jeudi 2 février 2012

Les animaux de Fukushima

Une vidéo de CNN, sous-titrée par notre contributeur, Kna.


A l'intérieur de la zone d'exclusion de 20 km de Fukushima, le silence est absolu.

Le 12 Mars, le lendemain du séisme et du tsunami, 78.000 personnes ont été évacuées de cette zone, croyant qu'ils reviendraient dans quelques jours. Des milliers de personnes sont donc parties avec leurs chiens attachés dans la cour, les chats dans leurs maisons et le bétail parqué dans des granges.


Près d'un an plus tard, les carcasses d'animaux jonchent la région.


Les vaches et les porcs sont morts de faim, leurs os sont encore dans les enclos. Des chiens morts de maladie. Un crâne de chat sur une route du quartier.


C'est peut-être une conséquence inévitable d'une urgence nucléaire, mais les activistes des droits des animaux appellent cela un scandale.


Selon eux, il y aurait eu moyen de sauver les gens et les animaux en même temps.


2 commentaires:

  1. Je sais pas si ils sont mieux en cage ou en liberté même radioactive?
    Par contre, pour le betail, il est bien mieux la bas plutot que de finir découpé en steak pour en plus nourrire les enfants des ecoles!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Certain que dans la précipitation, les "propriétaires" d'animaux n'ont pas pu les emmener avec eux. Ce doit être terriblement douloureux, pour ceux qui les aimaient et les avaient acceptés comme membre de la famille.

    Que vont ils faire a présent de ceux qu'ils ont pu rechercher?
    Ne seront ils pas piqués, parce que considérés comme "malades".

    Valait alors mieux les laisser ou ils étaient ... qu'ils puissent au moins mourir en liberté.

    Léa.

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !