Bistro Bar Blog

mercredi 1 août 2012

L'art de la manipulation

Petite histoire d'une arnaque qui peut servir aussi de mise en garde. (Article trouvé par Chantalouette)


L’étudiante et la bague en or, une arnaque bien ficelée

La fameuse bague

 

J’ai assisté à une scène assez étrange lors de mon dernier séjour à Paris : cela remonte à quelques jours, fin juillet, en pleine saison touristique. Fatiguée d’avoir trop marché, je décide de faire une halte au niveau du pont Alexandre III. Je m’accoude à la rambarde pour me reposer et admirer ce chef d’œuvre architectural et la vue sur les Invalides.
Mon esprit vogue au gré des bateaux-mouches de passage, lorsqu’un « Madame » vient interrompre mon activité méditative. En tournant la tête, je m’aperçois que ça ne m’est pas adressé, mais destiné à une femme occupée à prendre des photos à quelques pas de moi.
La personne qui a lancé le « Madame » est une jeune fille d’environ 25 ans. Son allure est rassurante, son look simple et discret... peut-être une étudiante, pensé-je.

« C’est sûrement de l’or »

L’étudiante pointe un objet brillant par terre, le ramasse et se dirige vers la femme aux photos. S’ensuit alors un échange troublant :
L’étudiante : « Vous avez perdu ça ?
La femme : – Non, ce n’est pas à moi.
L’étudiante : – Vous avez vu ça, c’est du vrai, vous pensez-pas ? »
La femme saisit l’objet que l’étudiante agite sous son nez : un gros anneau doré, style jonc en or, l’examine quelques secondes, puis déclare : « Effectivement, elle est poinçonnée, c’est sûrement de l’or »
L’étudiante reprend la bague et revient à la charge :
« Et vous avez-vu la grosseur ?
La femme : – Oui c’est massif, elle doit avoir beaucoup de valeur. Vous avez de la chance de l’avoir vue en premier.
L’étudiante, en souriant : Ah ! ça, c’est la vie ! »
Cette dernière parle un français correct, mais avec un petit accent que mon oreille n’arrive pas à identifier.

« 200 euros et je vous la laisse »

Toujours en souriant, l’étudiante met la bague trouvée à son annulaire puis, l’air déçu, déclare : « C’est dommage, elle est beaucoup trop grande pour moi. » Elle l’ôte, la glisse prestement au doigt de la femme et dit avec enthousiasme : « Regardez, elle est à votre taille, quelle chance ! »
La femme tend la main devant elle pour voir l’effet. L’air satisfait, elle admet que la bague lui va très bien. L’étudiante ne lui laisse pas le temps de souffler et enchaîne :
« Ecoutez, elle ne me va pas à moi et elle vous va bien à vous, je suis en galère en ce moment, donnez-moi 200 euros et je vous la laisse. »
La femme répond vivement qu’elle ne les a pas, l’étudiante prend une voix très douce : « Vous faites comme vous voulez... Elle vous plaît, c’est dommage de rater cette affaire. Combien vous avez ? »
La femme sort son porte-monnaie et en tire deux billets bleus, l’étudiante dit que ça ira, s’empare rapidement des 40 euros, salue la femme, et les deux partent dans des directions différentes.
Cet échange s’est déroulé très vite ; le temps qui sépare la rencontre de la prise de congé n’excède pas les trois minutes.

 Allez lire la SUITE ici.

7 commentaires:

  1. lasorciererouge2 août 2012 à 00:09

    ...je connais, j'ai failli me faire avoir et j'ai donné 4 euros, le type est parti très en colère et la bague..ben elle est quelque part au fond d'un tiroir !!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    idem à peu près sur les Champs Elysées, une jeune fille montre un portefeuille par terre. Un petit attroupement s'ensuit et pendant qu'elle alimente la conversation, deux jeunes hommes font les poches et les sacs à main des dames.
    cela va très vite.
    j'ai ou voir et donner l'alerte.

    RépondreSupprimer
  3. ha elle est toujours la !!!!mdr elle a essayé de m'avoir l'année dernière ! pas de bol j'étais moins naïve qu'elle !
    après coup je me suis dit que sa fichue bague j'aurais du la balancer dans la seine ! sur qu'elle aurait adoré !mdr
    mais enfin bon puisqu'elle est arrivée à la vendre "sa bague en or" !!!lol

    cervesia

    RépondreSupprimer
  4. et oui, c'est vieux comme manoeuvre depuis 6 ans environ. Ils sont partout. JE ME SUIS FAITE ARNAQUER ! je sortais de ma voiture très fatiguée pour aller chez un spécialiste de la fibromyalgie. il y a 5 ans de ça. Un homme a jeté cette bague sous les roues de ma voiture, au moment où j'en sortais........ Même histoire, ce n'est pas à moi.... bref pour qu'il puisse manger, vu qu'il était très sympa.... je lui ai donné 15 €.... le chat joue avec la bague, quand elle n'est pas disparue derrière un meuble ! J'avais vu que cela n'était pas de l'or... mais je lui ai fait l’aumône. Des réseaux d’exploitation de ces gens là, existent. Nous avons aussi des femmes jeunes qui se prêtent des nourrissons et des petits enfants . Ces personnes "travaillent" jusqu'à 18 H, et sur Nice, j'ai vu un mini bus qui fait le ramassage de tous .... Ils ont des sévices si la "manche" est insuffisante. Ils vivent entassés dans des caves, des squats ... Et en cas de besoins des soins gratuits...dans nos hôpitaux !
    Il est difficile de faire arrêter ces personnes ; aux postes de police... sans papier, elles n'ont pas de noms, pas de pays...! La plupart sont d'origine roumaine. Quelques fois de Pologne.

    RépondreSupprimer
  5. la bague est un alliage de cuivre - celui des câbles SNCF ? ;-) - et d'un peu d’aluminium. D'où la brillance !!!

    RépondreSupprimer
  6. j'ai aussi la bague :)10 euros: elle avait vu que j'avais vu

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.