Bistro Bar Blog

dimanche 7 octobre 2012

Une expérience de mort imminente


Mon expérience de mort imminente (NDE)

 


Par J.A. Marshall, 6 octobre 2012


Pour être honnête, ma NDE est une chose que j'ai gardée pour moi, la raison principale étant que après en avoir parlé, je sens que les gens sont mal à l'aise. Avec les temps qui viennent je voudrais partager mon expérience, au moins apaiser certaines peurs que les gens ressentent en ce moment.

En février 1997 j'avais 25 ans et on m'a diagnostiqué un problème pulmonaire mettant ma vie en danger, en fait mes poumons ne se sont pas développés comme il faudrait pendant ma croissance et ils avaient des ''points faibles'' avec une membrane externe très mince. À l'époque du diagnostic j'étais très déprimé émotionnellement et spirituellement et étais confronté à des problèmes familiaux et relationnels.

En mars 1997 mon poumon gauche s'affaissa, la membrane se rompit et je fus emmené à l'hôpital pour être opéré et on me dit qu'il faudrait faire une abrasion pleurale et une pleurectomie (ablation d'une partie de la plèvre, NdT). Pendant l'opération je suis mort. Je ne me souviens pas clairement avoir quitté mon corps, mais j'ai le souvenir d'avoir traversé une intense lumière brillante, et je me suis senti très libéré et léger. La lumière s'est estompée autour de moi et je me suis retrouvé à la lisière de la clairière d'une forêt avec quelqu'un devant moi que j'ai connu, mais pas dans ma vie terrestre. Cette personne m'emmena dans la clairière où se trouvait une grande table ovale avec plein de gens assis autour, et l'un d'eux me céda sa place. Après m'être assis un écran apparut au-dessus de la table et ma vie commença à défiler, chaque expérience depuis ma naissance, seulement pendant que les images défilaient j'étais conscient des pensées, sentiments et émotions de toutes les personnes impliquées dans l'expérience, je savais tout à partir de chaque perspective.

À la fin de ce passage en revue on m'a demandé si je sentais avoir accompli ma mission de vie. Je savais que non et le dis. Je fus ensuite escorté par ''l'ami'' qui m'avait accompagné dans la clairière, je suis retourné dans la lumière blanche et revins dans mon corps maintenu en vie en soins intensifs.

On m'avait dit avant que je revienne que j'avais besoin de faire des changements dans ma vie ; d'être plus ouvert, aimant et axé sur le spirituel.

Je ne peux pas dire que ma vie a été facile depuis que je suis revenu, l'expérience a apporté de nombreux défis. Je vois les choses différemment aujourd'hui, je vois l'expérience humaine pour ce qu'elle est ; que nous sommes tous ici pour apprendre et grandir. Combien de personnes passent-elles les portes de l'au-delà ? Je me compte comme privilégié et honoré d'avoir vécu la mort et sais qu'il n'y a pas de mort. Je veux que les gens sachent ce que j'ai vécu, néanmoins je sais par expérience que c'est un chemin que chacun de nous doit découvrir par lui-même.

Une chose que je ne peux expliquer dans mon vécu est que j'ai l'impression d'avoir été un peu ''recâblé'' en ce que j'ai gardé une connexion avec l'au-delà, un peu comme de me trouver dans deux endroits à la fois. Très étrange, mais j'apprends à vivre avec.

Je pourrai en dire beaucoup plus car mon expérience m'a ouvert une voie que je n'aurai jamais pu imaginer et j'ai vécu des choses qui m'ont ouvert infiniment l'esprit.

Si les gens savaient réellement, si nous pouvions leur donner une prise de conscience, nous aurions alors accès au monde source...mais ce que je sais est que tout est comme c'est censé être, nous ne devons pas juger, ou demander que ce soit différent, regarder les choses dans leur ensemble et savoir juste que nous sommes des âmes éternelles qui vivent des expériences.

Avec amour,
James

[James a fait allusion à cette expérience dans un commentaire du site et je lui ai demandé s'il pouvait la partager et il a gentiment accepté ici. Je lui en suis très reconnaissant car je sais que cela en touchera et encouragera beaucoup. La peur de la mort est une terrible servitude subie par l'humanité et il faut s'en débarrasser.
Merci, James.]

SOURCE 

Traduit par Hélios

8 commentaires:

  1. Des choses essentielles, dites avec simplicité et pudeur. Merci.

    RépondreSupprimer
  2. De son témoignage, je retiens ceci : LA MORT N'EXISTE PAS.

    RépondreSupprimer
  3. Il faut voir "faux départ", un excellent doc sur le sujet avec de nombreux témoignages...
    Tapez aussi tout simplement "nde" ou "emi" sur youtube ou autre.
    Cette vie n'est qu'une étape, Dieu existe et est celui de la Bible (66 livres), et n'est le Dieu d'aucune religion ici bas.
    C'est seul, dans le calme et l'intimité que l'on prie Dieu, pas dans un quelconque lieu de culte religieux.
    Prier Dieu n'est pas une récitation mais Lui parler, Lui exposer ses problèmes et implorer son aide, Lui demander pardon, Le remercier aussi bien sûr, etc ...
    Lisez le Nouveau Testament, vous verrez par vous-mêmes et vous serez probablement différents après sa lecture.
    Deux maîtres mots : FOI et AMOUR

    RépondreSupprimer
  4. Ou trois maîtres-mots: Dieu, amour, Vie. Avoir peur de la mort est naturel dans un monde qui ne s’occupe que de choses mortes ou mortifères. Mais la mort n'est qu'un accident dans notre fantastique parcours. Ceux qui ont vécu une "nde" l'ont au moins entrevu. Que dirons-nous quand nous aurons le droit de partir pour du bon vers Dieu, l'Amouret la Vie? Peut-être regarderons-nous de "là-haut" sur Terre, nous demandant comment la mort a pu y apparaître. Réflexion à suivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Mais la mort n'est qu'un accident dans notre fantastique parcours."
      Et dans notre fantastique parcours, la vie est-elle aussi qu'un accident? Dans ce cas le mot "accident" prend une autre signification, une sorte de "rien" où quelque chose qui n'indique ni début ni fin, plutôt une continuité "d'événements", d'alternance entre ombre et lumière, parallèle et simultanée.
      Comment la mort a pu y apparaître? c'est amusant car souvent vu "d'en bas" l'on se pose la question inverse. Peut-être se demander comment la mort apparait dans la vie et la vie dans la mort semblerait plus logique, mais je n'ai pas d'hypothèses où de "réponses" à proposer..

      Supprimer
  5. Je poste uniquement pour prouver que le blog fonctionne.
    Donc je dirais simplement: arrêtez de vous poser des questions stupide.
    Quand vous avez passé la barrière de la naissance, vous ne vous êtes pas interrogé !!! Pour la fin de cette vie,on va pas vous demander votre avis.
    Alors vous subirez un processus dont vous n'avez pas à vous tirlipoté les méninges pendant 107 ans!
    Epicétout
    Alan

    RépondreSupprimer
  6. La preuve d'une vie après la mort ?
    L'expérience entre la vie et la mort d'un chirurgien, Le chirurgien qui a expérimenté, selon ses dires, la vie après la mort.

    Y a-t-il une vie après la mort ? Ou plus exactement entre la vie et la mort ? Une question à laquelle personne ne peut répondre avec certitude, à moins d'évoquer sa foi. Un neurochirurgien tente l'aventure et répond que oui, lui qui a été dans le coma pendant plusieurs jours, il y a quatre ans. Eben Alexander raconte dans un livre, qui sortira fin octobre, ce qu'il a vécu. Et des extraits de sa "Preuve du paradis : le voyage d'un neurochirurgien dans la vie après la mort" ont été publiés sur le site Web du journal "Newsweek".



    14 oct 10:28

    La preuve d'une vie après la mort ?




    Ce chirurgien est tombé dans le coma suite à une méningite bactérienne assez grave. Le trou noir ? Pas exactement. Son "esprit" était parfaitement "vivant". Il se souvient de s'être "réveillé" et d'avoir vu des lumières étranges, un brin surnaturelles, ainsi que des "êtres transparents" et "joyeux". Avant une rencontre incroyable, confie ce "chrétien pratiquant" selon son propre terme. Une femme, complètement différente de ce qu'il avait pu voir sur Terre, est venue le rassurer : "Tu n'as rien à craindre. Tu es aimé pour l'éternité". Ils se trouvent tous deux sur une aile de papillon. La femme lui explique ensuite qu'on lui montrera pleins de choses, avant qu'il ne puisse "rentrer". Où ? Sur Terre.
    Alan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je publie un court article demain sur l'expérience de ce chirurgien.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.