Bistro Bar Blog

mardi 31 mai 2011

Le projet Rivkin, l'assujetissement des nations souveraines

Merci à David pour le lien


Le projet Rivkin : comment la mondialisation utilise le multiculturalisme pour assujettir des nations souveraines.


Le meilleur moyen de résoudre les conflits ethniques en France et de s’assurer que la France ne relèvera pas la tête pour s’opposer aux intérêts mondialistes US, c’est de créer une nouvelle synthèse culturelle dans laquelle il n’y aurait plus de culture française ou islamique, mais, sous l’étiquette des « droits de l’homme » et de l’ « égalité », une culture d’adolescents alimentée par Hollywood, MTV, le cyberespace, McDonald’s et Pepsi.
Du 19 au 22 Octobre 2010, Charles Rivkin, ambassadeur américain en France , a invité une délégation de 29 membres du Pacific Council on International Policy (PCIP) à une conférence en France, dont le but déclaré était de discuter des présences arabes et islamiques dans le pays [1] . La réunion faisait partie d’un vaste programme subversif ayant pour objectif de transformer l’ensemble du caractère de la France, et en particulier la conscience de la jeunesse française, programme comprenant l’utilisation des jeunes musulmans de France dans une stratégie mondialiste typiquement manipulatrice et se cachant derrière l’habituel paravent des « droits de l’homme» et de l’«égalité».
La délégation s’est ensuite penchée sur trois thèmes. Tout d’abord, le groupe a eu un échange d’idées avec le Dr. Bassma Kodmani, directeur du « Arab Reform Institute » sur la dynamique Franco-Musulmane en France, ainsi qu’avec Madame Rachida Dati, la première femme ministre d’origine maghrébine, et maire du 7ème arrondissement à Paris. Le tout fut suivi d’un déplacement à la Grande Mosquée de Paris pour une rencontre avec le Recteur et Directeur de Théologie, afin d’arriver à une appréciation plus profonde de cette dynamique. Deuxièmement, rencontres avec monsieur Jean-Noel Poirier, VP-affaires externes chez Areva, et avec monsieur Brice Lalonde, ancien ministre de l’environnement et référant climatique, le tout dans un but de familiarisation avec les politiques énergétiques et nucléaires en France et aux USA. Finalement, la délégation s’est penchée sur les relations entre médias et culture en Californie (Hollywood), d’une part, et en France de l’autre par des rencontres au Louvre, au Musée d’Orsay, et chez France 24, média d’informations internationales et d’affaires courantes [2].
L’accent était mis avant tout sur le multiculturalisme, non seulement sur les relations avec les Arabes et les musulmans en France, mais surtout, sur l’influence de la culture hollywoodienne sur les Français.
Le PCIP, dont Rivkin est membre, a été fondée en 1995 comme un appendice régional de l’omniprésent groupe de réflexion Council on Foreign Relations (CFR) [3]. Il est basé à Los Angeles avec des membres et des activités le long de la côte ouest des États-Unis et à l’étranger. Le financement provient, entre autres : Carnegie Corporation of New York, Chicago Council on Foreign Relations, City National Bank, The Ford Foundation, Bill and Melinda Gates Foundation, The William & Flora Hewlett Foundation, Rockefeller Brothers Fund, The Rockefeller Foundation, United States Institute of Peace.[4] Le PCIP est donc un autre grand acteur dans le réseau mondialiste en comprenant des centaines d’organisations reliées entre elles, dans les lobbies, la société civile, les ONG et les think tanks, associés au gouvernement des États-Unis avec avec aussi des banques et d’autres sociétés. (…)

Pourquoi la France ?

La France a longtemps été une épine dans le flanc de la mondialisation US, à cause de son attachement obstiné aux intérêts français autour du monde, plutôt qu’à ceux d’une « communauté mondiale » préfabriquée. Est-ce que ce fut seulement une coïncidence si la révolte étudiante de 1968, déclenchée pour une raison on ne peut plus puérile, arriva au moment où, à la fois, la CIA faisait un gros effort pour le financement des mouvements étudiants dans le monde, et où le président De Gaulle donnait bien du souci aux USA ?
De Gaulle se refusait de jouer la carte américaine de l’après-guerre. Il retira la France du commandement militaire de l’OTAN. Même pendant la 2e Guerre mondiale, comme chef des Français Libres, les USA se méfiaient de lui [5] . Il aurait été tout particulièrement inquiétant de voir De Gaulle plaider pour une Europe unie pour contrebalancer l’hégémonie US. [6] En 1959, lors d’un discours à Strasbourg : « Oui, c’est l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, c’est l’ensemble de l’Europe qui décidera du destin du monde« .
L’expression impliquait la détente entre une Europe neutraliste à venir et l’URSS. En 1967 il décréta un embargo des ventes d’armes à Israël et se rapprocha du monde arabe. C’est le type d’homme d’état dont les mondialistes ont peur. Entre les bouffonneries de Sarkozy et la tension montante avec la jeunesse musulmane, un choc en retour pourrait amener au pouvoir un régime anti-mondialiste intransigeant et « xénophobe ». Dans le contexte actuel, quel meilleur moyen de saper le nationalisme français et décapiter toute résurgence d’une force anti-mondialiste que d’exploiter la vaste composante islamique non-assimilée de la France, tout comme la révolution bolchévique fut en grande partie le fait des minorités défavorisées de l’Empire Russe ?


La suite de ce (très) long et très intéressant article ICI

Un communiqué de l'observatoire du nucléaire


 Extrait d'un document PDF

Observatoire du nucléaire - Dossier du jeudi 12 mai 2011

http://www.observatoire-du-nucleaire.org – Tel : 06 64 100 333 – Stéphane Lhomme

Sécheresse : fort risque de black-out nucléaire cet été

- La sécheresse exceptionnelle qui sévit déjà menace le parc nucléaire français d'un véritable black-out cet été
- 44 des 58 réacteurs nucléaires français sont en bord de rivières et risquent donc de devoir être arrêtés

Introduction

L'option nucléaire, imposée en France depuis 40 ans, est systématiquement présentée par les autorités françaises comme une véritable bénédiction mettant la France à l'abri des mauvaises surprises concernant son approvisionnement électrique.

