Bistro Bar Blog

samedi 29 décembre 2012

La sagesse sort de la bouche des enfants

Belker et Shane



Étant vétérinaire, j'ai été appelé pour examiner un lévrier irlandais de 10 ans nommé Belker. Les propriétaires du chien, Ron, sa femme Lisa et leur petit garçon Shane, étaient très attachés à Belker, et ils espéraient un miracle. En examinant Belker j'ai découvert qu'il était en train de mourir d'un cancer.


J'ai dit à la famille que nous ne pouvions pas faire grand-chose pour Belker et j'ai proposé une euthanasie au domicile du vieux chien.

Tout en organisant l'événement, Ron et Lisa me dirent qu'ils pensaient que ce serait bien pour leur fils de 6ans, Shane, d'observer le déroulement de l'opération car ils sentaient que Shane pourrait retirer quelque chose de l'expérience.

Le jour suivant, j'ai senti la boule familière dans ma gorge alors que la famille de Belker était autour de lui. Shane semblait si calme, en caressant le chien pour la dernière fois que je me demandais s'il comprenait bien ce qui se passait. En quelques minutes, Belker s'endormit paisiblement pour toujours.

Le petit garçon semblait accepter la transition de Belker sans aucune difficulté ou trouble. Nous nous assîmes tous ensemble pendant un moment après la mort de Belker, nous demandant à haute voix pourquoi la triste réalité veut que les animaux vivent moins longtemps que les hommes. Shane, qui écoutait tranquillement, intervint, ''Je sais pourquoi.''

Stupéfaits, nous nous tournâmes vers lui. Ce qui sortit de sa bouche ensuite m'a stupéfait. Je n'avais jamais entendu une explication aussi réconfortante. Cela a changé ma façon de vivre. Il a dit, ''Les gens naissent pour pouvoir apprendre à vivre une bonne vie – comme aimer tout le monde tout le temps et être gentil, d'accord ?'' Le petit garçon de six ans continua, ''Hé bien, les chiens savent déjà comment faire cela, ils n'ont donc pas à rester aussi longtemps.''



Souvenez-vous, si le chien était enseignant, vous apprendriez des choses comme :

Quand les êtres aimés rentrent à la maison, toujours courir pour les accueillir ;
Ne jamais laisser passer l'occasion de gambader de joie ;
Autoriser l'air frais et le vent en pleine figure à être une pure extase ;
Faire des siestes ;
S'étirer avant de se lever ;
Courir, s'ébattre et jouer tous les jours ;
Profiter des attentions et laisser les gens vous toucher ;
Éviter de mordre quand un simple grognement suffit ;
Les jours de canicule, boire des litres d'eau et s'allonger à l'ombre d'un arbre ;
Quand on est heureux, danser et frétiller de tout le corps ;
Se régaler de la joie simple d'une longue promenade ;
Être loyal ;
Ne jamais faire semblant d'être ce qu'on n'est pas ;
Si on a perdu quelque chose d'enterré, creuser jusqu'à la retrouver ;
Quand les gens sont dans un mauvais jour, rester silencieux, s'asseoir tout près d'eux et les caresser gentiment avec le museau.



(Auteur inconnu)


SOURCE

(Le chien paraît énorme sur la photo, mais le lévrier irlandais est un très grande race, il peut atteindre 85 cm au garrot)

Traduit par Hélios

2 commentaires:

  1. l'enfant a dit une "veritè" très très jolie pour son age....mais l'eutanasie reste un pouvoir que l'homme a pris....mais et'il correct??? J'ai lu un beau livre en italien d'une veterinaire, que j'ai connu...il n'est pas un croyant dans les religions...mais dan son livre il dit que nous "togliamo" privons l'animal de l'experience de la mort que tout le monde ici-bas sur la terre doit avoir... et j'ai pris du temps pour comprendre qu'il avait raison.
    Quand j'etait petites et j'entendais dire que chaque femme qui doit accoucher..."le ferais dans la douleur"... et moi que j'avais peur de doulers a chaque fois... je me disait haute et fort.:
    Et moi loriana je n'accousherais pas dan la douler...à la naissance de ma fille je n'ai jamais eu les douleurs...après plusiers heures je suis passè par un cesarienne.
    J'ai appris que le mental a une enorme puissance que après on appellè resonance....mais avec les annès j'ai compris aussi que je m'etait enlevè une experience et que je l'aivait surtout evitè a ma fille.
    Nous restons humaines, inutile de s'enlever les epreuves...pour lequelles nous nous somme encarnè ...car nous recomencerons à nouveau les epreuves
    ciao loriana

    RépondreSupprimer
  2. Merci Hélios de toujours nous mettre la source de tes recherches/publications mais là je crois que le lien ne fonctionne pas.

    Bravo oui si le chien était enseignant nous fabriquerions moins de flippés!

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.