mardi 21 février 2012

Les 7 principes d'une richesse en pleine conscience (partie 3)

Richesse interdépendante

Bien sûr, il est très important de se rappeler les deux côtés de cette équation : le côté GAIN et le côté DÉPENSE. Trop de gens limitent leur conscience à une seule moitié de cette équation.

Regardons ce qui arrive avec les quatre combinaisons possibles de conscience vs inconscience pour les gains et les dépenses :



Dépense sans conscience
Dépense en conscience
Gain en conscience
Vous prenez des dollars positifs et les transformez en consommation négative
Vous êtes en complète harmonie avec la richesse. Force puissante et positive sur la planète.
Gain sans conscience
Vous êtes une force destructrice et égoïste sur la planète et nuisez à la vie.
Vous essayez de compenser la manière négative de gagner de l'argent en en donnant un peu pour de ''bonnes causes''.


Comme on peut le voir sur ce schéma, la véritable harmonie avec une richesse en conscience n'est réalisée que si vous gagnez et dépensez votre argent d'une manière consciente qui protège et soutient une vie durable. Appliquer un seul côté de cette équation ne l'interrompt pas.

Nombre de gens riches ont pris cette voie en escroquant les autres, en faisant du tort aux consommateurs, en pratiquant des prix abusifs, etc. C'est ce que fait Big Pharma pour gagner ses sous. Il a ensuite changé son fusil d'épaule et a essayé de faire un minuscule don de ses sales profits pour de bonnes causes, en espérant y gagner la bienveillance des clients. C'est un exemple d'un gain sans conscience combiné à une dépense en conscience. Cela ne tient pas la route. On ne peut compenser une nuisance à des millions de gens en offrant une aide limité à seulement quelques milliers.

Il y a aussi le contraire : un gain en conscience combiné à une dépense sans conscience. Bill Gates me vient immédiatement à l'esprit. Un des hommes les plus riches du monde grâce à ses inventions de logiciels (qui ont permis plus de productivité et de créativité), a fait don d'une énorme partie de sa fortune pour financer des vaccins qui bénéficient en premier aux sociétés chimiques et non aux enfants.

Plutôt que de vacciner les enfants du monde avec des produits chimiques toxiques, qu'en serait-il si on leur avait donné à la place des compléments nutritionnels? Nous pouvions utiliser la nutrition et non les produits chimiques pour stimuler une santé holistique et élever une génération en meilleure santé. Mais Bill Gates a choisi d'utiliser son immense fortune pour enrichir les sociétés de drogues plutôt que de nourrir les enfants. Sa dépense sans conscience est destructrice pour l'avenir de la vie sur Terre.

(On peut argumenter sans fin sur le problème de la vaccination, mais laissez-moi en parler ainsi : on ne peut vacciner de cette manière une population en bonne santé. La vraie santé doit être basée sur l'alimentation, la nutrition, le soleil et l'exercice, et doit exclure autant de produits toxiques que possible, y compris les produits chimiques utilisés dans les vaccins.)

Si VOUS possédiez la fortune de Bill Gates, comment la distribueriez-vous autrement ? Dans cette réponse, vous trouverez votre vraie nature. Si vous pensez immédiatement à financer des initiatives positives conçues pour protéger la santé et la vie sur Terre, vous êtes alors un dépensier en conscience et le monde serait réellement amélioré par VOTRE argent dépensé/redistribué.

Ne pas thésauriser la richesse

Une fois acquise une richesse en conscience (et je révélerai quatre stratégies pour le faire plus loin dans l'article), qu'en feriez-vous vraiment ? Nous avons déjà parlé d'une dépense en conscience de votre richesse, et comme il est important de créer un monde meilleur pour une vie durable. Mais qu'en est-il si vous gagnez beaucoup d'argent et le laissiez de côté sans le dépenser ?

Les économistes appellent cela ''faire des économies'' et le considèrent comme une bonne chose. Ce qui m'a frappé pendant mon expérience dans la forêt de bambous, est que laisser de côté la richesse est irresponsable. La richesse ne doit pas être thésaurisée ; on doit lui permettre de circuler pour un bon usage, en aidant à créer une aide à un monde meilleur.

Laissez-moi clarifier tout ceci : oui, il est sensé d'avoir des économies personnelles. Je ne suis pas contre cela. Peut-être souhaitez-vous avoir 10.000 dollars à la banque, ou 50.000 ou même un million de dollars. C'est bien d'avoir une sécurité financière pour vous et votre famille. Mais en même temps que vous entassez la richesse pour ce filet de sauvetage, il est important de redistribuer une partie de vos gains pour des gens constructifs ou des organisations alignées avec votre désir de protéger la vie sur Terre.

Détenir tout son argent en n'en laissant sortir virtuellement pas un centime est considéré comme de la thésaurisation. Et la richesse qui est thésaurisée ne sert pas un bon usage, n'est-ce pas ?

Ne laissez pas les banques décider de la manière de dépenser votre argent

Des experts financiers lisant ceci pourraient dire que les économies sont déjà placées pour un autre usage parce que les banques utilisent vos dépôts pour financer des prêts à d'autres gens, et ces prêts aident au démarrages d'entreprises, à la construction de bâtiments, etc.
Oui, je comprends, mais ces prêts sont-ils engagés au service d'une protection de la vie sur Terre ?

J'en doute. Cet argent pourrait servir à investir une société de tabac, ou pour construire une pharmacie locale qui distribue de dangereuses drogues aux gens. Si vous ne dépensez pas l'argent vous-même, vous n'avez alors aucun contrôle sur le levier qui va fournir des finances à d'autres gens ou organisations. C'est pourquoi je dis de ne pas laisser les banques déterminer comment dépenser votre argent !

Et souvenez-vous : les banques se fichent de savoir si leurs prêts vont soutenir de bonnes entreprises ou pas. Tant que les entreprises maléfiques gagnent de l'argent et remboursent leur prêt, la banque est heureuse. Laisser votre richesse entre les mains de banquiers totalement ignorants de l'éthique est un jeu dangereux qui fera que votre argent ne servira qu'à des buts mauvais. Les banquiers avides d'argent, après tout, ne sont pas intéressés à protéger la vie sur Terre ; ils sont intéressés à protéger leurs profits.

Donc, le seul moyen valable de vous assurer qu'une partie de votre richesse est placée pour un usage éthique et positif est de le dépenser ou de le distribuer vous-même ! Vous devez être le décideur de l'endroit où va l'argent.

Redistribution de la richesse

Pour en revenir à la question, combien devriez-vous redistribuer exactement de votre richesse ? Les membres de nombreuses religions promettent de reverser 10% de leurs gains à leur église.

C'est une bonne ligne directrice, je pense, surtout quand c'est fait de manière cohérente. Certaines personnes peuvent choisir de destiner 15% à des causes choisies et d'autres de faire don de 25% de ce qu'elles gagnent. Vous pouvez décider du niveau qui vous semble juste.

Mais rappelez-vous ceci : je ne parle pas ici uniquement de donations : la manière de dépenser l'argent (ou de redistribuer la richesse) pour des biens quotidiens est aussi puissante que faire des dons d'argent pour des causes spécifiques.

Par exemple, ce que vous achetez pour manger tous les jours nécessite d'être en conscience également. L'achat de vêtements a besoin d'être conscientisé, comme celui de la maison où vous vivez (une maison ''écologique'' qui minimise la dépense d'énergie est particulièrement positive!)

Notamment, dépenser de l'argent pour acheter des aliments bio à vos enfants est considéré comme une redistribution de richesse de manière pleinement consciente. Achetez des cochonneries à vos enfants est inconscient (et destructeur).

Bien sûr, vous pouvez décider par vous-même la somme à redistribuer, mais à mon avis, si vous ne donnez pas régulièrement au moins 10% de vos gains pour des choses qui aident à soutenir la vie sur Terre, alors c'est que vous faites de la thésaurisation.

Principe 5 : la richesse ne devrait pas être thésaurisée. Donnez au moins 10% de redistribution régulière à des receveurs et des causes orientés positivement.

La pauvreté n'est pas spirituelle

Mon expérience dans la forêt de bambous m'a permis plusieurs réalisations de richesse, d'abondance et un rôle individuel de création d'un monde plus sain et plus positif. Mais je ne suis pas resté assis longtemps dans les bambous et ai décidé de planter d'autres arbres fruitiers.

J'ai travaillé avec acharnement pendant plusieurs semaines à planter des arbres fruitiers exotiques à Vilcabamba en Équateur et j'ai ainsi réalisé la plantation de plus d'une centaines d'arbres ! Il y avait du cacao, des noix de coco, des sapotes, des papayes, des noix de cajou, du noni, des chérimoles et de nombreux autres.

Je mettais en place le plus important verger de fruits exotiques du sud de l'Équateur, et en le faisant, j'ai réalisé que je redistribuais la richesse, utilisant l'argent que j'avais gagné dans le passé pour créer une richesse abondante dans l'avenir (acheter et planter des arbres fruitiers est un excellent investissement pour la vie sur Terre, dirait-on ? Dans quelques années, j'inviterai les lecteurs de NaturalNews à venir visiter et manger ces fruits vivants et frais !)
C'est alors que j'ai réalisé que si j'avais été complètement fauché, je n'aurai jamais pu me procurer les graines d'arbres ; ni les outils pour travailler le sol. Le fait d'être fauché, ai-je réalisé, n'était ni noble ni spirituel en aucune manière.

Croyances stupides sur le fait d'avoir peu d'argent

L'avoir réalisé m'a un peu choqué, parce que j'avais toujours associé la richesse avec l'excès, et quand vous croyez cela, vous en arrivez à l'absurde conclusion que celui qui ne gagne rien est le plus pieux de tous (cette croyance est également parfois encouragée dans certains cercles spirituels)
Vous êtes-vous fait avoir aussi par cette croyance ? Il est certain qu'adorer les biens matériels est destructif, mais vivre dans la pauvreté ne vous fait pas gagner de points de bonus non plus.

La pauvreté n'est pas spirituelle. Il n'y a rien de sacré, d'honorable ou même de particulièrement spirituel à être fauché. En fait, comme je l'expliquerai plus en détails ici, créer et redistribuer une richesse en conscience est une appellation bien plus spirituelle que d'être fauché et de manquer des ressources financières nécessaires pour accomplir des choses importantes.

Ne faites pas l'erreur que j'ai commise. Ne pensez pas que d'être fauché fait parvenir à un statut spirituel plus élevé que d'être riche. Quand la richesse est attirée et redistribuée en conscience, c'est tout à fait aligné avec de hautes vibrations, un mode de vie hautement spirituel.

En fait, gagner et dépenser de l'argent en conscience est, fondamentalement, un acte de compassion et d'amour. C'est la véritable expression de la conscience et de hautes vibrations.

Bien sûr, thésauriser – ou gagner l'argent de manière non-éthique – n'est pas spirituel du tout. Réaliser un niveau d'éveil spirituel en présence de grandes quantités de richesse demande de se dédier à devenir un canal pour l'accumulation et la redistribution de la richesse.

Tout le monde n'est pas fait pour ça. Des individus immatures dépensent leur richesse pour des jouets futiles pour leur divertissement et distraction personnelle. Mais les individus réellement spirituels dépensent pour soutenir et protéger une vie durable sur notre planète.

Rappelez-vous : ne faites pas l'erreur de penser que la pauvreté est spirituelle. Vous ne pouvez accumuler un bon karma simplement par le fait de vivre dans la pauvreté. Si cela était le cas, alors tous les pauvres gens vivant dans des caravanes seraient des chefs spirituels, n'est-ce pas ? Et ce n'est pas vrai. La pauvreté n'est pas spirituelle, les gars. Ce n'est que de la pauvreté.

Principe 6 La pauvreté n'est pas une qualité spirituelle. Vous n'accumulez pas de bon karma en vivant dans la pauvreté.

Pourquoi vous méritez la richesse

Tout ceci me conduit au dernier principe de l'abondance financière en conscience. Celui-ci va vraiment vous surprendre, lisez-le donc avec attention.

Il y a une grande quantité de richesses dans le monde, d'accord ? Et la majorité de cette richesse est soit amassée ou utilisée dans des buts destructeurs qui mettent en danger la vie sur Terre. Ceci se passe parce que les gens qui contrôlent cette richesse n'ont pas la maturité, l'approche et l'éveil spirituel qui sont les vôtres.

Comment pouvez-vous alors attirer plus de richesse tout en améliorant le monde ?

La réponse est d'une simplicité surprenante : déplacez le contrôle de la richesse d'EUX vers VOUS !

En d'autres mots, si l'argent représente ressources et pouvoir, alors plus il y a d'argent à tomber entre les mains de gens responsables et protecteurs de la vie comme vous, moins il y a d'argent contrôlé par des irresponsables mettant en danger la vie de gens, tels les PDG des sociétés pharmaceutiques.


Ainsi, non seulement est-ce mieux pour le monde que vous accumuliez et redistribuiez autant de richesses que possible, mais je pense que vous avez l'obligation morale d'attirer (et surtout de redistribuer) une énorme richesse.

En d'autres mots, vous
méritez d'être riche. Plus vous attirez de richesse, meilleur est l'impact positif sur le monde.

Je verrai plutôt NaturalNews prendre des salariés avec un revenu de millions de dollars que des PDG de Big Pharma, n'est-ce pas ? Tout cet argent irait vers un but bien plus sensé.


12 commentaires:

  1. Ce raisonnement est un peu court ! Tout en ambitionnant, en prétendant dépasser les règles du système actuel, il ne fait que les revalider en fait.

    La preuve: l'auteur fait l'analogie suivante : s'il a réussit à planter X arbres fruitiers, c'est qu'il disposait de richesse pour développer le bien être humain. Il conclue en définitive que la philanthropie et la richesse qui la permet n'est donc pas mauvaise en soi...un peu court !

    La seule contrainte supplémentaire : l'instauration d'une espèce de denier du culte de 10% des montants gagnés destinés à ces projets philanthropiques.

    Il faut déjà posséder un capital de départ : Quel proportion d'humain vive sur terre avec 1$/jour ? Ce plan n'a pas vocation à être universel..Donc ce concept est réservé qu'à un philanthrope occidental à prime abord.

    Il imposerait sa vision du monde à ceux qui ne possède pas ce capital de départ. De quel droit, de celui de posséder ? Le Paysan du coin voulait peut être réserver ces terres pour l'élevage plutôt qu'un verger ???

    Il n'a pas la force de remettre à plat les règles du capitalisme à savoir la loi de l'exponentiel et celle de Pareto (80% richesses détenues par 20% humain). Rothschild possède 30% des actifs cotés de ce monde,

    Bon ok, c'est qu'une convention, mais aujourd'hui acceptée par l'ensemble de l'humanité et même par l'auteur de ce concept qui ne la remet pas en cause.

    Donc un peu court : faire des actes de philanthropie, alors que d'autre vont continuer à se goinfrer de fric et de pouvoir et même avec la crise actuel => manger le peu de capital épargné par les classes moyennes des pays développés ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il faut déjà posséder un capital de départ : Quel proportion d'humain vive sur terre avec 1$/jour ? Ce plan n'a pas vocation à être universel.."
      Biensur que si, aider soit même ou par le biais d'association (des vrais, pas des machines du mal!) des gens dans ces pays à acheter de la terre, à creer des fermes en permaculture leurs permettra de sortir de la merde et d'ensuite (peut etre) que eux continuent...

      Par exemple, hiers, je suis allez à une reunion d'apiculteurs, ils on pour projet de s'associer pour promouvoir l'abeille noire (l'abeille "originelle" de france, plus robuste contre les maladies, ect..) au detriment des autres especes (soit disant plus productives mais plus fragile et non originaire d'ici) et pour ce faire, ils vont faire en sorte que leurs meilleurs ruches produisent beaucoup plus de mal, qui eux feconderons plus de femelles (la fecondation se fait dans la nature, des reines et des males viennent de tres loin pour y participer) ce qui permettra qu'il y ai plus d'abeilles noir par la suite, et ainsi de suite les années suivantes. Ils ont pour but de recreer ainsi une hégémonie de l'abeille noire qui aurait toujours due etre.

