur et de la technologie pour atteindre l'illumination.

David a une grande capacité intellectuelle, ce qui lui fait croire qu'il est supérieur à ses collègues humains. Malgré cela, il est néanmoins essentiel pour la quête d’Élisabeth – message subtil sur l'importance du transhumanisme dans l'évolution de l'homme.

En fin de film, David ne comprend pas pourquoi Élisabeth désire poursuivre la recherche de ses créateurs. La différence est qu'elle possède une âme et non lui. C'est pour cette raison qu'elle remet la croix autour de son cou. Sa quête n'est pas simplement une mission spatiale, c'est un pèlerinage spirituel pour découvrir d'où elle vient.


Dans la scène finale du film, Élisabeth décide ne pas retourner sur Terre (qui représente le matérialisme et l'ego) et continue sa recherche des Ingénieurs (qui représentent l'illumination et le divin). Sa quête n'est donc pas terminée ...et il pourrait y avoir un autre film à suivre. (confirmé, pas avant 2014)



En conclusion

Alors qu'une majorité de cinéphiles sont sortis de Prometheus en pensant que c'était un ''film d'extra-terrestres correct'', en creusant un peu plus profondément dans sa signification et son symbolisme se révèle un autre niveau entier d'interprétation. Prenant son inspiration dans la théorie des Anciens Astronautes, Prometheus propose une réécriture radicale de l'histoire et de la théologie, qui fait de l'humanité le produit de ''dieux créateurs'' extra-terrestres. Le film mélange aussi cette quête de connaissance scientifique avec des questions spirituelles et métaphysiques, parlant avec cette histoire non seulement d'extra-terrestres fâchés, mais de questions existentielles éternelles.



Comme le suggère le titre du film, l'histoire d'humains allant dans l'espace pour trouver leurs créateurs possède un sens ésotérique caché, car il peut être interprété comme une métaphore pour une illumination spirituelle. Le Titan Prométhée est une figure centrale dans les écoles occultes de Mystères, une figure archétypale d'un ''rebelle d'en haut'' qui a apporté la connaissance divine à l'humanité – avec tous les bienfaits et les dangers qu'elle engendre. Des sociétés occultes secrètes pensent que cette connaissance pave le chemin de retour vers le divin. À la manière du vaisseau Prometheus quittant la terre pour retrouver les Ingénieurs, les initiés occultes cherchent à quitter le plan matériel pour atteindre l'illumination et ''être un'' avec le Grand Architecte de l'Univers.


Cela étant dit, y-a-t-il une quelconque vérité dans les nombreuses histoires et mythologies se référant à une figure divine venant d'en haut pour transmettre une connaissance à l'humanité ? Les figures de Prométhée, Lucifer et des Observateurs du Livre d’Hénoch ont-elles des bases factuelles ? Existe-t-il une source ''extérieure'' pour la connaissance ésotérique avancée de l'humanité ? Une super-race de type Néphilim a-t-elle existé sur Terre pour aider l'humanité à se développer, mais l'a finalement corrompue ? Serait-ce le chaînon manquant dans l'évolution de l'homme ? Est-ce la raison pour laquelle l'humanité est si auto-destructrice et par là désynchronisée avec le reste de l'univers ? Cette source extérieure provient-elle d'extra-terrestres comme suggéré dans Prometheus ou d'anges déchus et/ou de démons comme écrit dans les textes anciens ? Cette source extérieure est-elle derrière les enseignements des sociétés secrètes et derrière... les illuminati ?

SOURCE

Traduit par Hélios pour le BBB.

9 commentaires:

  1. Merci Hélios pour le travail de traduction. Toutes les hypothèses sont regroupées dans la conclusion du dernier paragraphe.

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant. J'ai failli ne pas aller voir le film à cause des commentaires, pour la plupart mitigés, que j'ai lus et entendus un peu partout. J'ai bien fait de passer outre et j'attends la suite avec impatience. Le film est effectivement beaucoup plus intéressant vu sous l'angle ésotérique proposé par ce décryptage. Merci pour la traduction et pour l'envie qu'elle donne d'aller plus loin!

    RépondreSupprimer
  3. Milles mercis pour cette traduction Hélios. Superbe travail comme à votre habitude.

    CaligulaMinix

    RépondreSupprimer
  4. Excellent, merci. Brillante analyse et bonne traduction.

    Fou à quel point les spectateurs se sont arrêtés à l'aspect superficiel du film et ses maladresses alors que Prometheus est un blockbuster d'une richesse incroyable, tout en restant spectaculaire.

    Bref merci Ridley Scott et vivement la suite.

    RépondreSupprimer
  5. Bon ben, j'ai envie d'écouter le film maintenant loll

    RépondreSupprimer

  6. Oui oui, ben... Non non :
    S.Sitchin, malgré (ou à cause) de son affiliation à la cia est mort avant la sortie du film qui rajoute une couche de flou pour ceux qui étaient "à jour" des hypothèses rectifiées.
    Si on croit qu'il n'y a que des Nephilims, ne manque-t-il pas un gros bout de l'arbre et/ou du livre de la vie. Enfin je parle du mode d'emploi et de la banque d'ADN.
    Où sont les gris EBE, les Archons (macrobe?), les divers peuples récurrents des mondes chamaniques.
    Qu'en est-il de la population humaine qui est ici (sur Terre), aujourd'hui déjà bien plus mutante et pucée (nano injecteurs de multi souches d'ADN "vaccinal") que ne l'est le personnel du vaisseau, dont on ignore tout de la propulsion ?
    Quoiqu'on n'ait toujours pas discuté des résultats des incursions de Garry McKinnon, hackant des listes la navy de personnels de non-terrestres, ainsi qu'une flotte "spatiale" non déclarée...
    Ce film se déroulerait donc dans un "futur" ? Qu'a donné l’enquête sur les crises bancaires des années 2010 qui a prouvé la vassalisation des gouvernements aux firmes eugénistes responsables de la disparition du génocide (tue l'eugène) sur Terre. (Serait-ce un film japonais financé par tempcareva ?)
    En fait c'est encore une soi-disant future guerre préventive contre l'envahisseur E.T., alors que l'invasion date déjà de si longtemps et est si fine de stratégie qu'on a le plus grand mal à la faire admettre, même à grands coups de faits logiques et irréfutables (archéologie, OOPA, quantiques, télépathie et Remote-Viewing, sociétés secrètes lobbies et tueurs [+OU- économiques (J.Perkins)], et j'en passe, par condescendance amusée et lassitude naissante)... Le meilleur coup du Diable est de faire croire aux uns qu'il n'existe pas (hé hé hé) et aux autres qu'il est trop fort... (ho ho ho)
    La seule science-fiction qui existe est celle que nous pratiquons (comme la Lune et je me Mars) avec nos systèmes énergétiques. Ces films ne sont que des reportages écrémés de leur substantifique moelle et parsemés de fadaises pour éviter LA DISCLOSURE !!! (cf Richad Dolan)
    Qu'est-ce donc que cette habitude, ce "devoir" d'aller se gaver de conneries payantes au lieu d'apprendre à vivre mieux, et vite. Je n'ai pas l'impression que l'éducation humaine soit terminée alors qu'il se permet de la mettre en applications irresponsables et dont les conséquences raccourcissent grandement notre capacité à blablater sur le BBB ! (qui a dit "Dieu soit loué !" )
    Allez, c'est la mienne! Remets nous ça, s'il te plait Hélios !
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, on attend alors le prochain décodage de Vigilant Citizen...

      Supprimer

    2. Il parait que Georges Lucas a visionné des vidéos d'observations d'UFO's, ça va actualiser la donne, quoiqu'hollyjood n'ait toujours pas admit les sons et images subliminales sexuello-guerrières (Eros/Tanatos ?), sa pédophilie plus que rampante et sa propagande BlueBeam-Gladio-Axe-du-mäl(e)-Nazi-nsa-nasa-gouvernementale; qui ne tient, à propos, que sur le fait qu'on les écoute, et les croit à force de répétition du mensonge...
      Et maintenant des lois pour interdire la pensée contraire. Il est pourtant interdit d'obéir à la mafihaaaaaaaaaaä
      (Oup's ! T'as pas une cave anti-dronabama ?...)

      Supprimer
  7. Plein de choses très intéressantes à lire, comme d'habitude ! merci

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.