Bistro Bar Blog

mercredi 7 novembre 2012

Les derniers champignons...

Je persévère quand même à faire un tour aux champignons, malgré l'automne qui avance. D'un autre côté, les arbres ici ont encore quasiment toutes leurs feuilles vertes, ce qui donne encore de l'espoir. Et il a beaucoup plu.

Mais les 2° de ce matin auront porté un coup fatal à la gent mycologique, tout du moins pour ceux que j'aime ramasser (= les cèpes). 

Avec le froid, le feutre du  mycélium s'enfonce douillettement dans le sol.

Mais...

En allant hier avec les chats dans le petit bois près de la  maison récolter des châtaignes (sans les chaussures de la photo mystère) pour les chevaux (ils en raffolent), une belle tache ivoire parmi les feuilles mortes a attiré mon regard. 

Non, dommage, pas un cèpe. Un magnifique pied de mouton (Hydnum Repandum pour les amateurs de botanique). 

Regardez cette cérémonie d'une cueillette de pieds de mouton sur Viméo. Il en a trouvé un presque aussi gros que moi...

pieds de mouton from Gekopaca on Vimeo.

Ses fins aiguillons sous le chapeau le rendent très facile à identifier. On le trouve souvent en groupes, la plupart du temps caché sous les feuilles mortes. Mais pour celui-ci, pas de problème pour le voir. Le pied de mouton craint moins le froid que le cèpe, on peut le récolter jusqu'à fin novembre (en Bretagne).

Je ne pense pas en avoir encore trouvé un aussi gros.

C'est loin d'être mon champignon préféré, mais je ne voulais pas faire offense à Dame Nature, alors je l'ai rapporté avec les châtaignes. Je l'ai fait renifler à la jument , qui est une vraie morfalou, elle l'a flairé, mais elle a lorgné surtout les châtaignes. Les chevaux ne mangent pas de champignons.

Le voici :


Il n'est pas présenté dans une assiette plate normale, quand même, non, c'est une sous-tasse à café, de bonne taille malgré tout.


Le pied de mouton, quelle que soit la date de récolte, rend toujours beaucoup d'eau à la cuisson. Ce qui fait que je le laisse cuire nature environ 5 minutes à feu vif et ensuite je l'égoutte. Il suffit alors de le remettre à griller avec un peu d'huile et de saler. On peut ajouter un peu de crème au dernier moment.

Dans la même assiette une fois cuit, prêt à être mangé: 




Ça-réduit-nettement-à-la-cuisson  :(

Il était très bon quand même...

Histoire de terminer, une belle cueillette de cèpes dans l'Hérault l'année dernière (Que personne ne mentionne les radiations, SVP) :




Et aussi cette belle brouettée de cèpes (en Ariège), photo envoyée par Danysis.


18 commentaires:

  1. LOL, les cepes dans la brouette!... C'est ce que je ramasse tous les matins en me grattant les pieds! :D

    Ici, les cepes de bordeaux se sont arreter (mais ils vont revenir, la saison derniere j'en ai rammassé jusqu'en janvier!)...
    J'ai decouvert une nouvelle espece (Laccaria amethystina) ils sont magnifique lorsqu'ils sont bien violet, pas encore goutter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, les laqués améthyste sont aussi très bons. Ils ne diminuent pas trop à la cuisson. Il faut surtout les ramasser bien violets. Espèce à essayer, et ils souvent abondants au même endroit, mais il faut avoir les yeux bien près du sol pour les voir.

      http://mycorance.free.fr/valchamp/champi45.htm

      Dis-moi, dans quelle région es-tu pour avoir des cèpes jusqu'en janvier ?

      Supprimer
    2. Des "laqué améthyste", merci pour le nom commun...

      Je suis dans le sud ouest, un coin où tu est dejas passée... ;-)
      Apres verification sur le bocal de cepes seché daté de 01/2012, ce ne sont pas des cepes de bordeaux mais des cepes de chenes...
      D'ailleurs, tous les ans il y a à gaver des cepes de chenes et tres peut de bordeaux, cette année, c'est le contraire, pour une bonne soixantaine de bordeaux ramassés, seulement trois cepes de chene!?...
      A ce soir sur le tchat, si ça fonctionne?!

      Supprimer
    3. Oui, après les moules-frites avec ma fille, je viendrai. On dirait que ça rame moins.
      C'est quoi les cèpes de chêne ?
      Je te donne le lien vers l'index des champignons d'où j'ai tiré la fiche des "petits violets". Tu me diras ce soir :
      http://mycorance.free.fr/valchamp/toxiques.htm

      Supprimer
    4. Au fait, je crois que tu as un email de ma part qui t'attend !

      Supprimer
  2. Cet après midi, je n'ai pas trouvé de champignons vers chez moi, c'est vrai qu'il a gelé ce matin. Par contre les chaussures mystère auraient été utiles, et un sac pour ramener les châtaignes aussi.
    Les "petits violets" sont très bons aussi, c'est le champignon que je préférais ramasser quand j'étais enfant.

    RépondreSupprimer
  3. Combien de kilos pèsent les cèpes de la brouette?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça, il faut demander à Dany...

      Supprimer
    2. ben.... HEEEUUUUUU....! y a qu'a.... demander au monsieur de la brouette !!! un de mes amis en Italie, il y a 20 ans en avait trouvé un gros , énorme, de..... presque 30 kg !!!(et sans asticot) il était restaurateur.... ♥

      Supprimer
  4. Je trouve regrettable qu’une radio de grande écoute comme la BBB, qui rappelons-le se positionne qualitativement et alphabétiquement avant la BBC, ne commente pas plus 'sportivement' le résultat d’un match de boxe truqué entre deux poids mouches Obamney et Romnana, préférant les potins du cinq à cèpe ! (déjà avant-hier c’était le cèpe à huître…).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ma traduction du channeling, qu'en fais-tu ?
      Et la marmotte ? (blague entre nous)

      De toutes façons, je suis plus branchée sur le cinq à cèpe que les élections américaines pipées.

      Je vais bien trouver un site américain demain qui en parlera...

      Supprimer
    2. Ah nonnonnooon...c'était pour rire, le truc à me faire hiberner pour de bon.

      Supprimer
  5. …frivolité de l’esprit français angoissé par the mushrooms in the wheelbarrow, songeant morille et chanterelle lorsque le vainqueur de ce match profère « le meilleur est à venir » c’est-à-dire amanite phalloïde et cortinaire des montagnes.

    Bon appétit Messieurs, ô ministres intègres, conseillers vertueux, voilà votre façon de servir, serviteurs qui pillez la maison…

    RépondreSupprimer
  6. pourquoi pas aussi le taché blanc sur fond rouge pour les faire planer et nous sortir des lois hallucinantes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, en pleine hallucination collective, rien ne saurait être plus profitable à l'oeil ébouriffé et au cheveu hagard du quidam au quotidien.

      Supprimer
  7. Au Bar de la Marmotte à Dinan nul(le) ne chipote ni ne pinçote, on y pérore jovialement pleurote, lépiote et palangrotte.
    Hélios, Dany, Chantalouette, Vincente, Françoise, Paule et les autres vous traduiront !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KORRIGAN...... ici il y a des ....lactaires DÉLICIEUX.... (C même un faible adjectif..;! quand ils sont gros, nous les coupons en tranches, nous les mettons à cuire soit sur un gril soit à la poêle avec....oui, de l'huile d'olive et cela ressemble à une tranche de veau...!) ♥♥

      www.google.fr/search?q=lactaire+délicieux&hl=fr&prmd=imvnse&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=4sCaUOOiEciyhAeM2oDIBg&sqi=2&ved=0CB8QsAQ&biw=911&bih=793

      Supprimer
  8. c'est joli la photo montage :-)))
    bon allez on peut rêver !

    cat

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.