Bistro Bar Blog

samedi 22 septembre 2012

Ultraman, 22 septembre 2012


Querelle des îles Senkaku : des sociétés japonaises en Chine cachent leurs logos et affichent ''Les îles Diaoyu* sont territoire chinois''


* Les chinois nomment ''Diaoyu'' les îles Senkaku

Le Japon est le perpétuel perdant dans tout combat de taureaux dans l'arène.

Parce qu'ils ne veulent pas que leurs bâtiments soient détruits, les sociétés japonaises en Chine, de la société multinationale de vêtements au petit restaurant japonais, ont décidé de cacher les noms et logos qui les identifient comme japonais et affichent des bandeaux qui disent que les îles Diaoyu sont territoire chinois.


Un ponton flottant venant du Japon au large de Hawaï ?



D'après un tweet sur NHK (21 septembre) :


Un pêcheur local a découvert ce qui ressemblait à un ponton flottant au large d'Hawaï. Des caractères japonais seraient écrits sur une partie de la structure. Les garde-côtes américains mettent en garde les bateaux, car la structure peut avoir dérivé après le tsunami du 11 mars.

Et d'après Hawaï News Now (20 septembre ) :


Une menace flottante pourrait être le plus gros débris du tsunami jamais vu à Hawaï. Une vidéo exclusive montre un ponton flottant avec du japonais écrit dessus. Il a été vu pour la dernière fois près de Molokai.
La barge nécessite votre attention et les pêcheurs sont inquiets du danger, mais il faut pourtant voir quoi en faire.

Deux pêcheurs de Maui ont jeté un œil à cet immense ponton. L'un d'eux est même monté dessus et a vu l'écriture en japonais. Ils estiment qu'il fait environ 15 mètres par 9. Le ponton est muni de taquets de jetée (?) et de boîtes électriques.

Les pêcheurs l'ont vu pour la première fois lundi soir à environ 55 km au nord de Maui. Puis de nouveau mardi à 45 km au nord-est de Molokai. Et à nouveau hier alors qu'il se trouvait à 27 km au nord de Molokai. En regardant sur une carte, les pêcheurs pensent qu'il parviendra autour de Kahuku vendredi soir ce qui inquiète les pêcheurs de Oahu.

''Je détesterai devoir naviguer de nuit, pas de feux et rien dessus. Et tout le monde n'a pas de radar et lui rentrer dedans serait une catastrophe,'' a dit le pêcheur George White.

Je me demande quel type d'espèce invasive s'est accrochée dessus...


Hawaii News Now - KGMB and KHNL



Le chargement du combustible démarre à la centrale de Kudankulam en Inde



Les indiens doivent penser qu'ils ne sont pas japonais (Fukushima, 2011), juste comme les japonais pensaient qu'ils n'étaient pas russes (Tchernobyl, 1986), juste comme les russes pensaient qu'ils n'étaient pas américains (Three Mile Island, 1979).

Pendant la construction

Les réacteurs de fabrication russe sont les premiers en Inde capables de générer 1000 MW.

La centrale de Kudankulam est située près de l'extrême pointe sud du continent indien.


(Ce que ne dit pas Ultraman, c'est qu'il y a, comme au Japon, des manifestations anti-démarrage de la centrale, en particulier de la part des pêcheurs qui craignent de ne plus pouvoir vendre leur pêche.)



La manifestation Eda NO ! de Saitama s'intensifie




La circonscription électorale de Yukio Edano est Omiya City à Saitama. Les gens crient ''EdaNO !'' (avec l'accent sur le NO), ''Saikado Hantai'' (contre le redémarrage du nucléaire, un refrain plutôt usé).

C'est vraiment un grand changement concernant le Japon. Les gens ne semblent plus avoir peur ou paraître stupides de défiler en criant des slogans et de taper sur des tambours et de huer, et ils se fichent d'être 10.000 ou 100.000. Et, autant que je le sache, à la différence de la Chine, personne au gouvernement ne leur dit qu'ils doivent aller dans la rue.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.