Bistro Bar Blog

mardi 25 septembre 2012

Ultraman, 25 septembre 2012

-->

Vidéo du morceau de métal en train de glisser dans la piscine du réacteur 3



Dans la vidéo ci-dessous, publiée par TEPCO le 24 septembre, on voit l'accident vers la fin à environ 3'30. Le dispositif de préhension de la grue n'a pu faire une bonne prise sur une relativement petite pièce de métal à droite du bord de la piscine, et le morceau de métal a glissé dans la piscine et a fait plouf. Houps.

Il y a deux caméras vidéo fixées sur la flèche de la grue.



À regarder l'autre courte vidéo ci-dessous et les photos publiées aussi par TEPCO le 24 septembre, je ne peux jeter la pierre à ces ouvriers de chez Kajima qui font fonctionner ces engins et machines à distance. Cela semble extrêmement peu commode à manier.

Des cisailles hydrauliques télécommandées coupent le métal retenu par une pince télécommandée, les deux engins retenues par un câble à la grue.



Cisailles hydrauliques :



Pince hydraulique :



Photos de la piscine du réacteur 3 avant et après :

Avant (10/11/2011):



Après (21/9/2012):



L'ouvrier qui envoie des tweets depuis la centrale depuis mars l'année dernière disait dans son tweet que les ouvriers équipés de veste en tungstène bravaient les radiations extrêmement élevées et la forte chaleur de l'été en nettoyant suffisamment de débris pour finaliser l'assemblage des plate-formes. Et il dit, ''...mais personne n'en parle.''

Au contraire, TEPCO fait des commentaires du genre ''Ils racontent n'importe quoi'', ce qui me désole aussi bien pour les ouvriers que TEPCO et les sous-traitants.
TEPCO a aussi publié des vidéos de l'intérieur de la piscine. Voir mon billet suivant.

Vidéos de la piscine du réacteur 3, après la chute du morceau de métal


L'Agence de Régulation Nucléaire récemment en place a ordonné à TEPCO de faire un contrôle de la piscine du réacteur 3 à l'aide d'une caméra vidéo, après la chute du morceau de métal dans la piscine le 22 septembre. Ce fut fait le 24 septembre et TEPCO a publié les vidéos le jour même

TEPCO dit qu'ils n'ont pas trouvé de morceau de métal au-dessus des assemblages de combustible de la piscine (1ère vidéo), ils ont donc regardé au fond (2ème vidéo). Ils ont bien trouvé une pièce de métal, mais ne sont pas certains que c'est celle tombée le 22 septembre ou qu'elle était là depuis l'explosion de mars l'année dernière.

Beaucoup de fragments de béton au dessus des assemblages de combustible :

Des débris métalliques, mais TEPCO n'est pas sûr que ce soit celui tombé le 22 septembre :



À la différence de la piscine du réacteur 4 (avec 1331 assemblages de combustible usagé et 204 assemblages de combustible neuf), celle du réacteur 3 ne contient que 566 assemblages (514 usagés, 52 neufs et aucun combustible MOX) avec une capacité de 1220. Comme le métal a glissé du bord de la piscine et a probablement coulé directement au fond, il n'y avait sûrement pas de combustible stocké à l'endroit de la chute. Par chance.


=====================================

Pour votre information, d'après le ministère de l'économie, du commerce et de l'industrie (17 mars 2011), voici le nombre d'assemblages de combustible dans les piscines de la centrale. De gauche à droite, les colonnes signifient : réacteurs, capacité de stockage de la piscine, combustible usagé, combustible neuf :



De plus, il y a 6375 assemblages de combustible usagé dans la piscine commune.

2 commentaires:

  1. Pour l'heure nous voilà donc un peu rassurés; merci pour cet article.

    Par contre au niveau politique, les nouvelles ne sont pas bonnes. Ci-dessous je recopie les propos de Laurent Mabesoone que j'ai reçu par mail liste:

    "Oh, est ce la fin de ce pays?

    Après la décision du gouvernement ,、。国民の意見は??????
    Tanaka Shun'ichi president de la nouvelle commission de controle nucleaire declare deja qu'il supprime les stress tests tres stricts mis en vigueur par Kan Naoto, et que sa commission decidera desormais seule de l'accord technique pour les remises en marche de centrales. Ensuite, le gouvernement n'aura plus qu'a prendre la decision finale, ajoute-t-il.

    Pas un mot sur la volonte du peuple, bien-sur.
    Le Japon va mourrir de son lobby nucleariste.
    Quelle folie, quelle gachis ! "
    http://headlines.yahoo.co.jp/hl? a = 20120924-00000073-jamais-pol

    PS: Qui est Laurent Mabesoone ? C'est là : http://fukushima-open-sounds.net/carte/laurent-mabesoone/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant que Noda a été réélu le 21 septembre sans aucun problème et qu'il va faire appliquer des impôts supplémentaires aux contribuables.

      Merci, Paco, pour les infos sur Laurent Mabesoone. Je jetterai un oeil de temps en temps sur son site.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.