Bistro Bar Blog

mardi 27 novembre 2012

LES ÉGRÉGORES (suite et fin)

Les deux premières parties sont ICI et ICI.

                         Les égrégores

LES ÉONS

Dans les deux premiers numéros d'Abraxas, nous avons vu que :

  •  l'être humain est constitué de trois centres énergétiques reliés à 3 plans subtils : les plans instinctif, émotionnel et psychique.
  •  Nous existons et construisons sur ces trois plans subtils. Par notre activité énergétique (instinctive, émotionnelle ou psychique), nous créons des objets subtils qui, lorsque créés par un groupe de personnes, constituent des égrégores.
  • Les égrégores sont organisés en trois niveaux, selon le centre énergétique humain auquel ils s'alimentent.
  •  C'est à travers le rituel que les égrégores puisent leur énergie. Chaque type d'égrégore requiert un rituel particulier.

Les égrégores constituent la pierre de fondation de l'au-delà et donnent forme à un édifice subtil parfaitement structuré. Toute structure visible ayant son reflet dans le monde invisible, l'au-delà est tout aussi bien organisé que notre réalité physique et le hasard n'y a aucune place.

Au sommet de la hiérarchie des égrégores trônent des puissances que la tradition gnostique a longtemps gardées secrètes, n'en divulguant l'existence qu'au sein des écoles des Mystères pour ne pas s'attirer les foudres des autorités religieuses. On appelle ces puissances égrégoriques des éons, du grec aion qui signifie temps, éternité ou très longue période de temps, car leur durée de vie dépasse largement celle d'un simple égrégore.

Les initiés décrivent les éons comme des formations énergétiques colossales engendrées au cours des âges par les pensées, les sentiments et les passions égocentriques de l'humanité. Ces puissances titanesques sont, à l'instar des égrégores, des puissances auto-conservatrices qui tiennent les hommes sous leur emprise et les poussent à l'égocentrisme.

Les éons se distinguent surtout des autres égrégores par le degré d'autonomie qu'ils ont atteint, étant devenus quasiment immortels. Comme toute entité énergétique parasitaire, ils sont voraces et demandent à être nourris en permanence. Parce qu'ils ne tirent leur nourriture que de l'activité (intellectuelle, émotionnelle, sexuelle, etc.) égocentrique de l'humanité, ils poussent par tous les moyens les hommes vers la voie de l'égocentrisme.

À notre époque qui est celle de l'Âge Noir, les éons ont acquis une telle puissance que, même si l'humanité mettait fin à ses activités égocentriques, ils pourraient se passer de nourriture pendant des siècles avant de disparaître. Ils seraient alors amenés à dévorer la hiérarchie des égrégores intermédiaires, telle une mère qui se nourrirait de ses enfants. Ceci peut arriver lorsque le système occulte subit une crise énergétique (chute d'une civilisation majeure, changement de religion dominante, etc.).

Au vu de la nature occulte de l'emprise dans laquelle se trouve l'humanité, nous venons d'évoquer une hypothèse purement théorique. Cette emprise ne laisse à l'homme aucune chance d'opérer un changement d'orientation spirituelle radical – au contraire, elle le fait sombrer chaque jour davantage dans l'égocentrisme et le matérialisme.

À un autre niveau, où ils sont comme personnifiés, les éons sont appelés les souverains hiérarchiques de l'espace-temps. Ces êtres qui nous gouvernent sont les douze princes de l'au-delà, émanés de l'humanité déchue dont ils sont le sombre reflet.

Les éons ont mis en place un système d'exploitation et d'emprisonnement qui repose sur la vampirisation de l'énergie des hommes et des forces de la nature. Ce système de vampirisation, dans lequel l'énergie soutirée remonte d'un niveau hiérarchique à l'autre jusqu'aux éons, est contraire aux lois naturelles, en vertu desquelles l'énergie doit descendre (la mère nourrit son enfant pour le rendre autonome, et non le contraire). Cette liberté que se sont octroyés les éons induit la chute de l'humanité dans la souffrance et l'inconscience.

Éliphas Lévi, grand maître de l'occultisme, voit dans les égrégores des dieux. Cette croyance est légitime du point de vue des occultistes. On notera d'ailleurs que l'au-delà est constitué de trois plans qui peuvent être perçus comme des centres énergétiques, à l'image des trois centres spirituels de l'être humain. Au sommet de cette pyramide occulte règnent les douze éons, qui sont comme les douze paires de nerfs crâniens trônant au sommet de notre système nerveux directeur et dirigeant l'ensemble de notre système énergétique. Analogiquement, il existe donc dans l'au-delà une entité gigantesque, cosmique, qui est à l'image de l'être humain.

S'il n'existait que le monde manifesté, constitué du monde physique et de l'au-delà, alors Éliphas Lévi aurait entièrement raison. Les égrégores seraient une myriade de dieux jaloux commandant aux êtres humains et se menant une guerre sans merci pour accroître leur vol énergétique. Mais celui qui connaît la véritable nature de ce monde illusoire, qui est à la fois physique et subtil, sait que ni les égrégores ni les éons ne sont de véritables dieux. Ensemble, ils forment cette entité toute puissante que les religions appellent le Bon Dieu, Jéhovah ou Allah, mais dans lesquelles les gnostiques voient le Démiurge. N'étant pas reliés aux égrégores de l'au-delà, les êtres conscients, réellement dévoués à leur divinité intérieure, ont établi un lien avec les dimensions divines, ils n'alimentent donc les éons en aucune manière.

Si aujourd'hui l'humanité tout entière n'a aucune possibilité d'échapper à l'emprise des éons, il existe malgré tout une possibilité de libération. Par la connaissance de soi, de l'univers et des dieux, et surtout en opérant une véritable transformation intérieure, nous pouvons inverser notre système énergétique, cesser d'alimenter les puissances occultes parasitaires et nous relier à des puissances supérieures qui, elles, n'ont qu'un désir : nous ramener à notre état originel d'immortels. Voici ce qu'ont toujours défendu, à travers les âges, les écoles des Mystères, les fraternités initiatiques et la véritable Franc-Maçonnerie spirituelle.

Exemples de durée de vie d'égrégores :

- Une émotion artistique s'imprime sur le plan émotionnel et disparaît presque instantanément.

- Les égrégores éphémères, en particulier ceux de nature ''médiatique'' (émissions de télévision, radio, internet, etc.) durent quelques jours, voire quelques semaines.

- Un sentiment amoureux donne naissance à un golem dont la durée de vie sera de quelques mois ou années.

- La durée de vie de l'égrégore d'un club de football ou d'un parti politique est en général de quelques dizaines d'années.

- L'égrégore d'une grande religion (Église catholique, Islam, Judaïsme, par exemple) peut vivre plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires.

Alexandre Sintile

--------------------------------------------------------------

Extrait de la revue n° 3 d'Abraxas.

Pour vous abonner, allez sur la page du C.R.O.M.

13 commentaires:

  1. Je suis fondamentalement touché par ce qui est dit ici concernant les égrégores, je m'en doutais qu'ils ont besoin de nous pour exister, mais je ne pensais pas qu'ils s'y nourrissaient. Cependant, ce que j'aurais aimé savoir est la question suivante, s'ils se nourrissent de ceux qui leur rendre un culte, accordent-ils en contre-partie les demandes des personnes. Quelque part je pense que oui. Ce qui revient à dire que c'est une forme de contrat, de pacte tacite. Et la contre-partie perpétuelle pour que cela dure est l'offrande. Que m'en dites-vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en dis que oui, c'est un cercle vicieux qui s'instaure. L'égrégore est entretenu par la pensée et les émotions des gens, lesquels puisent dans ce réservoir inconsciemment.

      Supprimer
  2. L'être humain est relié à 3 plans subtils : les plans instinctif, émotionnel et psychique

    Au fou !!

    Il a trouvé ça ou ?

    Nul part !

    C'est lui qui décide n'importe quoi !

    Faut arrêter......... merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces êtres qui nous gouvernent sont les douze princes de l'au-delà, émanés de l'humanité déchue dont ils sont le sombre reflet.
      Entièrement faux !! En fait ils sont 372

      Supprimer
    2. Encore une grossière erreur:

      ""À notre époque qui est celle de l'Âge Noir""

      On est dans l'âge d'OR !!! C'est du n'importe quoi !

      Supprimer
    3. Attention de ne pas confondre les enseignements véritables des enseignements new-âge qui sont destinés à endormir tranquillement les gentils moutons...

      Supprimer
    4. Il commence à nous fatiguer ce troll qui pollue les commentaires partout où il va. Si tous les articles publiés sur ce blog sont des conneries, selon lui (après tout, même si lui est intolérant de tout, moi je lui accorde le droit de penser différemment et même de l'exprimer pourvu qu'il le fasse dans un esprit constructif et avec correction, sans insulter à tout va) donc pourquoi il vient lire les articles? Il n'a qu'à aller lire des trucs qui l'intéressent s'il n'a rien à apporter avec ses commentaires style cour de récré. Vraiment lamentable, je comprends pourquoi Korrigan est dégoûté. On aurait bien besoin de lui pour rétablir l'équilibre avec un peu d'humour.

      Petite précision importante : mon commentaire n'a rien à voir avec le contenu de l'article que je n'approuve NI ne désapprouve. Je l'ai trouvé intéressant, sans plus et donc je ne viens ni l'incriminer ni le défendre. Merci bien de ne pas m'accuser de me shooter ou je ne sais quoi d'autre selon la formule habituelle. D'ailleurs vaudrait voir à varier les formules parce que l'argumentaire est un peu faible dans le genre. Etre troll, ça ne s'improvise pas !

      Supprimer
    5. Voilà pourquoi les vrais enseignement sont mis à l'abri des trolls.

      On ne donne pas de perle à des pourceaux volontaires.

      Supprimer
  3. OUI Hélios, on ne donne pas des "perles" à des cochons ! ils n'auraient pas l'air "feint" avec un collier de perles à leurs cous !!!
    Cependant ce type l'Alexandre SINTI..."L"LE ! LOL ! (il ne scintille pas vraiment dans ce qu'il tente d'expliquer). Mieux vaudrait qu'il se "la ferme" ! Il explique soit disant des choses qui ne sont RÉELLEMENT pas les VRAIES ....et qu'il n'est pas possible de révéler ! Faire de "l'à peut près" arrangé à sa sauce s'appelle TRICHER !
    D'autant qu'il n'y a pas que ; - 3 centres énergétiques, ni que - 3 plans, s'ils sont tous importants , le mode d'y accéder est différent !! Et oui, car les "vibrations" qui les "gouvernent" ne sont pas les mêmes ! Soyez TRÈS vigilants, car il existe des charlatans ou demi-charlatans (prêts à faire de l'argent, avec la méconnaissance humaine...) et son délire va loin... il parle d'un GOLEM....placé là ? hihi !!!! Ce qui est dit concernant l'alimentation des ONDES DE FORMES PENSÉES (vrai nom) est VRAI ! Ce qu'il a omis de dire est que cela épuise l'Energie humaine d'autant que ces pensées sont souvent surtout négatives (soient triste, soient dans la problématique affective, matérielle ETC...)

    A Xavier Valentin de 14 H.... IL N'Y A PAS DE PACTE ! Beaucoup prient....et n'obtiennent RIEN ! (Quelle que soit la "religion") Pour être en ETAT de demander, il faut déjà savoir demander, et comment demander.... Ce que toutes les religions ont bien occulté ! Il faut être capable de faire un ÉGRÉGORE d'AMOUR vers le Divin ! Je suis très sincèrement désolée de ne pas pourvoir en dire plus sur B.B.B. (mon unique blog, et préféré !) PAIX, Amour à tous, celui qui cherche trouve ! ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, excusez les fautes ! je n'ai pas bien relu !

      Supprimer
  4. hé ben, on en lit de drôles (et pas drôles aussi) de choses sur ce blog ! (je voulais surtout parler des commentaires )
    une réflexion pour les égrégores , savoir de quoi l'on se nourrit est une chose, importante certes, mais savoir QUI ou QUOI l'on nourrit est Primordial ...

    RépondreSupprimer
  5. Quand le gars qui s'appellait Siddharta Bouddha ou quelques prénoms similaires disait de se détacher de son ego, c'était à fin de ne plus nourrir les égrégores égocentriques?

    RépondreSupprimer
  6. http://www.inrees.com/Sentiments-d-eternite

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.