Bistro Bar Blog

samedi 7 juillet 2012

Fukushima et Tchernobyl, mythe et réalité

Vous vous souvenez de la marmotte qui enveloppe le chocolat dans le papier alu ?

Kna nous a traduit et sous-titré cette vidéo avant d'aller vomir :

Par souci d'objectivité, voici une vidéo pro-nucléaire, produite par la WNA, World Nuclear Association, qui nous explique entre autres que l' impact sur la santé publique de l'accident nucléaire de Fukushima est et restera négligeable, voir nul.

Personnes interrogées :
- Dr. Malcolm Crick, actuellement Secrétaire de l'UNSCEAR
- Dr. Gerry Thomas, directrice de la Banque de Tissus de Tchernobyl
- Pr. Abel González, vice-président de la CIPR

Traduction du descriptif original :
D'éminents experts du Comité scientifique des Nations Unies sur les Effets des Radiations Atomiques (UNSCEAR), de la Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR) et de la Banque de Tissus de Tchernobyl discutent des effets des radiations dues aux accidents nucléaires.

10 commentaires:

  1. Les MAÂÂ-LÂÂADES!!! 8-|
    J'ai quand même mis la moitié de la video pour comprendre qu'ils etaient pronucleaire!!!
    Merci Kna pour les sous titre qui sont plus haut. Maintenant, quand ils parlent trop vite, je peut faire pose et lire en même temps... :D

    RépondreSupprimer
  2. Dr CRICK? un descendant ??de celui qui a participé à la découverte de la double hélice de WATSON et CRICK (mieux connue sous le nom d'ADN)???

    RépondreSupprimer
  3. Pour la pause qui masque les sous-titres, en fait je n'ai touché à rien. Je pense que c'est dû au mode intégration (quand vous lisez la vidéo ici), où la barre de lecture vient se surperposer à la vidéo.
    En la lisant sur Youtube, elle reste SOUS la vidéo.

    @Chantalouette : aucune idée, je n'avais simplement pas entendu parler de ce monsieur auparavant.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai recherché mais pas trouvé de lien entre les deux Dr Crick à part que les deux sont britanniques.
    Merci Kna pour cette vidéo, en tous cas, ils nous racontent bien ce qu'ils ont envi.

    RépondreSupprimer
  5. http://fukushima.over-blog.fr/article-appel-urgent-pour-eviter-une-nouvelle-catastrophe-nucleaire-mondiale-107834979.html






    Puis partagez-là : personne ne doit ignorer cette menace !

    RépondreSupprimer
  6. même pas envi de regarder jusqu'au bout tellement c'est biaisé et pourri. Je me demande si ces connards de journalistes seraient aller passer leur vacances à fukushima avec leurs enfants. Ou bien si cette grosse pouffiasse de gerry thomas se taperaient des sushis made in japan. Qui sait elle pourrait maigrir et sauver ces artères, elle y à pensé à ça?

    Tant d’énergie gaspillé à creuser sa tombe, c'est rare.

    RépondreSupprimer
  7. Étonnant mais pas un ne parle de l'impact sur les modifications enregistrées sur le système génétique qui sera transmis aux enfants dans 10 20 30 ans!
    Les cancers de la thyroïdes ne sont pas TRÈS mortels (à 2'22)ou n'ont pas été PROUVÉS mortels !(à 6').
    Pourquoi donc les oncologues proposent ( oups pardon! imposent) un traitement et l'ablation ..... ?
    De mauvais communicateurs qui proposent d'"améliorer" la communication des "scientifiques" quand ils parlent aux politiques et au journalistes !
    Misère du monde !!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Une image très en rapport sur le blog de JO au Québec 7 juillet:

    https://mail.google.com/mail/?hl=fr&shva=1#inbox/13863f34ac3d8a77

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    La Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR)- organisme officiel, du monde des communicants de ce film - a bâti en 1990 (CIPR 60) un modèle des détriments apportés par les faibles doses :

    Il n'y a pas de seuil, la relation est linéaire et l'effet est aléatoire, donc n'a pas de sens au niveau individuel.

    Si 10 000 personnes reçoivent 1 sievert, 500 feront un cancer mortel. 50 si elles reçoivent 100 millisieverts et 5 si elles reçoivent 10 millisieverts.

    Appliqué au Japon actuel, cela signifie que si 1 million de japonais reçoivent 300 millisieverts, 15 000 développeront ultérieurement un cancer mortel.

    Parce qu'il est toujours nécessaire de revenir aux sources, voici 3 articles de la CIPR :

    "Malgré l'existence de mécanismes de défense très efficaces, le clone de cellules résultant de la reproduction d'une cellule somatique modifiée mais viable, peut conduire après un retard prolongé et variable appelé période de latence à la manifestation d'une condition maligne, un cancer. La probabilité d'un cancer résultant du rayonnement augmente ordinairement lorsque les doses augmentent par incréments, probablement sans seuil et d'une façon qui est approximativement proportionnelle à la dose" (Art. 21).

    "Les mécanismes de défense ne sont probablement pas totalement efficaces même aux faibles doses, aussi, il est improbable qu'ils engendrent un seuil dans la relation dose/réponse" (Art. 62).

    "L'équilibre entre les dommages et les réparations dans les cellules et les mécanismes ultérieurs de défense peuvent influer sur la forme de la courbe de réponse, mais on ne peut en attendre qu'il en résulte un véritable seuil" (Art. 68)

    Source : La Gazette Nucléaire n° 117/118.

    Le modèle de la CIPR a des implicites sociaux,puisqu'elle parle de cancers radio-induits "mortels". C'est choquant, puisque ça signifie que si on guérissait maintenant, par exemple, 50% de ces cancers, l'impact décrit par le modèle serait alors divisé par deux !




    Récemment :
    Conférence internationale MELODI dédiée aux recherches sur les faibles doses de rayonnement ionisant octobre 2010 : "Aussi faible soit la dose, le risque existe" Sylvie Chevillard, chef du service de radiobiologie expérimentale du CEA.

    Delphin

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Bientôt ils vont nous dire qu'en fait les mutations engendrées par la radioactivité sont plutôt bonnes pour les humains dès lors qu'elles sont contrôllées médicalement.

    En fait, lorsque les américains ont lâché les deux bombes sur le Japon, c'était une opération HUMANITAIRE !!! C'est nous qui avons mis 60 ans à comprendre leurs véritables intentions.

    Je n'ai qu'un mot à dire : "BANDE D'ENCULES MAUDITS"

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.