Bistro Bar Blog

dimanche 25 novembre 2012

Caméra cachée

Non, ça ne parle pas de la fameuse émission TV avec Jacques Legras, là vous enlevez l'être humain et vous le remplacez par un mannequin, et c'est beaucoup moins drôle...


Des caméras dans des mannequins pour espionner les clients


Par Paul Joseph Watson

Infowars.com, 21 novembre 2012

Juste au moment où vous pensiez qu'il était impossible à la surveillance de devenir encore plus effrayante, une société a annoncé qu'elle avait créé des mannequins avec des caméras installées à l'intérieur qui peuvent servir à espionner les clients et enregistrer leurs conversations – et qu'ils ont déjà été lancés dans de nombreux magasins de mode à travers le monde. 

Le mannequin EyeSee (l'oeil qui voit tout), conçu par la firme italienne Almax, s'appuie sur une technologie qui sert à identifier les criminels dans les aéroports par un logiciel de reconnaissance faciale pour identifier la race, l'âge et le sexe du client et dont les informations sont envoyées dans une base de données centralisée. La caméra est intégrée dans l'oeil du mannequin.

La société a refusé de divulguer les noms des magasins qui utilisent ses mannequins, mais a reconnu qu'ils étaient déjà en service dans trois pays européens et aux États-Unis. Le PDG Max Catanese a ajouté que cinq magasins importants de vêtements de luxe avaient installé ''quelques douzaines'' de mannequins, avec des commandes pour de nombreux autres.

La société prévoit une mise à jour de la technologie que renferme les mannequins à 5000 dollars pour les rendre capables d'écouter les conversations des clients pendant qu'ils marchent dans le magasin.

Ces appareils de surveillance servent ostensiblement à construire le profil des types de clients qui entrent dans le magasin, à quelle heure et ce qu'ils regardent. Des militants ont exprimé cependant leur inquiétude sur une technologie qui n'est qu'un autre exemple d'un secteur commercial se transformant en Big Brother pour tenter d'accroître ses profits.

''Laisser des caméras cachées dans un mannequin est tout sauf rassurant. Utiliser une technologie de surveillance secrète dans des magasins dans le but de services personnalisés semble totalement disproportionné,'' a dit Emma Carr, directrice adjointe du groupe militant pour les libertés civiles, Big Brother Watch. (observatoire de Big Brother).


''Le fait que les caméras soient cachées suggère que les magasins sont parfaitement conscients que de nombreux clients s'opposeraient à ce type de contrôle,'' a-t-elle ajouté.


Un avocat, Christopher Mesnooh a aussi souligné que du fait qu'il n'y a aucun avertissement d'un enregistrement des clients, le mannequin espion pourrait représenter une violation des droits privés.

''Si vous allez sur Facebook, avant de démarrer le processus d'enregistrement, vous pouvez voir exactement quelle information va être récupérée et ce qu'ils vont en faire,'' a dit Mesnooh à Bloomberg. ''Si vous marchez dans un magasin, où est le choix ?''

C'est quoi la suite ? La DARPA va-t-elle faire des mannequins animés pour les transformer en gardes de sécurité qui reprendront vie pour appréhender les voleurs à l'étalage ?

Les achats sont en première ligne d'une surveillance invasive de pointe dans une infinité de moyens différents, de l'étiquette RFID dans les vêtements aux scanners avec corps dénudé du même style que dans les aéroports qui aident les clients à décider si le vêtement est seyant – avec le déclenchement d'ondes radio sur leur peau qui selon des experts de la santé pourrait endommager l'ADN. 

Bien que les sociétés prétendent que derrière les mannequins espions, la technologie est ''aveugle'' et ne servira pas à identifier les individus, malgré le fait qu'une même technologie sert déjà à identifier les gens dans les aéroports, sommes-nous loin d'un type de scénario cauchemar comme dans le film Minority Report ? (film de Steven Spielberg de 2002 avec Tom Cruise)




Traduit par Hélios

2 commentaires:

  1. Les magasins sont devenus une des principales sources de pollution à plus d'un titre. Les emballages, les antivols, les halogènes, les habits empoisonnés, la foule..... Bien qu'habitant Paris, je n'y met plus les pieds. J'ai fait un stock d'habits et de tissus, je couds je modifie, j'en donne. Reste l'alimentation qui est un vrai problème.....

    RépondreSupprimer

  2. ... Des militants ont exprimé leur inquiètude...
    PAUV' TACHES ÉDENTÉES ! Bouh, ça va leur faire peur...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.