Bistro Bar Blog

dimanche 27 mai 2012

Fukushima : les japonais ont voulu faire cavalier seul

Malgré les demandes insistantes diffusées depuis plusieurs semaines par de très nombreux experts mondiaux pour l'unité 4, et que je relaie grâce, en particulier, à Ultraman, ils en sont encore à revenir en mars 2011. La commission d'enquête, oui, pour la forme. Cela ne changera rien aux urgences actuelles. Le passé est le passé. Souveraineté du Japon, ben voyons, pauvre politiciens fiers qui comptent s'en sortir tout seuls !

Mais franchement, il y a plus pressant que de ressasser les erreurs des uns ou des autres l'année dernière. 

Entre autres, le château branlant du réacteur 4 avec sa "boursouflure de plus de 3 cm de large sur 13 mètres de long, dont aucun média dominant ne parle. Et le sauvetage des enfants...

Fukushima: Tokyo a refusé l'entrée d'experts US dans la cellule de crise (l'année dernière)


TOKYO - Le Japon a refusé une offre des Etats-Unis d'inclure des ingénieurs nucléaires américains dans la cellule de crise constituée autour du Premier ministre japonais après la catastrophe nucléaire de Fukushima, a révélé dimanche un ministre nippon.

L'ambassadeur américain (John) Roos a fait savoir qu'ils (les Américains) souhaitaient affecter des ingénieurs nucléaires au cabinet Premier ministre japonais, a déclaré Yukio Edano, porte-parole et secrétaire général du gouvernement au moment de la catastrophe.

Mais au nom de la souveraineté du Japon, j'ai décliné l'offre, a-t-il déclaré dimanche devant une commission d'enquête parlementaire sur l'accident nucléaire.

L'offre américaine est intervenue le 14 mars, trois jours après le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire du 11 mars.

Les Américains étaient visiblement frustrés, et moi aussi parce que nous ne trouvions pas d'accord sur la façon de partager l'information (sur la crise). C'est alors qu'ils ont fait leur proposition, a expliqué Yukio Edano.

Après ce refus, les experts américains ont conseillé les responsables japonais sans participer directement aux efforts destinés à stabiliser les réacteurs à Fukushima, endommagés par plusieurs explosions d'hydrogène.

M. Edano est devenu familier des Japonais en apparaissant très régulièrement sur les écrans afin d'informer sur l'état des recherches et l'évolution de la crise à Fukushima.

Il a été nommé ministre de l'Economie en septembre 2011 dans le gouvernement du nouveau Premier ministre Yoshihiko Noda.

La commission d'enquête a examiné dimanche la réaction des autorités après la catastrophe, accusées d'avoir tardé à activer les systèmes de ventilation de la centrale qui auraient évité des explosions.

Elle a également abordé la lenteur du gouvernement de Naoto Kan à dévoiler des informations cruciales sur les régions touchées par les émissions radioactives.

La commission doit entendre Naoto Kan lundi. Elle rendra ses conclusions en juin.




Romandie News

9 commentaires:

  1. Fukushima : les japonais ont voulu faire cavalier seul

    Nous aurions pu éventuellement trouver des solutions plus adaptée à ce problème !
    Les Jap ont dit niet !
    Maintenant deux à trois milliards d'être humain vont être exterminés par radio-activité !
    J'espère au moins que tous les japonais partiront les premiers ! bé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut!
      D ou tiens tu ces chiffres,quelles etudes ou article as tu lu...je n ai encore lu aucun chiffrement.

      Supprimer
    2. Je pense que c'est une estimation à la louche. Espérons que ce soit faux...

      Supprimer
  2. Mettre les liens de articles originaux vous serait-il possible?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'article vient de Romandie News, c'est inscrit en bas.

      Le lien exact est :
      http://www.romandie.com/news/n/_Fukushima_Tokyo_a_refuse_l_entree_d_experts_US_dans_la_cellule_de_crise__RP_270520121305-22-185404.asp

      Mais l'article original provient de l'AFP, mais il faut être inscrit.

      Supprimer
  3. Bon en gros tout le monde sait que c’est la grosse merde mais fait comme si cela n’existait pas, finalement c’est l’extinction de masse par le déni , au fond c’est peut-être ainsi que cela se passe...
    « Once upon a time... »

    RépondreSupprimer
  4. Quel entetement ridicule!....il s agit ici de la vie de millins de personnes et il ne cherchent qu a savoir qui est responsable ou qui a menti....pathetiques.C est l heure de l'action...pas de la critique....les vrais responsables c est nous tous car nous laissons une minorite decider pour nous tous (c est le systeme de gouvernement qu'il faut revoir...a la recherche d une vraie democratie,genre athenienne)....et le nucleaire n est qu un exemple.Tant que les projets de cet importance ne seront pas votes au sein d un referendum populaire dans la transparence totale,il y aura des accidents ou catastrophes'evitables'.Mais si nous laissons les elus,elites ou financiers decides pour nous,nous courons a notre perte.(J espere au il n est pas deja trop tard).A bon entendeur,salut!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la démocratie, revoir la conférence d'Étienne Chouard que j'avais postée sur le blog.

      Supprimer
  5. Quand tu te fais tirer dessus, t'as pas envie de donner le rôle du gentil voisin courageux à celui même qui a appuyé sur la gâchette =__=

    Même les politiques au japon on soulevé des accusations contre le virus stuxnet (crée conjointement par les US et Israël) et haarp, certains commencent à ouvrir les yeux et leur entêtement est loin d'être une simple fierté mal placée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.