Bistro Bar Blog

mardi 10 juillet 2012

Beethoven et Sabadell

Que donnent ces deux noms ensemble ? 

Une petite merveille qui réjouit le coeur. 

Découvrez-là avec cette vidéo que m'a envoyée mon ami Titi et comme il le suggère,  mettez le son à fond.




(Flashmob = mobilisation instantanée)

11 commentaires:

  1. whawooooh : avec l'effet de surprise, c'est incroyablement émouvant ; Beethoven n'est décidément pas démodable ;-))

    RépondreSupprimer
  2. merci , magnifique, humain, beau quoi...

    RépondreSupprimer
  3. Bravo M.Titi

    Mais est-ce-que le peuple ravi de cette aubade en a bien saisi le sens ?

    L’Hymne à la Joie, 4ème mouvement de la 9ème symphonie de Beethoven.
    Décrété hymne européen.
    Joué régulièrement en l’honneur du 3ème Reich.
    Dont un extrait des paroles :

    « Tous les êtres boivent la joie
    Aux seins de la nature,
    Tous les bons, tous les méchants,
    Suivent ses traces de rose.
    Elle nous donne les baisers et la vigne,
    L'ami, fidèle dans la mort,
    La volupté est donnée au ver,
    Et le chérubin est devant Dieu.

    Heureux, alors que ses soleils volent
    Sur le glorieux système céleste,
    Courez, frères, sur votre voie,
    Joyeux, comme un héros vers la victoire. »


    Ceci devant une banque moribonde symbole du malheur économique de cette Europe qui les frappe plein cœur et les achèvera dans l’arène qu’ils ont inconsciemment édifiée eux-mêmes, emplis d’insouciance, égarés dans leur abdication évanescente.

    Ce qui ne manquera pas d’atteindre nos propres terres.

    RépondreSupprimer
  4. J'allais dire merci Helios, merci Titi
    pour cette vidéo émouvante au premier abord.
    Il est question de réunion improvisée, fugitive
    alors voir ces musiciens (et même choristes, mais là on a déjà un doute.. )venir partager impromptu de si beaux moments avec la foule, où tout le monde a la banane.. (y'a même un gars à un moment qu'on devine très bien faire un "Ouaah..") C'est fichu de vous reconcillier avec une partie du genre humain !
    Mais... y'a un mais.
    Déjà, retrouver le même nom dans le titre de la vidéo, et sur le frontispice d'un banque...
    Et puis, tout de même, pour de l'improvisé, ça a l'air bien réglé tout ça.. Tout le monde arrive au bon moment..
    Et puis encore des musiciens, et des choristes ! Houla..
    Hé oui, la claque arrive à la fin, c'est bien une pub pour cette banque !
    Pas plus de commentaires, à quoi bon.
    Merci quand même pour la vidéo, et merci Korrigan pour cette analyse éclairée, et très certainement pleine de lucidité.

    Monde de merde ! (Ⓒ Georges Abitbol)

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,

    " une pub pour cette banque ".

    Voulais rien dire ... pour ne pas faire de peine ...

    Tellement effet surprise que c'est merveilleusement filmé.
    Les choristes sortent d'ou?
    Vous avez déja vu une banque qui fait des cadeaux a part le calendrier de fin d'année?

    Je ne dis plus rien, je suis malade ... j'ai la langue blanche. Ben quoi? Les écrivains ont la page blanche, moi j'ai le droit d'avoir la langue blanche!

    :)))

    Bises, Léa.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo, vous avez vu la faille.

    Et alors, la musique de Beethoven est-elle moche pour autant ?

    RépondreSupprimer
  7. poème de Friedrich von Schiller écrit en 1785. à voir en entier sur Wiki: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ode_%C3%A0_la_joie

    Le texte est ce qu'il est mais la musique de l'ode à la joie nourrit le cœur et peut-être même plus !
    Merci Titi et Hélios pour ces beaux instants d'émotions...même pour une Pub.

    La petite fille qui déclenche le processus en mettant une pièce dans le chapeau reste scotchée là.
    D’où l'importance de nourrir nos artistes plutôt que nos banquiers !... Combien de femmes travaillent-elles pour payer le banquier à la fin du mois ?

    RépondreSupprimer
  8. oh, ça casse.... j'avais mal regardé : pas vu la pub pour la banque! bien vu que c'était bien filmé de différents points de vue, mais la magie a fonctionné quand même. saletés de banque...

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour le sourire, c'est rare de pouvoir sourire et s'emerveiller.

    Que ce soit pour une banque ou pas, je prends le plaisir et j'en reste là.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.