jeudi 26 janvier 2012

Le Pepsi contiendrait des cellules de foetus avortés...

Quand je parlais du cri de Mike Adams contre les dérives de la société américaine, en voici un exemple tout frais publié aujourd'hui par NaturalNews. Impensable. Je n'ose pas imaginer le trafic derrière ces pratiques.

Un législateur d'Oklahoma veut faire stopper l'utilisation de cellules de fœtus avortés pour donner du goût au Pepsi

(NaturalNews) Pour simuler des goûts variés dans les aliments transformés, certains fabricants d'aliments utilisent en fait des cellules de fœtus avortés pour tester et produire ces rehausseurs chimiques artificiels que des millions d'américains consomment tous les jours. Inquiet des implications éthiques et morales d'un tel procédé, le sénateur de l'Oklahoma Ralph Shortey a introduit une nouvelle législation pour interdire cette pratique qui a cours dans son état.

Senomyx, une société de biotechnologie basée en Californie, qui est spécialisée dans la production d'arômes alimentaires, est l'une de ces sociétés qui utilise des cellules d'embryons avortés pour créer ''des récepteurs isolés à goût humain'', pour la production d'aliments chimiques. Et cette société a passé des contrats avec plusieurs gros fabricants, y compris Kraft, PepsiCo et Nestlé.

''Il y a un potentiel pour des sociétés qui utilisent des bébés humains avortés dans leurs recherches et développement d'arômes rehausseurs de goût,'' a dit à KRMG Radio le sénateur Shortey. ''Je veux dire que si cela se fait nous n'allons pas en autoriser la fabrication ici.''

Selon les ''Enfants de Dieu pour la Vie'', un groupe de surveillance pour la protection de la vie, le Senomyx utilise du HEK 293 pour produire ses produits chimiques artificiels rehausseurs de goût. HEK 293 est le code pour des cellules du foie d'embryons humains qui sont manipulées pour produire des récepteurs de goût qui expriment une protéine spéciale nommée la protéine G. Mais le groupe de surveillance dit que la société pourrait aussi utiliser des animaux, des insectes ou autres cellules dérivées à la place plus acceptables, qui donneraient les mêmes résultats.

Alors que des cellules de fœtus avortés ne sont pas indispensables dans le produit final fabriqué par PepsiCo, Kraft ou Nestlé, il semble que ces cellules font inutilement partie de la production de parfums chimiques artificiels utilisés par ces sociétés. Et comme il y a des alternatives valables à ces pratiques discutables, le sénateur Shortey, le groupe de surveillance et de nombreux autres appellent à leur disparition.

Comme nous l'avions rapporté auparavant, la société Campbell Soup avait l'habitude de travailler avec Senomyx jusqu'à ce que le groupe les contacte concernant le problème des cellules de fœtus. Peu de temps après, un communiqué a indiqué que Campbell avait officiellement coupé les ponts avec Senomyx, qui a déposé en 2003 un brevet pour des ''méthodes recombinantes (génétiquement modifiées) pour créer un récepteur de goût sucré opérationnel''.





Traduit par Hélios

12 commentaires:

  1. http://conxientia.fr/non-classe/interdiction-des-foetus-humains-utilises-pour-lalimentation-pour-humain-8125

    RépondreSupprimer
  2. Bientôt nous aurons des brochettes de foie du même tabac !!!
    Miam miam miam !!!

    Si ce n'est deja fait !!!

    RépondreSupprimer
  3. Il faut aussi savoir que les foetus avortés ainsi que les placentas,sont récupérés régulièrement auprès des cliniques et hôpitaux qui les VENDENT, à des sociétés. Celles-ci les transportent par camions frigo en Suisse. Après transformations en pâtes de base, pour crèmes de beauté, anti-rides et autres,(de très grandes marques....et les autres aussi) les incorporent dans leurs crèmes ! Cela se fait depuis très longtemps, et, malgré les demandes de "mon" ancien ministère,j'y avais travaillé dessus (1987) il n'y a toujours pas de réglementation !

    RépondreSupprimer
  4. Je rejoins Danysis ,je savais depuis longtemps pur les crèmes et
    autres miroirs aux allouettes ,
    Mais que fait C.Boutin ? que fait l'association du Pr LEJEUNE
    " laissez les vivre " souvenez vous il y a qq années ,enchainnés
    devant les Hôpitaux qui pratiquaient l'avortement ,l'Opus Dei ,ça vous dit qq chose ?
    héhé !! gros cinéma par devant ,
    y a bon banania par derrière

    RépondreSupprimer
  5. Allo,

    La clinique de la prairie en Suisse, a commencé ses "travaux" dans les années 1930.

    Injection de foie de foetus ovin.
    Pensez vous vraiment que ses savants fous, sans aucune conscience, en sont resté là?

    Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi, les grosses légumes, Kissinger, Rockfeller, la reine anglisch, entre autres, tardent a manger les pissenlits par les racines?

    Bisous, Léa.

    RépondreSupprimer
  6. Et dire que l'organothérapie est interdite en France!
    Buvez du Pepsi pour vous soigner légalement!...

    RépondreSupprimer
  7. Je confirme !
    J'ai travaillé en hôpital et dans une service accouchements. Les placentas étaient stockés dans d'immenses congélateurs.
    Je pensais qu'avec le SIDA cette pratique était abandonnée.
    Je suis écoeurée ...
    Et encore, on ne sait pas tout.

    RépondreSupprimer
  8. Quelqu'un a t'il une idée du prix que les labos sont prêts à payer au Kg de fœtus ?

    Surement plus cher que le lait maternel "donné" aux prématurés dont la maman ne peux donner son lait !

    RépondreSupprimer
  9. sur Wikipédia je viens de faire une recherche rapide :


    Il faut savoir que les lactariums publics bénéficient d'aides de l'état (MIG), représentant environ 110 € le litre, d'où un prix de vente moyen d'environ 190 € pour le public

    RépondreSupprimer

  10. Excusez-moi, j'ai pas fini de vomir... N'il y aurait-il pas moyen d'en faire aussi quelque choses...
    J'avais entendu parler d’adjonction de fibrinogène sanguin humain traficoté dans les bonbons style "gomme-c'est beau la vie" à des fins de "désensibilisation"... Une autre manière de devenir cannibale anthropophage avant "Soleil vert" !
    Enfin l'humanité dispose de ses propres délicieuses farines (animales?), jusqu'où va-t-on l'y rouler ???
    Alors pour ceux qui aiment le parfum anisé, le Sud vous souhaite bon appétit.
    PAMdéterre

    RépondreSupprimer
  11. J'ai vu le titre mais je n'avais pas lu l'article, mais c'est immonde, monstrueux, immoral, satanique.
    et bien sur rien ne se passe, on nous habitue comme la grenouille dans l'eau chaude aux pires atrocités.
    ces criminels de l'oligarchie mondialo-sioniste doivent rendre des comptes.

    RépondreSupprimer
  12. Il faut vraiment être grave pour croire ces conneries qui ne reposent que sur la théorie du complot!

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !