jeudi 1 mars 2012

Vidéo visite centrale en hélicoptère

Vidéo prise le 28 février par une TV japonaise.
Ayumi a eu la gentillesse de résumer ce que dit le journaliste à bord de l'hélicoptère.




Résumé de la vidéo

Filmer la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi du ciel était interdit jusqu'ici, sauf dans la zone des 20 km, par le ministère du territoire, des infrastructures, du transport et du tourisme. Mais cette règle a récemment été assouplie substantiellement et aujourd'hui les médias peuvent approcher à 3 km de distance de la centrale. Voici une vidéo que notre station de TV (Asahi) a prise pour la première fois après l'assouplissement du règlement. Vous pouvez voir plus clairement combien sont endommagées les installations. De nombreux ouvriers travaillent vraiment très dur en haut des bâtiments des réacteurs.

(Commentaires de la vidéo)

[0:00]

3 km, nous pouvons nous approcher à 3 km de la centrale.
Maintenant nous zoomons pour capturer la centrale de Fukushima Daiichi.
La plus proche de nous est l'unité 4. C'est une vue rapprochée de l'unité 4.
Ce qu'on voit qui est vert pâle est une grue qui sert à enlever le combustible nucléaire. Elle est installée au 5ème étage du bâtiment.
Au-dessus, on peut voir une grande grue blanche au 6ème étage et encore au-dessus, la carcasse en acier du toit.
Vue très claire. Maintenant, nous faisons une capture de l'unité 4 de Daiichi.

[0:55]

Et à gauche, c'est l'unité 3.
On peut voir clairement que ses dégâts sont plus importants que ceux de l'unité 4. Il n'y a plus aucun toit.
Ce que vous voyez maintenant, c'est l'unité 3. Le toit s'est effondré.

Nous zoomons pour voir le 5ème étage. C'est là exactement où se trouve la piscine de combustible. Où devrait se trouver la piscine de combustible. Juste au milieu de l'écran, il devrait y avoir la piscine de combustible, mais vu par au-dessus, on ne peut pas du tout la voir.

[1:43]

Voici l'unité 2. Un panneau appelé ''panneau en cas d'explosion'' est ouvert. Le panneau est prévu pour s'ouvrir en cas d'urgence, et on a dit que l'unité 2 a échappé à une explosion d'hydrogène parce que le panneau s'était ouvert.
Comme vous pouvez le voir, il n'y a aucun dégât sur les parois du bâtiment du réacteur de l'unité 2.

[2:05]

Celui à côté est l'unité 1.
Il est complètement recouvert d'un revêtement couleur ivoire.

[2:17]

Il y a des réservoirs pour l'eau contaminée. Ils peuvent contenir en tout 165.000 litres d'eau. Mais comme il est prévu de les remplir en totalité avec l'eau contaminée, il a été décidé d'ajouter des réservoirs pour contenir 40.000 tonnes d'eau, qui seront construits en avril. Tous ensemble, ils sont prévus de contenir 205.000 tonnes d'eau contaminée. 

[2:40]

Voici également des réservoirs pour l'eau contaminée. Un modèle carré. Vous pouvez voir les tuyauteries oranges qui arrivent aux réservoirs.

[2:52]

Et tout autour de la zone, des sacs de sable noirs sont empilés. Autour de la zone des réservoirs carrés, des sacs de sable noirs sont empilés. Ici. Ces sacs sont supposés bloquer l'eau contaminée en cas de fuite.

[3:13]

Regardez, il y a de nombreux ouvriers là. Des ouvriers. Sur le 5ème étage et sur le toit de l'unité 4. En gros une dizaine d'ouvriers. Ils se trouvent sur ce qui était le 5ème niveau du bâtiment. Ils travaillent... Que font-ils ? Ici, vous pouvez les voir transporter quelque chose qui ressemble à une échelle. Et le truc jaune visible sur le côté au bout c'est une partie du couvercle de l'enceinte de confinement.
Ils travaillent dans des conditions extrêmement difficiles. Vous voyez l'unité 4. la grue géante de l'unité 4. et derrière c'est l'unité 3. Une grue pour sortir le combustible nucléaire et la piscine de combustible devrait être visible mais on ne peut la voir d'ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !