Bistro Bar Blog

dimanche 17 juin 2012

Les pièges des installations solaires

Un article un peu spécialisé concernant les installations en énergie solaire (photovoltaïques) où Mike Adams avertit ses lecteurs sur les pièges à éviter.

Ne lire que si vous envisagez ce type d'installation.

Redescendez sur terre : si le réseau électrique tombe en panne, toutes les installations à énergie solaire seront aussi en panne

(NaturalNews) Beaucoup de gens croient qu'ils sont "autonomes en énergie'' en installant des systèmes à énergie solaire, mais ce que beaucoup ne réalisent pas est que pratiquement toutes les installations de ce type sont conçues pour se mettre hors service lorsque le réseau électrique tombe en panne.

Une installation solaire reliée au réseau est relié au réseau de distribution d'électricité, tirant du courant en cas de besoin, puis en renvoyant l'électricité excédentaire vers le réseau lorsque le client local n'utilise pas la capacité totale produite par les panneaux photovoltaïques (PP). Tant que le réseau fonctionne, c'est une solution intelligente, car elle réduit ou même élimine les factures d'électricité du client tout en générant une énergie «propre».

En raison du fait même que ces installations soient reliés au réseau électrique, ils comportent tous pourtant un équipement de sécurité qui les déconnecte du réseau lorsque ce dernier tombe en panne. En d'autres termes, si le réseau électrique est hors tension, l'ensemble de votre installation solaire devient instantanément inutile et vous ne pourrez pas alimenter un ordinateur portable même si vous avez pour 100.000 $ de panneaux solaires sur votre toit. Dans le système de connexion au réseau, ils sont tous instantanément coupés.

Permettez-moi être clair, parce que certaines personnes lisant cet article semblent avoir largement mal compris le problème: Quand le réseau électrique tombe en panne, votre panoplie de PP tout entière est immédiatement désactivée par votre onduleur, et vous ne pouvez plus du tout utiliser votre installation ! Même si le soleil brille, vous n'en tirerez aucun courant, point barre. Compris?

Les premiers commentaires de cette histoire suggèraient que les gens pourraient tout simplement installer un commutateur qui détournerait la panoplie de PP vers un usage personnel seulement. Cela N'est PAS autorisé par le règlement électrique local! Un tel système est très difficile à concevoir de manière sûre et violerait certainement presque tous les règlements locaux de toutes les villes américaines. Il ne passerait tout simplement pas l'inspection et ne serait pas admis dans la plupart des régions. J'en ai parlé avec les meilleurs consultants en solaire pour le confirmer. On m'a dit qu'au mieux, un tel système pourrait exister dans une «zone d'ombre» d'approbation du règlement.

Il s'agit d'une fonction de "sécurité"

Quatre personnes sur cinq qui lisent ceci ne voudront pas croire cette information parce qu'elle est vraiment paradoxale. J'ai parlé avec des architectes et des ingénieurs qui ne connaissaient même pas cette information. Il s'est avéré qu'ils étaient tous dans l'erreur. Si vous installez un système solaire, l'ensemble du système devient immédiatement inutile quand le réseau tombe en panne. Vous aurez zéro courant, même si le soleil brille. Vos panneaux solaires ne fonctionnent que lorsque le courant du réseau est en état de marche, vous comprenez? C'est la façon dont les installations sont câblées. Il n'y a pas de système de dérivation. Réseau coupé = installation solaire stoppée, point.

Quelle est la raison derrière tout cela? Parce que si le réseau électrique principal est en panne, on peut imaginer qu'un ouvrier travaille quelque part sur une ligne électrique. Si quelqu'un équipé en solaire renvoie du courant sur le réseau, ce peut être dangereux - voir mortel - pour l'ouvrier. Ainsi, tous les équipements solaires vendus aujourd'hui comprennent une "fonction de sécurité" d'arrêt automatique lorsque le réseau tombe en panne.

Ou du moins c'est l'explication officielle des sociétés en énergie solaire, parce qu'il n'y a aucune explication quant aux raisons pour lesquelles ces onduleurs doivent couper l'alimentation locale en courant depuis les panneaux photovoltaïques. Pourquoi ne pas laisser le propriétaire continuer à avoir de l'électricité depuis ses propres panneaux solaires, même si le réseau électrique est en panne?

Systèmes hors-réseau

Les systèmes ''hors réseau'' permettent précisément cela. Ces systèmes, qui ne sont pas reliés au réseau électrique, fonctionnent avec une combinaison de panneaux solaires, batteries et souvent un générateur de secours fonctionnant à l'essence, au gasoil ou au propane.

Les systèmes hors réseau sont ridiculement chers à l'achat et à mettre en service, principalement en raison du coût des batteries. La technologie des batteries d'aujourd'hui est restée enlisée dans les années 1800, ce qui signifie que, même des batteries soi-disant à "cycle profond" ne dureront que seulement 5 à 10 ans. Si vous faites le calcul du coût des batteries pour un système hors-réseau pour un ménage de quatre personnes, vous arriverez au chiffre surprenant d'un coût mensuel de 500 $/mois pour les seules batteries en restant hors-réseau (c'est le coût total des batteries divisé par le nombre de mois d'utilisation).

C'est pourquoi la plupart des gens nefonctionnent pas avec les systèmes hors réseau. Les installations solaires coûtent beaucoup moins cher, surtout avec des panneaux solaires à un prix défiant toute concurrence aujourd'hui grâce à la Chine qui les déversent en-dessous des prix du marché américain. (À l'heure actuelle, c'est le moment idéal pour acheter des panneaux solaires, avant que les nouveaux tarifs n'entrent en vigueur)

Les batteries peuvent être éliminés dans un tel système en ayant un groupe électrogène de secours. La solution que je recommande personnellement, ayant étudié cette question en détails, est d'acheter un générateur de 20kw Generac et d'acquérir un réservoir de propane de 1000 gallons (un peu moins de 4000 l) pour l'alimenter. Si vous pratiquez certaines techniques simples d'économie d'énergie (par exemple en limitant l'utilisation des climatiseurs ou des appareils de chauffage), vous pouvez faire fonctionner un ménage typique pendant 2-3 mois avec les 1000 gallons de propane. Et si vous avez des panneaux solaires pour aider, cela peut aller jusqu'à 4-6 mois en n'utilisant que le propane la nuit ou lorsqu'il n'y a pas de soleil.

Seul un système hors réseau vous donne une indépendance énergétique réelle. 

La plupart de ceux qui achètent des installations reliées au réseau pensent à tort qu'ils achètent des systèmes hors réseau

Le hic dans tout cela est que beaucoup de gens pensent à tort qu'ils achètent un type de système, alors qu'en réalité, ils en achètent un autre. Les entreprises d'installation solaire n'informent pas nécessairement leurs clients que leurs systèmes ne fonctionnent pas lorsque le réseau électrique tombe en panne. Ainsi, ces clients, même après avoir dépensé 20 000 à 80.000 $, voire plus, se retrouvent avec un système qui est dépendant à 100% du réseau électrique!

Il va y avoir un réveil brutal pour ces gens lorsque le réseau électrique tombera en panne et que leurs installations solaires refuseront de fonctionner. Parce que, pour la plupart des gens qui installent des systèmes solaires d'aujourd'hui, l'idée est d'avoir du courant lorsque le réseau tombe en panne.

Et quelle est la probabilité que le réseau tombe en panne ? L'expert en sécurité cybernétique David Chalk dit qu'il y a «100 pour cent de probabilité" que le réseau tombe en panne dans un proche avenir en raison de la vulnérabilité aux cyber-terrorisme. Je l'ai récemment interrogé à ce sujet.

Quand je lui ai demandé combien de mois ou année, pourraient se passer avant que nous subissions d'une manière ou d'une autre une défaillance d'infrastructure catastrophique, sa réponse a été, "Ce serait plus une question de jours."

Il y a une pénurie d'équipements solaires hors réseau

Comme vous l'avez probablement soupçonné, le type de matériel solaire utilisé pour construire des systèmes hors réseau - ceux qui fonctionnent en dehors du réseau électrique - existe en toute petite quantité. Les fabricants allemands, japonais et chinois sont en rupture de stock depuis des mois. Le stock disponible est pratiquement nul. Les délais pour de nouvelles installations peuvent aller jusqu'à 6 mois dans certaines villes.

Si vous voulez un équipement solaire hors réseau et que vous n'êtes pas déjà en liste d'attente, il y a très peu de chance que vous puissiez en avoir un installé avant la date prophétique du 21 Décembre 2012 ... si cela a une quelconque importance pour vous. Personnellement, je n'accorde pas de signification particulière à cette date, mais je crois que notre monde devient de plus en plus imprévisible. Ceux qui veulent être en sécurité, préparé et rester en vie avec une source d'électricité ont besoin de prendre des mesures dès maintenant pour installer des systèmes hors réseau.

Ne comptez pas sur les entreprises d'installation solaires pour savoir ce que vous voulez. Dans la plupart des villes, ils supposent automatiquement que les clients veulent juste un équipement relié au réseau afin de réduire leurs factures d'électricité. Donc, si vous n'insistez pas sur ce point, vous finirez par acheter un système qui devient un tas électronique inutile le jour où le réseau électrique succombe.

Notes complémentaires: Oui, même les systèmes hors réseau sont vulnérables aux éruptions solaires et aux attaques électromagnétiques. Il n'y a rien pour protéger la fragile électronique contre ces événements, à moins de garder un jeu de rechange protégé dans des cages de Faraday ou enveloppés dans du papier aluminium et stocké à l'intérieur de poubelles en aluminium galvanisé. Même alors, il faudrait imaginer comment tout réinstaller depuis le début, ce qui demanderait les compétences d'un expert en électricité.


Traduit par Hélios

9 commentaires:

  1. Hors sujet mais important.
    Faites connaître cette information que nous cache les médias françaises et dont le footballeur Eric Cantona sort grandi.
    http://www.alterinfo.net/ERIC-CANTONA-APPELLE-A-LA-LIBERATION-DE-MAHMOUD-SARSAK-_a77674.html

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour helios :), couvreur quali pv, je me permet d'abonder dans le sens de l'article... Je precise qu'en france les particulier (moin de 3kwc) et les agriculteurs (plus de 30kwc) sont parfaitement au courant :) que le courant produit est racheter par edf avant de leur etre revendu...et quil ny a pas de by pass de prevu en cas de coupure....
    Pourtant je peus vous affirmer que tous ( les agris) savent ou sauront deriver leurs instal si besoin directement a la sortie des onduleurs....avec ou sans autorisation... Je pense meme que c'est le but de l'installation... en cas de probleme, priorite a leurs betes...:) et ils ont bien raison. Jerome

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jérome,

      Merci de nous confirmer ce qu'écrit Mike Adams. Il semble bien que la situation en Europe, ou tout du moins en France soit la même qu'aux US.

      Il n'y a peut-être pas que les agriculteurs et éleveurs qui voudront faire une dérivation vers la maison ou les étables.

      Ce serait sympa de donner quelques tuyaux à ce sujet sur le plan pratique pour ceux qui ont déjà une installation ou qui voudront en faire une.

      Supprimer
    2. Pour savoir comment ça se passe chez vous, coupez le disjoncteur EDF ,de jour bien sur, et vous allez savoir si votre onduleur vous alimente quand même.
      Certains onduleurs, ne fonctionnent effectivement que s'ils ont du 220 V pour activer leurs relais...de protection.... contre le manque de courant !
      Votre installateur prends ses vacances dans 5 semaines ...il est grand temps de l'appeler pour connaître les possibilités de modifier et sécuriser ( par un jeu de relais) quitte à installer une petite batterie et un petit onduleur (genre pour ordinateur) pour avoir du courant dans la journée .

      Supprimer
  3. De rien helios...
    Il faut imaginer que le courant continu des panneaux une fois transformer en alternatif se comportera comme un montage pile et ampoule.... Plus il y aura d'ampoules connecter a la pile moin les ampoules eclaireront....
    Le gros du probleme est donc de determiner et de pouvoir moduler le nombre de panneaux selon le besoin en energie mais pas plus....
    L'ideal pour le minimum vital est de recreer un reseau parralele comme celui d'un camping car, en continu avec batterie( pour quand le nuage passe et pour la nuit)....
    Mais un vrai elec vous expliquerais ca mieux quoi que ils sont un peu dans leur monde...lol...moi a part le marteau et l'ardoise :€....
    Mais outre les details techniques :), je pense que tout ceux qui mettent des panneaux le font egalement pour pouvoir en cas de coupure prolongee s'affranchir d'edf ( meme sil ne savent pas encore comment faire ils trouveront)... En cas de soucis majeur le traffic de panneaux sera lucratif...:(
    Jerome

    RépondreSupprimer
  4. en Allemagne , ils installent des reseaux locaux, c'est à dire, ce qui est produit au niveau d'un quartier est consommé dans le quartier, des quartiers autonomes donc la consommation de chacun est surveillée, et en cas de surconsommation de l'un , il doit s'en expliquer auprès de l'installateur qui n'hésitera pas à mener son enquête régulièrement.
    C'est sans doute fragile, car cela necessite l'implication d'un groupe avec des consignes strictes, calculées pour provoquer le moins de chute de production possible, tout en sachant qu'on y vivra en minimaliste, dans des maisons positives, tout est recyclé, même l'air qu'on rejette de notre bouche, la chaleur des bougies, pour reproduire de l'énergie.
    Sans doute un modèle mais la solution pour tous.
    Bises, CAt

    RépondreSupprimer
  5. En France à condition d'être en production d'électricité autonome, avec batteries et onduleur, il y a un système de sécurité qui bascule automatiquement sur cette auto-production en cas de panne d'EDF, donc aucun problème.

    RépondreSupprimer
  6. Il y a seulement quelques cas en france ou edf n'electrifira pas pour des raisons de coup par rapport au volume, ceux la on du photovoltaique ou autre systemes mis en place au frais d'edf et sont autonome....donc pas de raccordement au reseau
    Les autres c'est les particuliers les agris et les industriels, le courant produit est obligatoirement revendu avant d'etre racheter....
    Par contre physiquement, le courant produit sur le toit une fois passer par le compteur de production (ya deux compteurs) passe par le compteur classique et repart dans la maison, plus un complement nucleaire... Enfin je pense :)
    Jerome

    RépondreSupprimer
  7. Jamyno, peus tu preciser ton propos stp :), je prefere croire que tu est electricien(e)et que tu dis vrai :)....sinon malheureusement :( on dirais que, comme le but de ce sujet, des fausses infos circulent... En tout cas je les vois bien rajouter ca comme arguments pour vendre une instal...:(...
    Moi tout les chantier fais du particulier a 3kwc(20m2) a l'agri en 100kwc(300m2)...,lorsqu'on disjoncte au general, plus rien ne marche soleil ou pas !
    La seule solution c'est de couper et deriver....cette modif peus etre concu a l'origine et etre actionable par une manette, mais esperer avoir l'aval d'edf et du consuel bon courage en france
    Il faudrait une deuxieme instal electrique dans votre maison, deux boutons et deux ampoules au plafond :)....c perturbant quand meme, ca en fais quatre quand tu rentres pas trop net :€..
    Jerome :)

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.