En réalité, le parc nucléaire français est un colosse aux pieds d'argile : non seulement il est vieillissant - fin 2011, 21 réacteurs sur 58 auront atteint 30 ans de fonctionnement - mais il est fortement menacé par la sécheresse. Il faut se rendre à l'évidence : contrairement à ce qui est souvent affirmé, c'est le changement climatique qui s'attaque au nucléaire et non l'inverse.
Alors que des tempêtes peuvent entraîner des accidents nucléaires (le drame a été frôlé à la centrale du Blayais pendant la tempête de décembre 1999), c'est actuellement la sécheresse qui sévit.

Comme démontré lors des étés 2003, 2005 et 2006, la sécheresse ou la canicule peut contraindre EDF à arrêter de nombreux réacteurs, avec un risque de black-out électrique. Un accident nucléaire grave est aussi possible : même arrêté, un réacteur doit être refroidi et une fusion de cœur peut se produire si le débit d'une rivière est trop bas pour assurer ce refroidissement minimal.

La situation est encore plus critique depuis la fermeture en Allemagne de 7 réacteurs suite à la catastrophe de Fukushima. En effet, contrairement à ce qui est souvent prétendu, c'est la France qui est importatrice nette d'électricité depuis l'Allemagne, et ce en continu depuis 2004.

De fait, que ce soit cet été du fait de la sécheresse, ou l'hiver prochain lors des fortes pointes de consommation que connaît la France du fait de la politique absurde du chauffage électrique, l'Allemagne ne pourra plus sauver la France nucléaire.

Pour lire la suite du dossier PDF, allez ICI

Fukushima 31 mai, suite

Enenews

Sondage Fuji TV : plus de 80% des sondés ne font pas confiance aux informations du gouvernement à propos de Fukushima

Un nouveau sondage a montré mardi que plus de 80% des japonais ne font pas confiance aux infos du gouvernement sur la crise nucléaire du pays.

Le sondage conduit par le réseau de TV Fuji a également révélé que presque 85% des sondés ont déclaré que l'utilitaire qui opère à la centrale gère mal la crise.
____________________

Fukushima risque une zone morte comme à Tchernobyl – plus de 5.000.000 de becquerels par mètre carré de césium-137 à l'extérieur de la zone des 20km.

Des poches de sol radioactif près des zones de la centrale ont atteint le même niveau qu'à Tchernobyl, où une « zone morte » subsiste après l'explosion du réacteur de l'ancien union soviétique il y a 25 ans.

Des échantillons de sol ont montré un site avec une radioactivité du césium-137 dépassant 5 millions de becquerels par mètre carré à environ 25 km au nord-ouest de la centrale de Fukushima, selon l'étude de Kawata. 5 autres sites à 30 km de Daiichi ont montré des radiations dépassant 1,48 millions de becquerels par mètre carré.
_________________________
Hors graphique : 225 sieverts par heure au réacteur 1 – la plus haute dose de radiation mesurée jusqu'à présent
_________________________

De la vapeur provenant de la piscine du combustible usé n°2 remplit le bâtiment du réacteur, taux d'humidité de 99% - niveau de césium maintenant le double du réacteur n°1

Ces conditions rendent difficiles les opérations à l'intérieur. Le niveau de césium est deux fois plus élevé que celui du bâtiment du réacteur 1 avec un air non purifié.

C'est la piscine de combustible usé qui cause la vapeur.
_________________________

Les responsable de TEPCO admettent qu'il y aura un très grand retard pour contenir la crise en raison de la triple fusion – la stabilisation des réacteurs début 2012 est « impossible ».

La confirmation de la fusion des 3 réacteurs avec des brèches dans les enceintes de confinement qui contiennent le combustible nucléaire a conduit les responsables à penser « qu'il y aura un grand retard de travail pour contenir la situation », a dit un responsable.

Mais « les neuf mois ne sont qu'un objectif pour lequel nous faisons des efforts », a dit un responsable de TEPCO.
Etant donné que de l'eau contaminée a fui de l'enceinte de confinement du réacteur 1, a dit un responsable de TEPCO, « nous devons d'abord déterminer où cela fuit et reboucher ».

 

Fukushima 31 mai


NHK WORLD 31 mai 2011

La pluie augmente le volume d'eau radioactive à la centrale

De fortes pluies ont accru le volume d'eau hautement radioactive s'accumulant dans les bâtiments de la centrale.
L'eau contaminée déborde déjà dans les sous-sols des bâtiments de la turbine et du réacteur, en partie du aux injections d'eau pour refroidir les coeurs des réacteurs.
TEPCO dit aujourd'hui que les niveaux d'eau ont monté plus vite lundi en raison d'écoulement d'eau de pluie dans les bâtiments sérieusement endommagés.
Dans le soubassement du bâtiment du réacteur n°1, l'eau radioactive est montée de 37,6 cm en 24 heures depuis mardi matin.
Au réacteur 2, le niveau d'eau est monté de 8,6 cm dans un tunnel souterrain qui part du bâtiment.
L'eau dans le conduit du tunnel n'est actuellement qu'à 39 cm en-dessous du niveau du sol. L'utilitaire accélère le travail pour reboucher l'ouverture.
TEPCO planifie de décontaminer et recycler l'eau radioactive en eau de refroidissement pour les réacteurs. Mais le système ne sera pas en place avant juillet au plus tôt.
En même temps l'utilitaire étudie les étapes pour empêcher l'eau de pluie de s'infiltrer. Il envisagera aussi de nouveaux sites de stockage pour que l'eau contaminée puisse être rapidement transférée avec la saison des pluies qui approche.
_________________________
Une explosion entendue près du réacteur 4 

TEPCO enquête sur un rapport concernant une explosion qui a été entendue côté sud du réacteur n°4 de la centrale.
Les ouvriers de TEPCO ont rapporté le bruit aux environs de 14h30 mardi.
TEPCO dit qu'aucun feu ou fumée n'ont été aperçus et qu'il n'y a eu aucun changement notable dans les niveaux de radioactivité aux postes de surveillance à l'intérieur de l'enceinte. Aucune blessure n'a été rapportée.
L'utilitaire dit que le lourd dispositif automatique qui enlève les débris du site a pu endommager un cylindre de gaz et créer l'explosion.
Edit : c'est une bonbonne d'oxygène qui a explosé.
__________________________
Encore 1800 personnes à évacuer

Environ 1800 personnes de la zone d'évacuation près de la centrale demeurent toujours dans leurs maisons, en dépit du dernier délai d'aujourd'hui mardi.
Le gouvernement a averti environ 10.000 résidents de la zone d'évacuation, s'étendant sur 5 municipalités en-dehors de la zone interdite de 20 km autour de la centrale, qu'ils devaient évacuer fin mai.

Mais les autorités du village de Iitate disent que 1427 personnes, ou 23% de la population n'ont pas encore bougé.

Ils ajoutent cependant que de nombreux résidents des zones à haute radioactivité ou avec des bébés et des enfants ont déjà évacué.
Ceux qui restent dans le village comprennent des gens qui ne peuvent trouver des endroits convenables et aussi des éleveurs de bétail et des gens en auto-entreprise.

_______________________
Le gouvernement demande à TEPCO de tester davantage d'ouvriers

Le gouvernement japonais a instruit l'opérateur de la centrale de tester dès à présent plus d'ouvriers pour une exposition interne à la radioactivité.

Cela arrive après que de forts taux de substances radioactives aient été trouvés dans le corps de deux ouvriers. Leur exposition totale a pu dépasser la limite de sécurité de 250 millisieverts, ce qui a été établi comme taux plafond d'urgence.

Les deux hommes travaillaient dans les pièces de contrôle des réacteurs 3 et 4 de la centrale. Ils ont rapporté qu'ils ne portaient pas de masques protecteurs lors de l'explosion d'hydrogène survenue le 12 mars.

Le ministère du travail a instruit TEPCO pour tester plusieurs dizaines d'ouvriers qui se trouvaient également dans les pièces de contrôle. Il a dit que ces ouvriers ont pu inhaler des substances hautement radioactives.

Une série de problèmes de sécurité pour les ouvriers est venu récemment en lumière à la centrale. Certains ouvriers se sont engagés dans leur travail sans porter de dosimètres, et deux femmes employées de TEPCO ont été exposées à de hauts niveaux de radioactivité qui dépassaient la limite de sécurité.

Lundi le gouvernement à dit à la compagnie et à ses partenaires de prendre des mesures complètes pour assurer la sécurité de leurs ouvriers.
_________________________
TEPCO démarre un flux de vidéo en direct de Fukushima

TEPCO a démarré une prise de vue en flux direct de la centrale endommagée sur le site de la compagnie.

Le film en temps réel provient d'une caméra installée à environ 250 mètres au nord-ouest du réacteur n°1.

On peut voir filmés les réacteurs 1 à 4.

TEPCO avait jusqu'à maintenant téléchargé des images prises du côté sud de la centrale, une fois par heure.

Il a commencé le service vidéo mardi en réponse à de nombreuses requêtes pour des images en direct des réacteurs.
Angle de vision de la caméra sur le site :
_______________________
Inquiétudes sur l'exposition interne

La commission de sécurité nucléaire japonaise a exprimé des inquiétudes concernant l'exposition aux radiations internes pour les ouvriers de la centrale.

De hauts niveaux de substances radioactives ont été détectés sur le corps de deux ouvriers de la centrale.

Après la réunion de lundi, un membre de la commission Shizuyo Kusumi a dit aux journalistes que l'organisation a des inquiétudes sur le fait que les masques de protection sont ou non capables de protéger les ouvriers de l'exposition interne.

Mme Kuzumi a ajouté que la commission étudierait les deux cas en se basant sur les données envoyées par l'agence de sécurité nucléaire.

Un autre membre, Osamu Oyamada, a noté le besoin de gestion détaillée de l'environnement au travail, disant qu'un meilleur environnement serait mis en place avant l'été.
_________________
La remise en état de Fukushima pourrait coûter 250 milliards de dollars


Un think tank privé dit que l'accident de Fukushima pourrait coûter au Japon jusqu'à 250 milliards de dollars sur les prochains dix ans.
L'estimation émane de l'opinion de la commission de sécurité nucléaire et autres experts sur la catastrophe nucléaire, dont l'expertise est en cours.

Le président du centre japonais pour les recherches économiques, Kazumasa Iwata, a annoncé l'estimation mardi.

Il a dit que le coût de l'accident pourrait aller de 71 à 250 milliards de dollars. Le chiffre inclut 54 milliards pour reconstruite le pays à l'intérieur des 20 km touchant la centrale, 8 milliards de paiement en compensation aux résidents locaux, et entre 9 et 188 milliards pour débarrasser les réacteurs.

Iwata a déclaré qu'une révision drastique de la politique d'énergie nucléaire du gouvernement est nécessaire pour financer la remise en état.

Il a dit que le gouvernement pourrait récupérer environ 71 milliards de dollars nécessaires au financement sur les prochains dix ans en gelant les projets de recherche et développement liés au cycle de l'énergie nucléaire.

Un autre 150 milliards pourrait venir du fond de réserve de TEPCO et de budgets gouvernementaux reliés à l'énergie nucléaire.

La commission de sécurité nucléaire continue les enregistrements des experts ces prochains mois et ajoutera des avis extérieurs dans les futurs débats sur l'énergie nucléaire.



A SUIVRE...

lundi 30 mai 2011

Jeremy Rifkin répond à Nicolas Sarkozy

Une tornade marine

Filmée sur les côtes australiennes

Faut pas emmerder le curé

Faut pas emmerder le curé ! 
Un gars ouvre une taverne juste en face d'un cimetière.
Pour faire sa publicité, il place une enseigne disant :

Voyant cela, le curé place lui aussi une enseigne à l'entrée du cimetière.
On pouvait y lire :


Le nid

4 oeufs, 4 semaines de la vie d'un nid de rouge-gorges


Robins: 4 Eggs, 4 Weeks from Fred Margulies on Vimeo.

Anne Lauvergeon vs abandon du nucléaire allemand

 Romandie News

Allemagne: l'abandon du nucléaire est une décision purement politique


PARIS - La présidente du groupe nucléaire français Areva, Anne Lauvergeon, a estimé lundi que la décision allemande de fermer ses derniers réacteurs nucléaires en 2022 était totalement politique, n'excluant pas un retournement de situation d'ici cette échéance.

C'est une décision totalement politique. Il n'y a pas eu de référendum, ni d'appel à ce que pensait l'opinion publique, même si les sondages montrent l'émotion des Allemands, a expliqué Mme Lauvergeon sur BFM Radio.

Le président d'Areva a souligné qu'elle s'attendait à une réaction allemande spécifique après la catastrophe de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima en mars, soulignant que la situation du nucléaire dans ce pays n'a pas d'équivalent dans le reste du monde.

La grande majorité des 17 réacteurs allemands ne sera plus en service d'ici fin 2021, et les trois derniers, les plus récents, fonctionneront jusqu'à fin 2022 au plus tard, a annoncé lundi le ministre allemand de l'Environnement, Norbert Röttgen, qui a qualifié cette décision d'irréversible.

Interrogée sur le caractère irréversible de cette mesure, la présidente d'Areva a fait valoir que d'ici 2022, il peut se passer beaucoup de choses.

Elle a notamment évoqué une incertitude juridique, après que le numéro deux allemand de l'énergie RWE a porté plainte contre la fermeture forcée de l'un de ses réacteurs nucléaires dans le pays.

Selon Mme Lauvergeon, la fermeture déjà effective de sept réacteurs en Allemagne a entraîné un renchérissement significatif des coûts de l'électricité en Allemagne, avec des conséquences pour la base industrielle installée.

AREVA

RWE


(©AFP / 30 mai 2011 08h44)

Japon 30 mai

Ex-SKF

Dimanche 29 mai

Le taux des matériaux radioactifs augmente encore à la barrière anti-sédiments du réacteur 2

L'iode-131 est monté en flèche à l'intérieur de la barrière anti-sédiments devant la prise d'eau du réacteur 2.

Les césiums (134 et 137) continuent d'augmenter à l'extérieur de la barrière du réacteur 4 et les niveaux d'eau des tranchées des réacteurs 2 et 3 s'élèvent toujours.
Tout ne va pas bien à la centrale de Fukushima ; cela ne l'a jamais été depuis le séisme.
Publié dans la presse par TEPCO le 28 mai :

Unité 2 à l'intérieur de la barrière, pour l'échantillon prélevé le 28 mai :

Iode-131 : 24.000 becquerels/litre
Césium-134 : 4100 becquerels/l

Césium-137 : 4300 becquerels/l
Les mêmes nucléides pour l'échantillon du 27 mai (annoncé le 28 mai) :
Iode-131 : 5200 becquerels/l
Césium-134 : 1600 becquerels/l
Césium-137 : 1700 becquerels/l
_____________________________

Fort taux de césium radioactif dans la neige de Fukushima

La pollution radioactive est aujourd'hui détectée dans la neige et les poissons d'eau douce.

Et l'administration japonaise qui pousse toujours à l'énergie nucléaire (NdT : le Japon pousse la Mongolie à installer, conjointement avec les USA, sa première centrale nucléaire, pays à risque sismique élevé), pas uniquement pour le Japon, mais pour les pays qui montent en Asie et dans le reste du monde.

Du Mainichi Shinbun (30 mai) :

Le 29 mai, une association privée d'amoureux de la montagne [à Fukushima], « l'association de préservation des forêts primaires de Takayama », a annoncé le résultat d'analyse de radioactivité pour des échantillons de neige provenant de montagnes autour de Fukushima. Une forte concentration de césium radioactif a été relevée dans les échantillons de neige prélevés en-dessous de 1500 mètres, le plus élevé étant de 2968 becquerels/kg sur la pente est du Mont Minowa à 1338 mètres d'altitude.
Du césium radioactif qui dépasse la limite nationale autorisée (500 becquerels/kg) a été détecté dans des poissons d'eau douce de la rivière Abukuma qui traverse la ville de Fukushima, et on pense que ce césium dans les poissons provient d'eau de neige fondue.
_____________________ 
NHK WORLD 
Tous les travaux sont suspendus à la centrale de Fukushima en raison de fortes pluies.
___________________
 Des vaches laitières emmenées en-dehors de la zone d'évacuation
L'évacuation se fait après qu'on ait relevé un niveau élevé de radioactivité dans le lait .
__________________________
Kyodo News (30 mai)

TEPCO pense que stabiliser les réacteurs de Fukushima d'ici la fin de l'année est impossible

TEPCO en vient à considérer qu'il sera impossible de stabiliser la crise à la centrale d'ici la fin de l'année, a dit dimanche un ancien responsable de la compagnie, affectant sûrement le timing pour le retour par le gouvernement des évacués dans leur maisons près de la centrale.

La révélation que la fusion est survenue aux réacteurs 1, 2 et 3 avec très probablement des brèches dans les enceintes de confinement, a amené les responsables à penser "qu'il y aura un important délai dans le travail" pour contenir la situation.


TEPCO avait annoncé le 17 avril sa feuille de route pour stabiliser et mettre en arrêt à froid d'ici six à neuf mois

dimanche 29 mai 2011

La réalité de l'apocalypse de Fukushima

Trouvé ICI

La réalité de l'apocalypse de Fukushima à la face du monde, par ceux qui l'ont vécue, la vivent, et en sont les victimes directes

Ce samedi 14 mai Alliance Provence, Réseau régional des AMAP, invitait à Aubagne, Bouches-du-Rhône (1) deux fermiers installés dans la zone d'évacuation autour de Fukushima qui ont du quitter leurs fermes. Ils sont venus témoigner de leur douleur et proposer la création du projet "fermes d'échanges".


Ce samedi 14 mai Alliance Provence, Réseau régional des AMAP, invitait à Aubagne, Bouches-du-Rhône (1), Toshihide KAMEDA * et Shinpei MURAKAMI **, deux fermiers installés dans la zone d'évacuation autour de Fukushima qui ont du quitter leurs fermes. Ils sont en France afin de rencontrer des agriculteurs en particulier en Bretagne dans le but de créer un projet de « fermes d'échanges » avec un rôle d'accueil des paysans japonais, mais aussi de soutien psychologique et de solidarité.

Plusieurs paysans se sont déjà suicidés au Japon devant l'ingérable double contrainte de ne pouvoir survivre sans terre, et de ne pouvoir survivre en cultivant leur terre contaminée.

Ils ont témoigné devant un parterre d'environ 150 personnes profondément émues.

Une phrase prononcée par l'un d'eux résume leur histoire et la conclusion nous concerne tous:

"Vous vous demandez peut -être pourquoi j'avais installé ma ferme à 40 km de Fukushima? c'est parce ce que j'ai cru le discours des dirigeants qui disaient que s'il y avait un tremblement de terre, ils arrêteraient la centrale,  et donc s'il y avait des coupures de courant c'était normal ,...
Aussi , quand le tremblement de terre a commencé il y a eu des coupures d'électricité , je ne me suis pas inquiété. Mais ce que je ne savais pas, et ce qu'on ne m'avait pas dit , c'est qu'il fallait de l'électricité pour refroidir les centrales nucléaires !
On m'a menti ,
Ce que je viens vous dire aujourd'hui c'est qu'il faut fermer toutes les centrales nucléaires  maintenant."



collectif antinucléaire 13 - collectif-antinucleaire13@orange.fr
_______________________________________________________________________________________________________________________

(1) http://allianceprovence.org/



*Toshihide KAMEDA, 63 ans, père de trois enfants, était installé à Minami Soma et a du quitter sa ferme: il est depuis 2004 président de la confédération des paysans de Fukushima (Nôminren, affiliée à Via campesina) qu'il a cofondé il y a 20 ans. La famille de sa petite sœur a été sinistrée par le tsunami. Avec eux, ils sont onze qui doivent reconstruire leur vie dans un nouveau lieu.

 ** Shinpei MURAKAMI, 52 ans, père de trois enfants, était installé à Iitaté depuis 9 ans. Iitaté est connu pour ses initiatives écologiques. Il a déjà évacué avec sa famille dans le "sud" du Japon grâce à la coopérative Ainô, (dont il avait été l'élève du Lycée agricole) il est un pratiquant de la méthode de d'agriculture naturelle et l'a diffusée pendant plusieurs années en Thaïlande où il était coopérant.

Tempête tropicale au Japon

NHK WORLD english
29 mai, 23h18 + 9h (JST)

La tempête tropicale apporte de fortes pluies au Japon

Le typhon qui a été rétrogradé en tempête tropicale, apporte de fortes pluies sur une large zone de l'ouest à l'est du Japon.

L'agence météorologique appelle à la prudence concernant des coulées de boue.


L'agence dit que le typhon s'est changé en tempête tropicale aux environs de 15h dimanche, après être passée près du sud de Kyushu et avoir atteint les eaux au sud de Shikoku.

De l'air humide continue à souffler du sud vers le front qui s'étire le long des côtes méridionales de l'ouest et de l'est du Japon, donnant de fortes pluies dans les régions de Shikoku, Kinki et Tokai.

Certaines régions de l'ouest ont reçu jusqu'à 250 mm de précipitations depuis 24 heures, augmentant le risque de glissements de terrain.
 

Des vents jusqu'à 117 km/h ont été observés dans la préfecture d'Okayama.
 

 De l'air humide du sud devrait toucher l'air froid du nord au-dessus d'Honshu lundi, et des régions ouest et est du Japon auront entre 50 et 70 mm de pluie par heure. De fortes pluies sont également probables le long de la côte pacifique de la région de Tohoku (où se trouve Fukushima)

Des rafales jusqu'à 90 km/h sont attendues le long de la côte pacifique de l'ouest lundi. Les vagues atteindront 6 mètres.

Les zones touchées par le séisme deviennent vulnérables aux coulées de boue et inondations en raison de la dénudation du sol.


L'agence met en garde contre une possible inondation dans les zones basses, débordements de fleuves, vents violents et vagues élevées.

_______________________
Fukushima se prépare au vent et à la pluie

L'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi empile des sacs de sable autour des bâtiments qui abritent l'équipement électrique pourempêcher les fortes pluies et les vents violents d'affecter le système de refroidissement.

Les autorités météo disent que de fortes pluies sont attendues autour de la centrale entre dimanche et lundi et que des vents violents peuvent souffler de la mer.
 

La barge géante de stockage qui sera utilisée pour conserver l'eau faiblement radioactive, a été amarrée au quai par TEPCO pour se préparer à la tempête.
 

Des sacs de sable ont été empilés autour des bâtiments qui abritent des équipements électriques et les portes fermées hermétiquement pour empêcher l'eau d'affecter le système de refroidissement.
 

Le véhicule spécial qui sert à injecter de l'eau dans la piscine de combustible usé du réacteur 4 a été évacué et son bras de 50 mètres a été replié pour empêcher les forts vents de le faire basculer.

L'enlèvement des débris et l'installation de tuyaux a continué à la centrale dimanche, mais tout travail, sauf pour les patrouilles, sera suspendu si le vent et la pluie s'intensifient.
 

Le niveau d'eau contaminée dans les tunnels et les bâtiments de turbine des réacteurs 2 et 3 s'est élevé. L'entreprise continuera de surveiller la situation pour s'assurer que l'eau contaminée ne débordera pas pour s'écouler dans la mer ou le sous-sol.
 

Elle pulvérise un agent spécial de traitement sur les débris et les bâtiments pour empêcher les matériaux radioactifs d'être lessivés et emportés vers la mer par les fossés.

Le soleil se réveille !!

Manipulation et contrôle du cerveau

Pour ceux et celles qui n'auraient pas encore d'idées sur la question.

18 février 2011

Brevet US n°6506148 La manipulation du système nerveux par les champs électromagnétiques des ordinateurs

Barbara H. PetersonFarm Wars
La TV et votre ordinateur peuvent être utilisés pour manipuler votre système nerveux. En voici la preuve. Lisez et pleurez :
 «  Résumé: Ordinateurs et télévisions peuvent émettre des champs électromagnétiques de très basse fréquence, simplement en pulsant l’intensité des images affichées. Des expériences ont montré que la résonance sensorielle de ½ Hz peut être excitée de cette façon chez un  sujet proche de l’ordinateur. La résonance sensitive de 2.4 Hz peut aussi être excitée de cette manière. Ainsi, un poste de TV ou un ordinateur peuvent être utilisés pour manipuler le système nerveux des personnes qui se trouvent à proximité. »
« 
Il apparait ainsi que le système nerveux humain peut être manipulé par les émissions d’un écran provenant d’impulsions d'images télévisées subliminales. »

Le système nerveux humain contrôle tout de la respiration, la production d’enzymes digestives jusqu'à la mémoire et l’intelligence.

ARTICLE EN RELATION:

10 méthodes modernes pour contrôler le mental
31 décembre 2010
 Nicholas WestActivist Post
Plus on fait de recherches sur le contrôle mental, plus on arrive à la conclusion qu’il y a un script au point en place depuis fort longtemps dans le but de transformer la race humaine en automates sans réflexion. Depuis que l’homme a recherché le pouvoir sur les masses, le contrôle mental a été orchestré par ceux qui étudient le comportement humain afin de plier de vastes populations à la volonté d’un petit groupe  « d’élite ». Aujourd’hui, nous sommes entrés dans une phase périlleuse où le contrôle mental a pris une dimension physique et scientifique qui menace de devenir un état permanent si nous ne devenons pas conscients des outils à la disposition de la dictature technocratique qui se déploie à l'échelle mondiale.
Le contrôle mental moderne est à la fois technologique et psychologique. Les tests montrent qu'en dénonçant simplement ces méthodes, les effets peuvent en être réduits ou éliminés, au moins pour la publicité et la propagande. Le plus difficile a contrer sont les intrusions physiques, que le complexe militaro-industriel continue de développer et d'améliorer.

1-L'éducation - C'est le moyen le plus évident et qui reste cependant le plus insidieux. Cela a toujours été le fantasme ultime de dictateurs en puissance de vouloir "éduquer" naturellement des enfants impressionnables, il a ainsi été un composant central des tyrannies Communistes et Fascistes tout au long de l'histoire. Personne n'a été plus instrumentalisé pour dénoncer l'agenda de l'éducation moderne que Charlotte Iserbyt- on peut commencer des recherches en téléchargeant gratuitement un PDF de son livre L'abêtissement délibéré de l'Amérique, qui montre crûment le rôle des fondations globalistes dans la mise en forme d’un futur dont le but est de produire des drones serviles sur lesquels régnera une classe élitiste consciente et très instruite.
2-Publicité et propagande - Edward Bernays a été cité comme l’inventeur de la culture consumériste qui fut conçue essentiellement pour cibler la propre image de soi des gens (ou son manque) afin de transformer un désir en besoin. Ceci était initialement envisagé pour des produits comme des cigarettes, par exemple. Cependant , Bernays a aussi noté dans son livre de 1928 Propagande, que « la propagande est le bras exécutant du gouvernement invisible ».Ceci peut être vu très clairement dans l’état policier moderne et l'atmosphère grandissante de dénonciation citoyenne, emballée dans une guerre antiterroriste pseudo-patriotique. L'affermissement croissant des médias a permis à l’ensemble des structures corporatistes de s'incorporer aux gouvernements, qui utilise maintenant le concept de placement de la propagande. Les médias : écrits, films, télévision, et infos par câble peuvent travailler maintenant en continu pour faire passer un message global qui semble vrai parce qu’il provient de sources tellement différentes et simultanées. Quand quelqu’un parvient à se sensibiliser à la bonne longueur d’ondes pour identifier le « message » principal, il le voit imprimé partout. Et c'est sans même parler des messages subliminaux.

3-La programmation prédictive - Beaucoup nient encore que la programmation prédictive soit réelle. J’inviterais n’importe qui à examiner la variété de documents rassemblés par Alan Watt pour aboutir à une autre conclusion. La programmation prédictive a son origine à Hollywood où prédomine l'élitisme, et le grand écran peut offrir une bonne vision de ceux qui dirigent la société. Rappelez vous les livres et les films que vous pensiez exagérés, ou étant de la « science fiction » et regardez attentivement la société d’aujourd’hui. Pour une explication plus détaillée d’exemples spécifiques, le site Vigilant Citizen est d'une grande ressource pour vous faire voir les « distractions » sous un angle complètement différent.

4-Sport, Politique, Religion - Certains pourraient se sentir offensés de voir la religion ou même la politique comparées au sport comme méthode de programmation mentale. Le thème central est le même tout du long : diviser pour mieux régner. Les techniques sont assez faciles : court-circuiter la tendance naturelle des gens a coopérer pour leur survie et leur enseigner à former des équipes décidées à dominer et gagner. Le sport a toujours eu un rôle clé de distraction,  parquant les tendances tribales dans un évènement sans importance, ayanr dans l’Amérique moderne atteint des proportions ridicules où des protestations seront déclenchées si une célébrité sportive quitte la ville, mais des questions humaines essentielles telles que la liberté font rire les gens comme si elles étaient sans importance. Les discours politiques sont strictement situés dans un paradigme gauche-droite avec une opposition facilement contrôlée, alors que la religion est la toile de fond de presque toutes les guerres à travers l’histoire.

5-L'alimentation, l’eau et l’air - Les additifs, les toxines, et autres poisons alimentaires modifient littéralement la chimie du cerveau pour créer docilité et apathie. Il a été prouvé que le fluor dans l’eau potable diminue le QI, que l’Aspartame et le glutamate de sodium sont des excitotoxines qui excitent les cellules nerveuses jusqu'à ce qu’elles meurent ; et un accès facile aux fast-food contenant généralement ces poisons, a créé une population qui manque de but et de motivation pour tout dynamisme dans la vie de tous les jours. L’essentiel du monde moderne est parfaitement préparé pour une réception passive -et l’acceptation- de l’élite dictatoriale. Et si vous choisissez de surveiller votre régime alimentaire avec diligence, ils sont tout à fait préparés pour arroser la population d’en haut.

6-Les drogues - Cela peut être n’importe quelle substance addictive, mais la mission des contrôleurs de mental est de s’assurer que vous êtes « accro » à quelque chose. Une des armes principales du programme moderne de contrôle des esprits est la psychiatrie, dont le but est de définir les gens par leurs troubles, comme s'opposant à leur potentiel humain. Ceci était préfiguré dans des livres comme le « meilleur des mondes ». Aujourd’hui, cela mène à des extrêmes, comme la tyrannie médicale instaurée grâce au fait que la plupart des gens ont de tels problèmes- en particulier ceux qui remettent en question l’autorité. L’utilisation de drogues psychotropes dans l’armée a conduit à un nombre record de suicides. Le pire de tout, c’est que l’état « drogueur » moderne a mis 25 % des enfants américains sous médicament abrutissant.

7-Essais militaires -  L’armée a une longue histoire en tant que terrain d’essai pour le contrôle mental. L’esprit militaire est peut être le plus malléable car ceux qui poursuivent une carrière militaire résonnent en général avec les structures de la hiérarchie, le contrôle, et le besoin d’obéissance incontestée dans une mission. Avec le nombre croissant de militaires questionnant leur endoctrinement, une histoire récente a mis en évidence les plans de la DARPA pour des casques de contrôle mental transcranien, qui les gardera concentrés.
 
8-Spectre électromagnétique - Une soupe électromagnétique nous enveloppe tous, chargée d' instruments modernes qu'on sait avoir un impact direct sur le fonctionnement du cerveau. En admettant tacitement que c’est possible, un chercheur a travaillé avec un « casque divin » pour induire des visions par altération du champ électromagnétique du cerveau. Notre soupe moderne nous fait baigner passivement dans des ondes pouvant potentiellement modifier notre mental, alors qu’une large gamme de possibilités telles que les relais pour téléphone mobile est maintenant disponible pour ceux qui veulent contrôler les cerveaux plus directement.

9-Télévision, ordinateur et « rythme de scintillement » - Il est déjà mauvais que le programme de votre TV (accessible par télécommande) soit fabriqué; tout cela est facilité si littéralement on vous berce pour vous endormir, le transformant alors en arme psychosociale. Des tests de rythmes de scintillement montrent que les ondes alpha du cerveau sont modifiées, produisant une sorte d’hypnose - qui n’est pas de bon augure pour la toute dernière révélation que la lumière peut transmettre des données internet codées, en scintillant plus vite que l’œil ne peut le voir. Le rythme de scintillement de l’ordinateur est inférieur, mais grâce aux jeux vidéos, aux réseaux sociaux, et à une structure de base qui surcharge le cerveau d’information, le rapide rythme de communication actuel induit un état de trouble de déficit de l'attention.Une étude sur les jeux vidéos a révélé que de jouer longtemps peut ralentir le débit sanguin cérébral, perturbant le contrôle des émotions. De plus les jeux de rôle réalistes avec scénarios de guerre, d’état policier permettent de désensibiliser les gens de la réalité. Un regard sur la vidéo de Wikileaks, Meurtres Collatéraux (http://www.collateralmurder.com/) serait familier à qui a vu des jeux comme L'appel du devoir.

10- Nanorobots - Une horreur de science fiction, directement vers la matière grise; les nanorobots arrivent. Des modifications cérébrales directes ont été nommées ingénierie neuronale. Un article de début 2009 met en lumière que la manipulation cérébrale directe par des fibres optiques est un peu le “bazar”, mais une fois installé, ''il pourrait rendre quelqu'un heureux en appuyant sur un bouton''. Les nanorobots conduisent vers un niveau automatisé, recâblant le cerveau molécule par molécule. Et pire, ces « mini-droïds » peuvent se répliquer, forçant les gens à se demander comment ce génie retournerait dans sa bouteille une fois lâché. Date d’arrivée prévue ?– Début 2020.

Un effort concerté est en route pour diriger et prévoir le comportement humain de sorte que les scientifiques de la société et l’élite dictatoriale puissent contrôler les masses et se protéger des retombées d’une humanité pleinement éveillée et libre. C’est seulement en prenant conscience de leurs tentatives pour nous endormir que nous avons une chance de préserver notre libre-arbitre.

SOURCES : ICI  et  ICI

Traduction par Chantalouette et Hélios

Fukushima 29 mai

Ex-SKF
Samedi 28 mai


Oh lala !
L'agence de météorologie japonaise prévoit de fortes pluies dans les zones de Kanto et Tohoku les 29 et 30 mai en raison d'un puissant typhon (typhon n°2 ; pression au centre : 960 hectopascals) remontant vers le nord depuis Amami Oshima (cercle rouge sur la carte ci-dessus)
Selon le Mainichi Shinbun en japonais, (28 mai), TEPCO admet que la centrale de Fukushima n'est pas prête pour le typhon, et s'excuse pour le manque de préparation. La compagnie pulvérise une résine spéciale sur les débris et poussières radioactifs depuis un mois pour empêcher l'extension des matériaux radioactifs par le vent et la pluie, mais cette pulvérisation n'est faite qu'à moitié.

L'installation centrale de traitement des déchets qui a stocké l'eau contaminée des réacteurs 2 et 3 est presque pleine et les niveaux d'eaux des tranchées restent élevés. Les enceintes de confinement fuient.

****************** 

Le niveau d'eau augmente dans les tranchées des réacteurs 2 et 3


Si le typhon n°2 amène un déluge de pluie, ils déborderont. Sinon, ce n'est qu'une question de temps.

Conditions de la centrale, « niveaux d'eau des tranchées », publiées par le METI le 28 mai (en japonais) :
Niveau d'eau de la tranchée du réacteur 2 :
7 mai : 880 mm (mesuré à partir du sommet de la grille de la tranchée)
14 mai : 760 mm
21 mai : 760 mm
28 mai : 576 mm

Réacteur 3 :

7 mai : 820 mm
14 mai : 720 mm
21 mai : 640 mm
28 mai : 431 mm
********************* 

Matériaux radioactifs plus élevés en dehors de la barrière anti-sédiments du réacteur 4 qu'à l'intérieur ?

Quelques drôles de chiffres dans l'analyse de nucléides de la barrière anti-sédiments au niveau de la prise d'eau.

TEPCO publie dans la presse du 28 mai que les échantillons prélevés le 27 mai montrent que l'eau à l'extérieur de la barrière pour la prise d'eau du réacteur 4 est beaucoup plus concentrée en matériaux radioactifs qu'à l'intérieur.

Ce n'était pas du tout le cas le 25 mai où les échantillons étaient plus élevés à l'intérieur, comme on s'y attendrait. Hmm. La prise d'eau de la barrière du réacteur 4 ne fonctionne-t-elle pas ? Mais alors pourquoi l'extérieur serait plus radioactif que l'intérieur ?


Tableau : en haut, les données d'échantillons du 25 mai ; en bas ceux du 27 mai : iode-131, césium-134, césium-137

************************** 
Selon Romandie News, le système de refroidissement du réacteur 5 aurait subi une panne, il serait actuellement réparé.
*****************
Des membres de l'équipe d'inspection de l'agence internationale de l'énergie atomique observent le réacteur 3 (photo publiée par TEPCO le 27 mai)   


samedi 28 mai 2011

Into Eternity

Merci Vieux Jade pour le lien

Le chantier d'un sanctuaire conçu pour durer cent mille ans. Creusée dans le nord de la Finlande, à Onkalo, cette gigantesque grotte abritera des déchets nucléaires. S'adressant aux générations futures, ce documentaire en forme de film de science-fiction montre ces travaux gigantesques - cinq kilomètres de galeries plongeant 500 mètres sous terre - et pose la problématique de l'élimination des déchets radioactifs sous l'angle de la temporalité. Impliquant une responsabilité millénaire, celle-ci nous oblige à adopter une autre échelle de durée.



Durée : 72 mn

Espagne, révolution ou pas ?

 Où l'on découvre une héroïne inconnue (en fin de vidéo)

L’armée américaine pourrait être impliquée dans la mort de Lady Di

A prendre avec des pincettes puisqu’il n’y a ici aucune affirmation, juste les déclarations de l’auteur d’un livre intitulé « L’assassin de Lady Diana ». En effet, selon lui, l’armée américaine pourrait être directement impliquée dans l’accident mortel de Lady Di ce qui chamboulerait toutes les thèses officielles. Si ne serait-ce qu’une partie de ces déclarations est vraie (ce qui ne serait pas tellement étonnant avec les USA…), alors ces révélations auraient l’effet d’une bombe!




L’armée américaine pourrait avoir joué un rôle dans la mort de la princesse Diana en 1997 alors qu’elle faisait campagne pour l’interdiction mondiale des mines terrestres suivant l’auteur de « L’Assassin de la princesse Diana ».
Noel Botham explique que la princesse Diana, lors de sa visite aux États-Unis en 1997, a réussi à convaincre l’ancien président américain Bill Clinton à voter en faveur d’une interdiction mondiale des mines à la Conférence d’Oslo qui devait avoir lieu le 19 de Septembre de cette même année.

Toutefois, l’idée n’a pas fait appel à des responsables militaires américains et ils savaient que Clinton « ne changerait pas d’avis avec Diana en vie», a déclaré l’auteur.

«Il y avait une énorme pression de l’armée en Amérique pour qu’il (le président Clinton)  stoppe  (le traité international sur une interdiction mondiale des mines terrestres) et change d’avis, il y a eu d’énormes pressions de la Maison Blanche », a ajouté Botham.

«Bien sûr, après sa mort, 19 jours plus tard, Bill Clinton est allé à Oslo et a voté contre l’interdiction des mines, at-il encore expliqué.


L’auteur de « L’assassin de la princesse Diana » a également noté que, en 1998, moins d’un an après la mort de Diana, les médias dans le monde ont essayé d’obtenir de la CIA, du FBI et de la National Security Agency pour que soient libérés leurs documents sur la mort de Diana, ce qui a été en vain.

« Ils (la CIA, le FBI et la National Security Agency) sont tous venus avec une seule réponse; qu’ils retiennent certaines pages, 145 pages qui mettraient gravement en péril la sécurité des États-Unis, » toujours suivant Botham.

Pendant ce temps, un film intitulé Des homicides illégaux a causé tout un émoi dans le Festival de Cannes en France.

C’est l’histoire de la mort de la princesse Diana, Dodi Fayed et leur chauffeur Henri Paul, et a été décrit par son réalisateur Keith Allen comme « l’enquête sur l’enquête de la princesse Diana. »

Le film ne peut pas être projeté dans le Royaume-Uni pour « les questions de sécurité nationale. »

Pour la Grande-Bretagne la princesse Diana est morte au matin du dimanche 31 août 1997 dans un hôpital parisien après avoir subi des blessures internes dans un accident de voiture à haute vitesse.

SOURCE

La menace islandaise

Volcans d'Islande, et demain ?

L'Europe vient de réaliser que l'Islande abrite une force colossale, avec laquelle ses habitants ont appris à vivre depuis des siècles. Les fumées émises par l'Eyjafjöll, entré en éruption le 20 mars 2010, ont semé la panique dans le trafic aérien mondial du 14 au 20 avril, entraînant des pertes massives pour les compagnies aériennes, et au-delà pour toute l'économie internationale. Mais d'autres volcans beaucoup plus puissants sont prêts aujourd'hui à se réveiller en Islande. Les volcanologues, sismologues et géologues qui surveillent minutieusement cette terre à haut risque ont resserré le dispositif d'alerte autour de quatre cratères dont le réveil pourrait être imminent; une échéance comprise entre moins d'un an et un demi-siècle. La plus potentiellement dangereuse de ces éruptions est celle du volcan Askja, qui promet d'être colossale. Non seulement les liaisons aériennes seraient à nouveau paralysées, mais, cette fois, les cendres elles-mêmes pourraient atteindre l'Europe continentale.
Ce documentaire suit quelques-uns des plus grands spécialistes des volcans d'Islande sur leurs terrains de recherches, à travers les paysages spectaculaires forgés par la lave et les cendres.

(Arte TV - France, 2011, 52min)




Trouvé sur : http://earth-of-fire.over-blog.com/

Quelle radioactivité s’est échappée des réacteurs détruits de Fukushima?



Quelle radioactivité s’est échappée des réacteurs détruits de Fukushima?


Le fait qu’on ait trouvé des fragments de combustible à l’extérieur du réacteur signifie que le couvercle d’un récipient sous pression s’est vraisemblablement soulevé et que le combustible nucléaire a été soufflé à l’extérieur avec sa radioactivité. Sur les vidéos de la première explosion, on voit nettement un objet en forme de disque (couvercle du réacteur?) être projeté en haut à gauche. 


Ce phénomène de dégagement de radioactivité de près de 100% atteint pratiquement celui de Tchernobyl supposé (!) avoir été de 70%.
 
 
Si l’on tient compte du dégagement des trois autres réacteurs détruits – l’un utilisant un combustible fait d’un mélange de plutonium et d’uranium (dont la radio-toxicité est deux fois plus élevée), on a affaire actuellement au dégagement d’une radioactivité effective représentant trois fois celle de Tchernobyl.


Si l’on considère le dégagement à long terme, la puissance plus élevée, la combustion et la disponibilité des réacteurs à eau bouillante de Fukushima, il faut supposer une quantité de radioactivité incontrôlable 3 à 5 fois plus importante qu’à Tchernobyl.


On sait quelle était la radioactivité dans les réacteurs abîmés mais on ne sait pas quelle quantité est restée à l’intérieur car on ne peut absolument pas évaluer par des mesures ponctuelles la quantité qui s’est échappée sans contrôle.
 
Tout chiffre précis avancé à ce sujet relève de spéculations propagandistes. Les estimations offi cielles (AIEA) selon lesquelles 7% de la radioactivité auraient été libérés sont aussi absurdes que des prédictions lues dans le marc de café et ont pour but d’endormir la population sous couvert de science.


Lors d’accidents s’étant produits dans des installations occidentales, on a toujours minimisé l’importance de la radioactivité libérée afin de ne pas nuire à leur image ou ces accidents ont tout simplement été dissimulés.


A propos des réacteurs à eau bouillante de General Electric, signalons encore que l’on peut sérieusement douter de l’efficacité du système de suppression de pression (chambre de condensation). H.-W. Ga.

 
 
Url de cet article: