dimanche 19 février 2012

Japon, 19 février 2012

Je vous mets un lien vers un article de Pierre Fetet :

Pour mieux comprendre la tragédie vécue par les évacués de la zone interdite de Fukushima, Janick Magne, Française résidente au Japon depuis 33 ans et candidate aux élections législatives pour les Français de l’étranger, s’est rendue le samedi 18 février à Futaba, ville-fantôme située à 1,5 km de la centrale de Fukushuma-Daiichi en ruines.

------------------------------------------

Incinération des débris : c'est maintenant au tour d'un syndicat de dire ''Oui, allons-y !''

Il y a toujours ''un premier''.

Ce n'est pas juste au maire de la petite ville de Shizuoka de posséder une entreprise de traitement des déchets ou à de grandes cimenteries impatientes d'accepter de brûler dans leurs usines de la préfecture de Saitama. Accueillez s'il vous plaît le syndicat de la préfecture de Ehime à Shikoku, Rengo Ehime avec 50.000 membres, comme la toute dernière entité à soutenir fortement l'incinération des débris dans leur préfecture pour aider à la restauration d'Iwate et Miyagi.

(…) Le Tokyo Shinbun rapporte qu'il n'y a pratiquement aucun signe que les débris dans les zones sinistrées sont perçues par les gens des zones sinistrées mêmes, comme un obstacle à un rétablissement. Les faits ne sont apparemment pas le problème du syndicat d'Ehime ; c'est l'idée qui importe, ou ce que le syndicat pense qu'elle doit être. En cela, le syndicat n'est pas le seul non plus.


La préfecture d'Ehime occupe le quadrant nord-ouest de l'île de Shikoku, et fait face à Setonaikai, la mer intérieure du Japon. Un climat tempéré, célèbre pour ses mandarines. La préfecture possède une centrale nucléaire à Ikata, sur la péninsule de Sadamisaki, la péninsule la plus étroite du Japon surplombant l'île de Kyushu.
En passant, la péninsule entière se situe le long de la plus grande faille du Japon, la Ligne Tectonique Médiane. Si la préfecture est aussi audacieuse pour construire une centrale nucléaire sur la plus grande faille du pays, je suppose qu'incinérer un peu de débris radioactifs n'est rien.

D'après Wiki, la Ligne Tectonique Médiane japonaise, en rouge ; la péninsule de Sadamisaki entouré d'un cercle noir :



Le ministre des affaires étrangères Genba : ''porter un masque est une rumeur sans fondement''

Au comité du budget de la Chambre Haute de la Diète, en novembre dernier, le ministre des affaires étrangères Koichiro Genba a dit ''Il existe une rumeur sans fondement créée par les médias étrangers en montrant des gens qui portent des masques''.

Pas surprenant de la part d'un ministre, qui, responsable de la stratégie nationale en mars 2011, a dit ''Venez encourager TEPCO !'' après que 3 réacteurs aient explosé d'une manière ou d'une autre et que des panaches radioactifs aient balayé des parties de Tohoku et une grande partie de Kanto, alors que TEPCO et le gouvernement national étaient à mettre en œuvre un total 'blackout'' totalement inutile pour effrayer une nation en continuant d'accepter du courant nucléaire même après la catastrophe de Fukushima.

Non sans surprise, c'est un homme politique élu par la préfecture de Fukushima.

Comme de nombreux hommes politiques japonais dans les 40 et 50 ans, Genba ressemble à un gamin ridé. Manque de maturité ou reste de jeunesse. Faites votre choix.



Un résident étranger depuis longtemps au Japon défend le Japon contre les médias internationaux alarmistes

C'est triste.

Daniel Kahl est un américain dont le dialecte japonais de Yamagata est devenu populaire auprès de japonais qui ont lancé sa carrière d'homme d'affaires (société de traduction) et de personnalité talentueuse à la TV japonaise.

Voici sa vidéo de mai 2011, admonestant les ''médias internationaux'', sans en nommer aucun pour ne rapporter que les mauvaises nouvelles concernant la contamination radioactive au Japon, et en disant aux gens qu'un contrôle strict du gouvernement a innocenté les produits agricoles de Fukushima et Miyagi sinistrés. Nous savons maintenant combien ''stricts'' ont été les tests (un seul produit, dans un seul endroit agricole, dans une seule ville).


Description de sa vidéo Youtube : ''Arrêtez l'hystérie"

Je suis dégoûté et fatigué du constant flot des médias internationaux pour les nouvelles négatives venant du Japon. Ils sélectionnent exprès UNIQUEMENT les points négatifs, même si la situation s'améliore de multiples façons. S'il vous plaît ne vous laissez pas abuser par les alarmistes. Ils NE vous disent PAS toute la vérité.

Je me souviens malheureusement aussi de sites ''gaijin'' (étranger en japonais) qui attaquaient tout journaliste ou blogger à l'intérieur et à l'extérieur du Japon au printemps dernier et au début de l'été pour rapporter les nouvelles pas si roses sur l'accident de Fukushima, la contamination radioactive et la réponse du gouvernement à la catastrophe nucléaire.

Le plus triste est que M. Kahl semble penser que les ''médias internationaux'' rapportent vraiment ce qu'il se passe pour l'accident nucléaire ou la contamination radioactive de manière régulière.

Heu...non.

Mon blog le fait, un tout petit peu, mais presque toutes mes infos proviennent des médias japonais.

Il a un timing incroyable malgré tout. Il a posté cette vidéo le 12 mai 2011, sur une détection de césium radioactif dans les thés cultivés dans la préfecture de Kanagawa. Depuis ce jour-là, les détections de césium dans le thé des régions de culture de Kanto se sont enchaînées les unes après les autres.

Il a une autre vidéo, fulminant à nouveau contre les nouvelles ''internationales'' de césium radioactif dans le riz de Fukushima. La vidéo a été téléchargée le 18 novembre. Deux jours avant, 630 becquerels/kg de césium ont été découverts dans le riz cultivé dans le district d'Onami. Cela a été considéré comme une ''exception''. Puis le 25 novembre, 1270 becquerels/kg de césium ont été trouvés dans le même district. Autant pour ''l'exception''.

Dans sa vidéo de novembre, cette fois en japonais (je me demande pourquoi) il dit que le Dr Chris Busby est un escroc alarmiste. Je suggère qu'il dise la même chose en anglais pour que le Dr Busby comprenne ce qu'il dit.


Réacteur 2 de la centrale : TEPCO change de thermocouple pour l'estimation de l'arrêt à froid, et dit qu'il n'y a pas de problème à 30 degrés Celsius

(et le tour est joué!)

D'après Kyodo News (18 février) : 
À propos du thermocouple qui présentait des températures anormales au fond du réacteur 2 de la centrale, TEPCO a annoncé le 18 février qu'ils avaient décidé de choisir un autre thermocouple à la même hauteur pour représenter la température du fond du RPV. La température officielle du fond est maintenant de 30°C, a dit TEPCO.

TEPCO a expliqué que ''le nouveau thermocouple se trouve également au fond du RPV, et que son bon fonctionnement est confirmé''.

Il y a trois thermocouples au fond du RPV à la même hauteur. La température de thermocouple qui avait servi comme jauge officielle de température pour le fond du RPV du réacteur 2 a commencé à grimper brusquement début février. TEPCO a déterminé que c'est une défaillance d'instrument avec des fils électriques presque rompus.
Le nouveau thermocouple officiel amélioré pour le fond du RPV est ''69H2'', depuis 17h le 17 février, quand ''69H1'' indiquant -3°C a été détrôné sans cérémonie. Le toujours peu curieux TEPCO a également arrêté de faire des mesures du RPV du réacteur 2 toutes les heures.

La température du CRD Housing (au niveau des barres de contrôle) est maintenant de 212,6°C, après une augmentation constante commencée le 14 février à 112°C. Ce thermocouple subit aussi forcément une défaillance.

D'un autre côté, la température de la partie supérieure du tuyau de drainage du RPV a plongé de 50°C à la mi-janvier, à -0,3°C le 19 février, mais ce n'est pas considéré comme une défaillance d'instrument.


Rien à voir ici, circulez, disent TEPCO et le gouvernement.

4 commentaires:

  1. Etes-vous au fait de ceci ?
    Il n'y aurait pas eu de seisme de 9.0 au Japon, mais bien un tsunami "provoque". Ce lien vous guidera vers le blog d'un investigateur qui a passe des centaines d;heures pour aller au fond de cette histoire. Le Japon "aurait" en effet offert d'enrichir de l'Uranium pour l'Iran (avant la cata de Fukushima).

    Entre autre chose que l'on peut lire dans cette investigation il y a ceci = "Reactor 4 is Building 7, demolished by explosives. Reactor 4 had been defueled and was undergoing replacement of it's internal stainless steel shroud, yet blew it's containment anyway. That is the FINAL smoking gun, an empty reactor is inert, and cannot produce an explosion, yet one happened at 4 that was so powerful it destroyed the structure leaving it in danger of falling over. "

    Benjamin Fulford avait bien parle avant que cela ne se produise d'une "attaque" sur le Japon.

    Voici le lien http://vaticproject.blogspot.com/2012/02/is-rense-protecting-israel-article-that.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Oui, bien sûr que je suis au courant, j'ai traduit cet article en mai 2011. Etant donné qu'il y avait peu de lecteurs sur le blog à cette époque, l'info est passée à la trappe.
      L'article est de Jim Stone et avait été posté sur le site de Jeff Rense, ce qui a engendré beaucoup de remous d'ailleurs.

      Je pense que je vais reposter cet article.

      Supprimer

    2. De même un précédent tremblement de terre serait dut au désir d'une chaine d'usines d'employer les énergies libres pour alimenter ses climatiseurs, entre autre. B.Fullford

      http://www.youtube.com/watch?v=0VX0JvpW5q0

      Le genre d'infos qui ébranlent les croyances. Merci Hélios

      Supprimer
  2. Merci Helios, oui ce serait bien de le rediffuser surtout si vous l'avez traduit c'est encore mieux ! J'etais tombee sur cet article par hasard il y a qq semaines, a ce moment la je n'etais pas parvenu a vous laisser un commentaire ici (aujourd'hui ca a fonctionne) et je vois que Vatic project l'a poste aujourd'hui son sur blog. Donc cette histoire "refait" surface.
    Encore merci pour votre travail ! Je fais moi meme des traductions et je comprends les heures de travail que cela represente !
    Valerie

    RépondreSupprimer

Les commentaires à visée publicitaire sont supprimés.