Bistro Bar Blog

dimanche 15 juillet 2012

Japon, 15 juillet 2012 (suite)


Fukushima Diary

KEPCO va redémarrer l'unité 4 de Ooi

Posté par Iori Mochizuki le 14 juillet 2012 ·


Le 14 juillet, KEPCO a annoncé qu'ils allaient redémarrer le 18 juillet à 21 h l'unité 4 de la centrale de Ooi. La recriticité est prévue autour de 6-7h le 19.
L'unité 4 va produire du courant le 21 juillet, et être en plein rendement le 25 juillet.
Le 14 juillet à 16h25, ils ont rapporté une alerte dans la salle d'opération centrale des unités 3 et 4. KEPCO a annoncé que c'était à cause d'un équipement de contrôle qui sert à observer la câblerie électrique, la partie en mauvais état sera remplacée.
Il n'est pas annoncé combien de centrales thermiques seront fermées grâce au supplément de courant fourni par le redémarrage de l'unité 4.


[Uesugi Takashi] 106,87 microsieverts/h dans une zone à risque, où TEPCO a annoncé ''9,3 µSv/heure''
Le journaliste japonais Uesugi Takashi a fait un reportage d'une zone à risque à Fukushima.
Près de la centrale, il a mesuré 106,87 µSv/h, où il était supposé n'y avoir que 9,3 µSv/h selon le rapport de TEPCO.


Ils ont rencontré une famille qui reste dans la zone dangereuse. Elle ne part pas à cause d'une maman âgée.

J'aimerai que ma mère reste ici jusqu'à ce qu'elle parte au ciel. C'est la raison principale

C'est ta maison, maman

Vidéo (j'espère que Kna va bien vouloir la traduire et la sous-titrer...):

[Réacteur 4] TEPCO n'annoncera pas quand enlever le combustible de la piscine du réacteur 4

TEPCO et la NISA vont bientôt enlever 2 des 204 assemblages de combustible non usagé pour contrôler les dégâts sur le revêtement des tubes causés par l'eau de mer injectée juste après le 11 mars, mais ils n'en annoncent pas la date. La raison est supposée être la protection du matériel nucléaire.
TEPCO prévoit de démarrer l'enlèvement de tous les assemblages fin 2013.
Les assemblages de combustible seront enlevés à l'aide d'une grue, mis dans ( ? ''cast'') au sommet du bâtiment du réacteur. Une grande grue les descendront au sol vers la piscine partagée pour contrôler en détail la surface des barres de combustible.
Le taux de radiations des assemblages de combustible non usagé est habituellement aux environs de 25µSv/h, mais si le taux dépasse 30µSv/h à la surface de la piscine, ils arrêteront d'enlever les assemblages.
Si j'étais à Tokyo avec mon enfant, je resterai en dehors de Tokyo, juste au cas où.

1 commentaire:

  1. Les stratèges de la Tepco semblent nous prendre pour de sombres abrutis, sans doute comptent-ils endormir notre vigilance ( je veux dire celle du peuple japonais, mais je reste entièrement solidaire )en sachant parfaitement que les risques sont réduits d'un accident en sortant les barres non irradiées de combustible neuf.
    S'ils s'en sortent "comme des chefs", personne ne fera attention à la suite des opérations qui, elles seront à haut risque !!!
    C'est de la stratégie entrepreneuriale des années 80, ils sont lamentables et cependant probablement très intelligents.
    On a coutume de mettre en cause la si célèbre "japonaise attitude" qui veut que l'on ne perde la face sous aucun prétexte, mais je n'en crois pas un mot, c'est une insulte à la réflexion et la connaissance !
    Jusqu'où ?
    Jusqu'à quand ?

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.