Bistro Bar Blog

lundi 12 novembre 2012

Breton et fier de l'être (humour chauvin)

Un peu d'humour pour commencer la semaine (bien qu'elle commence normalement le dimanche, jour du soleil...).

Je ne suis pas née en Bretagne, mais c'est mon pays d'adoption. 

Dédié à tous les lecteurs bretons, même aux bretons expatriés, comme certain...


































Produits bretons

Des fruits :
Kouign Amann, 99,9% de beurre





Le porc...




























20 commentaires:

  1. Eh oui ma Doué Beniguet, tout change en Bretagne, sauf la mer qui ne change jamais parce qu’elle change toujours comme disait un très célèbre Breton de Saint Malo.

    PS : Ce plateau de fruits de mer me donne une idée pour la soirée du 21 décembre 2012, j’ai découvert qu’on pouvait se faire livrer en 24h des produits frais pêchés de la veille partout en France, site www.PoissonFrais.fr parce que là je craque complètement.

    RépondreSupprimer
  2. j’ai découvert qu’on pouvait se faire livrer en 24h des produits frais pêchés de la veille !!!

    Question : et qu'est ce qu'il font des invendus des jours suivants ! ils les mettent à la poubelle ! ou ils les mettent dans les cartons direction Annecy ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ils vendent leurs produits dans la région de leur pêche sur les marchés, en restauration et directement aux particuliers tout bonnement comme ils le font depuis toujours.

      C'est un service supplémentaire via internet ajouté à leurs prestations habituelles, très onéreux pour le consommateur qui veut se faire plaisir une fois, frais d'expédition notamment dus aux meilleures conditions de conservation proposées.
      Comme s'il pouvait faire son marché le jeudi à Dinan ou Saint Malo ou avoir eu le plaisir d'être à la criée.

      Pour le reste et en conserve il y a la Pointe de Penmarc'h et bien sûr le surgelé ou la grande surface, menu d'hier coquilles Saint Jacques et merlu achetés à Annecy assortis de muscadet pas surgelé, mais rien à voir avec le poisson ou les mollusques achetés directement sur le port.

      Ah il y a du bulot de la comprenite et de la bernique de la réflexion dans ce bistro.

      Supprimer
    2. Comme s'il pouvait faire son marché le jeudi à Dinan ou Saint Malo ou avoir eu le plaisir d'être à la criée.

      Faudrait voir à ce mettre au courant !

      Bien souvent dans l'arrière pays du bord de mer, et loin de Rungis, le restaurateur vous sert du poisson qui a fait le trajet du Guilvinec/Rungis et retour Rungis/Quimper parce que l'approvisionnement est plus stable en produits, en qualité, et en quantité !
      Un bulot du bord de mer

      Supprimer
    3. « Faudrait voir à ‘ce’ mettre au courant ! »

      En effet, faudrait voir à se mettre au courant de la bonne utilisation de la langue française.
      Hélios stp, pourrais-tu augmenter la prime d’imbécillité des bulots de service afin qu’ils ne confondent point le démonstratif et le personnel.

      Et puis la barbe de tous ces anonymes.
      Honte de se présenter, d’exister même à l’abri de leur écran ?
      Il est vrai que le bulot est un machin au sexe indéterminé dont la taille et la vigueur sont égales à la dimension de son QI.

      Supprimer
    4. Faut-il que je fasse la modération des commentaires et que je supprime les bulots au QI insuffisant ou les anonymes ? Le blog va être désert... :-(

      Non, je rigole, tous ces commentaires sont très spontanés, ce qui explique.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Il faut mieux acheter du surgelé de qualité que des langoustines ou autres qui ont traînées 8 jours dans la glace a l'étalage.
      Un pro de la langoustine

      Supprimer
    2. Je récapépète, acheter ses langoustines sur le port de Saint Gilles Croix de Vie pêchées de la veille est un plaisir de l'oeil et du goût, je me contente de celles achetées chez Picard sans trop connaître leur provenance, leur état de congélation etc, mais profitons-en encore tant qu'elles recèlent plus d'iode que de microSieverts.