      Le principe que ce mec met en avant est le même, même si on est pas pret d'arriver à metre les fondateurs de ce systeme à terre, c'est petit à petit que l'oiseau fait son nid, Il ne faut pas oublier qu'il a fallut plusieurs siecle aux "élites" pour en arriver là où ils sont!

      Supprimer
  2. "Si vous pensez immédiatement à financer des initiatives positives conçues pour protéger la santé et la vie sur Terre, vous êtes alors un dépensier en conscience et le monde serait réellement amélioré par VOTRE argent dépensé/redistribué."
    Cette phrase resume un peut tout...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai rencontré il y a quelques jour une personne qui s'est mise dans une "grosse galère financière" me dit-elle.
    41 ans, au chômage depuis 2 ans et pour, aussi, des raisons de santé, son découvert à la banque à atteint les 500€ et ne sait plus comment s'en sortir !
    Il est entièrement responsable de son "état" mais le chirurgien lui ayant ôté la totalité de sa thyroïde, il n'a plus de possibilité de "courir vite" ( c'est à ça que sert cette glande, fabriquer et stocker les hormones de la vitesse !).
    Il ne trouve pas de solutions, n'en cherche pas de nouvelle, "Foutu pour lui !"
    Misère du monde à porter de nous !

    RépondreSupprimer
  4. La naïveté de ces réponses est déconcertante : pensez que réintroduire des abeilles noires ou reverdir un peu la planète sera de nature à résoudre le plan en cours qui consiste à mettre l'humanité en esclavage ... Dites, rassurez-moi vous faites l'autruche ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,


      Dites, rassurez-moi vous faites l'autruche ? Autruche? Moutruche?

      Réintroduire, reverdir est toujours mieux que de ne rien faire ... ou rester a consommer idiot.

      Bien a vous, Léa.

      Supprimer
    2. Les abeilles noire est un exemple pour montrer le principe de fonctionnement espece d'ABRUTIS

      Supprimer
    3. neuneu toi même ! la Banque centrale des banques centrales nous apprend que les produits dérivés représentent 14 fois le montant de la richesse produite en une année sur la terre entière par toute l'humanité.

      Et alors tu va me dire? le problème c'est que ces actifs sont des actifs fantômes ... Et alors que tu a encore me répondre ?
      le problème c'est que ces actifs fantômes sont détenus notamment par nos banques qui ont le malheur de mélanger les dépôts des particuliers et de l'économie réelle avec ces actifs fantômes et toxiques...

      ces produits toxiques sont dénommé CDS, LBO, ...

      Donc avant de me traiter de neuneu: mesure que pendant que tu me parle de richesse qui tombe du ciel, de réintroduire les abeilles indigènes et planter qq arbres, les financiers internationaux eux ont programmé un bing bang du tonnerre de dieu, ou ton monde disparaitra dans peu de tps en même temps que tes économies, ton travail, tes projets d'abeilles et tes arbres ...

      avec comme solution de cette méga banqueroute : des guerres ou les pays suivant sont dans le viseur de l'OTAN : iran, syrie, corée du nord, vénézuéla, russie et chine, bref c'est du lourd !

      donc je répète : La naïveté des réponses précédente est déconcertante : pensez que réintroduire des abeilles noires ou reverdir un peu la planète sera de nature à résoudre le plan en cours qui consiste à mettre l'humanité en esclavage ... Dites, rassurez-moi vous faites l'autruche ?

      Supprimer
  5. http://larevolutionpacifique.wordpress.com/2012/09/22/passe-le-message-a-ton-voisin/

    RépondreSupprimer
  6. http://blogbug.filialise.com/profondeurs-moment-present/

    RépondreSupprimer
  7. http://jack35.wordpress.com/2013/05/03/enquete-sur-une-prise-de-conscience-i-am-video/#more-38252

    RépondreSupprimer
  8. http://ma-planete.com/videos/id_201951/title_WILD-FRANCE-1/

    ...pas pu résister, trop beau !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires à visée publicitaire sont supprimés.