Bistro Bar Blog

jeudi 1 novembre 2012

Enquête sur les Guidestones de Georgie 5/6


-->
(...)

Mais il y a plusieurs raisons convaincantes d'éliminer le nom de Fendley de notre liste.
''Joe était un grand commerçant et il est facile d'imaginer qu'il était derrière les Guidestones, mais je pense que la vérité est ailleurs, entre Joe Fendley et un groupe de l'élite mondiale,'' a conclu Gary Jones, qui, comme la plupart des gens d'Elberton, continue de garder un œil sur les Guidestones. ''Je ne pense pas que Joe avait les compétences nécessaires pour concevoir les aspects astronomiques du monument et je ne pense pas qu'il aurait pu écrire ce livre,'' continue Jones en se référant au Bon sens retrouvé de Christian.

La médium Naunie Batchelder a été encore plus catégorique. ''Je connaissais Joe Fendley et en aucune manière il n'a pu être derrière les Guidestones,'', ''Joe était une grande gueule. Pas moyen qu'il ait pu garder un secret aussi longtemps.''

Le plus rédhibitoire est le témoignage de Wyatt Martin. ''J'ai fait vœu de ne jamais révéler la véritable identité de R.C. Christian,'' a réaffirmé Martin, ''pourtant, je peux vous dire que Joe Fendley n'était pas R.C. Christian.''

Dr Francis Merchant : auteur, professeur de collège et disciple d'Alice Bailey avec des connexions aux Nations-Unies, le Dr Francis Merchant est le suspect idéal pour être R.C. Christian. Non seulement était-il citoyen d'Elberton, mais son style d'écriture, comme démontré dans son interprétation des 10 phrases des Guidestones publiée pour la brochure du musée du granit d'Elberton pour les Guidestones, est très semblable à celle de Christian.

Merchant a passé une grande partie de sa vie à l'étude des écrits d'Alice Bailey. Bailey est considérée par beaucoup comme la fondatrice du mouvement New-Âge. Elle et son second mari, Foster Bailey, ont créé la Lucifer Publishing Company en 1920. Il leur a fallu quelques années pour se rendre compte que ce n'était pas une bonne idée de nommer leur société d'après le nom de Lucifer (pris à tort comme diabolique, NdT) – surtout dans les États-Unis du début du 20ème siècle – ils changèrent donc pour ''Lucis Publishing Company'' en 1925. Leur organisation est aujourd'hui appelée communément Lucis Trust.

Alice Bailey
Alice et Foster se rencontrèrent pour la première fois durant des réunions de la société théosophique. Alice Bailey fut finalement éliminée de cette société parce que le dirigeant de l'organisation ne croyait pas qu'elle canalisait réellement l'esprit du ''Tibétain'', entité qu'elle avait finalement nommée ''Djwhal Kool''. Alice fut exclue malgré le fait qu'Héléna Blavatsky, la fondatrice de la société théosophique, avait fait des canalisations très semblables de cet esprit.
Alice Bailey semble avoir été grandement influencée par son mari Foster, un franc-maçon du 32ème degré et également enthousiasmé par la théosophie. ''Alice n'avait pas l'étoffe d'une femme d'affaires,'' nous a dit le Dr Gloria Bader Merchant, veuve de Francis Merchant, ''elle disait souvent qu'elle ne serait arrivée à rien sans le travail de Foster pour tous les aspects commerciaux de leurs entreprises.''

Comme établi par Albert Pike, la théosophie blavatskienne et la franc-maçonnerie ont beaucoup de choses en commun, depuis leur vénération de Lucifer jusqu'à leur fascination pour la race aryenne.

Symbole franc-maçon

(…) Alors que ses enseignements sont généralement plus doux et gentils que ceux de ses maîtres, Alice Bailey en personne a fait de nombreuses déclarations très critiques sur les juifs pendant qu'elle répandait le mythe aryen. ''Les juifs sont la réincarnation d'échecs spirituels ou les résidus d'une autre planète, '' affirmait-elle tout en louant les aryens comme étant la ''nouvelle race émergente'' des ''mentalement doués.''

Aussi bizarres et universellement agressifs que soient les croyances de Bailey, la Lucis Trust continue de représenter une organisation très influente avec des tentacules profondément implantés aux Nations-Unies.
Il semblerait donc que vivant à Elberton, petite ville du sud à l'écart, le Dr Francis Merchant devrait être impliqué dans la genèse des Guidestones.
En fait, le Dr Merchant n'avait rien à voir avec la construction des Guidestones. ''Nous sommes arrivés à Elberton à notre retraite en septembre 1980, bien après que le monument soit construit,''explique le Dr Gloria Bader Merchant, gracieuse lady aujourd'hui âgée de plus de 80 ans, ''Je peux déclarer sans équivoque que mon mari n'avait rien à voir avec la construction des Guidestones.''

Le Dr Francis Merchant, fort et en bonne santé est mort tragiquement le 5 janvier 1981, de manière soudaine et inattendue chez lui, comme s'il avait été frappé par l'éclair de Zeus, peu de temps après avoir remis son essai sur les Guidestones à Joe Fendley.