      Supprimer
    3. Saint Gilles Croix de Vie
      18e port français en tonnage et 24e en valeur pour l’année 2009.

      Le port de pêche de Saint Gilles Croix de Vie est spécialisé dans la pêche aux poissons bleus (sardine, maquereau et chinchard). Il représente une flottille de 53 navires avec quelques 140 marins-pêcheurs. Le site dispose d’une criée informatisée avec dix ateliers de mareyage aux normes européennes. Les bateaux ont une activité polyvalente leur permettant de pratiquer plusieurs types de pêche : chalut, pélagique, ligne, filet…

      Il se débarque en moyenne plus de 4 000 tonnes de poisson par an pour une valeur débarquée de 7 381 380 €. Parmi les principales espèces débarquées en 2009, on retrouve la sardine avec 2 353T , le bar avec200 tonnes, le merlan avec 240 tonnes.
      Ils doivent faire venir leur langoustines du Guilvinec ? ?

      Supprimer
  4. Cela me donne envie de boire un bon chouchenn,voila plus d'un an que j'ai bu le dernier,mais du Pays Basque cote espagnol a Questembert,cela ferait chere la bouteille....

    El'sharon.

    RépondreSupprimer
  5. merci pour cet article plein d'humour.!!J'ai bien rigolé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais Chantal, as-tu-vu où Hélios nous case ?

      Toi : Y-a-quoi à faire là-bas ?
      Moi : Y-a-moyen de s'entendre !

      Je te propose une réunion en commission tripartite afin que nous en débattions sereinement.
      Garçon un chouchen.

      Supprimer
    2. Bonjour Korrigan
      Si Hélios est d'accord pour la réunion pourquoi pas? D'ailleurs , il y a le tchat demain soir.

      De mon coté je prépare un article sur la "bougnatitude" et une autre définition de l'Auvergne et de la France pour expliquer ce qu'il y a à faire là bas .

      Pour toi, bien que tu sois inclue aussi dans une autre zone(je te laisse deviner laquelle), c'est pas mal s'il y-a- moyen de s'entendre (par contre , en effet, faut demander de clarifier)

      Supprimer
    3. Vous êtes vraiment des nuls dans le sud !!
      Je ne devrais pas vous le dire, mais il existe la même carte disant l'inverse pour le sud !
      A vous de la trouver ! non mais alors !!!
      Il n'y a vraiment pas de quoi faire une réunion tripartite !!!
      Faut sortir les Kala !!!

      Supprimer
  6. :)))

    Ben dites donc, la carte?
    Dépressifs a l'est?
    C'est qui, qui a pondu cette bévue?

    Petite annonce.

    La Limace Bleue.
    Stage de fous rires.
    Gratuits.

    Bisous, Léa.

    RépondreSupprimer
  7. Et la galette de sarrazin alors, dans le pays d'Auray il y avait une fameuse creperie ! ma préférée est la galette à l'andouille de Vire avec une bolée de cidre doux ou la classique jambon-oeuf-fromage au pied des remparts de Saint-Malo après la baignade. Je suis d'accord pour les "relous" sur la carte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas je me sens visée !!! Non mais !
      Beaucoup trop de monde déserte, pour les vacances et autres, les coins de France, pour venir chez les "relous" donc on est les mieux, les plus beaux, les plus forts, les bien plus qu'intelligents... et on aimerait bien pouvoir mettre autre chose qu'un gant de toilette sur nos plage quand les beaux jours sont là ! LOL !!!

      Supprimer
  8. Excellent le zèbre et le code-barre...

    A mon tour de vous proposer deux définitions de Marc Escayrol sur la Bretagne :

    Crêpe :

    Spécialité bretonne, à ne pas confondre avec les blinis, qui ne sont pas bretons mais russes. Les blinis sont nettement plus épais que les crêpes bretonnes. Il existe cependant une variété de blinis bretons, appelées aussi crêpes soufflées, car on souffle dedans : les blinious!

    Crêpe flambée :

    Variante du cocktail molotov utilisé par les indépendantistes bretons pour attaquer les forces de l’ordre

    Cordialement
    Patrick

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.