Bistro Bar Blog

mardi 17 juillet 2012

Léopards des neiges


Première vidéo d'adorables bébés léopards des neiges et de leurs mères dans les montagnes de Mongolie


MessageToEagle.com – Pour la première fois, l'emplacement des tanières de deux femelles léopard des neiges et de leurs petits ont été localisés dans des montagnes de Mongolie, avec les premières vidéos connues d'une mère et de ses petits, repérés et enregistrés par les scientifiques de l'association Panthera, organisation pour la protection des félins sauvages et par le Snow Leopard Trust.

En raison de la nature secrète et insaisissable du léopard des neiges, couplée à un environnement extrême et semé d'embûches de leur habitat, les tanières ont été très difficiles à localiser.

C'est une formidable découverte qui fournit un aperçu incalculable de la vie du léopard des neiges.

Le Dr Tom McCarthy, directeur du programme pour Panthera concernant le léopard des neiges, dit, ''Nous avons passé des années à déterminer quand et où les léopards mettent bas, le nombre de leur portée et les chances de survie des petits pour atteindre l'âge adulte.



C'est l'un de ces moments exceptionnels pour la protection où après des années d'effort, nous obtenons un rare aperçu de la vie d'un animal qui a besoin de notre aide pour survivre dans le monde d'aujourd'hui. Ces indications aideront à rassurer sur l'avenir de ces incroyables animaux.''

Une brève vidéo de la femelle et de ses bébés allongés dans une tanière partiellement construite par l'homme a été enregistrée à bonne distance de sécurité par Orjan Johansson, scientifique au Panthera à l'aide d'une caméra fixée sur une longue perche.

L'équipe, qui comprenait un vétérinaire, est entrée dans deux tanières (la première avec deux petits et l'autre un seul) pendant que les mères étaient parties chasser.



Les trois petits ont été soigneusement pesés, photographiés et d'autres éléments ont été notés. Deux des petits ont reçu une micro-puce sous la peau pour une identification dans l'avenir.

Le plus grand soin a été pris pour s'occuper des animaux dans le but de s'assurer qu'ils ne seraient pas en danger, ce qui était la plus importante priorité de l'équipe depuis toujours.

Les jours suivants, l'équipe a établi une surveillance de l'emplacement des mères pour être sûre qu'elles retournaient à leur tanière et vers leurs petits, ce qui a été le cas.

''Connaître les premiers jours et semaines de vie est vital pour notre compréhension de la manière dont les populations de grands félins fonctionnent et de la probabilité pour les nouveaux-nés d'atteindre l'âge adulte et ainsi contribuer à une population en bonne santé. Un programme de protection correct requiert de telles informations, que fournit cette nouvelle découverte dans la recherche sur le léopard des neiges, '' a dit le Dr Howard Quigley, directeur exécutif des programmes couplés pour les jaguars et les couguars.


Mentionnée par des journaux locaux comme le Asia Mountain Ghost, la connaissance en général du léopard des neiges est très limitée en raison de la nature insaisissable des félins et encore moins connue est l'élevage et la survie des petits léopards dans la nature. Jusqu'à aujourd'hui ce qui est connu a principalement été appris d'études sur les léopards des neiges dans les zoos. Bien que les portées des léopards des neiges consistent habituellement en un à trois petits dans un environnement de captivité, aucune information n'existe concernant la taille des portées dans la nature. Comme les petits dans la nature sont soumis aux prédateurs naturels, aux maladies et aussi à la menace humaine comme le braconnage ou des captures pour le marché noir, le pourcentage de petits à survivre jusqu'à l'âge adulte n'a été jusqu'ici que spéculation.

L'usage du puçage et les observations de l'élevage du léopard des neiges dans la nature permettra à nos scientifiques d'apprendre les caractéristiques d'une tanière natale typique et de supposer la manière dont la tanière est choisie, combien de temps les petits restent dans la tanière, à quel moment les petits commencent à suivre leur mère en dehors des tanières, la fréquence et la durée des sorties des mères qui laissent leurs petits seuls pour aller chasser, le nombre de petits qui naissent habituellement dans la nature et autres données de valeur.

Toutes ces données et d'autres encore, rassemblées par caméras cachées et colliers GPS, aident à l'information pour les initiatives de protection entreprises par Panthera dans le domaine du léopard des neiges.

La mission de Panthera est d'assurer l'avenir des félins sauvages grâce à son action scientifique mondiale de protection.

Snow Leopard Mother And Cub In Mongolian Den from Panthera Cats on Vimeo.



Traduit par Hélios

5 commentaires:

  1. On commence toutjours avec une bonne intention et après on arrive a prevariquer.
    Qui decide que la vie longue est meilleur qu'une vie courte? Si la libertè appartiennes a l'homme comme une conquete cosciente...l'animal est libre... si l'homme n'intervienne pas, pour lui enlever ou detruire son territoire. En agissant après, avec l'exuse de la conservation de la race, on fait taire sa propre coscience? Le photos sont splendides, mais ce qui resterait dan mon coer est que le microcip est arrivè a ces petites creatures qui seront pour toujours regardès...et nous ne conaissons pas le "travail"-effects secondaire à l'interieur d'un corp. Es-que le microcip est au lithium???
    La libertè est peut etrè pouvoir vivre ou mourir en accord avec son daimon ou son Dieu....le reste est une pollution de l'homme qui malereusement se croit le meilleur
    "Il n'y a pas d'animeaux sur la terre et il n'y a meme pas des oiseaux qui volent avec des ailes, mais il exsiste un seul unique peuple qui est comme vous. Maometto
    loriana

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Merci Hélios.

    N'aime pas quand les hommes font intrusion dans la vie des animaux sauvages. En plus ils tripotent les petits. Sauvage c'est sauvage.

    Tout ces animaux a qui l'on met des puces, ces oiseaux que l'on baguent, pour tout savoir sur leurs itinéraires ... qu'on les laisse en paix, ils savent très bien ou ils vont, ce sont les humains, eux qui ne connaissent pas leur chemin. :)

    Bises a vous toutes et tous, Léa.

    RépondreSupprimer
  3. J'apprécie beaucoup les 2 commentaires d'Anonyme et de Léa ..

    RépondreSupprimer
  4. http://www.youtube.com/watch?v=4u1JW13Oz_c

    Le film "pollen"

    RépondreSupprimer
  5. http://www.tree2share.org/article-2104-six-mois-de-cabane-au-lac-baikal

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.