mercredi 29 février 2012

Film d'ARTE sur Fukushima le 6 mars

Ce film sera diffusé sur internet ensuite, pour ceux qui n'ont pas la télé...

Voici la bande-annonce du film :


Présentation trouvée sur le blog de Pierre Fetet

ARTE - Thema : « Les leçons de Fukushima »
 
Un an après Fukushima, le gouvernement nippon prétend que le site serait sécurisé, mais les Japonais en doutent.
Enquête sur un accident sans précédent, qui a réactivé le débat sur le nucléaire en France et en Allemagne.
 
Au sommaire :
- Enquête sur une super catastrophe nucléaire (documentaire de 20:35 à 21:30).
- Nucléaire, la fissure franco-allemande (documentaire de 21:30 à 22:25).
- Débat (de 22:25 à 22:50).
- Un héritage rayonnant : les déchets nucléaires (documentaire de 22:50 à 23:45).
- Le Dessous des Cartes : le nucléaire civil en 2012 (magazine de 23:45 à 23:55).
Minamisanriku : la ville engloutie (documentaire de 23:55 à 00:50).
 
 
Mis en ligne à partir du 6 mars
Dossier spécial SUR INTERNET Arte .tv/fukushima
« Récits de Fukushima »
une websérie documentaire de Alain de Halleux (8x7mn)

Discours d'une jeune japonaise de 15 ans

Ayumi (Tokyobrowntabby)  a posté avant-hier cette vidéo :


Présentation de sa vidéo :


Cette vidéo est le discours de Melle Kokoro Fujinami lors d'un rallye anti-nucléaire au parc Yoyogi de Tokyo le 11 février 2012, où environ 12.000 personnes ont participé.

Kokoro, âgée de 15 ans, est une chanteuse japonaise, une personnalité de la TV et un auteur, qui s'est montrée active dans le mouvement anti-nucléaire depuis le 11 mars. 
 
La chanson à la fin de son discours est nommé ''Furusato'', ce qui veut signifie ''Patrie'', une chanson très aimée au Japon. Depuis le 11 mars elle a une signification spéciale pour les japonais autour du monde : pour ceux qui vivent au loin et ne peuvent revenir chez eux... pour ceux dont les maisons ont été emportées par le tsunami... pour ceux qui ont perdu leurs proches dans la catastrophe... pour ceux qui sont obligés de quitter leur maison à cause des radiations. Et pour ceux d'entre nous au Japon qui avons par chance échappé à de telles tragédies, cette chanson est un rappel du fait que les paysages qui semblent identiques au passé ne sont plus du tout les mêmes. 
 
Traduction des paroles de la chanson par le blog EX-SKF. Traduction du discours et sous-titrage par tokyobrowntabby.

 Ma traduction du discours :

Bonjour, tout le monde, je m'appelle Kokoro Fujinami.
Cela fait presque un an qu'il y a eu le grand tremblement de terre de l'est du Japon.
Depuis le 11 mars mon sens des valeurs a fortement changé.
Le gouvernement et les médias ont minimisé les graves conséquences de l'accident nucléaire, même si c'est une immense catastrophe qui restera dans l'histoire humaine.
Des normes de radiations très laxistes ont été fixées pour protéger l'économie, même si l'inspection des aliments ne se fait que partiellement.
Une campagne nationale irresponsable pour un ''soutien en mangeant'' est en cours, dans laquelle la vie humaine ne pèse rien.
Je pense que cette situation est vraiment effrayante.
J'ai été bouleversée de découvrir que le Japon est ce genre de pays.
Je pense que le Japon fait face à une profonde crise historique.
Dans ce petit pays, dans ce pays sismique, nous nous retrouvons avec 54 réacteurs nucléaires.
Ils ne sont pas des symboles de prospérité. Ce ne sont que des bombes à retardement.
Si un gros séisme se produisait à nouveau, et si une autre centrale nucléaire explosait, ce serait sûrement la fin de ce pays.
Je ne veux absolument pas vivre avec des bombes qui risquent d'exploser à tout moment.
Nous avons de belles montagnes et des rivières et des mers et des villes historiques.
De délicieux produits de la mer et des montagnes.
Nous ne devrions jamais recréer un autre Fukushima dans notre pays.
Nous ne sommes après tout que de fragiles créatures.
Nous ne pourrons jamais vaincre la Nature, même en essayant de toutes nos forces.
C'est une grande erreur de penser que la race humaine peut tout contrôler par les avancées scientifiques.
Nous vivons dans la nature et nous ne pouvons jamais la transcender.
Je pense que c'est un acte d'orgueil humain démesuré de regarder la nature de haut et de construire plein de centrales nucléaires dans un pays si sismique.
Je pense que ce n'est pas ''Nous avons été soutenus par les centrales nucléaires, mais ''nous, peuple ignorant, avons soutenu les centrales nucléaires.''
Beaucoup de gens disent que nous avons besoin des centrales nucléaires pour ne pas ruiner notre économie.
Mais il me semble que notre économie a été ruinée parce que nous avons des centrales nucléaires au Japon.
Je pense qu'il est temps maintenant de redéfinir ce qu'est le vrai bonheur et la vraie richesse.
C'est toujours le public, les gens fragiles et les enfants qui souffrent à la fin.
Le pouvoir de chacun de nous peut devenir une grande force.
S'il vous plaît protégez l'avenir de nos enfants et l'avenir de notre pays.
Pour finir, je veux terminer mon discours d'aujourd'hui par la chanson ''Furusato'' ( patrie).


Voyage au Rajahstan

Dany est rentrée récemment d'un voyage en Inde, plus exactement au Rajahstan, au nord-ouest de l'Inde (plus de 56 millions d'habitants, capitale Jaipur).
Carte :

J'ai reçu une bonne cinquantaine de photos de sa part et j'aurai trouvé dommage de ne pas les partager. J'en ai sélectionné 28 que je vais numéroter, ce qui permettra à Dany de nous donner une précision ou une anecdote sur certaines.
Désolée, Dany, elles sont un peu en vrac...

1
2
3

4
5

6
7

8
9
10
11

12

13

14

15

16

17

18
 
19 
20

21

22

23

24

25

26

27

28

La belle verte

J'ai trouvé le film en intégral sur Youtube (?) grâce au lien d'un commentaire de Léa.
Film génial à voir ou revoir (1h30):

mardi 28 février 2012

Bistro nostalgie - films

Plutôt pour vous faire rigoler...Bonne soirée.

L'emmerdeur (1973)


Le dîner de cons (1998)


Le Père Noël est une ordure (1982)

Le Père Noël est une ordure-Cadeau2 par stoinstoin

Trois hommes et un couffin (1985)



Ne nous fâchons pas (1966)


Taxi 2 (2000)


Neuf mois (1994), bande-annonce


Neuf mois
Bande annonce vf publié par CineMovies.fr - Les sorties ciné en vidéo

Urgence abattoir

Avant les news du Japon, je vous poste ce message urgent que m'a envoyé une lectrice du blog. Sauver des poneys et chevaux qui partent sinon demain à l'abattoir.

Voici le lien :

http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php

lundi 27 février 2012

Pas de bol, les Costa croisière...

Un navire de Costa à la dérive au large des Seychelles après un incendie


ROME (Italie) - Un navire de la compagnie Costa Crociere, le Costa Allegra, dérivait lundi au large des Seychelles, après un incendie qui s'est déclaré à bord mais a été éteint, a annoncé la garde côtière italienne.

Le bateau de croisière, avec plus de 1.000 personnes à bord, passagers et membres d'équipage, était parti de Madagascar et se dirigeait vers les Seychelles. Un autre navire de cette compagnie, le Concordia, a fait naufrage le 13 janvier près de l'île italienne du Giglio provoquant la mort de 32 personnes.

Selon le commandant de ce navire de 187 mètres de long, qui naviguait dans l'océan indien, un incendie qui s'était déclaré dans la matinée dans la salle des générateurs a été éteint.

Tous les passagers, en bonne santé et régulièrement informés du déroulement des événements, ont été regroupés par mesure de précaution aux points de rassemblement en cas d'urgence sur le navire, poursuivent les garde-côtes italiens dans un communiqué.

Le Costa Allegra est pour le moment sans propulsion à la suite de l'incendie mais ses moyens de communication fonctionnent normalement, ajoute le communiqué.

Les garde-côtes italiens ont alerté les autorités des Seychelles qui ont la compétence territoriale pour les opérations de secours et assure avoir déjà identifié des navires marchands qui pourraient se diriger vers le navire à la dérive pour l'aider.



Romandie News

Le mythe des huit heures de sommeil

Une croyance révélée sur le sommeil, qui pourrait aider les lecteurs insomniaques.

Le mythe des huit heures de sommeil

Par Stephanie Hegarty 

22 février 2012

Nous nous inquiétons souvent de rester éveillés au milieu de la nuit – mais cela pourrait nous être bénéfique. De plus en plus de preuves, provenant autant de la science que de l'histoire, suggèrent que dormir huit heures de suite pourrait ne pas être naturel.

Au début des années 1990, le psychiatre Thomas Wehr a mené une expérience pendant laquelle un groupe de gens fut plongé dans l'obscurité 14 heures par jour pendant un mois.

Il fallut du temps pour que leur sommeil se régule mais à la quatrième semaine les sujets se retrouvaient avec deux sommeils très distincts. Ils dormaient d'abord pendant quatre heures, puis restaient éveillés pendant une ou deux heures avant de se rendormir une deuxième fois pendant 4 heures.

Malgré l'impression faite sur certains spécialistes du sommeil par cette étude, l'idée persiste auprès du public qu'il faille dormir huit heures de suite.

En 2001, l'historien Roger Ekirch de l'université de Virginie publia un article déterminant, fruit de 16 ans de recherche, qui révéla une mine de preuves historiques sur le fait que les humains dorment habituellement en deux étapes.

Le livre ''La nuit au fil du temps'', qu'il publia 4 ans plus tard, mit à jour plus de 500 références sur un modèle de sommeil fractionné – venant de journaux intimes, d'enregistrement de procès, de livres médicaux et de la littérature, depuis l'Odyssée d'Homère jusqu'à des récits des tribus actuelles au Nigéria.

Bien plus que l'expérience de Wehr, ces références décrivent un premier sommeil qui démarrait environ deux heures après le crépuscule, était suivi par une période d'éveil d'une ou deux heures et ensuite se poursuivait par une deuxième période de sommeil.

''Ce n'est pas le nombre de références – c'est ce qu'elles nous apprennent, comme si c'était une connaissance banale,'' dit Ekirch. 

Pendant cette période d'éveil les gens étaient très actifs. Souvent ils se levaient, allaient aux toilettes ou fumaient, et certains allaient même rendre visite aux voisins. La plupart des gens restaient au lit, écrivaient et souvent priaient. D'innombrables livres de prière de la fin du 15ème siècle contenaient des prières spéciales pour les heures entre deux sommeils.

Et ces heures n'étaient pas entièrement solitaires, les gens bavardaient souvent avec leurs compagnons de lit.

Un livre de médecine de la France du 16ème siècle conseillait même aux couples que le meilleur moment pour concevoir n'était pas après une longue journée de travail mais ''après le premier sommeil'', quand ''ils étaient plus disposés'' et ''le faisaient mieux''.

Ekirch découvrit que ces références au premier et deuxième sommeil ont commencé à disparaître vers la fin du 17ème siècle. Cela démarra dans les classes citadines élevées du nord de l'Europe et au cours des deux siècles suivants gagna le reste de la société occidentale.
Pendant les années 1920 l'idée d'un premier et second sommeil avait entièrement disparu de notre conscience sociale.

Il attribue le changement initial à des améliorations dans l'éclairage des rues, à l'éclairage dans les maisons et à une extension des cafés – qui étaient parfois ouverts toute la nuit. La nuit devenant un lieu d'activité légitime et cette activité augmentant, le temps que les gens pouvaient consacrer au repos se raccourcissait.

Dans son dernier livre, ''L'empire du soir'', l'historien Craig Koslofsky propose une explication sur la manière dont cela s'est passé.
''Tout ce qui était associé à la nuit avant le 17ème siècle n'était pas correct,'' dit-il. La nuit était un endroit peuplé de gens de mauvaise réputation – des criminels, des prostituées et des ivrognes.

''Même les gens riches, qui pouvaient se procurer des bougies, avaient de meilleures choses à dépenser. Il n'y avait aucun prestige ou valeur sociale associés avec le fait de rester debout toute la nuit.''
Cela changea à la suite de la Réforme et de la contre-Réforme. Les protestants et les catholiques s'habituèrent à tenir des services secrets la nuit pendant la période des persécutions. Si auparavant la nuit avait appartenu aux réprouvés, maintenant les gens respectables s'accoutumaient à exploiter les heures d'obscurité.

Cette tendance migra également vers la sphère sociale, mais seulement pour ceux qui pouvaient se permettre de vivre à la lumière des bougies. Avec l'arrivée de l'éclairage public, cependant, la vie sociale nocturne commença à s'infiltrer à travers les classes sociales.

En 1667, Paris devint la première cité au monde à éclairer ses rues, en utilisant des bougies de cire dans des lampes en verre. Elle fut suivie par Lille la même année et Amsterdam deux ans plus tard, où des lampes remplies d'huile beaucoup plus efficaces furent installées.
Londres ne rejoignit leur rang qu'en 1684 mais à la fin du siècle, plus de 50 grandes villes et cités européennes étaient éclairées la nuit.
La nuit devint à la mode et passer des heures couché au lit fut considéré comme une perte de temps.

Une petite ville comme Leipzig au centre de l'Allemagne employait 100 hommes pour s'occuper de 700 lampes.

''Les gens devinrent de plus en plus conscients de l'heure et sensibles à l'efficacité, certainement avant le 19ème siècle,'' dit Roger Ekirch. ''Mais la révolution industrielle intensifia ce comportement par à-coups.''

Une importante preuve de ce changement d'attitude se trouve dans un journal médical de 1829 qui incitait les parents à obliger leurs enfants à sortir du modèle des premier et deuxième sommeils.

''Sauf maladie ou accident, ils n'auront pas besoin d'un repos supplémentaire à celui obtenu dans leur premier sommeil.
''Et ensuite, s'ils repartent pour un deuxième somme, on leur enseignera à le considérer comme du laisser-aller pas du tout à leur avantage.''

Aujourd'hui, la plupart des gens semblent s'être très bien adaptés à un sommeil de huit heures d'une traite, mais Ekirch pense que de nombreux problèmes de sommeil ont leur racine dans la préférence naturelle du corps humain pour une nuit fractionnée et dans l'omniprésence de la lumière artificielle.

Ceci pourrait être la cause d'une situation nommée troubles du maintien du sommeil, où les gens s'éveillent pendant la nuit et ont des difficultés à s'y replonger, suggère-t-il.

Cette situation apparaît d'abord dans la littérature de la fin du 19ème siècle, en même temps que des récits d'un sommeil fragmenté disparaissent. 

''Pendant presque toute notre évolution nous dormions d'une certaine manière,'' dit le psychologue du sommeil Gregg Jacobs. ''Se réveiller pendant la nuit fait partie de la physiologie normale de l'être humain.''
L'idée que nous devons dormir en une seule fois pourrait être dommageable, dit-il, si cela rend anxieux les gens qui se réveillent la nuit, car cette anxiété même peut interdire le sommeil et s'insinue probablement aussi pendant la vie active.

Russel Foster, enseignant de neuroscience circadienne [science des rythmes biologiques sur 24 heures, NdT] à Oxford, partage ce point de vue.
''Beaucoup de gens se réveillent la nuit et paniquent,'' dit-il. ''Je leur dis que ce qu'ils vivent est une survivance du modèle de sommeil bimodal [de deux manières, NdT]''.

Mais la majorité des médecins ont toujours du mal à reconnaître qu'un sommeil de huit heures d'une traite peut ne pas être naturel.

''Plus de 30% des problèmes médicaux auxquels font face les médecins découlent directement ou indirectement du sommeil. Mais le sommeil a été ignoré pendant la formation médicale et il n'y a que très peu de centres où le sommeil est étudié,'' dit-il.

Jacobs suggère que la période d'éveil entre les sommeils, quand les gens ont eu des périodes de repos et de relaxation obligées, pourrait avoir joué un rôle important dans la capacité humaine à réguler naturellement le stress. 

Dans de nombreux récits historiques, Ekirch a découvert que les gens utilisaient ce temps pour méditer sur leurs rêves.

''Aujourd'hui nous passons moins de temps à nous occuper de ces choses,''dit le Dr Jacobs. ''Ce n'est pas une coïncidence si, dans la vie moderne, le nombre de gens se plaignant d'anxiété, de stress, de dépression, d'alcoolisme et d'abus de drogues est en augmentation.''

Donc la prochaine fois que vous vous réveillerez au milieu de la nuit, pensez à vos ancêtres pré-industriels et relaxez-vous. Rester éveillé pourrait être bon pour vous.

SOURCE

Traduit par Hélios

Le pouvoir caché du sourire



Je vous remets une vidéo qui va vous donner ou redonner le sourire :

Un Bodhisattva dans le Métro par Hugues2

Séisme en France

4.9 quand même. Dany, l'as-tu senti ?

La Provence

La terre a encore tremblé dans la région

Publié le lundi 27 février 2012 à 07H27

 
 
De Marseille à Barcelonnette en passant par les Orres et Antibes, les habitants sont encore médusés. Beaucoup ont été réveillés en sursaut hier soir lorsque la terre a tremblé. "C'était impressionnant. ça a duré 3 à 4 secondes", témoigne une vacancière aux Orres, réveillée avec sa fille.

La forte secousse a été ressentie vers 23 h 30 et n'aurait provoqué aucun dégât. "C'est un séisme assez important d'une magnitude de 4,9 sur l'échelle de Richter à 44,05 Nord en degrés décimaux et 6º Est, explique-ton au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) de Strasbourg. C'est donc un phénomène qui est ressenti sur plusieurs centaines de kilomètres" (jusqu'à Grenoble et Chambéry).

Quatre séismes en sept mois


D'après les données du Centre Sismologique Euro-Méditerranéen, le tremblement de terre a débuté à 23 h 37 précises à 5 kilomètres de Crévoux, proche d'Embrun dans les Hautes-Alpes et à 16 km au nord-est de Barcelonette. L'activité sismique, qui en France résulte de la poussée de la plaque africaine vers la plaque eurasienne, est devenue fréquente ces derniers mois en Provence.

Le dernier tremblement de terre dans les environs a eu lieu le 2 février mais n'était que d'une magnitude de 2,2 après, déjà, un séisme le 27 janvier d'une magnitude de 5,3 dans le Nord de l'Italie fortement ressenti en Provence. Cela fait donc quatre tremblements de terre en sept mois dans la région puisque la terre avait aussi tremblé le 7 juillet (magnitude de 5,2). Et autant de frissons...

dimanche 26 février 2012

Comment obtenir le meilleur rendement de femmes au travail

Les hommes partis à la guerre, ce sont les femmes qui, pendant la seconde guerre mondiale, ont été fortement sollicitées par le gouvernement américain pour les remplacer. Ce n'était pas le STO comme en France, mais presque. Après la guerre, de nombreuses femmes et hommes américains se sont rendus compte que les femmes savaient faire autre chose que d'être de gentilles maîtresses de maison. Ce fut pour beaucoup d'entre elles l'occasion de continuer à travailler ensuite à l'extérieur. Ce point peut être contestable, c'est à chaque femme de savoir si elle doit élever elle-même ses enfants si elle en a, ou de les laisser élever par la crèche, puis la nounou. Mais c'est un autre débat...
Voici un texte qui reflète la sensibilité masculine vis à vis des femmes au travail et leur façon d'envisager le meilleur rendement de leur part.

FEMMES AU TRAVAIL
~ C'EST IGNOBLE ~
MAIS VRAI!
Par le Département des Transports Publics
Ce qui suit est extrait d'un article de juillet 1943 publié par le Département des Transports Publics.

Ceci était sérieux et écrit par des superviseurs hommes pour le travail obligatoire des femmes pendant la seconde guerre mondiale, il y a presque 70 ans ! Pour celles parmi vous qui pensez travailler inefficacement pendant la journée, la solution se trouve au paragraphe 8 !
11 trucs pour obtenir plus d'efficacité d'employées femmes :

Il n'est plus question que des sociétés transitoires embauchent des femmes pour des travaux autrefois faits par des hommes. La mobilisation et la pénurie de main d’œuvre ont réglé ce problème. Les choses importantes aujourd'hui sont de sélectionner les femmes disponibles les plus efficaces et de savoir les utiliser à leur meilleur avantage.

Voici onze trucs utiles sur le sujet :

1. Choisir des femmes jeunes mariées. Elles ont habituellement plus le sens de la responsabilité que leurs homologues non mariées, elles ont moins tendance au flirt, elles ont besoin de travailler ou devraient en avoir besoin, elles ont toujours du pep et de l'intérêt pour un travail difficile et ont un bon contact avec le public.

2. Quand vous devez utiliser des femmes plus âgées, essayez d'en avoir qui ont travaillé à l'extérieur de chez elles à un certaine période de leur vie. Les femmes plus âgées qui n'ont jamais été en contact avec le public ont un temps difficile d'adaptation et ont tendance à être grincheuses et pointilleuses. Il est toujours bon d'insister auprès des femmes plus âgées sur l'importance de la convivialité et de la courtoisie.

3. L'expérience montre que les filles ''costauds'' – celles qui sont juste un peu ''enveloppées'' – ont même plus de tempérament et sont plus efficaces que leurs homologues plus maigres.

4. Engagez un médecin pour faire à chaque femme que vous embauchez un examen physique spécial – un qui s'y connaisse en maladies féminines. Cette étape non seulement protège votre bien contre des possibilités de procès, mais révèle si la future employée n'a aucune faiblesse féminine qui la rendrait inadéquate psychiquement ou physiquement pour l'emploi.

5. Insistez au début sur l'importance de l'heure – le fait qu'une minute ou deux perdues ici et là rogne sérieusement sur les horaires. Tant que ce point n'a pas été vu, le service sera probablement ralenti.

6. Donnez à l'employée femme un horaire défini de tâches pour la journée de sorte qu'elle reste occupée sans ennuyer le gestionnaire pour avoir des instructions toutes les minutes. Il est souvent dit que les femmes font d'excellentes travailleuses quand elles ont un travail sur mesure, mais qu'elles manquent d'initiative pour trouver du travail par elles-mêmes.

7. Quand cela est possible, laissez une employée de la maison échanger son travail contre un autre à un moment de la journée. Les femmes sont enclines à être moins nerveuses et plus heureuses avec un changement.

8. Donnez à chaque fille un nombre adéquat de périodes de repos pendant la journée. Vous devez faire quelques concessions sur le plan de la psychologie féminine. Une fille a plus confiance et est plus efficace si elle peut garder ses cheveux bien coiffés, pouvoir remettre du rouge à lèvres et se laver les mains plusieurs fois par jour.

9. Ayez du tact quand il est question des instructions ou pour faire des critiques. Les femmes sont souvent sensibles ; elles ne peuvent ignorer comme les hommes peuvent avoir des paroles blessantes. Ne jamais ridiculiser une femme – cela brise leur volonté et enlève leur efficacité.

10. Prenez raisonnablement en compte l'usage d'un langage grossier autour des femmes. Bien que le mari ou le père d'une femme peut jurer en vociférant, elle finira par détester un lieu de travail où elle en entend trop.

11. Procurez-vous suffisamment de variété de tailles d'uniformes de travail pour que chaque femme puisse avoir la bonne taille. On ne peut que trop insister sur ce point pour garder les femmes heureuses. 


Traduit par Hélios 

samedi 25 février 2012

Vidéos animaux : chats, chien, rats

Le rat ne laisse pas le chat boire tout le lait.




Un homme vit dans les rues de San Francisco avec ses animaux, pas faits à priori pour s'entendre. Et bien si.

Chemtrails et vaccins


Je ne sais pas s'il faut prendre au pied de la lettre cet article qui dévoile un but monstrueux, mais on des indices un peu partout du programme des élites pour le dépeuplement de la terre.

D'abord les Guidestones de Georgie, ces fameux piliers où sont inscrits les commandements pour l'avenir de l'humanité qui doit être réduite à 500 millions d'individus (voir ma traduction ICI).
Ensuite, je pense au film "Contagion" qui est sorti l'année dernière (le 9/11).
Enfin on a l'écho du discours de Bill Gates (le "Sperminator"), que j'ai posté hier.
Cet article soulève quand même bien des interrogations. Qu'en pensez-vous ?

Voici ce que je viens de traduire :

Chemtrails et dépeuplement – Un "insider" parle

Donc vous n'avez pas encore compris le lancement du programme d'additifs dans l'air qui est pratiqué par le gouvernement. Je vais vous donner quelques pistes, mais d'abord je vais vous parler un peu de moi. Je suis un scientifique du gouvernement à la retraite, titulaire d'un diplôme d'études supérieures dans des disciplines liées à la santé. Je n'utilise pas mon vrai nom par crainte de représailles, soit contre moi, soit contre des membres de ma famille. J'essaie toujours d'acheminer mes communications par e-mails de manière à ce qu'elles semblent venir d'une autre source, habituellement de quelqu'un quelque part au gouvernement. J'utilise parfois les ressources internet d'une bibliothèque municipale – peu importe que je cache mon identité réelle et embrouille ceux qui ne veulent pas que ce type d'information en ma possession tombe entre les mains du public.

J'ai un petit cercle d'amis qui sont, ou étaient, dans des positions-clé au sein de nos agences militaires et du gouvernement. Ce ne sont pas des employés de très haut niveau, mais des scientifiques et analystes à mi-chemin du sommet, en situation de pouvoir assister jour après jour aux activités en cours, chargés de mettre en œuvre les détails, mais qui ne sont jamais totalement étrangers aux projets. Chacun de mes contacts a pu m'apporter une pièce du puzzle, mais séparément, aucun d'eux ne comprend toute l'histoire. Je vais vous parler des pièces que j'ai rassemblées jusqu'ici. Mais je dois admettre que cette information m'effraie parce qu'il n'y a aucun endroit où je puisse aller. Ce que je suis supposé faire – écrire à un membre du Congrès ? - Je pense que ce serait comme signer mon arrêt de mort.

Toute cette question des chemtrails est liée au plan d'abaissement de la population mondiale à 450-500 millions – à commencer par les US. Pourquoi ? Les habitants des US sont les seuls ayant la moindre chance d'arrêter ceci. C'est à dire, s'ils étaient au courant. C'est pourquoi les US doivent être les premiers. Vous devez comprendre que l'élite mondiale convoite les US pour sa diversité géographique – et elle adorerait faire revenir ce pays à la condition qui était la sienne avant que Christophe Colomb n'y mette le pied, mais bien sûr sans les autochtones américains cette fois.

Il se peut que vous ayez entendu parler de plusieurs parcs nationaux qui ont été désignés comme biosphères mondiales – voilà le plan pour toute l'Amérique du nord, un parc naturel géant et un terrain de jeux qui sera dépourvu de ces ennuyeux êtres humains (qui seraient nous). Et ceux réellement impliqués dans ces épandages, ainsi que ceux qui prendront part au reste du plan, se trompent en pensant qu'ils seront épargnés, c'est à dire, autorisés à vivre et à rester sur ce continent comme gestionnaires et gardiens de cet vaste espace préservé. Je comprends qu'il faille prévoir au moins 150 à 200 personnes pour la maintenance. Mais il est probable que ces personnes ne seront pas américaines. Les responsables ne voudront pas risquer une révolte, donc les ouvriers seront probablement importés d'Europe et d'Asie.

Des rumeurs parcourent internet comme quoi les chemtrails font partie d'une sorte de programme secret du gouvernement fait pour protéger les US d'attaques biologiques futures. Rien n'est plus loin de la vérité. Le plan est de sensibiliser, ou conditionner, la population US à être décimée par la grippe A. Ces dernières années, les gens ont été encouragés à prendre des vaccins anti-grippe pour les protéger de souches en général non-mortelles qui circulent dans la population pendant la saison de la grippe. Chaque année le gouvernement US a imaginé quelles souches se répandraient de manière la plus probable. Ils semblent toujours bien supposer – n'est-ce pas ? Cette année, le gouvernement a protégé les gens avec un vaccin trivalent qui contenait un équivalent de la grippe A Pékin/262/95 (H1N1) et un A/Sydney/5/97 (H3N2). Il contenait aussi des antigènes hémaglutinines équivalent grippe B/Pékin/184/93. Pour les non-familiers de l'étude des virus, le H et le N se réfère à des protéines à l'extérieur du virus, l'hémaglutinine et la neuraminidase, qui font que le virus s'attache et ensuite envahisse la cellule hôte. Le public a été tout à fait content jusqu'ici du succès des vaccins. Mais cela changera à l'avenir.

Des chercheurs de l'Institut de Recherche Médical pour les maladies infectieuses de l'Armée US, à Fort Detrick dans le Maryland ont reconstruit et modifié le virus H1N1 de la grippe espagnole, le rendant beaucoup plus mortel que celui qui fut responsable de l'épidémie de grippe de 1918-1919 qui a tué plus de 20 millions de gens dans le monde et plus de 500.000 ici aux US. Pensez qu'elle aurait pu en tuer beaucoup plus, mais à l'époque, les gens ne pouvaient sauter dans un avion et mettre cinq heures pour voler de New York à Los Angeles. Aujourd'hui, nos possibilités de voyager augmenteront la dispersion et causeront notre perte.

Les vaccins contiennent des virus tués et protègent bien le corps d'une attaque par cette souche particulière, mais combat mal les autres souches non incluses dans l'inoculation. À un certain moment, le stock de vaccins inclura la modification la plus létale du H1N1 de 1918 sous sa forme vivante. La plupart des gens qui recevront ce vaccin renouvelleront simplement leur vaccin annuel, et le vaccin inclura toujours la version inactivée de la forme plus bénigne du H1N1 (comme ce fut le cas cette année). La présence d'une souche plus douce dans l'injection ralentira la progression de la forme H1N1 plus mortelle, ainsi les gens deviendront malades plus lentement – mais ils finiront toujours par mourir. Cela prendra juste quelques semaines de plus.

Ils deviendront pendant ce temps les vecteurs de la forme mortelle du virus, le transmettant à toute personne en contact avec eux. Et en entendant que les autres tombent raide morts à cause de la grippe, ils se presseront en masse pour se faire vacciner. Et la population entière sera plus réceptive à l'infection parce que leurs poumons auront été pré-conditionnés pour le garantir.

Si vous vous souvenez qu'en 1968 et 69, la grippe de Hong Kong, qui était une grippe A de type H3N2, a tué plus de 30.000 personnes aux seuls US. Ce fut pour certains un événement fortuit très instructif parce qu'il leur a enseigné que la grippe pouvait être utilisée de manière vraisemblable pour exterminer la population. Mais en même temps, cela a souligné le besoin de pré-conditionner le peuple afin que ceux qui seraient normalement résistants soient sensibilisés. D'où le développement du programme de vaccination et les procédés d'épandages aériens pour mettre la population en condition. Le but des produits chimiques dans les chemtrails est de participer à la fusion de l'enveloppe du virus avec les alvéoles pulmonaires, facilitant la pénétration et l'infection.

Mais qu'en est-il de ces quelques individus qui ne succombent pas à la grippe ? La probabilité seule exige qu'il y en ait quelques-uns à survivre – des poches de la population qui, soit n'ont pas été atteints ou sont d'une certaine façon (ceci est moins probable) résistants à la souche mortelle H1N1. Maintenant vous devez aussi vous rappeler que notre personnel militaire a été immunisé contre une variété d'agents pathogènes, y compris le bacille de l'anthrax.

Pour ceux qui sont géographiquement isolés où la grippe ne fait pas son boulot, il est relativement simple de disposer de spores d'anthrax et de les envoyer ensuite grâce aux militaires rescapés qui s'occuperont de ceux qui respirent encore. La diffusion d'anthrax viendra probablement sous la forme d'un programme de protection contre la grippe pour sauver les survivants après l'épidémie. Et les militaires, ayant été exposés aux civils grippés, se dépêcheront de réclamer leur propre vaccin. Je me dois de souligner que ce dernier scénario est celui prévu en dernier recours. Ceux qui orchestrent le plan ne voudront pas utiliser l'anthrax avant que toutes les autres possibilités soient épuisées – ceci à cause de la viabilité à long terme des spores d'anthrax. Les disperser à travers tout le pays voudrait dire que la zone serait dangereuse à utiliser par des humains, au moins par ceux qui ne sont pas vaccinés contre la bactérie.

Et réfléchissez à ça un moment. Pourquoi pensez-vous que des agences comme Fish et Wildlife sont si pressées de réintroduire des loups et autres espèces dans des régions du pays qui n'ont jamais vu ces animaux pendant des générations ? Tout cela fait partie du plan pour réhabiliter ce pays dans le sens de la vision d'un prochain état paradisiaque, avec des animaux sauvages parcourant en liberté les plaines inhabitées et les forêts. Une fois cela acquis, il faudra du temps pour nettoyer la place et peut-être détruire un bon nombre de petites villes qui autrement défigureraient le paysage. Mais pour l'élite mondiale ce sera un petit prix à payer pour sa future jouissance.

SOURCE 
 
Traduit par Hélios 

L'image du jour

Mon image n'était pas apparue, je vais la reconstituer.

Le premier empire
Le second empire

Le troisième en pire



vendredi 24 février 2012

Une autre charade

En collaboration avec le blog de Vieux Jade, comme l'autre fois. 


Ceux qui trouvent seront gentils de ne pas donner la réponse dans les commentaires, il faut que les lecteurs des deux blogs cherchent sans "pomper" les uns sur les autres.

Voici le texte qu'il m'a envoyé et qu'il postera en même temps que moi:

Celle-ci s'est présentée au soir du 23 février, alors que je me préparais au sommeil. J'ai immédiatement dégagé les deux premiers termes, et le troisième, et donc le tout, ne venait pas. Plutôt que de le mentaliser, de devenir fou et obstiné, je me suis endormi.

Aujourd'hui, déjeunant avec Mme VJ, je lui pose à brûle-pourpoint (elle en porte encore dans l'intimité) : mon premier, mon deuxième, en lui cédant facilement les réponses, et là, bingo : elle me fournit un tout auquel je n'avais pas songé, qui s'emboîte à merveille, dont je n'ai plus qu'à peaufiner la définition du troisième, pour que ce soit un véritable objet d'art.
 

Excusez ou non cette dernière phrase qui peut sembler immodeste, mais :
 

1) je n'invente rien, ça dégringole, je suis juste à la réception, donc aucun motif d'en tirer une quelconque gloire ;
2) cette fois-ci, on est deux à la réception ;
3) je crois qu'on est en train d'inventer un art nouveau (et je vous invite à me donner des exemples du contraire, ce serait génial) : la charade transpersonnelle.
 

Fin du discours, place à l'objet :
 


Mon premier contient le Tout.
Mon second emplit le coeur.
On vise au coeur de ma troisième.
Et justement, mon tout le manque.
   
Simple pour celui qui en accouche, c'est difficile pour qui en cherche la porte.
 
Je suis prêt à vous donner des indices, si besoin. Rien ne presse. C'est le voyage qui vaut la peine et porte du fruit.

Pour info, une première, Hélios ayant aimablement accepté de m'ouvrir ses colonnes, ce soir on roule en tandem avec le Bistro Bar Blog.

Allo, Simone, ici c'est Guy Lusque, vous m'entendez ?

Bon, je vous laisse chercher, moi j'ai mes filles et petite fille chéries. Je repasserai de temps en temps.

Le "Sperminator"

Bill Gates est un Sperminator

24 février 2012

(NaturalNews) Comment qualifiez-vous un gars qui a l'obsession de détruire le sperme humain et de dépeupler la planète ?
Un Sperminator, bien sûr.
Exactement comme le Terminator joué par Arnold Schwarzenegger dans les films, le Sperminator est une machine à tuer hautement intelligente qui cherche à utiliser une haute technologie pour détruire l'avenir de l'humanité.
Fait : Bill Gates finance une technologie pour réduire la population humaine en détruisant le sperme
Quand on en vient à Bill Gates et à son programme de déshumanisation, il est difficile de savoir même par où commencer : OGM ? Vaccins ? Chemtrails ? Moustiques génétiquement modifiés ?

Bill Gates a même financé une technologie qui peut stériliser un homme en bombardant son scrotum avec un appareil à ultra-sons à haute fréquence. Bing !

Voilà d'où provient l'idée de cette bande dessinée, au fait. Parole !

Microsoft a aussi fait équipe avec Merck, devenant un ''partenaire de développement de drogues'' mondial grâce au plus gros fabricant mondial de vaccins.
Comme si nous n'avions pas assez de l'écran bleu de la mort dans notre vie, il n'y a qu'à attendre d'avoir des drogues psychiatriques brevetées par Microsoft. Pouvez-vous imaginer les effets secondaires psychotiques de quelque chose comme le MS-Prozac ? ''Ne vous en faites pas, votre cerveau va se réinitialiser après avoir téléchargé et appliqué 47 mises à jour dans le moins de temps imaginable. Ne débranchez pas pendant ce processus...''

Le Sperminator dit : Tuer les humains !

Vous avez bien lu : Microsoft est maintenant dans le business pharmaceutique. Et leur objectif est une technologie à but génétique qui pourrait théoriquement servir à développer des armes biologiques spécifiques à une race qui, par exemple, tuent seulement les gens d'une certaine couleur.

Bien que le programme de dépeuplement de Bill Gates ne semble pas s'adresser à une race spécifique...c'est plus comme ''tuer tous les humains'' beaucoup plus que comme le Terminator dans le premier film. Hé, peut-être que Bill Gates utilisera ses millions de dollars pour construire une machine temporelle qui le ramènera dans l'humanité des origines où il pourrait détruire l'avenir total de la race en vaccinant un jeune enfant mâle nommé John Connor

Rien de cela n'est une plaisanterie, en passant. Le dessin est peut-être une satire, mais le programme de dépeuplement de Bill Gates est 100% réel. C'est un gars qui a admis ouvertement sur une scène devant une audience que si la société fait un ''vrai grand boulot'' avec les vaccins et les soins de santé, nous pourrons ''abaisser la population de peut-être 10 à 15%.'' 

Regardez la vidéo ICI (pour anglophones).

Une grande extermination nous menace

Ce programme mondial de dépeuplement, voyez-vous, ils ne s'en cachent même pas. Les monstres qui poussent à dépeupler la planète disent bien ouvertement comment ils programment de vous tuer. Les vaccins, compris ? Soins de santé, OK ? Ce sont les mots que Bill Gates utilise directement sans s'en cacher.

C'est un grand test de QI pour voir si vous faites suffisamment attention à sauver votre vie et évitez de faire partie de la ''grande extermination''.

Et par-dessus tout, souvenez-vous que si vous lisez ceci, vous êtes la résistance.

Passez le mot. Restez en vie. Évitez d'être ''dépeuplé'' par les vaccins, les OGM, les additifs chimiques dans la nourriture et par les produits pharmaceutiques. Et surtout évitez d'être ''sperminaté'' par Bill Gates.

Traduit par Hélios

jeudi 23 février 2012

Blog Nostalgie



















J'arrête là...

Juste une dernière pour notre route:
 

Voici, pour Léa, une autre version de "What a wonderful world" avec plein d'animaux (et juste une faute dans le nom de Satchmo) :




Bonne soirée, bonne nuit

Jardiner sans effort

Avec la permaculture.

Pourquoi avoir choisi de traduire cet article ? Parce que j'aime bien traduire :), et que cet article est court et résume assez bien ce qu'est un jardin en permaculture.

Pour votre jardin, pensez aussi à demander l'aide des dévas des plantes et à collaborer avec eux, ils ne demandent que ça, avec tout le respect qu'on leur doit...

Six étapes pour créer votre jardin bio en permaculture

(NaturalNews) Le jardinage biologique évite d'utiliser des produits chimiques pour faire pousser des plantes ou les protéger des insectes, en s'appuyant au contraire sur des principes de jardinage naturel en usage depuis des milliers d'années. Le jardinage biologique en permaculture va une marche plus loin et met aussi l'accent sur la culture de plantes de manière durable, en travaillant plutôt avec elles que contre l'environnement naturel. Le jardinage biologique en permaculture devient populaire car un nombre croissant de gens réalisent qu'il offre un moyen non coûteux et sans grand entretien de cultiver ses fruits, légumes, herbes aromatiques et fleurs.
Choisir l'emplacement
Observez votre terrain à différents moments de la journée. Étudiez quelles sont les zones qui reçoivent le plus de soleil, celles qui sont dans l'ombre la plus grande partie de la journée. Selon votre lieu de vie, si le soleil est une denrée rare, vous aurez à exposer les plantes de manière à ce qu'elles le reçoivent le plus possible. D'un autre côté, dans les régions plus désertiques, il ne faudra pas planter dans la zone la plus susceptible d'être cuite par la chaleur solaire. Pensez aussi à protéger votre jardin de la trajectoire de vents violents qui tendent à souffler à travers votre terrain. Même une petite propriété aura des microclimats – remarquez-les et plantez en conséquence pour pouvoir donner aux différentes plantes soit plus de soleil, soit plus d'ombre selon leur préférence.
Sélection des plantes
Évitez les plantes sensibles aux maladies qui demandent beaucoup de travail de même que celles réclamant un fréquent arrosage et une taille. Sélectionnez des plantes qui prospéreront dans votre région plutôt que celles qui réclameront un travail supplémentaire de votre part pour les protéger de l'environnement. Autant que possible sélectionnez des plantes à multiples usages, comme des arbres fruitiers qui produiront une floraison à une saison, des fruits à cueillir une autre et fourniront de l'ombre quand vous voulez vous asseoir et contempler la beauté naturelle de votre jardin. Les plantes indigènes attireront probablement plus de pollinisateurs locaux comme des abeilles et des papillons ce qui donnera encore plus de beauté à votre jardin.
Aménagement pour vos plantes

Des parterres surélevés demandent moins d'effort physique de la part du jardinier et bénéficie aussi aux plantes, elle fournit plus de circulation d'air, une meilleure protection contre les gelées printanières et un meilleur usage de l'eau. Ils signifient aussi qu'un jardinet en permaculture est une option même pour un appartement et autres habitations avec peu d'espace disponible en se servant de bacs et les principes de jardinage en vertical.

Nourrir les plantes

L'un des concept-clé du jardinage biologique en permaculture est d'éviter le gâchis. Posséder un jardin donne l'opportunité de recycler des déchets naturels comme les coquilles d’œufs, les trognons de pommes, le marc de café de même que des déchets de jardin que de nombreuses personnes jettent. Vous pouvez soit acheter soit fabriquer un composteur pour transformer ces matériaux biologiques en or végétal qui peut servir à faire pousser vos plantes.

L'arrosage des plantes

Les jardiniers modernes qui ne suivent pas les principes de durabilité ont tendance à fortement utiliser l'eau courante du robinet, à l'aide de tuyaux et d'arroseurs pour les plantes qui nécessitent une eau abondante pour pousser dans un climat désertique. Le jardinage en permaculture essaie d'utiliser l'eau naturelle autant que possible, en maximisant l'usage d'eau de pluie. Des tonneaux d'eau de pluie permettent de récupérer la pluie et d'étendre son usage sur de plus longues périodes de temps.

Protection des plantes contre les ravageurs

Exclure l'usage de produits chimiques ne veut pas dire avoir un jardin rempli de ravageurs. Vous pouvez utiliser les principes des compagnons du jardinage, faire pousser des plantes dissuasives près de celles qui attirent les ravageurs. Il existe aussi une synergie naturelle entre des plantes qui veut dire que les planter près l'une de l'autre augmente le rendement. Aussi, de même que des herbes aromatiques ont un effet médicinal sur la santé de l'homme, elles offrent aussi des bénéfices aux plantes qui poussent à côté.
Si vous avez de l'espace et vivez dans une zone où il est permis d'avoir un poulailler, les poulets peuvent permettre un merveilleux ajout à un jardin en permaculture. S'ils peuvent courir en liberté la plupart de la journée, ils mangeront de nombreux parasites. La fiente de poulet contribue aussi à un apport d'azote dans le sol du jardin.

Pour approfondir et téléchargez en PDF les principes de la permaculture, allez ICI.

Vidéos :


LeJardin-dEmilia-1.3 par gordzol


LeJardin-dEmilia-2.3 par gordzol


LeJardin-dEmilia-3.3 par gordzol

5 minutes contre le nucléaire

Ultraman toujours en panne :(
Une info qui date d'hier, la température du gaz a augmenté dans le réacteur 2. Elle était passée à + de 100°C, puis est redescendue aujourd'hui, à un peu plus de 90°.
Pour suivre, allez ICI.


**************************************************

Merci de diffuser largement ! Déjà 10470 participants...

Le lien pour le site et s'inscrire est ICI.

À l'appel de 12 organisations (voir ci-dessous), vous êtes toutes et tous invité(e)s à éteindre vos lampes et appareils consommant de l'électricité entre 19 h 55 et 20 h, les 11 février, 11 mars, 26 avril et 4 mai prochains.
Cette action nationale a pour but :
  • de commémorer les catastrophes de Fukushima et Tchernobyl,
  • de protester contre la politique énergétique de l’État français qui n'a de cesse de soutenir encore et toujours le nucléaire.
Après la catastrophe de Fukushima, la France doit abandonner le nucléaire. 

La campagne présidentielle doit être l'occasion d'engager notre pays sur la voie d'une transition énergétique pleinement assumée faisant la part belle aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l'énergie.

Restez au « courant » :
En nous laissant vos coordonnées, quelques heures avant chaque action, vous recevrez un courriel et/ou un SMS pour rappel et une invitation à rediffuser l'information largement afin d'amplifier la mobilisation.

Si nous sommes plusieurs dizaines de milliers d'individus à agir de concert, nous pouvons avoir un impact et montrer que nous sommes nombreux-ses à vouloir sortir du nucléaire. 

Un petit geste peut avoir, s’il est démultiplié, une puissance militante insoupçonnée.