Bistro Bar Blog

mardi 22 mai 2012

Rivières auvergnates en crue


Pluie auvergnate abondante, et mes collègues qui habitent au bord de l'allier (sur le tronçon puydomois) la surveillent d'un oeil inquiet.
Qu'en est-il dans vos régions?
Chantalouette


Entre Thiers et Ambert
La commune de Courpière (Puy-de-Dôme) fait actuellement face à une montée de la Dore : depuis hier 10 heures, la rivière y est montée de plus de 2m50. Treize rues ont été fermées, et un hébergement d'urgence a été mis en place.
L’état de vigilance orange, en raison de risques de crue génératrice de débordements importants, a été lancé dans l’après midi dans la région Auvergne.

La Dore, dans le Puy-de-Dôme, à hauteur de Dorat, Courpière et leurs environs est susceptible de crues importantes ayant, comme l’annonce Météo France, « un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes ».

13 rues fermées

Son lit habituel, à 0.5 mètres a commencé à augmenter dès hier matin à 10 heures, jusqu’à dépasser les 3 mètres, cet après-midi à 16 heures. Un niveau bien supérieur à celui de la crue du 11 avril 2008, s’élevant à 2.23 mètres mais encore inférieur à celle du 3 novembre de la même année où l’eau était montée jusqu’à 3.67 mètres.
Suite et source

Du coté de Vichy
Caves inondées et rivières en crue


Dans ce parc de Cusset, le Sichon interdit toute promenade. photo R Gigot

Entre lundi matin et mardi midi, il est tombé, sur certaines zones de l’Allier, l’équivalent d’un mois de pluie.

Météo France Charmeil a ainsi relevé 100 mm à Saint-Nicolas-des-Biefs, 90 au Mayet-de-Montagne, 50 à Vichy, Moulins ou Montmarault. Le risque de crue pour le Cher, le Sichon, la Besbre, la Loire et l’Allier reste donc élevé. Aujourd’hui, le temps devrait rester couvert avec quelques averses. Et le soleil revenir timidement, le week-end prochain, non sans quelques averses ! (1 mm=1 litre d’eau au m2)
.Ce mardi 22 mai, les sapeurs pompiers de Vichy sont intervenus pour vider une dizaine de caves inondées. Avec le niveau élevé de l’Allier et du Sichon, les pompiers craignent une montée des eaux plus importante pour mercredi.
En fin d’après-midi, les rivières de la Montagne bourbonnaise sortaient de leur lit par endroits, notamment la Besbre au niveau de Saint-Clément. Le cours d’eau était passé dans les rues. À Ferrières-sur-Sichon, des prés étaient inondés. Les sapeurs pompiers sont intervenus pour pomper l’eau de quelques caves.
source


5 commentaires:

  1. j'ai pas d'appareil photo, mais çà a bien flotté ici aussi en Charente, pour l'instant on a échappé aux grêlons, et c'est tant mieux, on a tant besoin de foins, vu ce qu'il s'était passé l'année dernière, alors on croise les doigts...
    bises,
    Cat

    RépondreSupprimer
  2. mon fils à nancy a échappé au pire ... 1m d'eau en 1heure !

    cervesia

    RépondreSupprimer
  3. 1m d'eau en 1 heure! 1000 mm de pluie en 1 heure? Pas possible. Il s'agit certainement de la hauteur du ruissellement dans un endroit donné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On parle de Nançy en Asie !
      En période de mousson, c'est même pas beaucoup un mètre ! HIHIHI

      Supprimer
  4. Question sur "une jolie petite bouille"

    Ou avez vous trouvé une petite Bretonne aux cheveux de jais ? ?

    J'en avais encore jamais vu !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.