Bistro Bar Blog

mardi 22 mai 2012

Aline, la femme qui résiste

Jean-Luc Vialard, du réseau zéro nucléaire m'a demandé si je pouvais diffuser l'histoire d'Aline Pauchard et son combat face à AREVA et au gouvernement. Je le fais bien volontiers.

Voici la vidéo qui a été diffusée avant le 1er tour des élections présidentielles où elle expose les faits :



Extrait de l'article du site "Solidartités anti-nucléaires" :

Concernant Madame Aline Pauchard, native de Bollène, ville du triangle de la mort Cadarache - Marcoule -Tricastin, sa situation actuelle est identique à celle que nous endurerons tôt ou tard si nous ne prenons pas la
décision difficile mais vitale d’arrêter toutes les installations nucléaires.

En juillet 2008, ce sont plus de 74 kilogrammes d’uranium qui sont rejetés accidentellement dans la nature à partir du site de la SOCATRI filiale du groupe AREVA, installée dans l’emprise nucléaire de Tricastin. Cette
brusque pollution des eaux nécessitera plusieurs centaines de millions d’années pour perdre seulement la moitié de sa radioactivité.

Silencieusement les invisibles anges de la mort atomique alias radionucléides vont rapidement contaminer les cultures mitoyennes et les riverains. Les médecins constatent depuis cet « incident nucléaire » une augmentation de cancers de la thyroïde ou d’autres organes. C’est malheureusement le cas d’Aline, atteinte au foie.

Plus de 220 habitants de Bollène vont subir l’annulation de la vente de leurs habitations, suite à la fuite de 2008, comme double peine. Ils se retourneront contre AREVA pour demander réparation. Ils interpelleront le
Président de la République et leurs élus en vain.

Voilà pourquoi Aline est malade ET ruinée.

Comme elle l’avait annoncé dans son message vidéo d’interpellation sur les conséquences sanitaires et sociales de toutes les installations nucléaires :

« Quelle que soit la personne élue au soir du dimanche 6 mai 2012 elle devra rapidement apporter une réponse aux questions vitales que je viens de poser et dont les réponses nous concernent TOUS. »

C’est au sujet de ces questions vitales qu’Aline a décidé d’interpeller François Hollande par l’intermédiaire d’une lettre ouverte qu’elle lui a envoyé vendredi 18 mai 2012 au matin et que vous pouvez lire ci-dessous :



6 commentaires:

  1. POT de terre contre POT de fer = perdu d'avance

    L'état est prioritaire !! faut le savoir !

    J'ai connu la veuve du géologue qui par génie intellectuel a découvert les mines d'uranium en France.
    Il a déposé son droit d'exploitation. L'état lui a accordé. Il n'a jamais pu sortir un camion d'uranium !Bécause tout les terrains aux alentours ont été octroyé à la Cogéma !
    Il ne pouvait plus entrer dans sa mine ni en sortir. Ruiné il c'est suicidé !!! Bé

    RépondreSupprimer
  2. Et là, on voit bien que l'état ce n'est pas nous.

    RépondreSupprimer
  3. En effet ils representent la repubblique qu ils ont eux meme mis en place afin de nous controler.A ben entendeur.

    RépondreSupprimer
  4. Il faut qu'ils comprennent très rapidement que le fait que nous ayons viré Sarkozy ne correspond pas à un chèque en blanc à Hollande !!!

    La démocratie c'est l'expression quotidienne de TOUS, ce ne sont pas les consultations électorales pipées pour élire des décideurs autistes !!! 10 452 vues : La mobilisation continue ! ...

    http://youtu.be/6h9HcVLBJ6A

    RépondreSupprimer
  5. L'inconscience n'a plus de bornes et en matière de pollution, nucléaire ou autre, il n'y a pas grand chose à espérer. On continue à courir depuis quarante ans après une croissance mythique, aucun politique ne peut remettre ce dogme en question. Ou alors celui qui s'y risquerait devrait renoncer à exercer un quelconque mandat...
    Vive la Décroissance!

    RépondreSupprimer
  6. C'est pour cela qu'on vote ?

    atchoum les amis ,c'est pas voter comme des cons ,c'est juste faire comme moi et bcp d'autres devant la TV chercher la chaîne..
    et être enrhumer ...
    exc pour l'autre soif..

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.