Bistro Bar Blog

samedi 29 septembre 2012

Le monde invisible (2ème partie)

Première partie ICI.


 
Les esprits errants

Ceux que j'appelle les esprits errants ne se situent pas vraiment dans l'au-delà, car ils ont en quelque sorte du mal à nous quitter...la plupart d'entre eux sont tout simplement perdus, paumés. Ils ont eu, après leur mort physique, du mal à élever leur vibration et, de ce fait, ils sont encore très proches de nous et de notre quotidien. Certains n'ont même pas conscience qu'ils sont morts. D'autres l'ont compris mais se demandent ce qu'ils font là...et s'il y a une sortie.
Les esprits errants sont en transition entre notre monde matériel et l'au-delà. Ils ne sont pas encore passés de l'autre côté, et, bien que n'ayant plus de corps physique, ils continuent à vivre parmi nous. Une telle situation est généralement éphémère, mais dans quelques cas cela peut durer plusieurs siècles ! En effet, l'esprit errant garde son libre arbitre et il ne dépend que de lui de franchir le cap, même si un médium est capable de l'accompagner dans cette démarche. L'esprit errant peut ainsi retourner dans son lieu d'habitation terrestre, dans son lieu de travail, suivre des personnes de sa famille ou des amis. Généralement il est décourage de voir que les personnes qu'il côtoyait de son vivant ne le voient pas, ne l'entendent pas et ne lui parlent pas. Alors il va ailleurs, là où on peut le voir. Il peut croiser d'autres esprits errants, comme lui, puis il part et revient...

(…) L'esprit d'un mort n'est errant que s'il est tourmenté. S'il est pleinement heureux, il n'erre pas parmi les vivants et quitte très vite notre réalité.
Ce qui fait qu'un mort devient un esprit errant et retarde ainsi son passage vers l'au-delà, ce sont tous les sentiments qui le rattachent à sa vie terrestre qu'il vient de quitter. Or, les sentiments qui l'alourdissent et le font vibrer à une fréquence proche de la nôtre et de la matière sont toujours négatifs. La conscience de ces esprits ressasse ainsi toutes les émotions négatives qui entretiennent leur dépendance à la vie terrestre : la peur qu'on les oublie, la culpabilité d'avoir laissé leurs proches, un ego surdimensionné, etc.

****

L'infiltration

Nous sommes tous soumis à l'influence passagère d'un esprit errant, et plus nous sommes fatigués, plus il est facile pour eux de se coller à nous. Cela nous vaut alors un surplus de fatigue, et nous pouvons capter malgré nous certaines de leurs pensées.
Le problème des esprits errants est qu'ils ne sont jamais sereins. Ainsi, sans être forcément malintentionnés, ils ne peuvent avoir qu'une influence négative sur nous. Tant que celle-ci est passagère, elle ne constitue pas une gêne importante et la plupart d'entre nous n'avons pas conscience de ce phénomène.
Mais il arrive qu'un esprit errant se colle à notre énergie corporelle et y reste pendant des années ! C'est ce qu'on appelle ''l'infiltration''. L'influence de l'esprit errant est alors permanente et peut créer une véritable gêne dans la vie de la personne infiltrée. Celle-ci va subir de grandes fatigues sans jamais réussir à récupérer, éprouver des angoisses et la sensation d'être à côté de ses pompes, de ne pas être complètement elle-même.
(…) Quand un esprit errant infiltre une personne, c'est qu'il existe entre les deux un point commun vibratoire. Cela peut être dû au fait qu'ils ont le même sang – l'esprit errant infiltre alors quelqu'un de sa famille – un caractère similaire ou des passions communes : un toxicomane va attirer à lui un défunt anciennement toxicomane, ou un alcoolique va se faire infiltrer par un esprit errant qui, de son vivant, était lui-même alcoolique, etc. Là où l'infiltration pose problème, c'est quand la personne infiltrée commence à avoir des pensées et des désirs qui ne sont plus les siens mais ceux de l'esprit errant. Le phénomène d'infiltration est facilité par toutes les pratiques qui affaiblissent les énergies subtiles de notre corps physique : des jeux vidéo stressants ou des films angoissants mais aussi et surtout l'alcool et la drogue. Les bébés, les enfants et les adolescents, parce qu'ils sont en pleine construction de leur personnalité du point de vue psychologique, émotionnel et affectif, sont plus fragiles et constituent des proies de choix aux phénomènes d'infiltration.

(…) Les infiltrations ne sont pas pour autant le monopole des esprits errants. Certaines personnes, parce qu'elles pratiquent la magie ou le spiritisme, se retrouvent infiltrées par des esprits démoniaques.

****

La possession

La possession est beaucoup plus dangereuse que l'infiltration et heureusement plus rare. Alors que dans l'infiltration l'esprit se nourrit de l'énergie de la personne vivante et peut l'influencer avec certaines de ses idées, dans la possession, l'entité maléfique occupe et prend entièrement le contrôle du corps de sa victime ! L'expérience est aussi traumatisante que néfaste.
(…) Bien souvent les personnes qui se font posséder présentent une psychologie particulière, tout un processus de mal-être et de pathologie s'est établi et développé avant la possession. Être possédé, c'est déléguer, pousser sa déresponsabilisation à son paroxysme, laisser ''l'autre'' prendre les rênes et se recroqueviller sous lui.
Et je ne parle pas de ceux qui invoquent délibérément ces influences démoniaques ! Ces forces négatives existent, elles sont dangereuses et il ne faut pas les prendre à la légère et les invoquer par curiosité ou divertissement.
Le diable n'est rien d'autre que notre part d'ombre, la négation de nous-mêmes. Il est tapi en chacun de nous. C'est nous qui lui donnons vie, qui le nourrissons. Il n'existerait pas sans cela. Le diable est là pour nous mesurer, pas pour nous détruire. Quand il détruit, c'est qu'on est allé trop loin, qu'on l'a provoqué, qu'on l'a appelé, d'une certaine manière. Il est là pour jauger notre capacité à lui résister.

(…) Dans la plupart des cas, l'élement déclencheur est souvent une séance de spiritisme. Les jeunes font cela pour s'amuser. Leur démarche n'est pas spirituelle, comme elle pouvait l'être au XIXème siècle, ce qui protégeait malgré tout ceux qui s'y adonnaient. Je le dis à tous les jeunes : ne pratiquez jamais de séances de spiritisme !

(…) La possession et l'infiltration causent un déséquilibre psychologique, quelquefois important, chez les personnes qui en sont victimes. Ils représentent sûrement une part non négligeable des cas de schizophrénie qui remplissent les hôpitaux psychatriques.

****
Les fantômes

Si les esprits errants sont des nomades, les fantômes, eux, sont sédentaires. Ils sont attachés à un lieu en particulier, une pièce ou une maison qu'ils ont connue de leur vivant et ils n'en bougent plus. Après sa mort physique, l'esprit reprend possession de sa demeure et reste convaincu d'être chez lui et de vivre encore dans son époque et dans son temps. Le fantôme n'est pas passé de l'autre côté,, dans l'au-delà : il vit malgré lui avec les nouveaux habitants du lieu où il se trouve et qu'il considère comme des intrus ou des fantômes. Il est tellement convaincu d'être incarné et d'avoir son rôle à jouer dans la maison qu'il en vient de temps en temps à se manifester. Il peut ainsi ouvrir une porte ou donner des coups dans les murs.

(…) Les fantômes se nourrissent de toutes les énergies présentes dans le sol et dans le lieu qu'ils occupent. Très souvent, on peut noter la présence d'eau à proximité de l'endroit hanté : un puits dans le jardin, une source ou un courant souterrain. Les fantômes n'ont donc pas besoin d'infiltrer les vivants avec qui ils cohabitent, le lieu même qu'ils hantent leur procure l'énergie nécessaire à leur survie. Par définition, ils vivent donc dans un espace limité et déterminé dont ils ne sortent jamais. Une maison peut donc rester hantée pendant des décennies, voire des siècles, sans pour autant être habitée par des vivants.

Pour finir, Patricia Darré nous parle de 2012...

(…) Nous entrons dans une époque particulière où notre conception intérieure du temps se modifie : beaucoup d'entre nous avons la sensation que le temps s'accélère. Mais si notre perception du temps change, c'est que nos consciences sont également en train de changer. L'accélération du temps fait que l'on a l'impression de pouvoir faire de moins en moins de choses dans une journée. Cela nous incite à aller à l'essentiel et à nous concentrer sur l'instant présent. C'est en 2012 que commencent à se concrétiser les changements qui amènent l'homme à une nouvelle conscience, à une nouvelle façon de vivre et d'être.

(…) Un certain nombre de symptômes physiques, liés à ces changements, sont ainsi à noter. Nous avons plus d'acouphènes et de démangeaisons dans les oreilles avec la sensation que celles-ci sont bouchées. Nous sommes plus sujets aux vertiges et aux étourdissements, nous avons le souffle court, plus rapide, et une impression de ne pas respirer correctement. Par moment notre rythme cardiaque s'accélère, notre vision est plus floue. Notre sommeil est perturbé et on se réveille plus souvent au milieu de la nuit. Nous sommes fréquemment fatigués, épuisés, avec un grand besoin de repos.
(…) Il n'est pas évident pour tout le monde de s'adapter à cette nouvelle énergie et on peut noter que certains font des dépressions, craquent, tombent malades, se suicident ou agressent les autres.

(…) Depuis 10 ans, ma Hiérarchie m'a parlé de ces ''grands changements'' à venir. Ils affectent également le monde de l'au-delà. Par exemple, depuis 2011, il est plus difficile de communiquer avec les morts et il y a globalement plus de perturbations, d'interférences et de silence que les années passées. L'interaction entre nos deux mondes est en train de changer. Tout d'abord, les mauvais esprits auront moins d'influence sur nous, mais d'un autre côté les esprits de nos hiérarchies ainsi que ceux de nos anges gardiens vont se raréfier. Si l'homme, à partir de 2012, est moins sous influence et moins guidé, c'est qu'un nouveau pont se fait entre lui et l'au-delà, lui permettant de récupérer les informations dont il a besoin et de redevenir son propre guide.

(…) 2012 est également une grande lutte entre l'ombre et la lumière, mais ce n'est pas la disparition de l'ombre, c'est plutôt le point d'équilibre entre les deux.

2012 est donc le début d'un grand renouvellement, et tous les chocs – physiques, psychologiques, économiques – qui sont en train de se produire sur cette Terre sont porteurs d'un message : ''Connectez-vous à vous-mêmes, tout ce dans quoi vous avez macéré – l'argent, le travail, les dogmes, cette société matérialiste – que vous pensiez être la réalité, être une fin en soi, n'était qu'une grande illusion qui va disparaître. Tout ce que l'on crée dans la vie n'est jamais rien d'autre qu'un moyen. La véritable fin c'est l'accession à nous-mêmes''.

Patricia Darré, ''Un souffle vers l'éternité'', éd. Michel Lafon

8 commentaires:

  1. Merci Helios, est il dit dans ce livre comment se débarrasser d'une infiltration?

    RépondreSupprimer
  2. en infusion les fantômes rigolent jamais car cela risque de les dissiper ..

    RépondreSupprimer
  3. @ l'anonyme de 13:39
    Les réponses humoristiques de l'anonyme d'après me suggère une chose : en élevant ses vibrations. Si les esprits "coincés" sont retenus par leurs vibrations lourdes, c'est sans doute à ces vibrations qu'ils s'attachent. Par conséquent, j'imagine que pour se protéger il faut s'élever spirituellement. L'humour ceci dit quand il reste juste de l'humour sert à élever les vibrations.

    RépondreSupprimer
  4. l'humour ,haha..
    rigoler comme F Hollande tout les jours ,çà c'est de l’humour..
    Vétuste et ingrat je reste .
    Des longueurs d'ondes font des vibrations perceptibles pour des récepteurs pas toujours adaptés ,pardonnez moi
    merci

    RépondreSupprimer
  5. je me permet de vous remercier pour tout le boulot sensible et instructif que vous diffusez.
    Faut pas faire attention à mes commentaires,je me trompe souvent de sujet et après je suis triste..
    Bisous vous tous avec toutes les croyances du monde ..
    Chapeau pour vous êtres focaliser sur Fukushima et leurs implications effarantes.

    RépondreSupprimer
  6. merci pour ces pensées, je jette pas mal de choses en ce moment , ce blog est un phare dans la tempête !

    il fait beau, dirais je chaud .... pas trop mais beau et lumineux
    des bisoux !

    RépondreSupprimer
  7. http://lefirago.overblog.com/doc-du-soir-mondes-int%C3%A9rieurs-mondes-ext%C3%A9rieurs

    = 4 vidéos

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.