Bistro Bar Blog

mercredi 20 juin 2012

Expérience de Mort Imminente


Mike Perry :

EMI : l'irrésistible pouvoir de l'amour


J'ai lu une longue étude du Dr Pim van Lommel sur le site web de l'Association Internationale pour les études sur les expériences de mort imminente.

Je n'ai pas envie de répéter les onze pages qu'il a écrites mais j'ai pensé qu'il me fallait publier une partie de sa conclusion sur les EMI :

''Il subsiste toujours plus de questions que de réponses, mais en se basant sur les aspects théoriques sus-mentionnés d'une continuité de notre conscience clairement vécue, nous devrions enfin considérer que la mort, comme la naissance, pourrait bien être plutôt un passage d'un état de conscience à un autre.''

Pour arriver à cette conclusion, le Dr van Lommel a réalisé une étude clinique sur 344 patients qui ont été réanimés avec succès après un arrêt cardiaque. 18 % d'entre eux ont vécu une EMI. Les patients se souvenaient de détails de leur état pendant leur arrêt cardiaque bien qu'étant cliniquement morts – avec même une activité cérébrale nulle.

Je pense que nous vivons cette suite que nous nommons la mort mais nous pouvons comprendre pourquoi il y a de si nombreux sceptiques. La majorité de la science moderne se trouve parmi eux avec des théories variées sur la manière dont se passent les EMI.

Mais – peu importe ce que les scientifiques et autres experts déclarent – une personne qui a réellement vécu une EMI sera enthousiasmé par ce qu'elle a vu et senti. Prenez cette dame, par exemple, qui souhaite rester anonyme :

''Depuis des années, j'ai tenté de trouver les mots, mais ils ne sont pas assez proches de la réalité pour décrire ce que je veux exprimer. Cela a représenté la plus belle expérience au monde.''

À l'âge de 24 ans elle a souffert de douleurs atroces causées par un caillot de sang dans sa jambe.

Une très belle lumière a envahi la pièce et elle a découvert qu'elle se regardait elle-même par au-dessus. Sa douleur avait disparu et elle se sentait en sécurité, comme si des bras l'entouraient.

Elle devint le témoin de milliers de scènes de sa vie et pouvait capter les émotions des gens qu'elle avait soit aidés, soit blessés. Une ''force supérieure'' semblait lui dire tout ce qu'elle voulait savoir, mais malheureusement, elle est aujourd'hui incapable de se rappeler ce que c'était.

Elle se rendit compte que ses arrière-grands-parents l'accompagnaient à ce moment-là. Il y avait aussi d'autres gens qu'elle n'a pas reconnus mais elle sentait qu'elle les aimait.

Au bout d'un certain temps elle réalisa qu'elle devait retourner à sa vie terrestre, mais elle ne pouvait comprendre pourquoi.

Elle retourna dans son corps et dans sa douleur et reprit conscience.

Elle parle de l'amour ressenti pendant son EMI : ''C'était cent fois plus – mille fois plus – que l'amour pour des parents ou un enfant. Multipliez cela par je ne sais combien de fois, voilà à quoi cela ressemblait. Rien ne s'en rapproche. J'adore mon mari ; j'adore mes enfants. Mais rien ne peut s'en rapprocher.

Pas besoin de préciser qu'elle n'a plus peur de la mort.

Kathi Beasley a aussi vécu ce même amour pendant son EMI.

Elle a dit, ''J'ai été traversée par cette incroyable colonne de lumière iridescente, et cela m'a emplie de l'amour le plus inconcevable et inconditionnel jamais vécu de toute ma vie. Rien ne s'en approche, rien. Il n'existe aucune expérience vécue par moi à ce moment-là qui soit aussi profondément spirituelle ou significative.

Cela m'emplissait, m'emplissait, m'emplissait d'amour, m'emplissait tellement qu'à un moment j'ai dit, 'c'est assez, arrêtez s'il vous plaît, je ne peux plus en recevoir, c'est merveilleux, mais arrêtez, et cela s'est arrêté.''

Kathi réalisa qu'elle devait revenir pour élever sa fille mais elle ajouta malgré tout,
''C'est si incroyable et si beau que vous n'avez pas envie de revenir.''

Les EMI sont vécues depuis des milliers d'années. On dit que la première rapportée daterait du 4ème siècle avant JC dans La République de Platon.

Mais les sceptiques vous diront qu'une drogue, la kétamine, produit tous les éléments d'une EMI quand on l'injecte à des gens normaux qui ne sont pas à l'article de la mort. Mais cela dément-il qu'il y a une après-vie ? Je ne le crois pas.

Ce que nous croyons est propre à chacun, bien sûr, en tant qu'individu unique.


Traduit par Hélios

10 commentaires:

  1. Grain de sable20 juin 2012 à 12:41

    bonjour, Voici un site
    http://psiland.free.fr/parapsychologie.htm
    ou j'ai pu trouver des emissions radio avec des themes interessants entre autre les nde!Si ca interesse quelqu'un .. :)

    Bonne continuation(je suis votre blog tout les jours)

    RépondreSupprimer
  2. Grain de sable20 juin 2012 à 12:44

    et la page exacte est celle-ci http://psiland.free.fr/sud_radio/index.html

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi venir ici si la bas c'est mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que la non-conscience (que nous sommes) a la possibilité d'expérimenter toutes sortes de consciences dans tous les mondes et les univers possibles. Sauf que dans le monde où nous nous trouvons actuellement, l'expérience a "quelque peu" dégénéré à l'insu de notre plein gré (et c'est pour ça qu'elle va prendre fin incessamment sous peu, vu que toutes les circonstances astronomiques sont réunies).

      Supprimer
    2. ha ,merci,mais LA BAS ils sont cons alors?aucunes expériences mais la conscience des non consciences..
      Si être ce que vous dites en vous citant 'non-conscience (que nous sommes)..
      Ben ça alors j'en suis PAF.

      Supprimer
    3. Le problème c'est qu'on parle là de quelque chose que le mental ne pourra jamais appréhender.
      C'est quand le mental meurt que les voiles de l'illusion disparaissent. Mais combien sont prêts, actuellement, à accepter la mort de leur mental, de leur ego, de leur personne ?

      Supprimer
  4. La rencontre de ce que dans mon expérience personnelle, j'appelle " Une grosse boule d'amour, là à coté de moi" est une sensation intraduisible mais tellement MERVEILLEUSE ! ! ! !
    A noter que je n'étais pas en état de mort imminente et que je ne consomme aucun "produits" ni médicaments chimiques.
    Mais c'est inoubliable et malheureusement pas communicable sauf dans une approche de mots bien en dessous cette réalité.
    Je souhaite à chacun cette rencontre...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui NED se vivre est d'un commun ,mais alors ce que vous dites est hors du commun quand même,en respectant vos propos amicaux je vous dirais que nous sommes tous en Mort imminente,mais ce qui est MERVEILLEUX c'est de vivre quand même .
      Désolé mais c'est pas tj facile d'expliquer sans se tromper,mais j'adore vos expériences..

      Supprimer
  5. Ci-après un lien vers une vidéo formidable :http://www.lateledelilou.com/La-Vie-de-l-au-dela-Dr-Jean-Jacques-Charbonier_a1028.html

    Le Pr. Charbonier parle dans cette vidéo de son expérience quotidienne en tant que médecin réanimateur auprès de ses patients et de leurs récits. Il en a fait un livre et à mon sens, nous devrions avoir plus de médecins et de scientifiques à oser s'aventurer dans le monde de l'esprit.

    Malou

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.