dimanche 4 décembre 2011

Les grenouilles, en liberté surveillée en Auvergne

Savez-vous que la femelle crapaud porte son conjoint sur le dos ? Une telle abnégation conjugale se doit d'être reconnue et perpétuée. Ce sera désormais chose faite avec la création d'un observatoire pour protéger les amphibiens.

Plus que tout discours, un constat chiffré : ces trente dernières années, neuf espèces d’amphibiens se sont éteintes dans le monde et 1.856 sont menacées d’extinction, soit 32 % des espèces. En France métropolitaine, une espèce d’amphibien sur cinq risques de disparaître.

Faut-il se résigner à ne plus voir et entendre les crapauds, grenouilles, salamandres et autres tritons folâtrer et croasser dans nos mares, ruisseaux, lavoirs, abreuvoirs, biefs et autres pêcheries ? À ne plus apercevoir dans les rocailles et les herbes la femelle crapaud en train de porter son mâle sur le dos !

Par-delà cette note d’humour, leur disparition est d’autant plus à redouter qu’ils sont indispensables à l’équilibre naturel en nourrissant poissons, hérons, serpents, loutres…

Suite et Source

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/clermont_ferrand/les_grenouilles_en_liberte_surveillee_en_auvergne@CARGNjFdJSsAFBwDChU-.html

1 commentaire:

  1. et en consommant eux-même quantité de petits animaux type limaces, escargots, etc

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !