Bistro Bar Blog

mercredi 31 août 2011

Typhon et ouragan : Talas et Katia

Le Japon est menacé à nouveau par un énorme typhon, baptisé Talas:

 Actuellement la pression en son centre est de 965 hPa, les vents sont de 120 km/h et les rafales de 148 km/h. Il se trouve à environ 1000 km au sud de Tokyo. Il se déplace vers le nord à la vitesse de 9 km/h.
C'est un typhon extrêmement large d'un diamètre de 1205 km dont les vents de force typhon s'étendent jusqu'à 35 km du centre du système et ceux de force tropicale jusqu'à 305 km.
Il devrait normalement suivre une trajectoire le dirigeant vers le Japon tout en poursuivant son intensification.

L'alerte est en cours au Japon.




**********************************************************************************
 Dan
En Atlantique, suite à Irène, une autre formation baptisée Katia (pour ne pas dire Katrina) est en cours sous forme actuellement de tempête tropicale.


Chaîne Météo

Katia va rapidement se renforcer

Une nouvelle tempête tropicale s’est développée ces dernières heures dans l’océan Atlantique. Baptisé Katia, le système s’est renforcé au stade de tempête tropicale.

Katia devrait rapidement passer au stade d'ouragan puis se renforcer dans les prochains jours pour atteindre le stade de cyclone de classe 3.

Les Antilles en marge du cyclone

D'après les prévisions, Katia devrait se diriger vers le nord-ouest et ne devrait pas directement toucher les Antilles mais pourrait toutefois y provoquer des intempéries avec une forte houle cyclonique sur les côtes. A plus long terme on ne sait pas encore si Katia se dirigera vers le Sud-Est des Etats-Unis ou
incurvera sa trajectoire vers le Nord sans toucher terre.





A

Un message des Anonymous

Trouvé sur le tchat de la part de Caralmera et dédié spécialement à David et Ngiu...
Les Anonymous, ces gens portant le masque de Guy Fawkes :


Une aube nouvelle



Si vous voulez visionner les autres messages récents des Anonymous (y compris l'aube nouvelle) :

Vidéo rare d'un missile qui frappe le Pentagone

Merci à anonyme de signaler cette vidéo postée sur Alterinfo.net




Japon, 31 août


EX-SKF

Radioactivité au Japon : il y a quelque chose de pourri à Yokohama

Bon, je me dois de relayer quelque part cette ville, pas du tout parce que Yokohama est seule, malgré le fait qu'elle a le plus grand nombre d'écoles (158) du pays qui a servi du boeuf contaminé au césium.

Ce qui suit parle de récents évènements dans cette ville que j'ai récupéré dans le journal de bord mis à jour par un conseiller municipal de la ville, Masataka Ota, qui se bat pour éliminer les produits alimentaires contaminés comme le boeuf au césium des repas de cantine des enfants.
Boeuf contaminé :

Alors que les écoles maternelles et les écoles primaires ont nourri les enfants avec du boeuf contaminé au césium radioactif en dépit des manifestations des parents concernés, la cafeteria de la mairie de Yokohama pour les employés municipaux et les invités a servi du boeuf importé d'Australie.
6 écoles élémentaires ont servi du boeuf radioactif 5 fois, et 22 écoles en ont servi 4 fois.

Classes d'été radioactives :

La ville est déterminée à poursuivre l'envoi des enfants en classes d'été dans une région aux radiations élevées dans la préfecture de Gunma. Les officiels insistent pour dire que c'est sans danger, parce qu'on leur a dit que ce l'était. Peu importe que les zones proches ont des niveaux comme 0,50 microsieverts/heure (officiel) et un citoyen a mesuré jusqu'à 1,26 microsieverts/h dans la zone même où les enfants peuvent aller.

Apporter des bouteilles d'eau à l'école :

Au moins une école (mais il semble qu'il y en ait plusieurs) permet aux enfants d'apporter des bouteilles d'eau s'ils le souhaitent, mais ils doivent laisser leurs bouteilles dans le bureau du directeur et quand ils veulent boire ils doivent aller dans le bureau du directeur.
C'est de la part du directeur d'école de la maltraitance et des tracasseries pour les enfants. Toute une éducation.

Modification du document officiel :

Le bureau d'éducation de la ville a cédé aux parents et à des législateurs comme M. Ota et publié une notice aux parents dont les enfants vont à l'école primaire à Yokohama, leur disant de consulter leurs écoles individuellement s'ils veulent envoyer leurs enfants à l'école avec des repas faits maison et des bouteilles d'eau. Le hic est que cette notice était émise par les écoles. Certaines écoles ont décidé de passer du blanc à propos des repas maison et des bouteilles d'eau et ont ajouté une information pour contacter le bureau de l'éducation si les parents avaient une question.

Les tests des produits alimentaires dans les cantines :

Oh oui, la ville le fait enfin, mais pour un seul produit par jour. Il semble que la ville informe les centres de préparation des repas que les produits alimentaires vont être testés un jour précis.

Une chose positive :

Certains parents extirpent vraiment leurs enfants de l'école, et ont commencé l'école à la maison.

Une idée de décontamination pour le Japon : donnez le manuel aux citoyens et laissez-les faire

Une vaste étendue du Japon a été contaminée par des matériaux radioactifs provenant des barres de combustible nucléaire qui ont fondu (en traversant et peut-être en s'échappant), et de nombreuses zones sont plus contaminées que la zone de contrôle d'une centrale nucléaire qui requiert un strict contrôle et une décontamination par des pros du nucléaire en cas d'accident.

Qu'ont donc fait les municipalités affectées ? La préfecture de Fukushima a déjà un livret pour les citoyens sur la manière de décontaminer. Le gouvernement national a promis qu'il fournirait un plan.
Le plan national pourrait être quelque chose comme celui qui a été apparemment publié par la Société japonaise pour la gestion de la sécurité radioactive, et il parle des efforts des citoyens pour localiser les particules chaudes de radioactivité et les décontaminer en utilisant le matériel et les outils de nettoyage ménager comme si le césium, le strontium, le plutonium et le cobalt n'étaient pas différents de la boue et de la rouille.
Une grande chose à propos de cette idée de décontamination par les citoyens est qu'elle ne coûtera pas cher du tout au gouvernement national, en dehors de l'argent donné en soutien aux associations de voisinage.

L'Asahi Shinbun (31 août) rapporte :


La société japonaise de gestion de la sécurité radioactive a créé un manuel sur la manière de localiser les ''particules chaudes'' dans et autour des maisons et de faire une décontamination efficace. Le manuel montre les endroits où les matériaux radioactifs tendent à s'accumuler, comme le dessous des gouttières et explique les méthodes de décontamination qui ne disséminent pas les matériaux radioactifs.
Les particules chaudes se trouvent souvent au niveau des gouttières, des conduites, des regards, les endroits où il y a eu des flaques d'eau, les métaux rouillés, les souches d'arbres et les tas de bois, la surface de l'herbe, les arbres et la mousse, les tas de feuilles mortes et la boue.
Le césium tend à adhérer aux gouttières, aux toits, et aux tuiles à la surface inégale. Si on balaie la poussière et les feuilles mortes et qu'on les ramasse, le niveau de radioactivité peut grimper de manière significative.
Si des feuilles mortes ont été enfouies par bêchage dans les jardins après la mi-mars, on devrait être conscient que des matériaux radioactifs ont pu migrer dans les plantes.

Selon le manuel, on devrait utiliser une brosse pour décontaminer le toit et les gouttières. Si la poussière ne s'enlève pas facilement, on peut humidifier un peu la surface avec de l'eau, du soda ou du vinaigre et frotter. Un produit nettoyant est efficace sur les parties rouillées.


Centrale nucléaire de North Anna : le séisme a pu dépasser les spécifications de sécurité de la centrale nucléaire

Mais ne vous inquiétez pas, dit la NRC (commission de régulation nucléaire), la centrale est ''moins sûre'', pas plus dangereuse.

De NBC News Washington (29 août) :
Bien que construite pour supporter plus que le maximum de secousses prévues, le séisme de la semaine dernière a pu dépasser les paramètres de conception des deux réacteurs hors service.
Cette conclusion par le Dominion Virginia Power et une analyse indépendante du gouvernement a incité la NRC à envoyer des inspecteurs à la centrale nucléaire de Virginie.
La station de North Anna à 22 km de l'épicentre du séisme de 5.8 a subi une perte de courant temporaire, mais il n'y a pas eu de dégâts significatifs aux systèmes de sécurité, selon la NRC. Une urgence d'un niveau mineur a été déclarée temporairement mardi après l'incident.
Une inspection additionnelle ne devrait pas être interprétée comme le fait que la centrale est moins sûre, a dit lundi la commission.

Les centrales nucléaires sont construites avec des marges de sécurité au-delà des secousses maximum prévues et le dommage détecté pour l'instant à North Anna a été minime.

Dans le même temps, la NISA dit maintenant qu'il y a 14 failles actives nouvellement identifiées près des centrales nucléaires des préfectures de Fukushima et d'Ibaraki : 5 d'entre elles autour de Fukushima I et II de TEPCO, et 9 autour de la centrale de Tokai II gérée par la société Japan Atomic Power. (du Kyodo News japonais, 30 août)

Ne vous inquiétez pas, dit la NISA, ce sont toutes des failles mineures incapables de produire des séismes majeurs.

mardi 30 août 2011

La nature spirituelle du cancer

Cet article trouvé sur le site du Dr Makow, fait suite à celui que j'ai traduit récemment ICI.
Je suis globalement tout à fait d'accord sur ce que dit
Stephen Coleman, l'auteur de l'article.


La nature spirituelle du cancer

La manière dont le malade accepte les nouvelles va déterminer la formation éventuelle de métastases et d'autres types de cancers aux poumons, au foie ou aux reins (les métastases sont très rares chez les animaux)

Par Stephen Coleman

En réponse aux nombreuses affirmations divergentes sur le traitement du cancer, je souhaite aborder celle sur l'ignorance entourant ce type de maladies tant redoutées.

La science oncologique (étude des cancers, NdT)est basée sur certaines hypothèses non prouvées, obscurcissant de ce fait la compréhension de la vraie nature du cancer.
1ère hypothèse : le cancer est une maladie physique, et n'a donc que des causes physiques. Ceci a conduit à des recherches sans fin sur l'environnement, la génétique, la diététique ou des causes alimentaires.

2ème hypothèse : le cancer est une maladie physique, donc son traitement doit être physique. Ceci nous amène à l'envahissant marché des compléments alimentaires, aux régimes, aux plantes médicinales et aux thérapies variées, qu'elles soient chimiques et par radiothérapie qu'utilise la médecine conventionnelle.

3ème hypothèse : l'état émotionnel ou l'état d'esprit n'a rien à voir avec le cancer ou même avec la santé en général. Les études médicales usent des plus rigoureux efforts pour écarter les effets du psychisme sur les participants.

4ème hypothèse : les métastases sont causées par une échappée des cellules du cancer d'origine vers une implantation dans d'autres organes ou tissus. Tout histologiste vous dira que les cellules cancéreuses de la prostate ne prolifèrent pas sur des poumons ou des os. De la même façon que des cellules cancéreuses de poumon ne se transforment pas spontanément en cellules cancéreuses de foie.

5ème hypothèse : Des cancers non traités continueront perpétuellement jusqu'à tuer leur hôte. Saviez-vous que toutes les tumeurs bénignes ont été une fois malignes ?

6ème hypothèse : les virus, bactéries ou champignons et mycobactéries sont cause de cancer. Il y a une forte association entre les microbes et le cancer. Mais elles ne causent pas plus le cancer que les gouttes de pluie ne causent les nuages ; ces organismes sont en fait semblables à une équipe de nettoyage.

LES DEUX CLASSES DE CANCER
(comme définies par le Dr Hamer)

Classe 1 : un conflit
(en allemand, langue du Dr Hamer, on utilise le mot ''Konflikt'' à prendre au sens large, on peut dire aussi un très gros stress, NdT) active des cancers : ces cancers se développent quand une personne est accablée sous de forts bouleversements émotionnels ou des traumatismes. Une fois le problème émotionnel résolu, le cancer va commencer à se démonter.

Chaque type de cancer a sa signification particulière. Les cellules d'un cancer de l'estomac peuvent digérer la nourriture 10 fois plus rapidement que les cellules normales afin de digérer une discorde indigeste. Les cellules cancéreuses de poumons produisent de l'oxygène plus efficacement pour rendre capable d'échapper à un danger menaçant la survie.

Les cancers du pancréas digèrent les évènements les plus vils et ignobles que présente la vie. Les adénocarcinomes du sein produisent de plus grandes quantités de lait et d'un bénéfice nutritionnel plus important pour les êtres aimés qui ont un besoin désespéré de nourriture.

Des exemples : cancers du système digestif, du sein, du rein, du poumon, mélanome, de la prostate ou de l'utérus.

Classe 2 : cancers en phase de guérison : ces cancers se développent une fois les bouleversements émotionnels ou les traumatismes résolus.

Durant la phase de conflit actif ces tissus se nécrosent ou ressemblent à des ''petits suisses'', ce qui est indolore et rarement remarqué. Quand la résolution arrive, les trous se rebouchent ; un gonflement survient pour réparer la nécrose.

Ces grosseurs ne causent que rarement un débordement des fonctions vitales.

Une fois que la grosseur de réparation est finie les tissus inutiles se démontent.

Certaines des cancers de la phase de guérison les plus communs sont le lymphome, la leucémie, le cancer du col de l'utérus, celui des os et de la glande mammaire, de la vessie, du palais, des ovaires et des testicules.

De nombreux cancers qu'on découvre sont déjà en phase de démontage ou de guérison. La personne va voir le médecin parce qu'elle ne se sent pas bien du tout.

Le cancer peut se démonter avec l'aide de microbes. C'est peut être déplaisant à cause de la fièvre et des infections. De petits saignements ou des toux sanguinolentes peuvent se produire. C'est le moment de faire un régime hautement protéiné et de ne pas paniquer.

C'est à ce moment-là que la chimio, les régimes spéciaux, les suppléments, le jus de punaise ou danser le tango, tout semble traiter le cancer.

Un diagnostic de cancer est une sentence de mort virtuelle, une forme très particulière de terrorisme. Sa manière de réagir et sa panique éventuelle détermineront cependant la création de métastases. (les métastases sont très rares chez les animaux)

CAUSE SPIRITUELLE ET TRAITEMENT

Je travaille avec des gens cancéreux en les aidant à voir la connection entre les conflits émotionnels et leur maladie. Une fois la relation trouvée, je les aide à résoudre les racines du conflit. La plupart du temps ces conflits ont à voir avec la peur, le manque de reconnaissance, la rancoeur, le jugement et/ou la honte et la culpabilité.

Quand le conflit est résolu, le corps commence sa guérison naturellement.

Le fait désolant est que des gens arrivent à survivre au cancer grâce à des méthodes alternatives parce que la médecine conventionnelle ne les a pas tués. Mais de nombreux autres meurent en utilisant des méthodes alternatives parce que la communauté alternative ne comprend pas la vraie nature du cancer.

Je connais des gens qui sont morts de jus de carotte, de thé Essiac
(mélange d'herbes médicinales, NdT), de B 17 (vitamine contenue dans les noyaux d'abricot), par Hulda Clark ou la chimiothérapie.
Toutes ces méthodes sont très dangereuses si le psychisme n'est pas pris en compte.

Il y en a ensuite certains dans la communauté de santé alternative qui sont aussi corrompus que ceux appartenant au complexe médical industriel. Certains écrivent descontre-vérités dans le but d'une promotion personnelle et d'un profit et ils en sont pleinement conscients.

On ne peut classer cette division de la médecine en bons vs méchants. Les laquais des Illuminati sont aussi des imposteurs au sein de la communauté des traitements alternatifs.

La raison d'une augmentation de la fréquence des cancers et des maladies est claire et simple. La plupart des gens ne l'accepteront pas et n'y penseront même pas. C'est la décadence morale à l'intérieur de la famille et de la communauté. La maladie se fabrique d'abord au plan spirituel avant de se manifester au plan physique.

Si vous trichez avec votre partenaire, si vous êtes de moeurs légères ou arrogant, si vous volez votre voisin, si vous avez du ressentiment, abusez des drogues, poignardez dans le dos vos collègues de travail, ou n'aimez ni vous-mêmes ni votre voisin, vous participez à la grande cause des maladies et à la venue prochaine de la destruction de la civilisation.

Stephen Coleman est un thérapeute alternatif de Californie.

Traduit par Hélios

L'archipel sans nom



C'est un archipel qui ne porte pas de nom. Ici, les arbres sont rois, la flore resplendissante, du nord au sud sont présent pommiers, pêchers, abricotiers, pruniers, amandiers, citronniers, cerisiers, orangers, bananiers, plaqueminiers, kiwis et figuiers pour ne citer que ceux-là.
Un véritable verger naturel sur plus de 300.000 km carrés. Les fruits des plantes plus modestes ne sont pas en reste, on y trouve des melons, des tomates, des poivrons et piments, des pastèques, des fraises, des framboises, du raisin et caetera...

Personne ne vit sur ces îles, personne n'ayant deux pieds et deux mains, les primates eux ont des mains à la place des pieds, ou des pieds à la place des mains, c'est selon leur besoin du moment, et eux sont bien présents, en symbiose avec le milieu naturel dans lequel ils vivent en compagnie de tellement d'autres espèces qu'il me faudrait des jours pour les énumérer. Cela fait plusieurs centaines d'années que ça tourne ainsi, sans intervention extérieure autre que la nature pour troubler ce bel équilibre. Ce ne fut pas toujours le cas.

Ici, jadis au milieu de champs cultivés et de forêts artificielles filaient des routes, se dressaient des immeubles dans des villes, des êtres humains vivaient sur ces terres... ils pensaient y vivre, avoir un but bien précis, perpétuer leur espèce. Mais le but ultime était bien plus grand que cela, la nature ne l'avait pas créée pour si peu.

Puis un jour, l'homme fut confronté à son reflet dans le miroir. Par sa peur et son besoin de dominer la nature, il créa des soleils artificiels, emprisonnés dans des cuves de métal. Ils appelaient ça des réacteurs nucléaires. Comme avant l'apparition des dieux monothéistes, l'homme s'était remis à vénérer le soleil, mais ce n'était pas celui qui brûlait dans le ciel. Ce nouveau dieu leur paraissait indispensable pour vivre, il avait rejoint tout naturellement au Panthéon moderne le dieu argent, maître de tous. Mais ces deux derniers ne faisaient pas forcément bon ménage et l'homme ne l'apprit à ses dépens que bien trop tard...

A plusieurs reprises, l'homme évita le pire mais la troisième fois fut le début de la fin et la fin du début. La suite allait pouvoir commencer....

... La suite s'est définie par d'étranges mutations sur toutes les espèces mais plus particulièrement sur la flore. Cette dernière n'eut pas de transformation majeure en apparence, la différence se trouvait plus au niveau des graines, ces dernières, au lieu de passer par le tube digestif de ses hôtes sans encombres, se retrouvaient prisonnières de leurs entrailles. Après une dormance de plusieurs mois, elles reçurent toutes un signal venant du plus profond de la terre, c'était quelques jours avant que les gens ne commencent à prendre conscience que quelque chose n'allait pas dans leurs ventres. Les gens se rendirent tous chez leurs médecins, des radios furent prises puis ils se mirent à tomber, dans la rue, chez eux, au travail ou dans leurs piscines...
Après quelques jours de silence, on put voir apparaître plusieurs pousses vertes, déchirant les chairs des corps qui parsemaient les rues...

En fin de compte, on ne sait pas vraiment pourquoi la nature avait créé l'homme, mais l'être humain fut le seul à subir ce funeste sort. Ce devait être comme on disait à cette époque "une erreur de la nature"...

C'est un archipel qui ne porte plus de nom, la planète qui l'héberge à elle aussi perdu le sien...



Japon, 30 août

Ex-SKF


Un ouvrier est mort d'une leucémie aiguë, déclare TEPCO dans sa conférence de presse du 30 août

Mais le médecin a assuré la compagnie que la mort n'avait rien à voir avec le travail accompli à la centrale.

L'ouvrier anonyme est mort début août, après avoir travaillé à Fukushima I pendant environ une semaine. Matsumoto dit que la compagnie ne sait pas où l'ouvrier a travaillé auparavant.
Comme la mort n'a rien à voir avec le fait d'avoir travaillé à la centrale, TEPCO ne va pas tracer l'histoire du passé de cet ouvrier ou mener une investigation poussée. TEPCO ne publiera aucune information personnelle sur l'ouvrier non plus.
L'exposition externe aux radiations de l'ouvrier était de 0,5 millisievert, et de zéro pour les radiations internes pendant la durée de son travail à la centrale.
Information additionnelle par le Mainichi (30 août) :
L'ouvrier était dans la quarantaine. Son travail incluait de s'occuper des effectifs dans la zone de repos et du contrôle de radioactivité des ouvriers. Il n'y avait pas trace de globules blancs anormaux avant qu'il démarre à la centrale. Il a travaillé pendant environ une semaine en août et est tombé malade. On a diagnostiqué une leucémie aiguë, et il est mort à l'hôpital. Sa société a rapporté son décès à TEPCO le 16 août.
Matsumoto a bien insisté sur le fait que la mort était une affaire privée et TEPCO n'avait aucune intention d'investiguer plus loin maintenant que le médecin a nié toute implication entre la mort et le travail à la centrale.

Des ouvriers sont entrés dans le réacteur 4 de Fukushima II (Daiini)

Alors que l'attention se porte sur Fukushima I, TEPCO a tranquillement continué le travail sur la centrale de Fukushima II située à Naraha-machi et Tomioka-machi.

Le 29 août, des ouvriers sont entrés dans l'enceinte de confinement du réacteur 4 pour la première fois depuis le 11 mars. Aucun détail du travail à l'intérieur n'a pourtant transpiré de la part de TEPCO.
NHK World (29 août) :
Après l'arrêt automatique des 4 réacteurs de Fukushima II, suite au séisme du 11 mars, une partie des systèmes de refroidissement utilisant l'eau de mer était détruite par le tsunami dans 3 des réacteurs, y compris le réacteur 4, et les réacteurs n'étaient pas refroidis suffisamment.
Le réacteur 4 a été ramené à un arrêt à froid 4 jours après que le système de refroidissement se soit mis en service avec une source de courant extérieur. TEPCO a déterminé que la condition du réacteur 4 était stable et a envoyé 10 ouvriers dans l'enceinte de confinement pour faire des contrôles à l'intérieur.
La pression du réacteur 4 s'était élevée après le séisme. TEPCO va vérifier l'étendue des dommages et mesurer les niveaux de radioactivité et la température.
TEPCO ne fait pas que travailler sur l'enceinte de confinement de Fukushima II, au fait. Il travaille également sur l'échangeur de chaleur du réacteur 4, preuve en est que TEPCO a annoncé que l'un des ouvriers d'une compagnie affiliée à TEPCO est tombé malade en raison d'une chaleur excessive dans le bâtiment de l'échangeur de chaleur alors qu'il raboutait un câble temporaire.
Que manigance TEPCO ? Redémarrer Fukushima II ? C'est ce que souhaitait le maire de Naraha-machi.
Je me demande aussi ce qu'il adviendra des 3000 tonnes d'eau contaminée du sous-sol de la centrale.

La contamination de 34 endroits de Fukushima dépasse le niveau de la zone confisquée/fermée de Tchernobyl

Dans l'un des endroits, le niveau de contamination est plus de 10 fois supérieur à celui de Tchernobyl.

Quelle surprise. Maintenant que le premier ministre Kan est parti, le gouvernement laisse dégouliner l'information retenue car il démontait et même attaquait les rapports sur la forte contamination du sol qu'avaient mesuré des entités privées, y compris des groupes d'habitants.
L'endroit le plus contaminé a été trouvé à Okuma-machi, dans la région de la centrale : 29.460.000 becquerels par mètre carré de césium-134 et de césium-137 combinés, 15.450.000 becquerels par mètre carré du seul césium-137.
La zone confisquée/interdite après l'accident de Tchernobyl se trouve à des endroits avec un niveau de césium-137 dans le sol de 1.480.000 becquerels par mètre carré. Le niveau de césium-137 à Okuma-machi est de 10 fois celui de la zone interdite de Tchernobyl.

Fukushima Diary

Suivi de l'histoire de l'homme devant la webcam
Celui qui a téléchargé la vidéo a interrogé TEPCO.
TEPCO a répondu le 29 août vers 18 h.

Réponses de TEPCO :
  1. Ce n'est pas un étranger. C'est un ouvrier de TEPCO et il a déjà été identifié.
  2. Cette zone est une zone restreinte. Un étranger ne peut y entrer.
  3. Son acte n'est pas un contrôle ou une inspection. Ce n'est pas un travail de routine.
  4. TEPCO ne comprend pas ce qu'il veut dire.
  5. TEPCO l'a prévenu que son acte pouvait causer une mauvaise interprétation ou de l'anxiété.
Nous voyons maintenant que c'était un événement inhabituel comme nous l'avons tous senti au premier coup d'oeil.
Nous devons pourtant nous demande à nouveau pourquoi ils pensaient que cela peut causer une mauvaise interprétation ou de l'anxiété ?
Nous n'avons pas fait de mauvaise interprétation du tout. Nous n'avons rien compris en réalité.
TEPCO a peut-être peur de quelque chose.
En parlant objectivement, s'il voulait signifier quelque chose, il aurait apporté une ardoise et écrit quelque chose.
Il vérifiait probablement la caméra, donc il savait pertinemment que le caméra ne prend pas le son. Et qu'avons-nous vu de la vidéo ?
Rien.
On ne pouvait capter sa voix. Nous ne pouvions comprendre ce qu'il essayait de dire.
Je pense que c'est la réponse.
Il a essayé de montrer qu'il ne pouvait faire entendre sa voix (rien de ce qu'il dit à son chef d'équipe n'est pris en considération), il est fou, on va le punir, mais il peut envoyer un message au monde entier.
La raison pour laquelle il n'a pas montré de message était pour empêcher TEPCO de nier son message. Ils ne peuvent nier quoi que ce soit parce qu'il n'a rien dit, mais il a réussi à nous envoyer un certain ressenti.
Je pense personnellement qu'il voulait nous faire savoir que des ouvriers du nucléaire meurent de symptômes aigus, ce qui est totalement caché.

Elenin se désintègre

Cela va peut-être désencombrer Internet des millions de rumeurs sans fondement sur Elenin. Et la naine brune cachée derrière va devenir visible !

Et Monsieur Léonid Elenin va devoir fermer son blog.

Sûrement des photos ou une vidéo du phénomène bientôt.
 
Space Weather

Autant pour les rumeurs de fin du monde : la comète Elenin, largement connue pour ses rapports injustifiés de menace pour la Terre, semble se désagréger.
Les observations d'un astronome amateur, Michael Mattiazzo de Castlemaine en Australie, montrent une rapide atténuation et élongation du noyau de la comète, ressemblant à ce qu'il s'est passé pour la comète LINEAR qui s'était aussi désintégrée en approchant le soleil en 2000.

Les comètes sont des objets fragiles, ce développement bien qu'inattendu, ne cause pas de surprise.

Les lecteurs avec des images pertinentes sont invités à les soumettre à Space Weather.

lundi 29 août 2011

"Contagion"


La CIA, le Mossad, le MI6 se servent-ils d'Hollywood pour nous préparer à une épidémie ?

26 août 2011 par Horse 237



Le 4 mars 2001, fut diffusé l'épisode pilote de la série TV 'The Lone Gunmen' (NdT: en français : "au coeur du complot") . C'était l'histoire d'un avion de ligne commercial récupérée électroniquement pour se cracher sur le World Trade Center pour provoquer l'invasion de l'Afghanistan.
Exactement 6 mois et 7 jours plus tard c'est devenu une réalité, bien que le film avait une fin heureuse avec le héros détruisant le système de contrôle et reprenant le contrôle de l'avion. Plusieurs d'entre nous ont spéculé que c'était ce qui arriva au vol 93. Il devait être abattu parce que l'équipage du vol avait repris le contrôle et ne pouvait atterrir avec une telle histoire à raconter.
Après le 11 septembre, Alex Jones, l'animateur d'une émission internationalement connu sur Internet, fut contacté par quelqu'un de l'équipe de production de The Lone Gunmen qui flippait à cause de l'épisode du pilote qui était devenu réalité. Il a dit que la CIA leur avait donné les grandes lignes de ce film.
La série de The Lone Gunmen était un sous-produit de la série X-Files. Cette série était un repaire pour le FBI et les agents de la CIA qui suggéraient très souvent certains scripts. Je devrai signaler que quand quelqu'un montre un badge du FBI ce peut être un agent de la CIA. Quand Terry Kent Reed, l'auteur de Compromis, rencontra pour la première fois Ollie North, le Major North travaillait pour la NSA (National Security Agency) et montrait un badge du FBI.
Le vendredi 9 septembre Hollywood va sortir le film 'Contagion' basé sur le CDC (centre de contrôle des maladies américain) et sur une nouvelle épidémie de grippe aviaire. De ce que je comprends du film cette épidémie n'a pas été fabriquée dans un laboratoire militaire secret américano-israëlien. Ce film a pour vedettes Matt Damon, Gwyneth Paltrow, Kate Winslet et l'actrice française Marion Cotillard. Avec au box-office des noms américains, anglais et français, vous vous doutez que ce film a été fait pour toucher un grand éventail de gens de nombreuses nations différentes. La question donc à se poser est celle-ci : ce film sur une épidémie infernale est-il inspiré par l'empire du mal CIA-MOSSAD-MI6 ?
Une petite leçon d'histoire : en 1348 les banques vénitiennes se sont effondrées. Même en ayant un étalon-or, une banqueroute les a ruinées parce qu'elles pratiquaient un système de réserves fractionnées. Un client déposait son argent et recevait un certificat. Le banquier commerçant d'or prêtait de l'or et en gardait disponible. Ils se sont emballés par avidité et ont émis plus de certificats pour des prêts qu'ils ne pouvaient restituer. Cela a initié une banqueroute et un effondrement final. Cela a ensuite plongé l'Europe dans la Dépression qui ne s'est terminée qu'avec la Mort Noire ou épidémie qui a tué des dizaines de millions d'européens entre 1348 et 1350.
La disparition de la population a en fait amélioré les standards de vie des survivants qui est la leçon que tout banquier apprendra en lisant l'histoire. Une épidémie moderne annulerait la Sécurité Sociale, l'assistance médicale aux personnes âgées et les pensions obligatoires privées et publiques car les épidémies déciment plus facilement les personnes âgées. Une épidémie éliminerait aussi les malades chroniques et réduirait radicalement le coût des soins de santé. Et si un milliard ou deux mouraient, leurs héritiers pourraient rembourser leurs prêts étudiant, leurs cartes de crédit et autres dettes. Les gouvernements du monde bénéficieraient des immenses aubaines des impôts sur les héritages pour résoudre leurs problèmes financiers. Plus les scientifiques Black Ops qui ont la capacité d'attaquer des races spécifiques avec un virus. Pensez aux possibilités. S'il y a une race que vous n'aimez pas ou qui a des atouts valables comme le pétrole ou l'or, vous pourriez l'exterminer aussi.
La CIA, le Mossad et MI6 travaillent pour les Seigneurs de Wall Street et la City de Londres. Ces banquiers vampires ont perfectionné le système bancaire des réserves commerciales fractionnées et les transactions des réserves fractionnées de l'or à un degré exponentiel au delà même des rêves les plus fous de leurs prédécesseurs à Venise.
J'ai posté le trailer du film ci-dessous pour vous faire une idée du niveau de panique pour lequel le film est conçu afin de faire de l'audience. Cette peur que le film a l'intention de créer pourrait être recueillie par des cerveaux pour réaliser leurs buts.
Ma conclusion : J'ai toujours pensé que les banquiers enverraient sur nous une ou plusieurs épidémies s'ils pensent que des émeutiers se rapprochaient d'eux. La Beauté d'une épidémie est que les gens seraient trop terrifiés pour se réunir vers une rébellion. Je ne vois pas d'épidémie arriver avant l'effondrement du dollar et de l'euro. Ils veulent continuer à nous voler jusqu'à ce que nous n'ayions plus rien. Alors ensuite nous mourrons d'épidémie. A long terme les banquiers planifient de tuer au moins 5 milliards de personnes. Mais c'est pour après l'Armageddon économique. Nous n'avons rien à craindre pour les prochains mois. Nous possédons encore trop pour qu'ils nous tuent. Ce sont des banquiers. Nous sommes des biens qui se dévaluent. Quand nous atteindrons le stade zéro, ils n'auront plus besoin de nous.

Contagion Bande Annonce Francaise par Filmsactu


SOURCE
Traduit par Hélios

**********************************************

Édit : Après avoir fini ma traduction, je tombe sur un nouvel article de The Extinction Protocol (du 29 août) qui démarre par ceci :

L'agence des Nations-Unies avertit d'une possible résurgence de la grippe aviaire

Reuters:Les Nations-Unies ont averti d'une possible résurgence majeure de la grippe aviaire et ont dit qu'une souche mutante du virus H5N1 se répandait en Asie et ailleurs...

Le film ne sort que le 9 novembre (9/11 chez nous et 11/9 aux US).

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Le rêve américain

Deux dessins animés sous-titrés en français. Je vous laisse découvrir.



Manipuler le soutien populaire en Libye, ou l’art des médias de prendre les gens pour des nuls






 Mondialisation.ca, Le 29 aout 2011

Depuis six mois, les mass médias s’évertuent à entretenir l’idée que les bombardements de l’OTAN sur la Libye visent à protéger des civils de la brutalité des forces de Kadhafi et à leur apporter paix et démocratie. Pour entretenir cette vue des choses, quelques prises de liberté avec l’évocation des faits se sont imposées. 
Tout d’abord, quelques rappels de faits indiscutés.
En dépit des frasques de son dirigeant en place depuis 42 ans – contre 59 ans pour la reine Elisabeth d’Angleterre et 43 ans pour le sultan Hassanal Bolkiah du Brunei [1] – la Libye est le pays le plus développé d’Afrique si l’on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement. L’éducation est gratuite pour tous. Le taux d’alphabétisation, avec 82 % de la population sachant lire et écrire, est le plus élevé d’Afrique du Nord. [2] Bien-sûr la manne pétrolière y est pour beaucoup mais tous les pays pétroliers ne peuvent en dire autant, loin s’en faut.

La Libye est aussi le pays le moins endetté du monde : la dette publique en 2010 est à 3,3% du PIB, alors qu’elle est à 98,6% en Belgique, à 88,9% aux USA et à 84,5% en France. [3] Côté gestion, la Libye est exemplaire.

Le conflit démarre officiellement par une émeute armée à Benghazi, berceau historique de l’opposition au régime, le 13 février 2011 où, selon Human Rights Watch, 173 « manifestants » (des insurgés armés suite à l’attaque-suicide d’une caserne) sont tués en quatre jours d’affrontements. [4]

Mais ce qui retient l’attention et déclenche le vote du Conseil de Sécurité des Nations Unies le 19 mars, ce sont les prétendus 6000 morts ultérieurs rapportés par l’opposition au régime. Un chiffre qui, en dépit du niveau élevé de technologies de communication disponibles dans le pays, ne sera jamais étayé par aucun élément tangible. On parlera d’ailleurs ensuite de 2000 morts. Puis de quelques centaines. Qu’importe… [5]

Au fil des mois, sous l’assaut des bombardements de l’OTAN puis les révélations croissantes d’atrocités et d’exactions commises par des groupes rebelles [5] [6], dont certains sont membres d’Al Qaeda – désormais donc soutenu par l’OTAN – le soutien du peuple libyen au gouvernement en place se manifeste et se renforce.

En témoigne cette impressionnante manifestation à Tripoli le 1er juillet rassemblant des centaines de milliers – voire plus d’un million – de Libyens venus voter avec leurs pieds [7] alors que l’OTAN se propose de venir les protéger et leur apporter paix, démocratie et civilisation.

Malgré la présence et la libre circulation de journalistes occidentaux sur place, l’écho de cette énorme manifestation dans les médias est quasiment imperceptible. Silence radio complet dans la presse belge, britannique ou étatsunienne. Le Monde sous la plume de Jean-Philippe Rémy rapporte la nouvelle de cette façon : « Les dernières manifestations de soutien à Mouammar Kadhafi, sur la place Verte de Tripoli, donnaient des signes d’essoufflement. (…) Vendredi 1er juillet, voici à nouveau la foule. Plusieurs dizaines de milliers de personnes se pressent sur la place Verte et ses abords, acheminées depuis toute la Libye en bus pour faire nombre. » tout en déviant l’attention du public en titrant l’article : « Tripoli menace la France, qui a livré des armes aux rebelles, de « guerre ouverte » » [8]

Le soir du 1er juillet est diffusé sur youtube une copie d’un reportage de 40 minutes de la télévision libyenne sur la manifestation. Bien-sûr, no-fly zone oblige, on manque des vues habituelles prises d’hélicoptère. Néanmoins ces images laissent peu de doute sur l’ampleur, la localisation et la date de l’évènement. La date par exemple est confirmée par cette séquence vers 22:38 – qui ne parait franchement pas avoir été manipulée – où l’on peut voir évoluer une pancarte affichant 2011/7/1. [9]


Des journalistes occidentaux présents sur place, tels le journaliste américain Webster Tarpley sur Infowar [10] et le journaliste français Thierry Meyssan du Réseau Voltaire [11], confirment ces informations et estiment le nombre de manifestants compris entre 1 et 1,7 million de personnes.

Alors, où est la réalité ?

Face à ces prises de liberté avec la réalité sur le terrain – et un million de personnes sur une population de 6 millions d’habitants, c’est non seulement considérable, mais cela fait un peu tâche dans le story telling des médias – qui dit vrai ? Ceux qui esquivent l’information ? Ceux qui la minimisent, la galvaudent (« acheminées depuis toute la Libye en bus pour faire nombre ») et la dissimulent sous un titre belliqueux ? Ceux qui, présents sur place, témoignent de ce qu’ils voient ?
Les seules images disponibles sont celles de la télévision libyenne. Elle paraissent un peu plus crédibles que les images de la place Verte « à Tripoli » diffusées 8 semaines plus tard par Al Jazeera le 21/8/11 mais enregistrées selon toute vraisemblance… en studio au Qatar. [12]


ou celles de la place Verte « à Tripoli » diffusées par la BBC le 24/08/11 montrant une foule agitant des drapeaux… indiens. [13]

A vous de juger. Les victimes de cette guerre écœurante n’auront plus la chance de pouvoir le faire.


Jean-Luc Guilmot
Belgique
http://www.vigli.org/
Cet article a également été publié sur Investig'Action et le Grand Soir

Notes
[1] http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/6125849/The-worlds...
[2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye
[3] http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pays_par_dette_publiqu...
[4] http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye
[5] http://www.rue89.com/2011/06/16/libye-amnesty-accuse-les-reb...
[6] http://www.legrandsoir.info/de-plus-en-plus-voyou-les-crimes...
[7] L’expression « voter avec ses pieds » vient d’une pratique du Sénat romain. Lorsque les ténors de l’assemblée avaient fini d’exposer leur point de vue, le reste des sénateurs allaient se placer derrière celui avec lequel ils étaient d’accord. On pouvait alors commencer à compter les voix.
[8] http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHI...
[9] http://www.youtube.com/watch?v=bdymLIyEmps
[10] http://www.infowars.com/webster-tarpley-from-tripoli-million...
[11] http://www.voltairenet.org/1er-juillet-2011-manifestation
[12] http://www.youtube.com/watch?v=_KMJCNh5ZwM Images de la fausse (versus la vraie) place Verte « à Tripoli » diffusées par Al Jazeera les 21 et 22/08/2011, la fausse ayant été vraisemblablement tournée en studio au Qatar.
[13] http://www.youtube.com/watch?v=amtTCP91IDY Reportage de la BBC du 24 août 2011 sur la place Verte « à Tripoli » montrant une foule agitant des drapeaux… indiens.

Pillage d'une église de Tripoli


Des ''rebelles'' mettent à sac l'église historique de St George à Tripoli

L'autel du saint patron, des évangiles, des calices, chérubins et encensoirs ont été dérobés
L'église historique de St George de Tripoli en Libye, qui date de 1647, a été mise à sac. Cette église est la plus ancienne église orthodoxe d'Afrique du nord.

Le président de la communauté grecque, Dimitris Anastassiou a communiqué ces nouvelles au Métropolite de Tripoli, Mgr Théophylaktos, qui s'était réfugié en Grèce depuis fin juin.

''J'ai le coeur brisé par ce qu'il se passe en Libye, ce beau pays qui a été détruit et dont le peuple est réputé pour son hospitalité'', a déclaré le Métropolite de Tripoli, qui s'est installé en Libye en 1991.

''J'étais triste d'entendre les nouvelles par M. Anastassiou. Les voleurs ont pris l'autel de notre saint patron, que j'avais apporté du Mont Athos. Et aussi de vieux évangiles, des calices, des chérubins, des encensoirs, dont l'un nous a été donné par Bartholomée, le patriarche oecuménique.

Ceux qui ont volé les saints objets ont contacté le président de la communauté et demandé de l'argent en échange de leur restitution. M. Anastassiou a rapporté l'incident à la police, mais comme vont les choses actuellement, personne ne s'en occupera.'' a-t-il dit.
SOURCE
Traduit par Chantalouette

Discours vaseux


Les mots surlignés peuvent faire l'objet d'une explication de texte.
 

Romandie News

Fillon rejette les approches manichéennes du nucléaire malgré Fukushima


SAINT-VULBAS - François Fillon a réaffirmé l'engagement intangible du gouvernement à garantir la sûreté du parc nucléaire français et récusé les approches manichéennes sur ce sujet malgré la catastrophe de Fukushima, lundi lors d'une visite de la centrale du Bugey (Ain).

Le Premier ministre a visité lundi matin, en compagnie des ministres de l'Ecologie et de l'Industrie, Nathalie Kosciusco-Morizet et Eric Besson, la centrale nucléaire du Bugey, construite il y a une trentaine d'années et qui produit à elle seule 40% de l'énergie consommée en Rhône-Alpes.

C'est un engagement intangible des pouvoirs publics et singulièrement de mon gouvernement que d'assurer, dans un processus continu et exigeant, la qualité et la sûreté de notre parc nucléaire, a assuré M. Fillon à l'issue de la visite.

Convaincu que la France conserve une avance technologique et une maîtrise internationalement reconnue, M. Fillon a souligné que l'accident de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima avait rappelé de façon dramatique qu'on ne transige pas avec la sûreté nucléaire.

A la suite de l'accident de Fukushima en mars dernier, les pays européens ont lancé des tests pour vérifier la résistance de leurs centrales nucléaires à des catastrophes naturelles et à des événements d'origine humaine. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) rendra à la fin de l'année ses premières conclusions.(bien ficelées, sûrement !)

Rappelant que l'Allemagne avait choisi de sortir du nucléaire d'ici 2022 après la catastrophe de Fukushima, le chef du gouvernement a réaffirmé que la France avait de son côté assumé son choix du nucléaire et de la place essentielle qu'il occupe dans notre économie et notre bien-être quotidien.

La hausse des prix des matières premières et l'engagement de la France à lutter contre le changement climatique ont motivé ce choix, selon M. Fillon, malgré les inquiétudes (le mot est peut-être faible) nées de la catastrophe japonaise.

Le Premier ministre a récusé fermement les approches manichéennes dans lesquelles beaucoup voudraient nous enfermer, entre sortie du nucléaire et tout nucléaire, et plaidé pour une voie responsable qui continue à privilégier cette source d'énergie, complétée par des énergies renouvelables.

6 anomalies concernant le récent séisme de Virginie

Un article d'Activist Post comme je les aime. Il est vrai que regardant tous les sites qui traitent des tremblements de terre, ce séisme si bizarre, qui a réussi à fissurer le pyramidion de l'obélisque de Washington, m'a un peu intriguée.

[Edit : voir aussi cet article de Flatcat, qui évoque un autre ouragan dont le trajet s'est éloigné de la côte le 11 septembre 2001 :

Partant de la conviction que la technologie HAARP est en mesure de créer ou de prendre le contrôle de ce type d'évènement climatique, on serait en mesure d'imaginer qu'Irene aura été un écran de fumée destiné à masquer des opérations en cours: ville, métro et couloir aérien étant dégagés de tout témoin.
Le test de docilité des populations à se plier aux injonctions de la FEMA aura bien sûr été un des autres buts recherchés.
Selon Wikipedia Irène (Irene, Erin) Irène est un prénom féminin, dérivé du grec εἰρήνη (Eirini), signifiant « PAIX ». :-)
Le 11 Septembre 2001 Erin se trouvait au plus près de New York, d'une force supérieure à Katrina et pourtant la météo n'était pas au courant. A suivre? ]




6 étranges anomalies pour le séisme de Virginie

Par Eric Blair, 28 août
Activist Post

Ma première pensée en entendant cette semaine les nouvelles d'un séisme de 5,9 de magnitude rare en Virginie, a été que cela n'arrivait pas de manière naturelle. Après tout, personne n'a jamais senti ou même entendu parler de toute sa vie d'une puissante secousse qui arrive dans cette zone. Comme c'est l'habitude pour mes instincts cyniques, j'espérais que je me trompais. Plusieurs anomalies indiquent pourtant que quelque chose n'est pas normal dans le séisme de Virginie.
D'abord, j'ai passé beaucoup de temps dans la région du ''cercle de feu'' et j'ai l'expérience de nombreux séismes. Cela ne fait pas de moi un expert, ni quelqu'un de qualifié au plan scientifique pour analyser les tremblements de terre. Mais, comme tous les passionnés, on examine tous les séismes sur une période de 5 ans – leur taille, l'endroit de l'épicentre, la profondeur etc. pour obtenir un sens général de classement du ressenti en rapport avec les données officielles.
Je peux déclarer catégoriquement que sur la douzaine ou à peu près de séismes vécus, y compris un de 6.2, ils ont tous démarré lentement, aucun d'eux n'était à plus de 90 km, ils avaient tous une profondeur de plusieurs km, et les plus gros semblaient se poursuivre par de multiples répliques. A nouveau, je dis que je ne suis qu'un observateur, non un scientifique, et je ne fournis ce contexte que pour simplement qualifier mon scepticisme immédiat.
De plus, curieusement, le ''grand séisme de Virginie de 2011'', sans exemple en taille et en envergure, aurait du être accaparé en gros titres par les médias et discuté pendant des semaines, mais l'ouragan Irène a balayé le séisme des infos météo. Même si toutes les études de mesures pour Irène montraient que c'était supposé être une nuisance mineure, peut être quelques inondations et des coupures de courant, de nombreux états d'urgence ont été déclarés, des mandats d'évacuation de masse ordonnés et les médias très avides de répandre la panique. On aurait dit que la côte est des USA allait être envahie. Cela sent le dérivatif ou peut-être un exercice de survie en grand mais gérable, de manière à rendre nos politiciens des héros et la FEMA une agence efficace.
Si cette couverture frénétique et surréaliste d'Irène est un dérivatif délibéré, les anomalies concernant le séisme récent ont pu motiver ce dérivatif. Pour ne pas écarter d'autres catastrophes qui pouvaient faire un dérivatif de cette période critique – comme l'économie vacillante, le désaveu politique et l'invasion ratée à Tripoli, - mais si aucune discussion sur la nature inhabituelle du séisme n'a été autorisée, on doit réfléchir à une éventuelle implication de manipulation. L'establishment ne permettra pas de tels propos, apparemment ; d'où le rapide volte-face sur la couverture du séisme.
Ci-dessous se trouvent 6 anomalies concernant le séisme de Virginie qui pourraient justifier une investigation plus poussée :

Emplacement : l'emplacement est l'anomalie la plus flagrante pour un séisme de cette puissance. Bien que la zone des US où le séisme a débuté se trouve au bord d'une plaque tectonique ancienne qu'on appelle plaque cratonique (http://fr.wikipedia.org/wiki/Craton), elle est considérée comme une région relativement en sommeil ou stable. En d'autres mots, ce n'est pas une zone sismique très active. Tout séisme remarquable est donc inhabituel, encore moins un monstre de 5.9 qui a été ressenti jusqu'à 900 km. Si de plus on incline à penser que ce séisme peut être manipulé, l'épicentre tout près de Washington DC (avec toutes ses infrastructures sensibles militaires et gouvernementales) engendre des soupçons. Il est vrai que c'est une spéculation, mais en regardant les bizarreries qui suivent, on pourrait plus facilement y croire à la fin de cet article. 


Profondeur inhabituellement faible:le point de départ de la rupture sur la faille rapporté par les autorités n'était, attendez, qu'à seulement 161 mètres de profondeur. C'est vrai, l'AFP l'a annoncé avec assurance, ''Le Pentagone, le Capitole et les monuments de la capitale de la nation ont tous été évacués après le séisme de 5.9, qui n'était qu'à la faible profondeur de 161 mètres.'' La profondeur a été plus tard ramenée à 5,95 km sous la surface. Et encore des séismes de faible profondeur n'arrivent couramment que dans les zones abondant en activité sismique, comme la ceinture de feu. Et ces séismes de faible profondeur surviennent habituellement entre 0 et 10 km de profondeur. La croûte terrestre dans l'est des US où ''les lignes de faille sont plus cicatrisées'', est décrite par CBS News comme ''plus ancienne et plus froide'' qu'à l'ouest. Ce qui, selon Wikipédia, signifie que cela aurait du être un séisme de grande profondeur entre 300 et 700 km. Et certainement pas un presque en-dessous de la surface. 

Un étrange relevé du sismographe : un journaliste de Press Core (au coeur de la presse) a reçu un email anonyme de quelqu'un déclarant appartenir à l'US Air Force qui disait que le séisme de Virginie ''n'était pas un séisme naturel et non plus un séisme fait par HAARP.'' Le journaliste s'en fut trouver un relevé sismographique de la région de Washington et le compara à des relevés de tremblements de terre censés provenir de tests nucléaires souterrains faits en Corée du nord d'une magnitude de 4.7 à une profondeur de zéro.

Press Core écrit que les lignes vertes indiquent la secousse directe qui a été ressentie à Washington et les lignes noires sont une superposition d'un relevé de séisme normal extrait d'un PDF de la division des ressources minérales de Virginie sur les séismes. Ce dossier décrit un séisme naturel typique survenant comme suit :

Quand une faille se rompt, l'énergie est libérée sous la forme d'ondes sismiques. Les premières ondes qui atteignent la surface terrestre sont dites ''primaires'' ou OP. Les OP sont des ondes de compression qui voyagent à une vitesse d'environ 7 km par seconde près de la surface – plus rapidement lorsque la profondeur augmente. Les ondes suivantes à atteindre la surface sont dites secondaires ou OS. Les OS sont des vagues découpées qui se déplacent à une vitesse d'environ 3 km par seconde. Les OP et les OS sont des ondes transversales qui traversent la terre de manière très semblable aux ondes de sonar à travers l'eau. Les ondes de surface, qui sont plus lentes que les OS voyagent le long de la surface terrestre comme les vagues à la surface de l'océan. Les OS et les ondes de surface sont celles qui causent le plus de destruction à la surface de la terre.
L'article conclut : ''Ce qui manque sur le relevé sismographique pour le séisme de magnitude 5.8 de Washington ce sont les ondes primaires ou OP. Tous les séismes qui sont le résultat direct de rupture de faille possèdent ces ondes primaires. Des détonations nucléaires, non.''

La distance ressentie : Comme je l'ai dit en introduction, je n'ai jamais ''ressenti'' un séisme dont l'épicentre était plus éloigné que 90 km. Ceci ne signifie bien sûr pas que ce n'est pas possible, comme cela l'a été clairement à plus de 900 km de l'épicentre. L'article de CBS cité plus haut qui mentionnait que la croûte était ''plus ancienne et plus froide'' se sert aussi de cet argument pour expliquer le fait que les secousses aient été ressentis aussi loin : ''L'est (des USA) est beaucoup moins actif sur le plan sismique – mais quand un séisme frappe, ce sol dur beaucoup plus efficace pour conduire les ondes sismiques. Quand on le frappe, il résonne comme une cloche'' a écrit Christopher Scholz, professeur de géophysique à l'université de Columbia.''
Cela semble un peu contradictoire étant donné la faible profondeur du séisme, mais il peut y avoir une certaine validité dans la théorie de la ''cloche''. Le fait demeure, des séismes dont les effets voyagent sur de longues distances ne sont pas courants, d'où la raison pour laquelle l'article de CBS portait sur le pourquoi du ''ressenti très large'' du séisme.

Le nombre remarquablement bas de répliques : Amy Vaughan, géophysicienne au centre d'information des séismes de l'USGS dans le Colorado a dit à CBS News que ''pour la taille du séisme, je pense que le nombre de répliques a été remarquablement bas jusqu'ici.'' Don Blakeman, un autre géophysicien du même centre, a ajouté ''Classiquement, plus intense est le séisme, plus longtemps et à plus grande intensité se produisent des répliques. Des séismes à faible profondeur comme celui de Virginie tendent aussi à générer de nombreuses répliques.'' Le manque de répliques a conduit l'USGS à rapporter que le séisme de Virginie devait être juste un pré-choc de quelque chose de plus fort à venir. Un pré-choc est un séisme qui survient avant un événement sismique plus important (le choc principal) et lui est relié à la fois dans le temps et dans l'espace. Je ne suis pas sûr ce que cela veut dire autrement que c'est juste une autre anomalie de ce séisme.

Irène qui change instantanément de cap : Kevin Hayden et Glenn Kreisberg ont rapporté que ''par coïncidence, dans l'espace de temps proche d'une activité sismique monstre pour les régions de Virginie/DC/New York, l'ouragan Irène a commencé à faiblir et changer de direction, évitant son trajet initial de La Havanne, la Floride intérieure, les Caroline, et on le suppose, Washington, la région du district of Columbia. Le trajet prévu dernièrement montre qu'il frôlera à peine la côte est, si ce n'est pas du tout. Juste comme Ophélie l'a fait en menaçant la même région.

L'ouragan Ophélie qui a changé brutalement de direction en 2005
'' Irène s'est stabilisée et a changé de direction comme on l'a vu pour Ophélie dans les graphiques fournis. Il est clair que ce type de changement drastique n'est pas un trajet naturel pour des ouragans.
Quelques articles ont spéculé sur le fait qu'il fallait incriminer des armes sismiques de HAARP, conjointement avec la manipulation de l'ouragan Irène. Mais quand on connaît vraiment les capacités de base du HAARP, cela ne semble pas trop tiré par les cheveux. Press Core semble penser que les données sismiques prouvent que cela ressemblait plus à une détonation nucléaire souterraine. Une chose est sûre, les caractéristiques mystérieuses du séisme de Virginie semblent indiquer que ce n'était pas un séisme normal.

Traduit par Hélios

Meilleurs que les américains?

Standard & Poors : un AAA pour l'Auvergne ?


Comme en 2010, l'Auvergne va être notée par l'agence d'évaluation financière Standard & Poors. La région va en effet être à nouveau évaluée par Standard & Poors, agence qui a dégradé la note des USA.

Qui ne respire ou ne s’intéresse pas plus que cela à l’économie n’a certainement jamais, autant que ces derniers temps, entendu parler de l’agence Standard and Poors. Agence d’évaluation financière qui, considérant que les perspectives des États-Unis sont négatives, a récemment fait passer la cotation du pays de AAA à AA + (voir par ailleurs). Avec les répercussions que l’on connaît, notamment sur la planète boursière…

L’emprunt d’épargne populaire
comme objectif

Il y a eu beaucoup moins de « secousses » lorsque cette même agence a noté… l’Auvergne. Eh oui, il n’y a pas que les super-puissances qui font appel à ces agences d’évaluation financière. Pourquoi d’ailleurs une région décide-t-elle de se faire noter ? Qu’en retire-t-elle ? Le processus est-il ponctuel ou s’inscrit-il dans la durée ? Quelques réponses et commentaires avec René Souchon, président de Région.

Pourquoi l’Auvergne a-t-elle souhaité être notée ? Premièrement car il est plus aisé de négocier des emprunts lorsque la note que l’on obtient est positive, ce qui a été le cas de l’Auvergne. Deuxième raison : « Nous faisons appel à l’épargne populaire (20 millions d’euros) afin d’aider les très petites et petites entreprises de la région (*). Et il n’est possible de se lancer dans cette démarche qu’à la condition d’avoir une note intéressante ». Enfin, il s’agit dans le cas présent « d’un gage de bonne gestion vis-à-vis de l’opinion publique ».

Pourquoi avoir choisir Standard and Poors ? A la manière d’un appel d’offres, « nous avons sollicité plusieurs agences et c’est celle-là qui est apparue au premier rang. Mais il s’agit-là presque d’un hasard. Il aurait tout à fait pu s’agir d’une autre ».

La note. Il s’agit d’un AA- (à long terme) et A-1 + (à court terme). « Ce qui équivaut, pour une collectivité qui n’est évidemment pas notée avec les mêmes critères qu’un pays, à un 16/20 environ. Il y a donc toutes les raisons d’être satisfait », estime le président Souchon.

La Région sera-t-elle notée à nouveau où s’agissait-il d’une volonté ponctuelle ? « Nous nous inscrivons dans la durée, donc l’Auvergne sera à nouveau notée cette année. J’ai un rendez-vous dans les semaines à venir avec Standard and Poors, lesquels nous communiquerons leurs résultats quelques mois plus tard ». La note 2011 devrait être identique à celle de 2010.

Julien Dodon

(*) Épargne populaire et développement. Le recours à l’épargne populaire vise à associer les Auvergnats au développement de leur économie. Ce projet consiste à créer un fonds d’investissement pour les petites entreprises innovantes. Il sera constitué suite au lancement d’un emprunt obligataire. Priorité sera donnée aux TPE et PME dont les fonds propres sont insuffisants pour mener des programmes importants de développement et d’innovation.

source

Japon, 29 août


Pas situé dans le secteur de la centrale, mais pas besoin d'une éruption volcanique en plus du reste...


The Extinction Protocol , 29 août 2011
KYUSHU, Japon
Quand un séisme modéré se produit près d'un super-volcan, nous le prenons en considération. Un séisme de 4,9 s'est produit au sud de la caldera de l'ancien super-volcan Aira, situé à Kyushu. La Caldera Aira (en japonais Aira-Karudera) est une caldera volcanique gigantesque au sud de l'île de Kyushu. Selon les géologistes, on pense qu'elle a été créée par une éruption massive il y a environ 22.000 ans. L'éruption d'un énorme volume de matériaux pyroclastiques a accompagné la formation de cette caldera de 17 x 23 km. Avec d'énormes retombées de pierre ponce, l'éruption a dégagé plus de 400 km3 de tephra ce qui range l'éruption au niveau VEI 7, qui est le plus proche de la force maximum de l'index d'explosivité d'un volcan. Le volcan Sakurajima se trouve à l'intérieur de la caldera Aira et est l'un des volcans les plus actifs du Japon. Une éruption strombolienne ou éruption avec bombes de lave s'est produite au Sakurajima et peut être reliée au séisme.








EX-SKF

Le ministre des Finances va être le nouveau dirigeant du Parti Démocratique du Japon

Yoshihiko Noda sera le leader du parti, et sera le nouveau premier ministre. Il a eu 215 votes.

Ozawa a perdu.
Bonjour l'augmentation des impôts, bonjour le TPP (trans-pacific-partnership) que Noda fera tout pour rejoindre. Donc, bonjour Monsanto. Peut-être que Monsanto possède des graines génétiquement modifiées qui sont résistantes aux radiations.
La NISA mentionne le ''Neptunium-239'' à la conférence de presse du 29 août
Maintenant c'est très curieux.
La conférence de presse quotidienne de la NISA (Agence de sécurité industrielle et nucléaire) est en cours. Son porte-paroles Moriyama mentionne le taux de conversion du neptunium-239 en plutonium-239 comme étant de 1 pour 1.

Selon l'estimation du 6 juin de la NISA :

Plutonium-239: 3.2×10^9

Neptunium-239: 7.6×10^13
Donc, maintenant c'est :
Plutonium-239: 7.6 x 10^13, ou 76,000,000,000,000 ou 76 térabecquerels
La quantité de plutonium-239 a augmenté d'un facteur de 23.000.
Le 15 août j'ai parlé du neptunium-239, d'une demi-vie d'environ 2 jours, qui avait été détecté en grande quantité à Iitate-mura, à 35 km de la centrale. Je devais faire un deuxième billet sur ce sujet, mais l'information était correcte.
Maintenant la NISA parle tout d'un coup de neptunium-239. Admettre une vaste dispersion de ce nucléide et de sa résultante en plutonium-239 va peut être se faire, après plus de 5 mois.

Fukushima Diary



Un homme apparaît le 28 août sur la webcam de TEPCO. Il semble en colère. Il est resté pendant 20 mn devant la caméra. La capture d'écran le montre ci-dessous pointant le doigt vers la caméra.
Voici la vidéo prise en accéléré de son passage :



Mochizuki, le blogger japonais qui diffuse cette vidéo dit qu'il a laissé un commentaire (en japonais, bien sûr) sous la vidéo et qu'il attend un message éventuel de cet homme...
*****************************





Une vidéo montrant des tournesols d'au moins 3 mètres de haut, taille que n'atteignent jamais ces plantes au Japon...

*****************************************************

Et un article du Nouvel Obs, que j'ai trouvé sur le blog de Jeep (aweb2u)