lundi 20 février 2012

L'image du jour

Envoyée par Marie, présidente du "réseau zéro nucléaire"

8 commentaires:

  1. Merci de la diffusion au BBB.

    Tu peut compter sur nous pour des mesures au Compteur GEIGER;
    Il serait en effet important de mailler le territoire.

    Jean-Luc VIALARD Secrétaire du "Réseau Zéro Nucléaire".

    RépondreSupprimer
  2. http://chainehumaine.org/

    d'Avignon à Lyon, la chaine humaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons été virés manumilitari du RSN pour sur activisme... et pour avoir des idées trop anti nucléaire au momment où le RSN est entré en soutien à EELV...

      Alors...

      JLV

      Supprimer
    2. J'ai mis ce lien tout à l'heure, pensant bien faire, et au vue de votre réponse, du coup j'ai farfouillé sur internet,
      j'ai trouvé ceci :
      http://www.netoyens.info/index.php/contrib/13/12/2011/isabelle-taitt-stop-nucleaire-pour-une-sortie-avant-la-catastrophe

      je comprends mieux la nuance, en effet, entre sortir du nucléaire et stopper le nucléaire, merci, la nuance est de taille. Vous avez pointé un des fondamentaux.
      (cat)

      Supprimer
  3. A lire cette info sur le lien suivant:
    http://www.reporterre.net/spip.php?article2624


    Le nucléaire anglais à la charge des Français


    Stamki

    RépondreSupprimer
  4. Un compromis d'une sortie sur 10, 20, 30 ans reportable à perpète pour toutes sortes de nouvelles raisons, c'est nier les dangers présents et bien réels de chaque jour avec lesquels les populations adjacentes vivent et toutes les conséquences que l'on connait sur leur santé, sans parler des accidents mineurs constant d'où pourrait sortir L'accident incontrôlable....
    Le lobby nucléaire est d'ailleurs lui même très satisfait de ce vocabulaire de "sortie"...Connaissant tous les dangers présents et potentiels du nucléaire on ne peut être que pour l'arrêt immédiat de tous les nucléaires, stopper immédiatement le nucléaire.
    La sortie du tunnel pourrait être beaucoup trop longue...Avec toujours des victimes additionnelles pendant qu'on en soit-disant sort sans fin...

    RépondreSupprimer

  5. Ha oui, la raie... Plutôt que le turbo, c'est saur !

    RépondreSupprimer

Les commentaires à visée publicitaire sont supprimés.