Bistro Bar Blog

jeudi 20 septembre 2012

Capitaine, chien fidèle


Un chien fidèle s'échappe de chez lui pour aller sur la tombe de son maître et il n'en a pas bougé depuis 6 ans.

Miguel Guzman est mort en 2006 et le fidèle Capitaine monte depuis la garde sur sa tombe.

Le chien a refusé de quitter les abords de la tombe de son maître décédé depuis 6 ans. Capitaine, chien berger allemand, s'est enfui de sa maison après la mort de l'argentin Miguel Guzman en 2006.

Une semaine plus tard, la famille de M. Guzman est allée se recueillir et a trouvé le chien au cœur brisé assis près de la tombe, en train de gémir.



Depuis lors, le chien désespéré n'a que rarement quitté l'emplacement du cimetière de la ville de Villa Carlos Paz, au centre de l'Argentine.

M. Guzman avait acheté Capitaine en 2005 en cadeau pour son fils de 13 ans Damian.

Il est mort subitement en mars de l'année suivante, mais en retournant chez elle après les funérailles, sa famille réalisa que Capitaine était parti.



La veuve de M. Guzman, Véronica, raconte : ''Nous l'avons cherché mais il avait disparu. Nous avons pensé qu'il s'était fait écraser et qu'il était mort. Le dimanche suivant nous sommes allés au cimetière et Damian reconnut son chien. Capitaine est venu au devant de nous, en aboyant et en gémissant, comme s'il pleurait.''



''''Nous ne l'avons jamais emmené avec nous au cimetière, la manière dont il s'est débrouillé pour trouver l'endroit est donc un mystère. Nous sommes revenus le dimanche suivant et il était de nouveau là. Cette fois, il nous suivit à la maison et passa un peu de temps avec nous, mais il retourna ensuite au cimetière avant qu'il fasse totalement nuit. Je pense qu'il ne voulait pas laisser Miguel seul la nuit.''



Le responsable du cimetière Hector Baccega se souvient du jour où il vit le chien pour la première fois. Il dit : ''Il arriva ici un jour, tout seul, et commença à errer tout autour du cimetière jusqu'à ce qu'il ait enfin trouvé la tombe de son maître.
Pendant la journée il se promène parfois dans le cimetière, mais se précipite ensuite de nouveau sur la tombe. Et tous les jours, à 6 h précises, il se couche en haut de la pierre tombale et y passe toute la nuit.''

M. Baccega ajoute qu'aujourd'hui l'équipe du cimetière nourrit Capitaine et prend soin de lui. Damian dit qu'il a essayé de ramener Capitaine plusieurs fois à la maison, mais qu'il retourne toujours tout droit au cimetière. Il pense qu'il va rester là jusqu'à sa mort et qu'il cherche son père.

Histoire semblable à celle d'Hachiko, un chien Akita (race japonaise, NdT) qui a attendu tous les jours son maître à la gare de Tokyo pendant 9 ans depuis mai 1925, date à laquelle son propriétaire est mort au travail. 


Traduit par Hélios

3 commentaires:

  1. ce chien ressemble à ma chienne Nénée et cette histoire me fait monter les larmes ...
    belle histoire d'amour , bravo aussi pour l'équipe du cimetière . merci

    RépondreSupprimer
  2. émouvante histoire,
    bises,
    catherine

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique histoire, très émouvante. Je te souhaite de trouver un nouveau maître qui te donnera amour et soins car rien ne vaut la chaleur d'un foyer !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.