Bistro Bar Blog

jeudi 22 novembre 2012

Transcender la perception extra-sensorielle

Transcender la perception extra-sensorielle


Par Soren Dreier, 17 novembre 2012

(traduit par Hélios)



J'aimerai revenir un peu sur le thème de la perception extra-sensorielle (PES) – pouvoirs psychiques ou perception extra-sensorielle en disant que :

Ce n'est pas extra (=extérieur), c'est une de nos capacité de base. Nous arrivons avec et avons le potentiel pour l'utiliser. Ou non. C'est donc basique : ''PBS'' – perception basique sensorielle. Ce sont les cinq sens qui sont ''extra''. Ces derniers nous ont été appris par la société qui nous a conditionnés. Ce conditionnement nous implante un lavage de cerveau qui nous fait douter de nos propres pouvoirs.

Une matrice sensorielle.

Il est facile pour la société de manipuler les cinq sens. La psychologie comportementale nous l'a enseigné. Des expériences désagréables en Russie ont prouvé qu'on peut facilement induire chez un enfant la croyance qu'une sensation de froid peut se transformer en sensation de chaleur. Un goût aigre peut être inversé en goût sucré. Ce ne sont que des jeux du mental et des combines.

Ce que nous détectons par nos cinq sens est conditionné par le besoin de la société d'une conception commune de ce qui est bon et mauvais, agréable ou désagréable, basé sur le déchiffrage des systèmes sensoriels. En d'autres mots : ils voudraient que nous ayons les mêmes sensations donc : que rien ne dépasse. Que nous soyons aveugles aux combines.

Les sens cosmiques ne peuvent être manipulés de cette façon, ce qui pourrait être la raison de leur vénération et de la peur que nous en avons. La raison pour laquelle ils ne peuvent pas être manipulés de cette manière c'est parce qu'ils sont verticaux. Ils partent dans le céleste ou cosmos ou de la manière dont vous voulez le nommer.

Les cinq sens sont horizontaux. Ils s'expriment à plat pour déchiffrer l'environnement. Les sens cosmiques font cela aussi, mais cela reste caché sauf si nous les développons comme une compétence – exactement ce que redoute la matrice...

''Oui, je trouve cet homme politique agréable. Il semble bien. Il parle gentiment et dit des mots qui me réconfortent. J'ai pourtant cette drôle de sensation que derrière il est vraiment méchant. Non, il vaut mieux que je dépasse cette impulsion et que je vote pour lui.''

Si vous n'avez rien lu ou entendu sur le fait qu'il était méchant et ne faites aucune supposition, ce pourrait bien être votre sens cosmique qui vous fait signe. Écoutez-le s'il vous plaît parce qu'on nous a enseigné à ne pas lui faire confiance.

Les cinq sens deviennent source de peur chez la plupart des gens via les pôles souffrance ou plaisir, l'éducation, le système scolaire et nos vies d'adultes. Si vous doutez de ça, pourquoi avez-vous peur des musulmans ? En aviez-vous peur avant le 11 septembre ? D'accord...

Donc pour stimuler et faire fonctionner les sens cosmiques, il nous faut déprogrammer le système nerveux, qui détient la clé. La matrice le sait. C'est pourquoi ils vendent aux gens des programmes de peur comme l'héroïne au fond du jardin via les médias sous toutes les formes possibles.

Le stress met à contribution le système nerveux et le met à plat. Le stress est si puissant qu'il arrive à faire prendre des idées fausses aux cinq sens. Les gens en alerte rouge de stress semblent ne pas pouvoir trouver les solutions exactes à leurs défis du quotidien. La matrice le sait et, mon gars, ils en usent et en abusent !


Remède : débrancher votre psychisme du bombardement médiatique. Cela ne veut pas forcément dire de l'éviter mais plutôt d'en enlever le programme de peur qui s'y trouve. Ensuite, étudier l'anatomie de la peur. Mettre sa tête dans le sable n'a jamais aidé personne. Par l'observation, vous deviendrez un ''expert en techniques médiatiques''.

De ce point de vue on peut trouver amusant de regarder le ronronnement du matraquage médiatique, payé très cher (on se demande pourquoi) pour son lavage de cerveau. Il se transforme en drôles de personnages de dessin animé et perd son pouvoir.
(…)
Si le système nerveux est surchargé, nous ne pouvons nous offrir le luxe de nos sens cosmiques car ils sont intégrés dans le système nerveux – réseau de communication des cinq sens. Le système nerveux envoie des signaux d'interaction avec le monde horizontal à une vitesse folle, et le cerveau ordinateur les traduit dans un état de panique. Il ne reste plus beaucoup de place aux sens cosmiques pour se brancher.

Voilà la réelle prison des cinq sens et aussi la vraie prison de la perception extra-sensorielle.

Voici pourquoi la démystification du système de peur de la matrice est si essentiel aujourd'hui. Ceux qui le font et se débarrassent de la peur dans leur système nerveux parviennent de plus en plus à être en relation avec leurs capacités psychiques (ou médiumniques). C'est peut-être un travail difficile mais ces gens le font et retrouvent un esprit de plus en plus clair. Un esprit clair ne peut exister que si le système nerveux est libéré de la peur. Cela fait aussi partie du changement.

Exactement comme la renaissance de Néo dans le premier film Matrix, quand nous nous libérons de la peur le Kung Fu (sens cosmiques) sort de son hibernation.

Comme je l'ai mentionné dans un article précédent (d'où provient la photo du petit bébé fille postée), il est certain pour moi que nous touchons à une transformation des sens cosmiques à grande vitesse. Les bébés déchiffrent leur environnement, communiquent et sont des observateurs cosmiques.

Si vous restez en intense contact visuel avec un bébé, avez-vous déjà ressenti que vous regardez un vide qui inclut à la fois détachement et connexion en même temps ? J'ai eu cette sensation et un sentiment céleste en plongeant dans ces yeux d'enfant, ce qui m'a tellement touché que j'ai dû penser à respirer et à me retenir de pleurer. J'ai dû quitter la pièce. Bon, aujourd'hui j'ai le courage de pleurer. J'en suis baba.

La matrice aimerait me faire penser que je suis sentimental. Allons, je sais ce qui est important.

Il existe plein de fausses idées sur la PES, les sens cosmiques ou les capacités psychiques. Beaucoup d'egos enflés en sont victimes en pensant se faire admirer comme s'ils étaient habités du divin – se sentant tous spéciaux à cause de l'extra dans la perception sensorielle et se demandant si c'est dû à leur glande pinéale ou à leur chakra couronne ou je ne sais quoi d'autre.

Désolé de ramener ça à du bassement terrestre mais c'est le système nerveux qui reçoit et transmet ce qui nous a été enseigné par un conditionnement des cinq sens : la croyance que c'est un ''don'' spécial. Rien de plus.

Et ce ''rien de plus'' c'est : Tout, car le système nerveux est un réseau qui fait fusionner la glande pinéale avec l'âme et toutes les autres matières entre le corps et le mental et inversement.

Tout cela n'est qu'un grand réseau. Voilà pourquoi la méditation, une marche dans la nature ou tout ce que nous trouvons pour libérer le stress est favorable aux sens cosmiques car met le système nerveux au repos.

Commencez le nettoyage en réalisant que sous la peur induite, le sentiment d'être spécial et le conditionnement de la matrice vous avez un potentiel enfoui.

Donc : laissez partir le ''extra''.

Nous sommes vraiment le cosmique.

Un fait:
Le système nerveux central est relié à chaque partie du corps par 43 paires de nerfs. Douze paires arrivent et partent du cerveau, et 31 paires partent de la moelle épinière. Il y a presque 74 kilomètres de nerfs qui parcourent notre corps.
Les messages voyagent le long des nerfs sous forme d'impulsions électriques. Ils voyagent à des vitesses pouvant atteindre 400 km/h.


Ce gars (il parle de Keith Barry dans la vidéo ci-dessous) sait comment truquer les sens, tout est basé sur la tromperie. Comme la matrice (vidéo TEX sous-titrée français de 2004):













1 commentaire:

  1. Se détacher de ce monde et surtout de la peur du lendemain, ça à un effet bénéfique sur notre futur je m'en rend compte tous les jours un peut plus...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.