Robert Edward “Ted” Turner III: magnat américain des médias et multi-milliardaire, Ted Turner est un personnage excentrique qui apparaît parfois comme fou. Voici une vidéo de Turner prétendant que la majorité d'entre nous sera mort et le reste des cannibales d'ici 30 ou 40 ans à moins d'agir aujourd'hui sur le réchauffement climatique.


Ted Turner, le plus gros propriétaire terrien de l'Amérique du nord, a démarré sa richesse en héritant de l'entreprise de panneaux d'affichage de son père. L'empire médiatique de Turner est largement centré sur Atlanta, en Georgie, à moins de 165 km des Guidestones.

Un panneau très proche des Guidestones

En dehors du fameux choc de ses cheveux blancs et de son prénom (Le premier prénom de Turner est Robert, NdT, voir plus bas), Ted Turner ne colle pas vraiment à la description de Robert C.Christian. Il est connu de tous comme n'étant pas chrétien, mais d'un autre côté, Le bon sens retrouvé de Robert Christian est tout sauf un livre chrétien. Il est pourtant fortement probable que les Guidestones auraient été démolies il y a des années si Robert Christian ne s'était pas annoncé comme étant chrétien, ce qui était probablement une simple ruse pour détourner et embrouiller les critiques locales.

Étant donnée la notoriété de Turner même en 1980, s'il jouait le rôle de Robert Christian, ce n'aurait pas été très intelligent de faire une liste des détails de sa vie s'il souhaitait rester anonyme. En d'autres mots, la description officielle de Robert Christian pourrait être un peu plus qu'un écran de fumée, une couverture concoctée pour contrecarrer ceux qui cherchaient à relier les Guidestones à Turner.
Il est bien établi que Ted Turner a une opinion parallèle à celle exprimée par Robert Christian. Par exemple, dans une interview de 1996 pour le magazine Audubon, Turner disait que réduire la population mondiale à 250-300 millions de personnes ''serait idéal'', ce qui reprenait l'idée d'une trajectoire décroissante déjà proposée par Robert Christian.

Turner est un fanatique supporter des Nations-Unies et a fait don d'1 milliard à l'organisation. Il est également fanatique des questions sur l'environnement et a été le co-créateur des dessins animés ''Captain Planète'' (voir ICI), émission qui cible les enfants par des thèmes écologiques nouvel-âge. Turner a également fondé Nuclear Threat Initiative (asso à but non lucratif fondée en 2001, dont le but est de renforcer la sécurité mondiale et Christian a passé beaucoup de temps dans son livre sur les questions d'armement nucléaire.

Turner a même publié ses dix commandements personnes alternatifs et ils ressemblent beaucoup aux dix préceptes des Guidestones :

1. Je promets d'avoir de l'amour et du respect pour la planète terre et les êtres vivants, spécialement mes congénères, les humains.
2. Je promets de traiter partout toute personne avec dignité, respect et amitié.
3. Je promets de ne pas avoir plus de deux enfants, ou pas plus que suggéré par ma nation.
4. Je promets de tout mettre en œuvre pour sauver ce qu'il reste de notre nature dans son état premier et de restaurer les zones endommagées ou détruites si réalisable.
5. Je m'engage à utiliser le moins possible de ressources non-renouvelables.
6. Je m'engage à utiliser le moins possible de produits chimiques toxiques, et autres poisons et de travailler en vue de leur réduction.
7. Je promets de donner à ceux moins fortunés que moi, à les aider à devenir autonomes et à leur faire apprécier les bénéfices d'une vie décente, comprenant au moins un air sain et de l'eau propre, une nourriture adéquate et des soins de santé, des habitations, une éducation et des droits individuels.
8. Je rejette l'emploi de la force, en particulier de la force militaire, et renvoie l'arbitrage des disputes internationales vers les Nations-Unies.
9. Je soutiens la totale élimination de toutes armes nucléaires, chimiques et biologiques de destruction de masse.
10. Je soutiens les Nations-Unies et ses efforts pour améliorer collectivement les conditions de la planète.

Et ne mésestimez pas la prodigieuse vanité de Ted Turner. Il est si totalement cohérent avec son ego qu'il donne à son pseudonyme le même prénom que le sien (son prénom complet est Robert Edward, NdT)

Turner était déjà n°3 dans notre liste, mais nous avons obtenu depuis la preuve qui implique directement Ted Turner avec les créateurs des Georgia Guidestones. Bien qu'indirecte, la preuve est si convaincante que nous pensons que Robert Edward ''Ted'' Turner III a joué le rôle de Robert C. Christian dans l'histoire de la création des Georgia Guidestones.

La preuve que nous avons obtenue provient d'une source qui a entretenu une longue relation avec Ted Turner. Nous ne pouvons divulguer les détails de cette preuve sans exposer l'identité de cette personne à Turner.

Pour information, interrogé à ce propos, Wyatt Martin a nié que Ted Turner était Robert Christian.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.