Bistro Bar Blog

samedi 25 août 2012

L'arme cybernétique ultime


Exclusivité NaturalNews : le gouvernement US développe l'arme cybernétique ultime : l'informatique prime-factoring quantique rend obsolète le cryptage



(Note d'Hélios : la deuxième partie exacte du titre en anglais comporte le mot prime-factoring que je n'ai pas su traduire avec exactitude, je l'ai laissé en VO. Cela aurait un rapport avec les facteurs premiers, ou nombres premiers)

20 août 2012

(NaturalNews) Le gouvernement US fait des progrès constants sur une technologie qui-change-les règles-du-jeu, qui le doterait de l'arme la plus puissante jamais conçue au royaume de l'armement cybernétique et de la domination des informations. L'arme s'appelle un ''ordinateur quantique prime-factoring'', et une version à petite échelle de la technologie qui-change-les-règles-du-jeu a déjà été exposée par des chercheurs de l'université de Santa Barbara, où des qubits – unités d'information quantiques – ont factorisé le nombre 15 en ses facteurs premiers 3 et 5.

Mais, me direz-vous, c'est à la portée d'un élève de cinquième ?

Mais attendez : chaque algorithme de chiffrage numérique utilisé aujourd'hui est dépendant de l'extrême difficulté mathématique du chiffrage (nombres premiers) de très grands nombres. Quand vous achetez quelque chose par exemple sur internet, votre numéro de carte de crédit est envoyé au commerçant à l'aide de quelque chose appelé ''protocole sécurisé de cryptage'' ou SSL (secure sockets layer), qui utilise habituellement un algorithme de cryptage de 40, 128 ou parfois 256 bits. Quelqu'un qui intercepterait votre donnée formulaire internet ne pourrait extraire votre numéro de carte bancaire qu'en décryptant vos données chiffrées. Cette tâche requiert une capacité informatique extraordinaire.

Par exemple, accéder à un chiffrement ''de niveau militaire'' de 512 bits signifie qu'il faudrait à un super-ordinateur plus de temps que l'âge de l'univers connu pour déchiffrer le fichier et exposer ses secrets. C'est pourquoi l'armée américaine utilise un tel cryptage. C'est virtuellement inviolable par les ordinateurs actuels.

Mais les ordinateurs quantiques ont l'effrayante capacité de faire des algorithmes de décryptage complexe en utilisant ce que certains scientifiques pensent être des bits informatiques qui coexistent dans un nombre infini d'univers parallèles. Vous introduisez dans l'ordinateur quantique une tâche de décryptage et il ''calcule'' la réponse dans tous les univers parallèles possibles. La réponse correcte émerge ensuite dans cet univers, de manière apparemment magique.

L'informatique quantique semble briser les lois de la physique...ouais, c'est effrayant


Tout ceci, en passant, n'est qu'une description du phénomène d'informatique quantique par un profane. Les physiciens iraient bien plus loin pour détailler la manière dont les qubits travaillent en réalité...quoique techniquement personne ne comprenne vraiment l'informatique quantique. L'élément-clé pour comprendre l'informatique quantique est qu'un qubit peut stocker simultanément ses états de zéro et un. Une collection de 8 qubits peut stocker 256 variations ou ''valeurs'' simultanément, à la différence d'un ''bit'' de silicium traditionnel qui ne peut stocker qu'une seule des 256 valeurs à la fois.

La conséquence de tout ceci, mathématiquement parlant, est qu'à la place d'algorithmes de cryptage devenant exponentiellement d'autant plus complexes que le nombre de chiffres de cryptage augmente, les qubits permettent des algorithmes de décryptage pour résoudre un problème en un temps nommé polynomial (à deux noms ou deux termes), signifiant que le problème devient exponentiellement plus facile à résoudre. (ou techniquement, il ne devient pas exponentiellement plus difficile à résoudre même si le nombre de chiffres de cryptage augmente.)

Le résultat est qu'un problème informatique qui aurait demandé plus de temps que l'âge de l'univers connu peut, avec l'aide d'un ordinateur quantique, être accompli en quelques minutes ou même secondes.

(...)

Imaginez un gouvernement qui puisse forcer n'importe quel code

 

Cette escalade sera difficile, mais sa réalisation n'est qu'une question de temps. Une fois faite, cette technologie sera presque certainement classifiée en tant qu'''objet de sécurité nationale'' et le contrôle de la technologie, monopolisé par le gouvernement américain.

Le gouvernement US, qui se comporte déjà comme une entité étatique policière criminelle ne respectant aucun droit humain, ni civil, utilisera sans aucun doute cette technologie pour étendre sa domination aussi bien privée qu'internationale. Le gouvernement américain déteste quiconque laisse fuir ses propres secrets – témoin la tentative d'arrestation et d'incarcération de Julian Assange avec Wikileaks – mais le gouvernement est profondément intéressé par les secrets de tout le monde, bien sûr.

Il est déjà notoire que le gouvernement US, via la NSA (National Security Agency), espionne les emails, le trafic d'internet, les appels téléphoniques et les activités de recherche sur les machines. Mais aujourd'hui, les personnes et les corporations qui valorisent la vie privée utilisent les algorithmes de cryptage pour envoyer des fichiers protégés à leurs destinataires. Même la fonction banale de WinZip possède une composante cryptée qui protège les fichiers.

Une fois réalisé son ordinateur quantique, le gouvernement US sera capable d'ouvrir tous les fichiers cryptés en quelques secondes, de lire tous les secrets de ceux qui pensent à tort qu'ils sont impénétrables. Cela veut dire que les citoyens et les sociétés n'auront plus la possibilité de garder leurs secrets au royaume de l'information numérique.

Voilà pourquoi l'informatique quantique servira d'arme pour le gouvernement lui-même – arme volant les secrets que le gouvernement utilisera ensuite pour envoyer des menaces ou un chantage sur sa route vers un plus grand pouvoir.

C'est ce que font les gouvernements, après tout : rechercher incessamment plus de pouvoir à tout prix.

La fin des réseaux privés virtuels

Un autre élément dont personne ne parle ici est la fin des dénommés ''réseaux virtuels privés'' ou RVP. Ce sont des ''tunnels'' sécurisés sur internet, où des paquets de données sont passés publiquement, mais tous ces paquets sont cryptés. Par exemple, j'utilise un RVP pour accéder aux serveurs de NaturalNews et les contrôler.

De nombreuses sociétés utilisent les RVP pour permettre à leurs employés de faire du ''télétravail'' depuis chez eux. Même l'armée utilise les RVP pour son infrastructure de commande et de contrôle.


Les ordinateurs quantiques avec prime-factoring rendent les RVP obsolètes. Il n'y a rien de ''privé'' en parlant des RVP si le gouvernement US peut décrypter votre code-clé en quelques secondes. Tout d'un coup, ce qui était jusque-là un secret est maintenant lu par les services d'espionnage de Langley (le siège du FBI en Virginie, NdT).


Décryptage rétroactif

Voici quelque chose d'autre dont vous n'avez probablement jamais entendu parler. Cette capacité informatique prime-factoring peut être appliquée rétroactivement aux fichiers que vous ou votre société envoyez sur internet en ce moment même.

Vous savez, le gouvernement US sauvegarde déjà tous vos emails dans un énorme système de stockage...et le stockage des données est sur le point de faire en capacité un saut quantique, si vous me passez le jeu de mots. Une immense plate-forme d'espionnage de la NSA est actuellement en cours de construction dans l'Utah et devrait être terminée pour septembre 2013.

''L'affable dénomination de ''centre de données de l'Utah'' est en cours de construction pour l'agence US National Security Agency (NSA). Projet immensément secret, il est la dernière pièce d'un puzzle complexe assemblé durant la dernière décennie. Son but: intercepter, déchiffrer, analyser et stocker un grand nombre de communications mondiales des réseaux internationaux, nationaux et étrangers depuis des satellites et des câbles souterrains et sous-marins. Le centre extrêmement fortifié à 2 milliards de dollars devrait être opérationnel en Septembre 2013. Stockées en données presque illimitées seront incluses toutes formes de communication, y compris les courriels privés, les appels sur téléphones mobiles et les recherches sur Google, ainsi que des traces de données personnelles - itinéraires de voyage, achats et autres "vide-poches" numériques. Il s'agit de la réalisation du programme ''Total Information Awareness"  (mot à mot : ''assimilation totale de l'information'', NdT) créé par l'administration Bush - qui a été démoli par le Congrès en 2003, après un tollé à propos de son potentiel à envahir la vie privée.'' (Article déjà traduit sur le BBB, voir ICI)

Aujourd'hui, en 2012, le gouvernement ne peut décryter de force vos fichiers parce que cela prendrait plus longtemps que l'âge de l'univers connu. Mais le gouvernement peut sauvegarder vos fichiers et les garder par devers lui jusqu'à ce que les ordinateurs quantiques prime-factoring deviennent une réalité – quelque chose qui semble n'être qu'à quelques années d'ici. À ce moment-là, le gouvernement peut alors décrypter rétroactivement tous les dossiers qu'il a conservé dans ses centres de données de la NSA.

En d'autres mots, tous les dossiers cryptés que vous envoyez – en pensant qu'ils sont blindés en terme de sécurité – seront finalement décryptés par le gouvernement US avec l'aide du futur ordinateur quantique.

À l'heure actuelle, le gouvernement capture toutes les pièces jointes des messages et construit une future file d'attente prête à décrypter de fichiers dès que les ordinateurs quantiques seront au point. Les scientifiques qui travaillent sur ce projet pourraient penser qu'ils font avancer la cause de la science, mais ce qu'ils font en réalité est de remettre aux gouvernements les plus dangereux au monde ''l'arme ultime d'information'' qui peut et sera utilisée pour anéantir liberté et contestation.


Préparez-vous à un monde sans vie privée et sans secrets

Imaginez un monde où il n'y ait plus de secrets. C'est ce que désire le gouvernement US. Et à l'aide de l'ordinateur quantique, ce monde peut devenir bientôt une réalité.

Nous devons tous SUPPOSER que toute information ou fichier que nous envoyons aujourd'hui sur internet sera décrypté par un gouvernement d'ici quelques années.

Préparez-vous donc en conséquence.

Traduit par Hélios

18 commentaires:

  1. Bof, on en verra pas la couleur....

    RépondreSupprimer
  2. Toujours la même rengaine : c'est terrible, on n'a plus aucun moyen d'échapper ! Mais la question réelle, c'est : échapper à quoi ?
    Tant qu'on est dans le tiède et le pépère, c'est sûr, on n'a pas envie que les autres viennent fouiner dans nos nids de rats. Moi pas plus qu'un autre.

    Mais devant l'ultime enjeu (le mot ultime est dans le titre), la réponse (pour moi tout au moins) c'est : mais qu'est-ce que j'en ai à foutre ? Qu'est-ce que j'ai à cacher ? Rien. Qu'avez-vous, qu'avons nous de si terrible à cacher ?
    Moi, perso, rien. Donc n'ayant rien à cacher, je me fous complètement qu'on me voie. Et si toutefois on (on, les malades qui veulent que tout le monde leur obéisse et soit conforme) veut faire de moi quelqu'un d'autre, c'est simple, j'y apporterais la même réponse que tous les rebelles de toutes les époques : je préfère crever. Parce que la vie d'ici, ce n'est pas la Vie, mais une sorte de jeu de rôles. Autant crever et donc sortir de ce film de merde que d'y tenir un rôle de clebs (ne veux pas non plus être un maître).

    Pour résumer (et là je rejoins LaBruyère quand il parle de l'extermination des Cathares) : leurs moyens ultimes sont d'excellents moyens de sortir une fois pour toutes de la roue des réincarnations.

    Merci et bybye, en quelque sorte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un peu réagi comme toi, VJ, on n'a rien à cacher, mais savoir jusqu'où leur manipulation va aller, et nous transformer en zombie servile et docile. (Voir d'autres articles de VITRIOL qui explique le but final).

      Oui, autant crever, d'accord, mais nous sommes venus ici pour contrecarrer leur jeu avec la force de notre pensée et intention.

      Supprimer
    2. Hé, mais mourir debout, ça va de soi. On ne va quand même pas ramper devant ces trucs là ?
      Je cite encore LaBruyère (je ne suis pas d'accord avec tout, mais là, l'idée me plaît à fond). Selon lui, quand dans la Bible il est dit que celui qui portera la main sur Caïn sera puni 7 fois (ou qqchose d'approchant), ça voudrait dire que chaque "mort" d'un "fils de la lumière" multiplierait sa puissance par 7.
      Vrai ou faux ? Je ne joue jamais au jeu du vrai ou faux, parce que tout est question de niveau, ou hauteur de vue.
      Mais si crever debout multiplie par 7 la force de la lumière dans un monde de ténèbres, alors, ma chère Helios, accepter et même choisir de mourir équivaut à multiplier d'autant notre intention.

      Supprimer
  3. C'est que justement on est piégés dans le moule et que personne ne le sais ,se suicider sert à rien car il est plus simple de ne pas VENIR ,mais comme la curiosité est plus forte....

    RépondreSupprimer
  4. http://zen-haven.dk/the-if-you-got-nothing-to-hide-argument/

    Pour ceux qui n'ont rien à cacher. Vous êtes humain ou robot? Cela explique sûrement le pourquoi du comment. Si l'on appliquait cela aux Elites vous changeriez votre discours en voyant ce qu'eux ont a vous cacher. Mieux vaut l'ignorer si vous n'êtes pas prêts car vous ne vous en remettriez probablement pas du choc. Ils sont forts à semer la confusion dans les esprits avec la profusion d'intox. Pourquoi croyez-vous qu'ils ont étalés autant de choses aux JO? Pour noyer le petit détail dans tout le reste. A nous de trouver quel est ce petit détail qu'on aurait dû voir plus que le reste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le travail qu'on a tous à faire dans ce monde, c'est de nettoyer notre propre linge sale. Excusez-moi, je ne cherche pas à être dogmatique, mais pour ce qui me concerne, je l'ai vu très nettement. Si j'étais un robot, je n'aurais rien à cacher, parce que rien à laver. Mais tous les humains ont mille choses à laver, donc, dans un premier temps, à cacher. "Ils virent qu'ils étaient nus, et eurent honte".
      Accepter d'être nu, et sans honte, c'est notre job.
      Je me fous, mais alors, totalement, de ce que les autres ont ou pourraient avoir à cacher, ce n'est pas mon job, mais le leur.
      Le délire des JO, comme le reste, c'est du cinoche, pour paumer les esprits clairs et purs.
      Il y a 45 ans que j'ai lu, lu et relu.
      "Pourquoi croyez vous..." ?
      Je ne crois rien.
      Je sais que le "mystère" est un piège aux alouettes. L'esprit humain cherche la lumière, par vocation. La meilleure façon de l'attraper est de lui faire croire que quelque part, il y a un mystère à percer.
      Or, il n'y a pas de mystère (je ne sais plus qui disait que "le secret, c'est qu'il n'y a pas de secret"). Il y a ce qui est sombre, dans lequel on s'égare sans aucun doute, et ce qui est clair.
      Dans le Bardö Thodol (livre des morts) tibétain, il est très nettement expliqué que l'âme du défunt est exposée à des lumières, que souvent il ne supporte pas.
      Alors, il rétrograde, et chute de lumière en lumière de plus en plus faible, jusqu'à ce qu'attiré par le sexe, il s'insère dans une copulation et renaisse.
      Donc, pour résumer : les amateurs de mystères, sont également des mateurs. Et à force de mater, ils restent piégés dans les fausses lumières.
      Laver son linge, c'est devenir "simple" (sans pli). Où il n'y a plus de pli, il n'y a plus d'ombre. Quand on travaille sur soi, on supporte graduellement de plus en plus de lumière, et on perd le goût du mystère (terrible, non, pour une âme romantique?)
      Les petits détails après lesquels vous courez constituent justement le piège dans lequel on se prend quand on préfère courir après l'extérieur que de laver son propre linge. Remarquable inversion, on appelle "ésotérisme" (ce qui est intérieur) ce qui, sous prétexte de nous emmener dans les profondeurs, nous sort de notre propre travail.

      Cela dit, faites comme vous voulez. Ce qui est bon pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre. Ce qui est bon à un moment donné est dangereux le lendemain.

      Supprimer
    2. Bonsoir,

      Punaise alors!
      Jade, je te promet que je n'avais pas lu ton commentaire sur BBB avant de poster "ma" bafouille sur ton blog.

      Comme je n'aime pas trop me répéter, je copie colle.

      Coucou,

      Merci Jade.



      Moi z'aussi, z'e m'en vas. :)

      Plus rien a exprimer en paroles. Si tant est que ce que j'avais a dire se trouvait être interressant. Bouh! ;)

      Les mensonges me gavent, me débectent. Je laisse volontiers, le dur travail qu'est la recherche de vérité (la vraie) aux personnes intègres, journalistes sérieux, de confiance, et a tout ceux qui véhiculent les vraies priorités.

      La réalité je la constate chaque jour, et les mots sont désormais inutiles. C'est dans l'agissement, les actes justes que se poursuit le réèl chemin.

      Merci a toutes celles et ceux qui m'ont aidé a grandir.

      Affectueusement, ma main sur vos coeurs, mes plus belles pensées pour vous toutes et tous.

      Commentaire n°2 posté par LLéa aujourd'hui à 22h41

      Z'avâte oubliâte ...


      Mon Dieu, donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux.

      Marc-Aurèle


      ;)

      PS. Hélios, ma chère Hélios, le partage de graines reste entier. T'enverrais de belles surprises cet automne. A partager avec notre chère Chantalouette, et tous les chers qui te le demanderons.

      Merci a toutes et tous pour tout le formidable travail d'information.

      Attention a ne pas devenir des conspi moutons. :)


      Supprimer
  5. tout est dans ce qui est PERMIS ,(les sens ridicules par rapport à d'autres perceptions) sont inutiles pour êtres à notre service ..
    la satisfaction est IMPOSÉE..Nous n'avons pas à choisir l'imposition est dans le chiffre d'OR ha ha ,meme ridicule que se conformer à se sentir ectoplasme ,l’être est une perversion,une bavure..

    RépondreSupprimer
  6. Avec tout le respect que je vous dois vieux jade,(étant lecteur assidu de votre blog magnifiquement poétique)ce que vous avez à ne pas cacher est une opinion morale dénommé à tort 'politique'. Et si par bonheur elle se trouvait contraire à celle de ses ''docteurs Follamour'', des manteaux de cuir pourraient un matin, venir vous chercher. J'ai bien compris qu'ici ne réside pas votre malheur, en préférant vous extraire définitivement de la roue des réincarnations de ce monde vous échapperez pour sûr à toute son horreur.Mais une larme alors coulera sur votre partition, la mienne, comme un bémol causé par l'absence d'un guerrier des mots dont le monde avait bien besoin.Et j'aurais préféré, au lieu de m'essuyer les joues, vous convaincre de réunir tous les Vieux Jade de cette foutue planète (ils sont uniques mais nombreux) pour botter le cul de ses mécréants. Les mots sont les pires armes Vieux Jade,et à l'écho de ceux de la Bruyère,je renvoie aux mots d'Hugo, je les préfère ...''Quand le temps d'une idée nouvelle est venue aucune armée au monde n'est capable de lui résister''.Ce temps n'est-il pas venu Vieux Jade. Ce temps n'est-il pas venu ... De la part d'un ''apprenti jeune jade'' qui ne désire pas voir s'éteindre un vieil espoir ...

    RépondreSupprimer
  7. Merci de l'amitié que vous me portez.

    J'ai anticipé les "manteaux de cuir" depuis longtemps. Ma femme et moi avons assemblé des bribes de souvenirs de moments peu agréables, venus d'on ne sait où (vies antérieures, souffrances errantes ?, peu importe).

    Vous avez besoin, croyez-vous, de mes mots. Vous avez besoin de repères, et moi aussi. Je lis et relis, tiens, les splendides "Contes et légendes inachevés", de Tolkien, je lis et relis London, Hugo (Travailleurs de la Mer, Han d'Islande, les Misérables), moi aussi, j'ai besoin de ce jus puissant qui coule du ciel et nourrit l'âme.

    Mais enlevés les mots, vous resterez branché sur votre Être essentiel, qui vaut tous les livres. Nous sommes reliés sans cesse à notre être profond, et les mots des autres ne sont ques adaptations successives qui permettent de l'entendre de plus en plus clairement.

    Nous sommes des héros, pas des larves. Il y a peut-être des larves, je ne sais. Je crois plutôt qu'on nous a coupé les couilles. Et ce genre de mots les fait repousser. Mais des vraies couilles, pas pour se mesurer avec le voisin, pour enfanter, ou des ailes, pour voir de plus haut.

    Quand on a réussi à se les faire repousser (les ailes ou les couilles, c'est kifkif), plus besoin de mots ou d'échelles.

    Je ne sais pas si le temps est venu, de croire que le temps est venu. A force de regarder, je ne sais plus rien. J'espère, bien sûr, depuis l'éternité que j'attends et en même temps, ça n'a plus d'importance.

    L'important n'est pas de savoir, ou de croire, car savoir, c'est arrêter une situation, et croire, c'est limiter ce qui vient.
    J'aime : attendre, qui veut dire grosso modo être vigilant. Dans l'histoire du Mont des Oliviers, le Christ prie pendant que les disciples dorment. Lui est vigilant. Les autres non.

    Et au bout du compte, pour le monde extérieur, c'est un bandit crucifié.

    Mais à l'intérieur ?

    Cela dit, demeure l'éternel dilemme : ici, ou ailleurs ? Peut-on attendre et servir à une amélioration de ce monde, sommes-nous ici pour changer ce monde, ou ce monde est-il immuable et destiné à nous changer, nous ?

    Ou un mixte des deux, ou encore autre chose ?

    Vous voyez que je n'ai pas renoncé à poser des questions :)

    RépondreSupprimer
  8. C'est moi qui vous remercie VJ, car votre mot explique tout seul son importance. ''Oui nous sommes branchés sur notre être éssentiel, et re-oui les mots de autres ne sont que des adaptations succéssives qui permettent d'entendre cet être profond de plus en plus clairement ''. Voilà ce qui est important pour moi et sans doute pour tant d'autre (bien que je ne désire prendre personne en otage). Entendre une musique à plusieurs notes, sortir du monocorde ding et frapper d'un dong sur la table, la mélodie sonne toujours plus juste comme cela et de plus, on l'entend mieux (dixit VJ). Alors même si je comprends la fatigue d'un soupir, attention pas tous les silences sont de Mozart ... J'ais besoin de vos mots parce que je les aime tout simplement et après les avoir lu certains résonnent vers mon être profond qui répond en écho. Je pense pour ma part que l'important est de savoir qu'il ne faut jamais limiter ce qui vient. Le monde comprends peu à peu que ce n'est qu'un combat dont il faudra bien continuer le début si on souhaite le gagner, même si ce début j'en conviens, remonte à loin et sappe les espérances ... Bien à vous VJ, content d'avoir encore les pupilles sèches ... Le Fou dubu apprenti jeune jade en secret ...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Hélios,
    Merci pour cet article (et tous les autres d'ailleurs). Celui-là je l'ai relayé ici: http://alter-lot.blogspot.fr/2012/08/larme-cybernetique-ultime.html, bien sur en indiquant clairement la source et l'auteur de la traduction (toi).

    En cas si cela te pose problème voici mon mail: alter-lot"at"laposte.net

    amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci, Paco, ton "fenestrou" est bien sympa !

      Supprimer
  10. ce monde est immuablement le lieu de guerres incessantes,qui sont le
    reflet des guerres que les dieux menent dans la stratosphere (pour le moment c'est Yahve qui a la preeminence,d'ou le sionisme hideux qui fanfaronne-mais ca va changer tres bientot)ceux qui sortent de la caverne ou est projete l'endoctrinement,l'opportunite leur est donnee ,en fin de cycle,de sortir de la miserable condition humaine!
    c'est parce que l'on a gagne les faveurs de Kali,la destructrice de l'illusion (c'est son job)..apres....l'aventure..cosmique...

    RépondreSupprimer
  11. https://www.youtube.com/watch?v=65cizkTTRig
    Gregg braden conférence= 3h

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.