Bistro Bar Blog

lundi 9 juillet 2012

Japon, 9 juillet 2012


Redémarrage de la centrale de Ooi : le vice-ministre dit à KEPCO ''De vulgaires méduses ne devraient jamais arrêter une centrale nucléaire moderne !''

Il en sait bien peu sur les centrales nucléaires.

Comme les lecteurs de ce blog l'ont remarqué à maintes reprises, méduses et centrales nucléaires vont très bien ensemble (Ultraman donne des liens vers des articles qui parlent de centrales nucléaires stoppées à cause d'une invasion de méduses aussi bien aux US qu'en Europe. Certaines variétés de méduses des eaux japonaises peuvent peser jusqu'à 200 kg...)

Mais peu importe. Pour Seishu Makino, vice-ministre de l'économie, il s'agit d'un combat. Contre les méduses.


D'après le Jiji Tsushin (9 juillet) :
À propos de la reprise des pleines opérations du réacteur 3 de la centrale de Ooi exploitée par KEPCO, le vice-ministre Makino, responsable de la surveillance spéciale du site pour sa sécurité à parlé à la presse dans les premières heures du 9 juillet. ''Je suis heureux de ce pas en avant pour la politique énergétique qui se trouvait dans une impasse. Mais la mission [il a dit en fait ce mot en anglais, au lieu d'utiliser le mot parfaitement adapté japonais] continue jusqu'au redémarrage du réacteur 4. Nous nous fortifierons nous-mêmes et ferons notre devoir pour assurer la sécurité'' a-t-il dit. Le réacteur 4 de Ooi est programmé pour redémarrer le 18 juillet, avec une production et une transmission de courant le 21.

Commentant le souci de la baisse de courant en raison d'une invasion de méduses près de la prise d'eau du réacteur 3, il a dit qu'il avait demandé à KEPCO de faire ce qu'il fallait parce que ''Nous ne devons pas être perturbés par [de vulgaires créatures comme] des méduses, dans une centrale nucléaire construite à la pointe de la science et de la technologie.''

Que cette personne ne puisse s'exprimer qu'en clichés est curieux et dans ce cas précis extrêmement drôle (pour des gens qui parlent japonais).
L'un de mes fidèles japonais sur Twitter vient de me twitter que les méduses de Ooi sont traitées d'ennemies par la NISA. Ennemies, comme un monstre extra-terrestre dans le film Godzilla.

L'email de la NISA aux journalistes sur l'invasion de méduses dans la prise d'eau décrit apparemment l'incident comme une ''attaque/invasion de méduses'' (クラゲ来襲). Tout japonais qui voit ce mot 来襲 l'associe à ces monstres extra-terrestres de l'espace qui doivent être repoussés par Godzilla ou Ultraman (le Superman japonais).
Celui qui me suit qui a tweeté la qualification de la NISA sur l'incident observe avec perspicacité que ce vice-ministre fait penser (et ressemble également) à un ministre de fiction chargé de la science et de la technologie qui apparaît dans les films de Godzilla/Superman et qui fait tentative futile sur tentative futile pour diriger la force d'auto-défense qui repoussera l'invasion de monstres extra-terrestres, en leur disant ''Nous ne pouvons pas être vaincus par une telle créature ! Nous allons réquisitionner le maximum de notre science et technologie pour les repousser et les détruire !''

Quelqu'un a aussi créé une image de méduses qui s'attroupent et manifestent '' 再稼動反対 Saikado Hantai''(contre le redémarrage)



Une photo du tsunami de mars 2011 prise à Iwate

Une sublime œuvre d'art involontaire.

Photo extraite d'un livre intitulé ''Nibon Rekishi Saigai Jiten (encyclopédie des catastrophes historiques au Japon)'', écrit par Itoko Kitahara, Ritsuko Matsuura, Reo Kitamura, publié par Yoshikawa Kobunkan en 2012. L'endroit est Maehama, Noda-mura dans la préfecture d'Iwate.



La personne qui a tweeté cette photo dit qu'il peut témoigner que le livre est le fruit d'un long travail des auteurs.
(On se demande si c'est une photo ou une peinture ?)

*********************************************
Fukushima Diary


Iori nous dit qu'il a repéré un tweet du 9 juillet qui a retenu son attention. La personne qui l'a posté se trouve à Ibaraki :
''Bon, il n'y a pas eu de séisme rapporté depuis 20h34 hier, mais la maison n'arrête pas d'avoir des secousses. Qu'est-ce que c'est ? Le sol se déplace-t-il lentement ?
(Serait-ce du vertige ou une tension artérielle irrégulière ?) Non, non, l'eau et le lait à la surface de la tasse s'agitent aussi.
(Serais-tu fatigué?) Non, c'est toute la pièce, pas moi. C'est vraiment bizarre !
Quand je reste tranquille, toute la pièce tremble légèrement et ma chaise se balance aussi.''

*********************************************

Enenews nous montre une photo du fameux onduleur pour le système de refroidissement de l'unité 4 qui était tombé en rade :


TEPCO dit qu'il est recouvert de suie. Preuve qu'il y a bien eu un incendie.


Arnie Gundersen, Fairewinds Associates: C'est avant tout le nord du Japon qui est contaminé...quand j'étais là-bas, j'ai pris 5 échantillons et tous étaient contaminés, dans des jardins publics de Tokyo. Les japonais essaient d'en minimiser la signification sanitaire...Je dis haut et fort que nous pouvons nous attendre de ce fait à une augmentation significative de cancers d'ici les 20-30 prochaines années, surtout chez les jeunes enfants et les femmes. Environ 30 à 40 % des habitants de la préfecture de Fukushima ont des grosseurs sur la thyroïde qui pourraient dégénérer en cancers de la thyroïde...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.