dimanche 19 février 2012

Recyclage et un autre sujet (rien à voir avec le premier)

Marc Lafontan nous présente du recyclage de palettes, normalement faciles à trouver, qui permet de se meubler pas cher et de manière esthétique quand même. Dans les commentaires de son article, on signale qu'il y a peut-être un traitement nocif du bois qui serait fait, donc méfiance pour un usage à l'intérieur de la maison...

Je vous présente quelques photos de palettes recyclées utilisées à l'extérieur. Amis bricoleurs, c'est à vous.

Vous verrez d'autres réalisations ICI.

Si vous voulez faire la connaissance d'un fils naturel d'Hitler et connaître son histoire, Marc nous le présente ICI.




9 commentaires:

  1. Il y a 10 ans, je m'etait fait des etageres, un meuble et un sommier avec des palettes de recupe. Je dort toujours sur ce sommier!
    Pour construire une cabane a poules, canards, cochons,ect , ou pour faire une niche, une palette est une super base, il surffit juste de construire par dessus...

    On peut faire vraiment pleins de choses avec des palettes..... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils vendent les même chez CONFO, mais 10 fois moins cher !

      Supprimer
    2. Désolée, mais réponse stupide !
      Qu'est-ce qui est vendu 10 fois moins cher chez "Confo" ?
      Si c'est ce dont parle le 1er commentaire, je me demande si on peut le vendre dix fois moins cher !
      Réponse d'un non-bricoleur, il me semble...

      Supprimer
    3. surtout que chez confaux et autres ikea du genre foirefouille, ils durerons 10 fois moins longtemps (voir 100!!)

      Supprimer
  2. Merci hélios.

    Créer, inventer, c'est chouette.
    Il y a tant de matériaux qui peuvent servir.
    Avec de l'imagination, n'importe quel objet peut être détourné.
    Et c'est certainement plus solide que chez confo ou autres.

    Une belle tête de lit, par exemple. Robustesse garantie. Pour l'accrochage des menottes.

    Je déconne, c'est pour rire ... :)))

    Grosses bises, sage Léa.

    RépondreSupprimer

  3. C'est chouette la débrouille, mais rien ne vaut les vrais senteurs résineuses. Je crains que dans le meilleur des mondes, on ne s'abstienne bien justement de toute proximité entre la vie et les traitements industriels du bois. Antifongiques, antiparasites, anti peutrop...
    Dire que certains font carbo-griller... la merguez (!) bien au dessus...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Le bois de pin Douglass se conserve 50 ans sans rien, grâce aux propriétés antifongiparasitaires de sa résine. Qui sent bon... (abuser avec modération)...
      Un petit coup d'huile de lin/essence de térébenthine (léger)+5% de glycérine (pour fixer l'oxydation extérieure dans les jolis tons de miel roux ambré ( d'irlande...)

      Supprimer
    2. Exact, mais les palettes sont-elles fabriquées en douglass ?

      Supprimer
    3. Je ne crois pas, et les consignées sont surement hypertraitées...

      Supprimer

Les commentaires à visée publicitaire sont supprimés.