dimanche 1 janvier 2012

Japon, 1er janvier 2012

Par EX-SKF, Ultraman qui semble avoir récupéré de sa sciatique...


Les gros titres du Nouvel An japonais : comme si presque rien n'était arrivé en 2011

C'est déjà le 1er janvier 2012 au Japon et voici les gros titres des médias dominants japonais (en ligne) pour information.

Tout d'abord le Yomiuri Shinbun pro-nucléaire, avec zéro gros titre sur l'accident nucléaire :
  • Ayoum Shinriky se rend
  • Le département de la Défense développe des armes contre les cyber-attaques
  • Chute de la population la plus importante depuis longtemps, de 204.000
  • Des employés de la ville réclament des poubelles de plus grande taille
  • Les décès par accidents de la circulation ont été les pires dans la préfecture d'Aichi, suivis par Tokyo
  • Le gouvernement envisage une résidence impériale dirigée par une femme
Le suivant, l'Asahi, qui a un reportage sur la régulation de l'industrie nucléaire :
  • Ayoum Shinriky se rend
  • L'industrie nucléaire japonaise a donné un total de 85 millions de yens aux membres de la commission de sécurité nucléaire
  • Les pensées de l'empereur pour la nouvelle année :''Ensemble avec les gens touchés par la catastrophe''
  • L'autoroute Shuto-ko taxée selon la distance
Le Mainichi, qui,en dehors des nouvelles concernant SPEEDI, fait une liste stupide d'articles de bonne année avec un accent sur les gens de Tohoku touchés par la catastrophe :
  • Le système SPEEDI stoppé temporairement
  • Un bateau perdu à Iwate retrouvé à Hyogo
  • Des villageois retournent à Iitate-mura pour le nouvel an
Mais la deuxième information est à relever. Un bateau perdu dans le tsunami du 11 mars dans la préfecture d'Iwate sur l'océan Pacifique a été retrouvé au bord de la mer du Japon dans la préfecture de Hyogo, à 770 km au sud-ouest d'Iwate. Comme si un bateau pouvait naviguer jusque-là...

En scannant les tweets japonais, j'ai vu que de nombreux internautes ne se sont pas embêtés à regarder les programmes habituels du Nouvel An mais se sont mis à l'écoute d'un débat radiophonique de plusieurs heures avec des journalistes et des experts en nucléaire à propos de l'accident de Fukushima et de ses ''suites'', maintenant que l'accident est ''terminé''. Ils ont été consternés par le Pr Narabayashi, l'un des trois frères plutonium et par un ancien employé de Toshiba, qui a dit ''Nous construirons une centrale à énergie nucléaire de la plus haute qualité au monde''. L'audience du studio l'a apparemment hué. C'est fortement inhabituel.

Bonne année 2012

J'ai gloussé au principal gros titre du Drudge Report : ON ESPÈRE QUE LES MAYAS SE SONT TROMPÉS !

Oh oui, c'est 2012, alors que les pays fêtent l'un après l'autre le premier jour d'une année que les anciens mayas ont calculé être la fin du monde tel que nous le connaissons.

Je n'en suis pas si sûr. C'est peut-être une bonne idée après tout.
De toutes façons, je voulais juste dire merci à tous ceux qui autour du monde sont venus sur mon blog depuis le 11 mars pour lire au fur et à mesure les horribles nouvelles concernant l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima et la contamination radioactive délibérément répandue à travers le Japon et l'hémisphère nord. Je n'avais jamais pensé écrire à ce sujet aussi longtemps et n'ai jamais pensé que quiconque s'y intéresserait. J'avais faux pour les deux.

Je vous souhaite à tous une nouvelle année la plus heureuse et avec la meilleure santé possible, voici une de mes musiques favorites pour l'hiver, mise en images. Elle est jouée par l'orchestre de chambre de l'US Air Force, vivifiante, nette et précise, et mise en images par Stephen Malinowski.

1 commentaire:

  1. Japon: un puissant séisme ressenti à Tokyo, pas d'alerte au tsunami
    Un puissant séisme, de magnitude 7, s'est produit dimanche en début d'après-midi (heure locale) à Tokyo et dans sa région, mais il a eu lieu à une grande profondeur et aucune alerte au tsunami n'a été émise, a indiqué l'Agence météorologique japonaise.

    La secousse a eu lieu à 14H28 (05H28 GMT), a précisé l'agence.

    L'épicentre était situé près de Torishima, une île à environ 560 km au sud de la capitale japonaise. La profondeur était de 370 km, selon l'agence japonaise et de 348 km, selon l'Institut de géophysique américain (USGS).

    Le séisme a fait vaciller les immeubles de Tokyo -- dont la plupart sont construits selon des normes antisismiques très strictes --, mais il n'a pas interrompu la finale du tournoi de football de la Coupe de l'empereur, dans le stade national de la capitale.

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !