Bistro Bar Blog

samedi 7 juillet 2012

L'objet mystérieux de la mer Baltique


Voilà plusieurs articles que je lis sur cet objet sous-marin découvert au fond de la mer Baltique. Il a été découvert pendant l'été 2011 par des chasseurs de trésors sous-marins de l'Ocean Explorer, société de plongée ayant déjà d'autres découvertes intéressantes à leur actif depuis des années, dont les plongeurs ont au moins 6000 plongées derrière eux. Ils disent qu'ils n'ont jamais rien vu de pareil.

Voici l'image apparue grâce au sonar :


qui évoquerait un objet extra-terrestre enfoui dans le sable. Une expédition a débuté le 7 juin 2012 pour tenter de décrypter cet objet. L'équipe a été très intriguée par cette deuxième investigation. Comme l'a dit l'un des membres, ''Nous étions là pour trouver des réponses, mais en fait on n'a trouvé que davantage de questions.'' Les premières suppositions ont été que l'objet pouvait être une roche, mais après examen, il ressemblait plus à un immense champignon haut aux côtés arrondis, entre 3 et 4 mètres au-dessus du fond marin. À son sommet se trouve un trou ovale qui plonge à l'intérieur; comme une ouverture.

Une deuxième expédition a suivi et quelque chose de très étrange s'est produit quand les plongeurs se sont approchés de l'objet. La caméra qui filmait s'est arrêtée de fonctionner à proximité, de même que les téléphones qui les reliaient au bateau. En s'éloignant, le matériel fonctionnait à nouveau et retombait en panne en se rapprochant une nouvelle fois. La température de l'eau a subi aussi un changement inhabituel.

L'objet mesure 60 mètres de diamètre et repose par 80 mètres de fond.

L'image sonar fait penser au célèbre vaisseau de Star Wars, Millenium Falcon :


Et voici le tout dernier épisode concernant cet objet, traduit par Caralmera :

Toujours le grand mystère pour l'objet sous-marin et les plongeurs disent même qu'ils ont peur

L'Agence de presse suédoise Rapport offre de nouvelles images uniques de l'objet sous-marin mystérieux que beaucoup appellent « l’OVNI Balte ».

Dans notre article précédent, nous avons rapporté que quelque chose d'étrange s'est produit lorsque des plongeurs se sont approchés de l'objet étrange reposant au fond de la mer.

Mais il y a plus ! Un autre mystère entoure la découverte de ce que certains appellent une soucoupe volante qui s’est écrasée dans la mer Baltique.

Il y a sans doute beaucoup de spéculations quant à ce que peut être l'objet. 

Certains pensent que c'est une relique de la guerre mondiale, ou des rochers, et d’autres pensent qu’il pourrait s'agir d'un vaisseau extra-terrestre.

Pour le moment, aucune personne, pas même les plongeurs ne peut dire quoi que ce soit avec certitude sur la nature de cet objet.

''Je ne peux pas révéler la vérité avant que j'ai tous les éléments, jusqu'alors tout est pure spéculation, même à mon niveau. Je n'ai pas la moindre idée si l'objet peut être creux. 

Je n'ai même pas encore la notion de sa superficie. Ce qu’il y a à l'intérieur, je me le demande'', dit le plongeur professionnel Peter Lindberg, qui fait partie de l'équipe d'Ocean Explorer enquêtant sur l'objet sous l'eau. 

Le sonar 3D révèle des lignes et des angles parfaitement droits enfoncés dans la structure arrondie

Image de l'objet sous-marin prise par la caméra robot de l'équipe. Crédit d'image : SVT

Un second objet a aussi été trouvé, mais n'a pas encore été exploré. On peut espérer que le deuxième objet révélera quelques indices sur le premier. Les plongeurs n’ont pas exploré le deuxième objet, mais un nouveau voyage est prévu dans les prochaines semaines.

Lors de leur deuxième expédition les plongeurs se sont sentis un peu mal à l'aise lorsqu'ils ont examiné l'objet.
« Quand nous sommes sortis et que j'ai vu des murs qui étaient lisses et droits, c'était effrayant, comme dans un film de science fiction, » affirme Lindberg.

Il était difficile d'examiner l'objet, parce qu'une poudre « noirâtre » avait été attirée par la caméra et l'équipement a mal fonctionné pour une raison inconnue, alors qu'ils s'approchaient de l'objet.

Quoiqu'il puisse y avoir là-dessous, cela semble être vieux, et l'équipe envisage maintenant la possibilité que le cercle soit de l’ère préglaciaire.

Un dôme de 4 mètres d'épaisseur (en forme de champignon) avec une porte ou une écoutille menant à l'intérieur

Presque tout aussi étrange que l'objet sous l'eau lui-même est l'information venant de ''remote viewers'' (personnes qui ont les capacités psychiques de visualiser et décoder quelque chose à distance, NdT). Selon l'équipe d'Ocean Explorer, quelques semaines avant de déclencher la deuxième expédition, plusieurs remote viewers ont décrit l'anomalie lors de sessions aveugles. Tout ce qu'ils avaient reçu était un numéro de référence cible. 

Les résultats préliminaires de l'expédition de l’équipe Ocean Explorer ont confirmé certaines similitudes remarquables et des détails qui ont été étonnamment prédits par les visionneurs à distance.

C’est très exigeant de plonger à 80 mètres. Si vous passez 20 minutes à cette profondeur, il faudra deux heures pour remonter à la surface.

« Nous sommes juste des chasseurs d'épave qui tentons de comprendre ce que nous avons découvert, » dit Peter Lindberg et de souligner qu’une réelle équipe scientifique devrait aller là-bas et enquêter sur l'objet.

Lorsque Peter Lindberg a demandé s'il y avait la possibilité de remonter l'objet à la surface, il a rapidement répondu, ''Mon Dieu non ! Il doit peser énormément, quelque chose comme des milliers de tonnes.''


Traduit par Caralmera

4 commentaires:

  1. c'est trop con notre première rencontre avec ET noyé , arghhh !

    RépondreSupprimer
  2. arf je n'avais pas tout lu puisqu'on précise que même la soucoupe chargée du sauvetage de la première a lui aussi échouée,

    pas de bol,
    au fait bises, cat

    ceci dit les remote viewers sont des gens capables de travailler pour n'importe qui, c'est à dire visualiser dans des pays en future guerre, que dans leur sous-sol soit riche en minéraux extremement rares, en général ils ont du pif, ainsi en Afghanistan, les recherches de ses personnes ont touché au but, l'uranium et autre festivité à venir sont bel et bien présentes dans les zones qu'ils avaient préalablement située !
    on les emploie aussi pour le pétrole des grands fonds ...
    qui sait un jour les employera t-on pour retrouver les dernières plantes rares de la terre, les dernières espèces animales vivantes sur terre ... resniff ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou un qui cherchera d'autres survivants ? !!!!!!
      Et de quoi manger .....

      Supprimer
  3. Bien d'accord avec Cat et Ned, les remotes viewers seront sollicités pour toutes sortes de recherches.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.